Quel est le programme de la nouvelle municipalité ? Qu’est-ce qui est prévu en 2015 ?

La municipalité actuelle résulte de la fusion entre les 2 tours des élections municipales de 4 listes : Fontenay Demain (Laurent Vastel, UMP), Union Pour Fontenay (Philippe Ribatto), Fontenay avec Vous (Dominique Lafon), Liste Associative et Citoyenne (Michel Faye).

Ces listes avaient chacune un programme différent et depuis aucun programme n’a été publié par la nouvelle municipalité, même si le Maire, Laurent Vastel a dit plusieurs fois que ce programme serait publié en Janvier 2015, après l’audit financier. L’audit financier a été rendu public le 19 Décembre 2014. De même, un audit des bâtiments communaux a été réalisé.

Cependant, un certain nombre de priorités communes et de la liste Fontenay Demain ont commencées à être mis en œuvre : propreté de la ville, sécurité, commerces, transparence de l’action municipale.

Un texte a été distribué en Janvier pour faire le bilan 2014 et les actions prévues en 2015

Sur ce qui est annoncé, qu’est-ce qui résulte du bilan et des actions prévues en 2015 ?

Redynamisation du commerce

Réouverture du kiosque à journaux situé sur la Place du Gal de Gaulle et remplacement par un nouveau kiosque et un magasin de fleurs => travaux prévus en 2015
ouverture de nouveaux commerces rue Boucicaut => magasin « La Vie Claire » le 19 Février 2015
installation prévue en Février 2015 de places de parking « minute »

Crèches

Inauguration de la crèche Gabriel Péri avec 10 places supplémentaires => ceci était déjà prévu par l’ancienne municipalité
Mise en œuvre de la rénovation de la crèche des Pervenches avec 22 places en plus => 10 places supplémentaires étaient prévues par l’ancienne municipalité. 12 places ont été rajoutées par la transformation d’un logement de fonction.

Proximité avec les habitants

Mise en place d’une gestion urbaine de proximité pour le printemps 2015 : actions de prévention, litiges, sécurité et cadre de vie => pas encore effectif

Propreté

Renégociation du contrat de nettoyage des rues pour un meilleur service => effet pas encore visible
– Annonce de la création d’une équipe de cantonniers => embauche ou redéploiement ?
Mise en place d’un numéro vert pour signaler les incidents de voirie => pas encore effectif

Sécurité

Installation de caméras de vidéo-protection => en cours
Renforcement des effectifs de la police municipale => en cours
Transfert de la Police Municipale au Château Sainte Barbe => il n’y a pas de date prévue

Urbanisme

Mise en route du passage POS (Plan d’Occupation des Sols) en PLU (Plan Local d’Urbanisme) => décision du Conseil Municipal du 14 Novembre 2014. Au Conseil Municipal du 19 Décembre 2014, création de la commission extra-municipale de l’urbanisme et de l’aménagement (CEMUA), avec participation d’associations locales, de locataires et des Comités d’Habitants. Première réunion de cette commission en Mars.

Démocratie Locale et transparence

Mise en place sur le site internet de la ville de l’enregistrement vidéo du Conseil Municipal => effectif depuis le CM du 14 Novembre 2014
Lancement de réunions de quartier mensuelles pour dialoguer avec les Fontenaisiens : il y a eu 3 réunions en 2014 (quartiers Blagis, Scarron, Ormeaux-Renards). Il y a un arrêt de ces réunions, jusqu’aux élections départementales. Les prochaines réunions sont planifiées à partir d’Avril, pour les quartiers Pervenches-Val Content, Parc- Centre-Ville, Blagis-Gare.
Campagne de renouvellement de Comités d’Habitants des Quartiers début 2015 => appel à candidatures, en cours, par le site internet de la ville. Réunion de constitution, le 5 Mars 2015.
Soutien des personnels et des adhérents du CCJL pour le maintien de toutes les activités => mise en place d’un nouveau Conseil d’Administration, suite à la démission d’une bonne partie du Conseil.

Ecoles

Mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires avec création d’activités gratuites de qualité pour tous les enfants => activités périscolaires gratuites (NAP)
Résolution à l’amiable du procès en cours avec l’école Saint Vincent de Paul => financement par la ville d’une subvention plus importante ;
création de nouveaux accueils de Loisirs => école des Renards
mise en place d’une garderie-cantine le mercredi midi => suite la réforme où il y a école le mercredi matin

Esthétique urbaine

renouvellement du mobilier urbain : corbeilles, bancs, éclairage, voirie => en cours, mais à petite vitesse. Pour l’éclairage, les lampadaires ont déjà été renouvelés par l’ancienne municipalité, avec moins de consommation.
Fleurissement de la ville et du cimetière => en Novembre par des chrysanthèmes avec don de ces plantes aux habitants

 

6 réflexions sur « Quel est le programme de la nouvelle municipalité ? Qu’est-ce qui est prévu en 2015 ? »

  1. L’équipe municipale actuelle a effectivement été élue sans avoir élaboré et présenté un programme d’action d’orientations, ne serait ce que dans ses grandes lignes. Cela avait été annoncé pour septembre 2014, puis pour ce mois de janvier, une fois connus les résultats des audits des finances de la Ville et de l’état de son son patrimoine.

    A ce jour, presqu’un an après l’élection, c’est toujours “silence radio” sur le sujet.
    On notera d’ailleurs que les audits ne sont toujours pas consultables sur le site de la mairie, alors que cela avait été dit en Conseil Municipal par le Maire.

    Et il ne semble pas qu’il faille plus attendre de ” la démocratie participative”: transformation des conseils d’habitants (jusqu’alors avec une dose d’esprit participatif) en réunions de quartiers à la seule discrétion du Maire, mise en sommeil de fait des comités d’habitants.

    Sur la liste de points énumérés dans l’article, on voit que nous en sommes toujours le plus souvent au stade des intentions, la plupart des rares concrétisations ont trait à des projets initiés avant mars 2014 (crèches, par ex) ou obligés (nouveaux rythmes scolaires) … ou en détournement d’un projet initial (maison des associations transformée pour partie en commissariat)

    On ne peut évidemment que souhaiter que la municipalité fasse enfin part de ses projets concrets aux Fontenaisiens.

  2. Quand je vois cet article de Monsieur Jean-François Bresse, j’ai l’impression d’avoir à faire à un site sous-organe de communication de la majorité. LesNouvelles de Fontenay-aux-Roses relaie la communication de M. Vastel sans aucun esprit critique ni d’analyse (ou si peu).
    Pour les prochaines élections municipales, j’espère que le coût de ce site comptera dans les frais de campagne de la majorité municipale, il le mérite. Quand on envoie un article un tant soit peu critique, il est vite censuré sous prétexte de polémique.
    Je vous fais donc part de la création d’un nouveau site http://www.osez-fontenay.fr pour “faire vivre les discussions, les débats, les analyses, les coups de cœurs, les étonnements, les indignations, dans la convivialité et le respect des idées et des personnes, citoyens. “

    • En réponse à Agnès Gillot, je peux dire que j’ai essayé de décrypter le texte qui pour le moment fait office de programme pour 2015 : ce qui était réellement du bilan de cette nouvelle municipalité et de ce qui était du fait de l’ancienne municipalité. Par exemple, annoncer la création de 22 places en plus pour la crèche des Pervenches => 10 places supplémentaires étaient prévues par l’ancienne municipalité. 12 places ont été rajoutées par la transformation d’un logement de fonction. Pour le bilan, j’ai repris des éléments factuels : par exemple, mise à disposition sur le site internet de la ville de l’enregistrement vidéo du Conseil Municipal ou la création de la commission extra-municipale de l’urbanisme et de l’aménagement (CEMUA).
      Cette analyse pourra servir de référence pour faire un bilan de l’année 2015.

  3. 14 février 2015, pratiquement un an après les élections municipales. Le vrai bilan sera dans 5 ans mais curieusement le programme est inexistant. Cet article est un peu incomplet à mon sens et je suis parfaitement d’accord avec Agnès Gillot.
    Vous parlez des chrysanthèmes, et nous pouvons rajouter : en très grand nombre dans les massifs, 1400 chrysanthèmes selon ce que nous entendons (et je ne parle pas des fleurs précédentes retirées alors qu’elles n’étaient pas complètement fanées) mais vous ne parlez pas de la destruction du Fontenay Mag suite à la prise de fonction des nouveaux élus, de la mise en peinture des bureaux, du remplacement du mobilier de certains bureaux des élus, des jolis sièges de couleurs installés pendant les beaux jours dans les espaces verts du Château Sainte Barbe inutilisables car attachés ensembles (à moins que ce ne soit une nouvelle façon de provoquer des rencontres ou de ne prendre qu’un livre pour deux à la médiathèque), le joli logo dont la conception a un coût qui n’est pas négligeable et qui entraîne également le changement du papier entête, des enveloppes, des cartes de visite, et des logos que nous avons partout dans la Ville par exemple au CMS etc ….
    Nous sommes loin d’un vrai programme de campagne, il ne s’agit que de “nouveautés”, en effet aucun de ces choix ne découle d’initiative de l’ancienne municipalité et curieusement ces dépenses ne sont pas relevées, je dis curieusement car il est d’actualité de faire “les comptes”. Cela sera peut-être dans un audit financier en l’an 2020. Un autre audit financier qui ne sera pas chargé de nous dire “ou est passé l’argent du CEA ?” d’ailleurs, moi je me pose une question “c’est bien sympa tout ça mais combien coûte les services d’un audit financier ?” J’ignore si nous pouvons comparer et je ne veux pas m’avancer; Un audit financier à fait beaucoup de bruit, celui commandé en 2009 par la Ville de Fleury-Mérogis, une Ville d’un peu moins de 10 000 habitants qui était de l’ordre de 23 000 euros.
    Toutes ces petites choses là mises bout à bout ….. ne feront pas baisser le montant qui s’affiche sur le petit papier annuel que nous recevons et qui s’appelle “taxe d’habitation”.

  4. La FCPE indique que des nombreuses actions ont été menées depuis mars 2014, mais déplore que ces actions aient été mises en place au détriment des enfants et des parents :
    – restauration : changement des modalités d’inscription et changement de facturation (ex cas d’une famille aux horaires décalées ayant recours au centre de loisirs la moitié du mois, avec une facturation du mois complet). Le changement de règlement intérieur a d’ailleurs été voté au Conseil Municipal du 14/11 et présenté aux parents le 24/11.
    – mise en place des rythmes scolaires avec l’arrêt de la quasi totalité des activités de la pause méridienne hormis l’activité sportive (arrêt de la poterie, adret des ateliers conte,arrêt du cirque, ….) , avec l’arrêt de musique à l’école (enseignement de la musique avec partenariat entre les écoles et le conservatoire) pour toutes les classes (seules quelques classes en bénéficient maintenant) , l’arrêt de la moitié des interventions des éducateurs sportifs sur le temps scolaire et l’arrêt de la piscine pour les classes de CE2 et CM1
    – classes transplantées : aucun retour de la municipalité sur les départs des élèves en classes transplantées à ce jour, ce qui amenuise les chances de partir pour les classes qui ont monté un projet
    – financement important de l’école privée avec l’approbation d’un protocole pour l’école st Vincent de Paul mettant fin à un conflit sur le montant alloué par enfant scolarisé en privé et sur l’interprétation de la loi (faut-il prendre en compte le coût de la pause méridienne ? Celui du contrat éducatif local ? Celui de la réussite éducative ?). Un juge devait trancher. Mais la nouvelle municipalité a préjugé de décisions de justice en attribuant par avance des subventions très favorables à l’école privée. Elle a proposé un protocole avec 950 euros par an et par enfant dans un premier temps et par la suite un rattrapage portant le montant annuel par enfant à 1200 euros d’ici 2017. Il s’agit donc un engagement sur 4 ans de sommes importantes pour l’école privée alors que l’école publique a perdu beaucoup ces derniers temps.
    Pour rappel, l’arrêté DAJAL 2 N°2011- 015 du 17 octobre 2011 fixait le montant de la contribution de la commune de Fontenay-aux-Roses au coût de fonctionnement des élèves des écoles élémentaires publiques de la ville, soit un montant par élève de :
    – 516,48€ en 2006
    – 648,50€ en 2007
    – 565,23€ en 2008
    – 535,62€ en 2009
    – 545,11€ en 2010
    et alors que la part des ressources publiques dans le financement de l’école privée s’élève en moyenne à 545 euros par an et par élève.

    La FCPE dénonce ces redéploiements :
    – NAP gratuites avec arrêt quasi total des activités sur le temps scolaires et sur la pause méridienne et modalités de facturation aux services scolaires impactant le budget des familles ;
    – Rattrapage du financement de l’école privée mais baisse du budget des classes transplantées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *