Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Récit d’une tentative d’arnaque à la carte bancaire

Je reçois un SMS m’indiquant que je viens de régler une somme importante (plus de 1500 €) avec ma carte bancaire. Si je suis bien à l’origine de ce paiement, je dois renvoyer le code indiqué dans le SMS ; sinon je dois appeler un numéro GSM pour faire opposition.

J’appelle le dit N°, et je suis fort bien accueilli. On me demande mon nom, mon prénom, ma date de naissance et les 6 premiers numéros de ma carte bancaire. Après une hésitation (6 numéros sur un code qui en comprend 16, ça ne m’engage pas trop), je donne cette dernière information.

On me dit alors qu’effectivement il y a eu plusieurs paiements de quelques milliers d’euro avec ma carte, dont celui qui a généré l’alerte et qui aurait été fait à destination d’une agence de voyage belge. On me demande si je suis allé à l’étranger récemment (réponse : non), puis le montant de mon avoir sur le compte et celui du découvert autorisé. Là une alarme se met à sonner dans mon cerveau (ils veulent savoir combien ils peuvent débiter sur mon compte sans rejet de la banque !), mais je fais l’idiot et continue à jouer le jeu…

On m’explique alors qu’il faut que je fasse opposition sur ma carte, et que pour cela il faut que je donne son code complet. J’explique à mon interlocuteur que je suis d’accord pour faire opposition sur la carte, mais qu’il n’est pas question que je lui donne son code complet. La communication est alors coupée, et quand j’essaie de rappeler, le N° ne répond plus…

*****

J’appelle alors ma banque, avec le N° d’urgence inscrit sur ma carte bancaire.

Je suis accueilli avec les mêmes questions que précédemment : nom, prénom, date de naissance ? Mais ensuite on me dit « et les 4 derniers chiffres du code de votre carte sont wxyz », ce qui était exact.

J’explique mon problème, et le conseiller me recommande de faire opposition sur ma carte bancaire, par précaution : « ils n’ont que les 6 premiers numéros, mais… ». Ce que j’ai fait. Donc, inutile d’essayer de m’arnaquer, je n’ai plus de carte bancaire valide pour quelques jours !

Le conseiller m’explique ensuite que les messages d’alerte des banques ne sont jamais envoyés depuis des N° GSM (commençant pas 06 ou 07) mais depuis de N° courts, genre 38204 ou autres…

Il y a quelques leçons à retenir de cette mésaventure :

  • Au début du contact, l’arnaqueur se comporte exactement comme la banque. C’est bien joué ;
  • Il utilise ensuite une technique bien connue de la manipulation : si vous voulez emprunter 1000 € à quelqu’un, commencez par lui demander 10 €, puis 100 €, puis enfin les 1000 € dont vous avez besoin(*). Là, il devait penser que comme j’avais donné les 6 premiers chiffres du code de ma carte, j’aurais moins de réticence à donner les 10 suivants ;
  • Bien qu’ayant travaillé de longues années dans la cybersécurité, j’en ai quand même un peu trop dit ;
  • Je suis convaincu que si ma mère (90 ans) avait été victime de ce type d’arnaque, elle se serait probablement fait voler tout le contenu de son compte bancaire…

Michel Giraud

(*) lire à ce sujet le « Petit traité de manipulation à usage des honnêtes gens » aux Presses universitaires de Grenoble.

3 Commentaires

  1. EVRARD Yveline EVRARD Yveline 14 juin 2024

    je viens moi aussi de subir ce même type d’arnaque… j’aurai “plongé” si le week précédent je n’avais regardé l’émission d’Elise Lucet retracant tous ces types d’arnaques. Ils sont malins car moi j’ai reçu ce sms un dimanche après-midi, les banques sont fermées et la somme réclamée n’est pas trop exorbitante afin de ne pas alerter mais suffisament élevée pour créer la panique et tomber dans le piège ! cette arnaque sévit énormement en ce moment, j’y ai eu droit 2 fois en 3 semaines, si la première fois j’ai fais opposition par sécurité auprès du numéro que les banques vous donnent en tant que client, la deuxieme fois j’ai ignoré le sms , car opposition veut dire plus de carte pendant quelques jours … et toutes les 3 semaines cela devient génant !!! Idem pour les mails frauduleux qui pullulent …
    Méfiance et vigilance. Ne jamais oublier que c’est vous qui appelez un n° que vous connaissez et non le contraire…

  2. Marie-Anne NICOLAS Marie-Anne NICOLAS 14 juin 2024

    Je voulais dire Michel, désolée

  3. Marie-Anne NICOLAS Marie-Anne NICOLAS 14 juin 2024

    Merci beaucoup Jeanne pour ce témoignage précieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Les Nouvelles de Fontenay-aux-Roses

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading