Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Elections européennes 2024 à Fontenay-aux-Roses – première analyse des résultats

Au-delà des chocs nationaux liés au score de l’extrême-droite lors de ces élections (40% des suffrages exprimés !) puis à la décision du Président Macron de dissoudre l’Assemblé nationale, sur lesquels j’aurais certainement l’occasion de revenir, quelques réflexions sur les résultats à Fontenay-aux-Roses.

*****

Le bloc NUPES (LFI, PC, PS, Ecologistes) gagne près de 10 points, passant de 39,5% en 2019 à 48% des suffrages exprimés en 2024. Au premier tour des Présidentielles de 2022, les mêmes totalisaient près de 41%. Une progression continue donc, avec un bémol : le score de la candidate unique NUPES au premier tour des législatives de 2022 n’était que de 33,7%. Preuve qu’une candidature d’union imposée, sans légitimité nationale ou locale, peut faire perdre…

À L’intérieur de ce bloc, le PS et LFI progressent de plus de dix points chacun entre 2019 et 2024, le premier restant dominant. À l’inverse, les Écologistes s’effondrent, perdant plus de 11 points, et le leadership à gauche…

*****

Je n’ai pas de commentaire particulier sur la majorité présidentielle, qui avec 17,7% des suffrages exprimés perd 12% entre 2019 et 2024, et même 15% par rapport au 1er tour des Présidentielles de 2022…

Notons quand même que M. Bourlanges, totalement absent localement mais disposant d’une renommée nationale, réussit une belle remontée au second tour des législatives de 2022, doublant presque son score pour passer de 27,4% à 53,1% et finalement gagner l’élection.

*****

Les résultats de la droite locale continuent de s’effriter : 10,5% en 2019 ; 8,3% en 2024. Avec une exception aux législatives de 2022, où la candidature UDI de Laurent Vastel (15,2% au premier tour) permet à la droite de mieux résister avec un total de 20,7%. Preuve qu’une candidature locale disposant d’une certaine légitimité…

*****

L’extrême-droite progresse inexorablement (?) : 11,5 % en 2019 ; 15,5% au premier tour des présidentielles de 2022 ; 18,7% en 2024.  Mais force est de constater que si le RN gagne quelques points (+3% entre 2024 et 2019), c’est surtout Reconquête ! (environ 5%) qui fait progresser l’extrême-droite.

Notons également qu’aux législatives de 2022, un candidat RN totalement inconnu a réussi à perdre un tiers des électeurs de Marine Le Pen. Preuve que « n’importe quel âne brandissant le drapeau du RN » a peu de chance d’être élu, contrairement à ce que certains pensent parfois.

*****

Morale (en forme de conseil pour nos dirigeants politiques) :

Par de bons résultats nationaux, ne te laisse pas abuser
De tes candidats locaux, songe à la crédibilité

Michel Giraud

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.