Le devenir du bâtiment du Conservatoire de Musique et de Danse


Le sujet a été évoqué lors du Conseil de Quartier Ormeaux-Renards, le 5 Décembre 2012.
En Novembre 2010, la ville a décidé de transférer les activités du Conservatoire au Château La Boissière, en créant une Maison de la Musique et de la Danse.
Cette opération ne sera possible qu’après avoir rénové et agrandi le Château La Boissière. Les travaux du Château La Boissière ne commenceront pas avant Novembre 2013 et dureront au moins 2 ans.
En même temps que cette décision, la maire a annoncé que le bâtiment du Conservatoire, serait vendu.
Depuis l’annonce de cette décision, une association des riverains s’est constituée. Elle s’intitule : Association Conservatoire-Soubise. Elle a actuellement environ 100 membres. Elle dispose d’un site Internet :
http://conservatoire-soubise.blog4ever.com/blog/index-465436.html
et d’une adresse mail : conservatoire.soubise@gmail.com
Cette association s’est mobilisée pour plusieurs choses :
• Demander au maire de revenir sur sa décision de vendre le conservatoire
• De plaider pour la sauvegarde du Conservatoire actuel comme bâtiment public pour l’accueil d’activités répondant aux besoins de la municipalité (crèche, autres activités…)
• D’étudier des solutions alternatives en cas de vente du bâtiment (hôtel des artisans, ateliers d’artistes…)
• De mettre en œuvre ce qui est prévu par la Charte de Démocratie Participative pour un projet en co-élaboration (mise en place d’un comité de projet constitué d’élus, d’habitants, d’associations de riverains)
Le comité d’habitants Ormeaux-Renards a envoyé une lettre au Maire pour lui demander de confirmer que le projet ferait bien l’objet d’un processus de co-élaboration, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de projet défini de la ville pour ce bâtiment.
Le Maire a répondu par écrit favorablement à cette demande, mais sans préciser de date de mise en route. Le comité d’habitants a obtenu, pendant la réunion, que le Maire lance le processus, à partir de janvier 2013.
Le comité d’habitants a redemandé au maire de renoncer à la vente du bâtiment, puisque d’autres rentrées d’argent pour la commune se feront avec un arriéré d’impayés de taxe professionnelle due par le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) pour son centre situé sur Fontenay.
Le Maire a répondu que compte-tenu de la situation des collectivités locales, il fallait aller vers une diminution des dépenses de fonctionnement, donc ne pas augmenter surfaces de bâtiment, car celles-ci coûtent cher en entretien et en fonctionnement.
Il a répondu également que pour que le bâtiment soit conservé comme un bâtiment public, il faudrait le mettre aux normes, en particulier pour les personnes handicapées et que du fait de sa configuration, le coût de la mise aux normes du bâtiment était exorbitant (sans donner de chiffres). Le prix de la vente serait celui fixé par les Domaines (+/- 10 %). D’autre part, le fait de transférer le Conservatoire au Château La Boissière, permettrait de réhabiliter celui-ci non plus aux frais de la commune, mais au frais de l’agglomération, puisque le bâtiment deviendra une Maison de la Musique et de la Danse, dont la compétence est transférée à l’agglomération.
Plusieurs personnes dans la salle ont fait alors remarquer que de toute façon, ce serait aux frais du contribuable, particulier ou entreprise.
Les incertitudes liées au devenir du bâtiment et pour trouver une solution qui permette une vente.
Le transfert du Conservatoire ne se fera pas avant fin 2015 ou même à la rentrée 2016. La vente du bâtiment ne se fera qu’à partir de cette date.
Pour le moment, le bâtiment est situé en zone pavillonnaire, avec un COS (Coefficient d’Occupation des Sols) de 0.4.
Le montant de la vente fixé par les Domaines est connu de la mairie. La ville peut le vendre au prix fixé par les Domaines (+/- 10 %).
Il parait difficile de transformer ce bâtiment en logements, car il possède 2 immenses salles, dont la salle Pierre Bonnard qui sert d’auditorium dont la hauteur sous plafond est de 5 à 6 m. De plus, le Diagnostic Performance Energie (DPE) réalisé sur ce bâtiment le mets en catégorie E (consommation = 422 kWh/m2/an). Il est impossible de le transformer en logements de basse consommation.
L’Association Conservatoire-Soubise a fait une étude qui montre qu’un promoteur ne se lancera pas dans une opération qui détruirait le bâtiment actuel pour reconstruire à neuf avec le COS actuel de 0,4. Il faudrait au moins un COS de 0.8.
Par contre un investisseur pourrait être intéressé de racheter le bâtiment pour le transformer en immeuble de bureaux. La proximité du RER peut permettre de trouver des sociétés intéressées pour louer les bureaux.
Après les municipales de 2014, quel que soit la municipalité en place, il y aura un passage obligé de passer en un PLU (Plan Local d’Urbanisme). Actuellement, il n’est plus possible de faire une modification du POS (Plan d’Occupation des Sols) actuel sans faire un passage en PLU. Toutes les communes environnantes sont déjà passées en PLU. Le passage en PLU nécessitera de se mettre en conformité avec le SDRIF (Schéma Directeur Régional de L’Ile de France) et donc d’augmenter le COS pour les zones situées à moins de 1 km de la gare du RER. On peut donc penser que la valeur du COS de ce quartier passera au moins à 0.8 ou 1.
Le passage en PLU prendra au moins 2 ans après les municipales, c’est-à-dire qu’il ne sera pas opérationnel avant 2017.
Voilà des éléments que devra suivre le comité d’habitants du quartier et aussi tous les Fontenaisiens, car ce projet les concerne tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *