La FCPE réagit à la fermeture de classe à l’école du Parc.

Les parents FCPE de l’école du Parc attendaient un soutien de la municipalité pour cette école de taille importante, accueillant un public hétérogène, et une CLIS. Ce soutien n’enlevait évidement rien aux autres écoles de Fontenay-aux-Roses.  Les parents élus FCPE de l’école du Parc présents lors de ce conseil ont été choqués que la majorité tente d’opposer les écoles les unes aux autres.  Ils ont aussi été heurtés par les chiffres énoncés alors qu’il existe un différentiel entre les chiffres détenus par l’école, par la mairie et par l’Education Nationale et que n’ont pas été pris en compte les évolutions d’effectifs et les logements à venir. La structure, hors CLIS, est la suivante : 26 CP, 26 CP, 27 CE1, 26 CE1, CE1-CE2 à 12 et 11, 24 CE2, 24 CE2, 28 CM1, 29 CM1, 23 CM2, 24 CM2, 24 CM2, ce qui n’équivaut pas à 23 de moyenne.

Pour soutenir l’action sur le maintien de la 13ème classe à l’Ecole du Parc (permettant un enseignement de qualité pour tous les élèves) , et pour une décharge complète de direction, vous pouvez signer la pétition en ligne.

les parents FCPE de l’école du Parc

1 réflexion sur « La FCPE réagit à la fermeture de classe à l’école du Parc. »

  1. CONSEIL MUNICIPAL
    Fontenay et la place des enfants aujourd’hui ?
    Avant Fontenay était la ville pour les enfants. Aujourd’hui cela ne
    semble plus être le cas pour la nouvelle majorité. On réquisitionne les
    services techniques qui devaient repeindre des classes à l’école de la
    Roue pour repeindre les bureaux des élus. Majorité qui vote contre le
    vœu pour le maintien de la classe fermée à la rentrée prochaine sous le
    prétexte qu’il faut garder un équilibre entre les différentes écoles.
    Les quartiers n’ont pas tous les mêmes besoins et cette classe n’était
    pas superflue.
    Repeindre le bureau des élus était-il une priorité ?
    Repeindre les salles de classe était-il plus urgent ?
    Aujourd’hui cette majorité nous laisse découvrir :
    – 15 000 euros pour la destruction du mag
    – priorité à la remise en peinture de certains bureaux des élus (à la
    place de la mise en peinture prévue à l’école de la roue)
    – surprise en ce qui concerne le retour des meubles vidés pour
    l’occasion ? allons nous voir des meubles neufs arrivés ?
    – réfection de la salle des mariages prévu également et rapidement cela
    va s’en dire
    Vote du budget mais sans la baisse prévue des impôts locaux. Le budget
    de cette baisse était important 450 k euros, 8 % de baisse annuelle
    environ, entre 8 % de baisse et aucune baisse, n’y avait-il pas un juste
    milieu qui aurait satisfait beaucoup d’entre nous !!
    Les enfants ne sont pas une priorité, les Fontenaisiens en sont-ils une ?
    Je trouve curieux que le vote de cette baisse soit refusée. Je me
    souviens d’une tête de liste de l’opposition qui était prête à baisser
    aussi les impôts locaux.
    En fait la question que je me pose vraiment, je ne sais pas si je suis
    la seule, c’est pourquoi courber l’échine ? pourquoi faire le dos rond ?
    pourquoi renier ses convictions ? les fauteuils de la Mairie
    auraient-ils des pouvoirs méconnus pour endormir les volontés des uns et
    des autres ? à moins que le semblant de pouvoir soit tellement
    générateur de bien être que l’on arrive à oublier « les Fontenaisiens »,
    tous « les Fontenaisiens ».
    Juste un rappel sur le montant du budget de la « sécurité supplémentaire
    » qui ne sera pas en service demain car il faut tout de même étudier la
    question, la mise en place, les locaux etc … 100 000 euros (qui ne
    serviront pas avant le mois de juillet-août si tout va bien) c’est à
    dire 100 000 euros pour 6 mois. La sécurité est donc une véritable priorité.
    La sécurité « des Fontenaisiens » ?? les mêmes ??
    A quand les prochaines bonnes surprises ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *