Informations sur le Coronavirus COVID-19

Qu’est-ce que le coronavirus COVID-19 ?

La coronavirus COVID-19 est un nouveau virus identifié en Chine en janvier 2020.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement.

Comment se transmet-il ?

Le virus se transmet par les postillons (éternuements, toux). Un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie.

Selon l’état des connaissances scientifiques actuelles, le délai d’incubation du virus est de 14 jours.

Comment s’en protéger ?

Face aux infections, il existe des gestes simples pour se protéger et protéger son entourage :

  • Se laver les mains régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Porter un masque quand on est malade

Que faire en cas de symptômes ?

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :

  • Contactez le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent.
  • Evitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

Une plateforme téléphonique nationale a été mise en place sur le nouveau coronavirus de 8h00 à 21h00 7 jours sur 7 : 0 800 130 000 (appel gratuit).

Retrouvez sur le site du gouvernement le point sur la situation du coronavirus COVID-19 : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Commentaires de l’Association La Boissière aux réponses des candidats sur les thématiques: aménagement et cadre de vie, urbanisme et mobilités

L’Association La Boissière fait un texte-commentaire, en violet pour les questions plutôt que de commenter une à une les réponses des candidats.

Les réponses des candidats ont été publiées dans un article précédent pour les thématiques :  aménagement et cadre de vie, urbanisme et mobilités.

Nous remercions Mme Suzanne Bourdet « Association, Ecologique, Citoyenne pour Fontenay», Mrs Pascal Buchet « Fontenay avec vous » et Gilles Mergy « Un temps d’avance pour Fontenay » d’avoir pris en considération les attentes de nos adhérents et avoir répondu à nos questions.

Nous regrettons que M. Laurent Vastel « Fontenay demain », n’ai pas daigné répondre à ces mêmes questions.

Thématique : Aménagement et cadre de vie 

Question N° 14 : Quelle est votre position sur la pétition lancée par l’Association La Boissière « Ni immeuble, ni parking sur le parvis du château La Boissière » qui a réuni plus de 650 signatures en juillet 2017 ?

Question N° 15 : Comment réagissez-vous au fait qu’elle n’a pas été entendue puisque le permis de construire de ces deux bâtiments a été délivré à la Société Immobilière VINCI, le 25 octobre 2019 ?

Les trois listes sont opposées à la construction d’un immeuble et de la folie, ce qui nous satisfait pleinement et qui va dans le sens de la pétition que nous avons initiée.

Mme Suzanne Bourdet « Association, Ecologique, Citoyenne pour Fontenay» et Mr Pascal Buchet « Fontenay avec vous » proposent d’agir contre le permis qui a été accordé, sachant que malheureusement le recours déposé et signé par plus de 150 fontenaisiens n’a pas de valeur suspensive au démarrage des travaux et Gilles Mergy « Un temps d’avance pour Fontenay » propose une concertation en amont sur tous les chantiers importants.

Nous considérons qu’il y a urgence à arrêter le processus en cours, de façon à ce que le permis de construire délivré soit tout bonnement retiré. Seule, une réelle concertation avec les associations et les fontenaisiens pour définir l’aménagement du fond de place du Général de Gaule  permettra enfin de trouver une solution satisfaisante pour tous.

Question N° 16 : Depuis la mise en application du PLU, les règles définissant les droits à construire ne sont pas suffisamment protectrices dans le centre-ville. Comment comptez-vous protéger notre centre-ville pour stopper la densification et pour préserver les espaces verts, publics et privés, indispensables à la sauvegarde de la biodiversité de la ville ?

Les trois listes s’engagent à réviser le PLU pour préserver les espaces verts et la biodiversité bien qu’un représentant de la liste« Association, Ecologique Citoyenne pour Fontenay» ait contribué activement à mettre en forme le PLU actuel et reconnaît aujourd’hui que c’est un outil de densification très contestable.

Nous apprécions vivement que cet engagement de révision du PLU soit prioritaire pour la liste «Un temps d’avance pour Fontenay ».

Thématique : Urbanisme et mobilités

Question N° 18 : Le tracé de la rue La Boissière a été co-élaboré entre riverains, association La Boissière et la municipalité lors de son réaménagement, dans le but de réduire le trafic automobile et de sécuriser les usagers piétons et cyclistes de cette desserte locale. Dans le cadre du réaménagement de la place de la Cavée, il semble évident, compte tenu de son étroitesse et de sa configuration, que cette desserte doit s’intégrer dans un cheminement vert piéton et vélos, partant du Panorama (tramway) pour rejoindre la Coulée Verte. Quel est votre position sur cet aménagement entre la place de la Cavée et la rue Georges Bronne notamment ?

Nous apprécions également, que les trois listes soient favorables à une circulation apaisée dans la rue La Boissière à priorité piétons et vélos. Néanmoins, nous regrettons qu’aucune liste intègre cette rue dans un cheminement vert piétons partant du Panorama (tramway) pour rejoindre la coulée verte, comme cela avait été défini et acté dans l’élaboration du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durables) intégré dans le PLU lors des réunions de travail des Fontenaisiens.

PADD- chapitre II p. 14  « Une richesse paysagère constitutive d’une qualité de vie privilégiée » on peut lire : Protéger un cheminement favorable à la biodiversité qui permet  de relier le Panorama à la Coulée verte.

Les 3 candidats proposent aux fontenaisiens une collaboration étroite et active.

Nous serons vigilants et attentifs à ce que ces promesses soient tenues pendant toute leur mandature.

Soutenez le collectif Mauvais Oeil !

7 ans déjà que Mauvais Oeil arpente les rues à la recherche de murs accueillants !

L’année 2019 a été particulièrement riche: nous avons honoré notre première commande (habillage du bâtiment du Syndicat Solidaires), initié une dynamique (ville de Sceaux, avec d’autres actions à venir) et géré notre première mise en demeure (merci au bailleur de Saint-Malo!).

L’année 2020 va s’inscrire dans cette continuité avec plusieurs projets qui se profilent pour le printemps. Nous passerons ainsi le cap symbolique de la vingtaine d’actions avec toujours le même objectif : se ré-approprier l’espace public. 

Préférant agir loin des circuits institutionnels, nous faisons depuis le début le choix de l’autofinancement ou du financement participatif. Alors une nouvelle fois, nous faisons appel à nos partisans pour remplir nos caisses et nous permettre de continuer.

Merci pour l’intérêt que vous portez à notre engagement, et à vous de jouer !

http://www.leetchi.com/c/mauvais-oeil-needs-you

Retrouvez-nous sur Facebook et Instagram

http://www.mauvaisoeil.net/

Balade africaine du 25 février au 7 mars : Cinéma; expositions, Concerts

Jeudi 27 février à 20h30 au cinéma Le Scarron 

Film « Bamako » d’Abderrahmane Sissako (2006)

Du 14 février jusqu’au 6 mars à la Médiathèque

Exposition sur le site méconnu de Bimbia au Cameroun :

L’exposition Bimbia, la porte oubliée, portée par l’association fontenaisienne Valeurs d’Afrique, fera la lumière sur ce site historique oublié et une triste page de l’histoire. 

Du 28 février au 7 mars à la salle Sainte-Barbe.

Exposition : Art et artisanat d’Afrique

L’exposition a été préparée par l’association Freestyle System, les ateliers couture de la maison de quartier et les artistes Jean Huet et Colette Ladry (peintres).

Samedi 29 février à 19h30  à la Maison de la Musique et de la Danse

Grande soirée « Jeunesse en création »

Accueil percussif – Performances dansées

Avec la participation des Batuc’ados de Colombes

Entrée libre sur réservation au 01 46 30 20 90

Programme complet 

Renseignements-Réservations

01 46 30 20 90

ccjl@fontneay-aux-roses.fr

Municipales 2020 : Réponse des listes aux questions posées par LES SOURCES DE FONTENAY

L’association LES SOURCES DE FONTENAY avait adressé un courriel aux 4 candidats qui étaient têtes de liste aux élections municipales (voir notre article du 24 janvier 2020).
Nous voulions connaître leurs projets pour la sauvegarde et mise en valeur du patrimoine ancien de notre ville.
Ils nous ont répondu par courriel.

Voir ci-dessous par ordre et date de réception :

26/01/2020 – Réponse de la liste de Gilles MERGY

15/02/2020 – Réponse de la liste de Pascal BUCHET

17/02/2020 – Réponse de la liste de Suzanne BOURDET

24/02/2020 – Réponse de la liste de Laurent VASTEL

Colette Junier   Présidente  « Les Sources de Fontenay »

Site : http://www.galeriessouterrainesdefontenayauxroses.sitew.com/

Commentaires de l’Association des Retraités CFDT aux réponses des candidats sur les thématiques: Services de proximité, évolution de la ville à long terme et autres sujets

L’association des Retraités CFDT  fait partie du collectif associatif qui a soumis un questionnaire aux listes candidates aux élections municipales.

Les réponses des listes candidates aux Thématiques : Services de proximité, évolution de la ville à long terme ont été publiées dans un article précédent.

Pour chaque question, l’association des Retraités CFDT reprend d’abord, ce qui a été publié, en substance, par chaque liste, et donne des commentaires en violet.

Thématique : Services de proximité

Question N° 21 : Comment allez-vous satisfaire les besoins des Fontenaisiens en termes de santé :
-    Médecins, généralistes et spécialistes
-    Infirmiers, infirmières
-    Laboratoires, imagerie médicale
-    Prise en compte de la dépendance
-    Etablissements du grand âge
-    Handicap, accessibilité ?

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose : des lieux d’accueil de jour, un lieu de soutien psychologique, un café des aidants.
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : plus de petites structures de médecine privée, plus de cabinets d’aide à la personne.
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : plus de spécialités au CMS, de la prévention, des dispositifs de santé, l’Ehpad à domicile.
Point de vue de l’association :
Sur Fontenay, déjà 4 structures de service d’aide à la personne, dont le CCAS (auxiliaires de vie, ménage, transport, bricolage, jardinage) qui ont du mal à recruter de vrais professionnels sur le besoin majeur en auxiliaires de vie (n’importe qui ne peut pas exercer ce métier). Pourquoi en rajouter ?
Quels ‘dispositifs de santé’ ?
Côté médecine de ville on aimerait limiter les dépassements d’honoraires, et avoir des médecins qui se déplacent à domicile.

Question N° 22 : Quelles formes de solidarité envisagez-vous créer, développer, encourager pour que les habitants se sentent bien ensemble ?

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose : des tiers lieux flexibles, des espaces de co-working, un cyber café.
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : une association ‘Seniors dans la cité’, des cafés intergénérationnels, bref : tout partager ; jardins, arts, éducation, culture, …
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : un accès aux services publics plus souples, des tiers lieux d’échanges, des appartements partagés, une maison des arts, un numéro vert d’alerte sociale, une aide numérique aux isolés.

Point de vue de l’association :
Un numéro vert, serait-il concerté avec les communes limitrophes ?
A côté de ‘Seniors dans la cité’, rechercher plutôt l’obtention du label ‘Ville amie des Aînés’ (reconnu nationalement et internationalement et encouragé par l’OMS) comme Sceaux; exigeant sur les services, les infrastructures et leur maintien.
Le besoin des aidants n’est pas tant le lieu de rencontre, que comment être remplacés en confiance pendant qu’ils se rencontrent.

Question N° 23 : Comment pouvez-vous attirer / maintenir les services et commerces de base tels que :
-    Bureau de poste
-    Sécurité sociale
-    Etat civil
-    Laverie
-    Billetterie transports

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose : difficile car questions de financement
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : des pôles multiservices, accueil, aides, accès internet.
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : faciliter les démarches internet.

Point de vue de l’association :
Peu de développement sur les relations avec l’intercommunalité, le Département, le Territoire, l’ARS … aides, finances, règles, etc …  (voir Question N°9). Quelles compétences restent à la commune ? quelle autonomie réelle ?
Internet : il ne suffit pas de mettre un terminal ou un signal wifi à la disposition des gens, il faut un accompagnement (assistance, formation) : par quels personnels ?

Thématique : Evolution de la ville à long terme

Question N° 24 : Pouvez-vous définir votre vision de Fontenay-aux-Roses à 15-20 ans ?

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose : Une maison du climat, tout sera merveilleux !
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : des salles de convivialité, des cafés solidaires, des mobilités apaisées, une ville verte, bref : les villes alentours vont nous envier !
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : on aura de nouvelles entreprises.

Point de vue de l’association :
‘Fontenay avec vous’ prévoit des lieux pour les ordures ménagères, en effet cela manque.
‘Pour Fontenay’ veut traiter les incivilités et nous fait peur avec des souris de laboratoire au CEA !  (aujourd’hui centre de recherche neuro-biologique européen, avec évidemment tous les agréments et contrôles qui vont avec).
Quelles nouvelles entreprises ? où ? il manquerait peut-être un hôtel du côté du panorama, de préférence sur Fontenay.

Question N° 25 : Que souhaitez-vous pour cette ville en termes de :
- population (nombre, diversité…)
- urbanisme (destination des zones, type d’habitat, densité, espaces verts…)
- mobilité et transports
- accompagnement de la transition écologique
- services à la personne
- offre culturelle

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose :  la prise de décisions avec les citoyens : votations et conseil municipal citoyens.
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : un fonctionnement en intelligence collective.
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : la co-construction des actions avec les citoyens, les nouvelles constructions immobilières en HQE et THQE.

Point de vue de l’association :
Quelle place pour les associations dans les prises de décisions ?
Côté lien social, par quels personnels ? tout ne peut pas être fait bénévolement.

Sujets peu abordés par les candidats :

Mobilité, accessibilité :  lieux administratifs (par exemple escaliers de la Mairie face à la place De Gaulle), commerces, transports (arrêts de bus) …

Adaptation des logements aux besoin des seniors, quelles aides de la commune ? quel accompagnement ? (respect des exigences de la loi Elan pour les nouvelles constructions).

Handicap : on aimerait voir les résultats de la participation des handicapés dans la commission municipale had hoc.

Attribution des logements sociaux : nous resterons vigilants quant au respect des lois ‘Elan’ et ‘Egalité et Citoyenneté’ et à la transparence dans les attributions.

Sécurité : dealers, tapage, squats des espaces publics, de jour comme de nuit, incivilités, comment traiter les populations en déshérence ?

Pauvreté : 2600 personnes en situation de pauvreté sur la commune (~10% !). Quel traitement ?

Pour réagir à cet article vous pouvez envoyer des commentaires en mentionnant la thématique et le N° de question  sur la page Facebook : https://www.facebook.com/civifar/?fref=nf

Municipales 2020 les 15 et 22 Mars, votez par procuration si vous êtes absents.

Si vous êtes absent pour le 1er ou le 2nd tour, vous pouvez établir une procuration pour qu’un électeur de votre choix, inscrit sur les listes électorales de la ville, vote à votre place.

Comment établir une procuration ?

La personne qui votera pour vous (votre mandataire) doit être inscrite sur les listes électorales de votre ville, mais pas forcément dans le même bureau de vote.

Une fois votre mandataire choisi, il vous suffit de vous présenter au commissariat de Châtenay-Malabry (28, rue du Docteur-Le-Savoureux), ou encore au tribunal d’Instance d’Antony (Place Auguste Mounié) pour établir votre procuration. Cette démarche peut également être effectuée auprès du commissariat, au tribunal d’Instance ou à la gendarmerie de votre lieu de travail.

Vous pouvez aussi télécharger et préremplir le formulaire sur le site du ministère de l’Intérieur. Rendez-vous ensuite au commissariat ou au tribunal d’instance le plus proche pour authentifier votre procuration.

Si votre état de santé ou une infirmité sérieuse empêche le déplacement, vous pouvez demander qu’un personnel de police se déplace à domicile pour établir la procuration. La demande de déplacement doit être faite par écrit et accompagnée du certificat médical ou du justificatif de l’infirmité.

Quelles pièces fournir ?

Munissez-vous de votre pièce d’identité et de l’état civil (nom, prénom, adresse, date de naissance) de votre mandataire.

Quand établir sa procuration ?

Il est important d’effectuer vos formalités le plus tôt possible, avant le 10 mars pour être certain que la démarche soit faite dans les temps.

À noter également qu’aucun document n’est adressé à votre représentant pour le prévenir. Pensez donc à le lui indiquer. 

Commentaires de l’Association FARGo aux réponses des candidats sur les thématiques: urbanisme, densification, aménagement, cadre de vie, végétalisation, évolution de la ville à long terme

L’Association FARGo fait un texte-commentaire pour chaque question plutôt que de commenter une à une les réponses des candidats.

Les réponses des candidats ont été publiées dans des articles précédents pour les thématiques : urbanisme, densification, aménagement, cadre de vie, végétalisation, et évolution de la ville à long terme.

Question N°10 : Le Schéma Directeur d’Ile de France (SDRIF) impose à Fontenay-aux-Roses la construction de 1500 nouveaux logements en 15 ans. Quelle est votre position par rapport à ce chiffre ?

Question N°11 : Pensez-vous qu’une densification au-delà de ce chiffre de 1500 logements soit souhaitable pour Fontenay, et pourquoi ?

Il est utile de rappeler qu’il y a déjà 9600 habitants au km² à Fontenay-aux-Roses : ce chiffre nous classe au 43ème rang sur un total de 36000 communes en France. Les communes limitrophes ne sont pas mieux loties : Montrouge est au 5ème rang, Vanves 11ème, Chatillon 25ème. Bagneux 45ème. Ceci entraine la dégradation générale de nos conditions de vie, avec surcharge des transports en commun et saturation des équipements collectifs.

Les Fontenaisiens sont attachés à leur ville pour ce qu’elle est encore relativement aérée et verdoyante. Ils ne veulent à aucun prix la voir transformée en un nouveau Châtillon.

Ils attendent donc de leur municipalité qu’elle résiste clairement à la densification.

Il convient donc de rouvrir le dialogue avec la région pour le faire savoir, et tenter de la réduire.

Quel que soit le résultat de cette renégociation il convient au minimum d’établir un plan de marche de la densification en répartissant les nouveaux logements sur les 15 années. Il ne faut pas accorder chaque année plus de permis de construire que ce à quoi nous sommes tenus.

Le PLU actuel, qui a augmenté les droits de construire dans toutes les zones, ne constitue absolument pas un rempart suffisant et doit être révisé au plus vite.

Question N° 13 : Quels sont, selon vous, les avantages et inconvénients des projets actuels sur la Place du Général de Gaulle : un immeuble en fond de place, un immeuble côté Est sur l’emprise des immeubles Osica, une « Folie » en face du marché, et un immeuble dans la ruelle de la Demi-Lune ?

Tout projet de construction et d’aménagement doit contribuer à dynamiser le cœur de ville, et doit résulter d’une réflexion globale et concertée sur le devenir proche et lointain du périmètre urbain. Les projets actuels autour et sur la seule place du Général de Gaulle n’ont malheureusement pas été imaginés et pensés dans un tel cadre.

Par ailleurs, ils n’ont fait l’objet d’aucune concertation préalable sérieuse avec les Fontenaisiens. Un très grand nombre d’entre eux s’étaient pourtant exprimés pour que cet espace reste libre et redevienne piéton. La pétition titrant « Ni parking, ni immeuble sur l’esplanade du Château Laboissière » déposé en Mairie en septembre 2017 a recueilli plus de 600 signatures.

FARGO voit un grand nombre de défauts aux projets initiés, et autorisés, par l’actuelle municipalité :
-        La construction de 3 immeubles d’habitation sur la Place va entrainer l’arrivée de 200 nouveaux habitants, ce qui signifie un accroissement de la circulation et du stationnement de véhicules dans le centre-ville.
-        Là où il faudrait rendre l’espace aux vélos, aux piétons et aux enfants, on va créer 2 nouvelles entrées de parkings souterrains, l’une en face du marché, l’autre du côté pair de la place, et un axe de circulation dangereux qui coupe la place en 2 parties.
-        Là où il faudrait une redynamisation par des équipements publics ouverts en journée et en soirée, en semaine mais aussi le dimanche, on propose l’installation de 3-4 magasins ouverts seulement jusqu’à 18 ou20 heures et fermés le dimanche).
-        Alors qu’il y a consensus pour lutter contre les ilots de chaleur, on crée une place minérale et on programme la suppression des arbres à hautes tiges sur l’esplanade.
-        Alors qu’il y a consensus pour respecter le patrimoine, on crée des immeubles sur la Place et sur la Ruelle de la Demi-Lune qui vont encercler et enclaver le château.

Ce constat, sur et autour de la place du Général de Gaulle, nous amène à dire haut et fort qu’il est urgent de stopper les permis de construire autorisés, de ne rien précipiter et de réfléchir avec tous les Fontenaisiens à la meilleure façon de traiter et d’aménager ces espaces de notre centre-ville. On rappelle aussi qu’un projet d’espace multiculturel, chiffré et réaliste, avait été présenté aux Fontenaisiens lors de 2 réunions publiques les 18 décembre 2017 et 12 décembre 2018. Il n’a jamais été pris en compte par la municipalité actuelle, par « manque de temps des services techniques ».

Question N° 20 : Fontenay est très carencé en espace verts publics, avec 6 m2 par habitant, la norme étant de 10 m2. Comment pensez-vous corriger cet écart ?

Il y a de multiples façons de végétaliser davantage notre commune et de recréer des espaces de pleine terre pour y planter des arbres

Il faut commencer par cesser les pratiques qui ne vont pas dans le bon sens : 
-        Arracher des arbres en bonne santé pour construire des immeubles
-        Bétonner des espaces publics (devant la mairie, l’Eglise St Pierre St Paul)

On peut au contraire développer les espaces de pleine terre en décidant de :
-        Réviser le PLU afin d’y intégrer des règles contraignantes permettant de favoriser la plantation d’arbres et l’augmentation d’espaces verts publics et privés
-        Transformer des zones inutilement bétonnées sur des ronds-points ou des trottoirs
-        Réarranger des friches existantes
-        Redessiner certains parcours dans les parcs
-        Préempter des terrains non bâtis, ou bâtis de façon incohérente

On peut aussi proposer aux habitants de s’associer aux efforts de la commune :
-        En leur proposant conseils techniques et éventuellement aide financière, pour végétaliser leurs façades, toiture, terrasses, pour choisir les meilleures espèces « UTILES » à planter
-        En associant les habitants du voisinage à chaque opportunité de réaménagement de l’espace public, pour définir les meilleurs lieux de plantation, et tenant compte de la largeur des voies, hauteur des immeubles, exposition et l’impact des zones ombragées, etc.

Question N° 24 : Pouvez-vous définir votre vision de Fontenay-aux-Roses à 15-20 ans ?

Question N° 25 : Que souhaitez-vous pour cette ville en termes de :
- population (nombre, diversité…)
- urbanisme (destination des zones, type d’habitat, densité, espaces verts…)
- mobilité et transports
- accompagnement de la transition écologique
- services à la personne
- offre culturelle

Fontenay ne pourra évoluer de façon harmonieuse que si on réfléchit d’abord à ce qu’on veut faire de notre commune à moyen et long terme, et si on élabore un plan d’ensemble qui concerne aussi bien le centre-ville que les quartiers « périphériques ».

Malheureusement le PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui a remplacé le POS (Plan d’Occupation des Sols) le 15 avril 2017 a surtout défini des droits à construire zone par zone, à l’opposé d’une approche globale. Il a aussi supprimé des barrières protectrices contre l’appétit des promoteurs immobiliers.  Ce n’est pas par hasard si depuis la promulgation du PLU, les propriétaires de pavillons dans les zones ouvertes à la densification sont harcelés par des groupes comme Nexity, Franco-Suisse, Bouygues Immobilier, etc.

Ces projets immobiliers qui arrivent dans le désordre vont accentuer l’incohérence architecturale de la ville déjà maltraitée, et rendre impossible l’évolution souhaitable. On ne détruira pas demain ce qu’on construit aujourd’hui.

Il est donc indispensable de geler les actions en cours et de lancer une étude globale sur l’urbanisme de Fontenay-aux-Roses.  

Nous souhaitons que la nouvelle municipalité lance dès son installation cette étude globale qui devra non seulement s’appuyer sur un ou plusieurs cabinets d’urbanisme, mais aussi associer par tous les moyens possibles les Fontenaisiens et leurs associations.

Parmi les axes de réflexions structurants, on peut d’ores et déjà citer :

  • Est-il souhaitable de densifier en centre-ville ?
  • Que va-t-on faire de la rue Boucicaut, de la place du Général de Gaulle et du mail Boucicaut ?
  • Où doit-on construire de nouvelles habitations et de quels types ?
  • Comment réorganiser les flux de circulation et le stationnement dans ce contexte ?
  • Comment favoriser le développement végétal de la ville et préserver l’existant ?
  • Comment rééquilibrer l’offre commerciale, les équipements de service public, l’offre culturelle, etc. entre les différents quartiers ?
Pour réagir à cet article vous pouvez envoyer des commentaires en mentionnant la thématique et le N° de question  sur la page Facebookhttps://www.facebook.com/civifar/?fref=nf

Commentaires de l’Association Conservatoire Soubise aux réponses des candidats sur la question du devenir du Conservatoire

Question N° 17 : Actuellement un recours contentieux a été fait auprès du tribunal administratif sur la délibération de cession et deux autres recours gracieux sont en cours sur la convention précaire et sur le bail commercial. Que comptez-vous faire du bâtiment du Conservatoire de la rue du Docteur Soubise ? Si vous envisagez de conserver le bâtiment du Conservatoire dans le patrimoine de la ville, comment comptez-vous vous y prendre ?

  • Fontenay Demain (Laurent Vastel) : pas de réponse
  • Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) : Nous considérons que ce bâtiment peut s’insérer dans le maillage des structures pouvant accueillir les multiples expressions culturelles et interculturelles qui font la richesse de notre ville.  Il pourrait aussi accueillir des sports «doux», des activités intergénérationnelles …L’inventaire des besoins et des disponibilités en locaux fera l’objet d’une concertation avec l’ensemble des acteurs locaux, associations et partenaires de la vie locale. Nous le garderons dans le patrimoine communal. Si Suzanne BOURDET est élue maire, elle s’engage à rechercher, dès son élection un accord entre les requérants et l’acheteur potentiel actuel, et, si nécessaire, à accepter ce recours, en retirant ce permis de construire en cas de non accord.
  • Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) : Notre volonté est que ce bâtiment reste un équipement public car la ville en aura besoin compte tenu de l’augmentation de la population. Nous ferons tout pour rendre cela possible. En attendant son aménagement durable sur un projet qui sera conduit en totale concertation avec la population (par exemple le projet de maison des arts/lieu de rencontre et partage), nous le mettrons à disposition de manière temporaire à des associations ou citoyens pour tester des nouvelles activités économique, sociale ou culturelles.
  • Fontenay avec vous (Pascal Buchet) : Nous reprendrons les discussions qui ont cessé depuis 2014, de nouvelles idées sont apparues depuis, tous les projets seront étudiés et tranchés selon un schéma démocratique de participation citoyenne et de co-élaboration en tenant compte des besoins dans la ville. Nous en étions resté en 2014, à la possibilité d’un bail emphytéotique mais les choix budgétaires et environnementaux de la commune seront également étudiés en tenant compte de la situation juridique du dossier et tranchés selon un schéma démocratique de participation citoyenne.

Commentaires de l’Association Conservatoire Soubise :

« L’Association Conservatoire Soubise a noté les réponses des listes Bourdet , Buchet et Mergy et l’absence de réponse de la liste Vastel en ce qui concerne le devenir du Conservatoire de la rue Soubise.

Les propositions des listes Bourdet et Mergy s’engageant à conserver le bâtiment pour les besoins des Fontenaisiens, besoins à définir ultérieurement en liaison avec les habitants et associations rencontrent les souhaits de l’association et sont appréciées.

La proposition de la liste Buchet est beaucoup plus ambiguë et n’affirme pas sa volonté de conserver ce bâtiment dans les actifs de la ville pour les besoins des Fontenaisiens. Cette position qui montre que cette liste n’a pas d’engagement clairs sur le devenir de ce bâtiment ne correspond pas aux attentes de l’association Conservatoire Soubise ».

Pour réagir à cet article vous pouvez envoyer des commentaires en mentionnant la thématique et le N° de question  sur la page Facebook : https://www.facebook.com/civifar/?fref=nf

Municipales 2020 : programmes et réunions publiques des listes

Liste « Associative, Ecologique,Citoyenne POUR FONTENAY » avec Suzanne Bourdet : http://www.pourfontenay.fr/

Programme disponible sur le site : http://www.pourfontenay.fr/programme

Réunion publique le Jeudi 27 Février à 20 H 30, salle de l’Eglise. Présentation de la liste des candidats.

Liste Pascal Buchet : http://pascalbuchet.fr/

Programme disponible sur le site : http://pascalbuchet.fr/programme/

Réunion publique le Mardi 10 Mars à 20 H 30, salle Sainte Barbe, 10 place chateau Ste Barbe

Liste « Un temps d’avance pour Fontenay » avec Gilles Mergy : https://www.untempsdavancepourfontenay.fr/

Programme disponible sur le site : https://www.untempsdavancepourfontenay.fr/notre-projet-pour-fontenay/

Réunion publique le Mercredi 11 Mars à 20 H , salle Pierre Bonnard, 5 rue de l’Avenir

Liste « Fontenay Demain » avec Laurent Vastel : https://www.fontenay-demain.fr/

Programme disponible sur le site : https://www.fontenay-demain.fr/rapidoweb/Presentation_programme_fontenay.pdf

Réunion publique le Jeudi 12 Mars à 20 H 30, salle Pierre Bonnard, 5 rue de l’Avenir

Liste « Fontenay En Commun » avec Corinne Bénétreau Schäfer : https://www.fontenay-en-commun.net/

Programme disponible sur le site : https://www.fontenay-en-commun.net/

Programme manifestations : https://www.facebook.com/fontenayencommun2020