Coronavirus : Une chanson sur l’après-coronavirus : « Autrement »

La crise du coronavirus a montré que la France est capable d’accomplir une transition écologique complète (provisoire) en 48 heures.

J’ai entendu beaucoup de personnes dire qu’elles espèrent qu’après la crise, le monde en tirera quelques leçons. Eh bien, cela dépend beaucoup de vous-même !

Pour que cet espoir ne reste pas un simple espoir mais devienne une action concrète, j’ai écrit une deuxième chanson: “Autrement”.

Pour lire les paroles : http://oosterenvan.blogspot.com/2020/03/autrement.html

Coronavirus : Confiné, une chanson pour donner du courage

Le confinement a un impact énorme sur nos vies.

N’ayant pas le droit de sortir pour partager cette expérience, j’ai écrit une chanson pour l’exprimer.

Je la dédie à nos héros sur le front, qui luttent H24 dans les hôpitaux de France.

A partager avec tout le monde : elle donnera du courage. Les amateurs de chats apprécieront !


Les paroles: http://oosterenvan.blogspot.com/2020/03/confine.html?m=1

Bon courage! Amicalement,

 Stein

Municipales 2020 : Quelle place pour le vélo à Fontenay-aux-Roses ?

Pour connaître la place du vélo dans le programme des candidats aux élections municipales de 2020 à Fontenay-aux-Roses, FARàVélo a rencontré tous les candidats. Objectif: comprendre leurs programmes, et les comparer dans une seule grille de lecture que FARàVélo vous présente ci-dssous.

Les 6 listes rencontrées :

  • Liste Penser Fontenay (Céline Alvaro)
  • Liste Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau)
  • Liste Pour Fontenay (Suzanne Bourdet)
  • Liste Fontenay avec vous (Pascal Buchet)
  • Liste Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy)
  • Liste Fontenay Demain (Laurent Vastel)

Voici un résumé de leurs propositions pour le vélo. Une vue plus complète est consultable ici.

L’ambition des 6 listes pour la ville : le vélo au cœur des mobilités

Penser Fontenay (Céline Alvaro) : Il faut aménager les rues dans une optique de partage entre les différents modes de déplacement, en privilégiant la sécurité pour les vélos. Le vélo est une alternative évidente aux problèmes de circulation et stationnement des voitures.

Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau) : Le vélo donne de l’autonomie à chacun pour ses déplacements et améliore la santé en réduisant la sédentarité. Diminuer la place de la voiture permet de créer du lien social.

Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) : Le vélo est bon pour la santé et le moyen de déplacement le plus efficace dans un rayon de 10km. Il faut une répartition de la voirie plus équitable entre les différentes mobilités : bus, voiture, piéton, vélo.

Fontenay avec vous (Pascal Buchet) : Une mobilité plus équilibrée dans une ville où chacun peut se déplacer à vélo en sécurité. Le vélo améliore le vivre ensemble et participe à l’aspect village que les Fontenaisiens aiment.

Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) : Donner la priorité aux mobilités actives sur la voiture individuelle, tout en développant le transport en commun local. Le vélo est cohérent avec notre vision d’une ville apaisée.

Fontenay Demain (Laurent Vastel) : Dans 6 ans tous les modes de déplacement co-existeront en paix et en sécurité : vélos, piétons, bus, voitures, deux-roues motorisés et engins de déplacements personnels électriques.

Les 6 listes mesurent les progrès à faire pour faire de Fontenay une ville cyclable

Pour 5 listes sur 6, l’obstacle majeur est la voirie non aménagée pour le vélo : manque de cohérence et de continuité (sauf Fontenay Demain (Laurent Vastel)).

L’espace public est trop hostile pour s’y déplacer à vélo, surtout quand on n’est pas à l’aise, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau). Un enfant ne peut pas se déplacer seul à vélo, Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy).

Les enfants ne sont pas assez sensibilisés ni encouragés à se déplacer à vélo : pas de parkings vélo pour chaque école, pas de vélobus, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau) et Penser Fontenay (Céline Alvaro).

Le savoir-faire de la ville en termes d’aménagements cyclables est à faire progresser, Fontenay Demain (Laurent Vastel).

Il faut rattraper les erreurs du passé : pistes trop étroites, sinueuses ou mal entretenues (avenue Foch, avenue Langevin), Fontenay avec vous (Pascal Buchet).

Les 6 listes adopteront-elles un Plan Vélo pour Fontenay-aux-Roses ?

Sur la base de la proposition de FAR@Vélo, chacune des 6 listes propose une approche globale et cohérente en adoptant soit un plan vélo, soit un plan plus large relatif à toutes les mobilités (vélos, piétons, voitures, transports en commun).

Adoption d’un Plan Vélo :
-        avec un budget pour aménager des pistes vélo en site propre, Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy).
-        car cela permet de ne pas se limiter à des actions ponctuelles. Il faudra y associer les habitants, Fontenay avec vous (Pascal Buchet).
-        après être allés à la rencontre des gens pour susciter leur adhésion sur ce projet d’intérêt commun, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau).
-        en prenant le temps de le construire avec les associations, les habitants et les services de la ville. Penser Fontenay (Céline Alvaro).

Adoption d’un Plan de Déplacements Urbains, qui définira les règles générales et le mode opératoire, Fontenay Demain (Laurent Vastel).

Adoption d’un Plan Mobilité Transport Stationnement incluant un Plan Vélo, Pour Fontenay (Suzanne Bourdet).

Plusieurs propositions de FARàVélo retenues par toutes les listes :

Des itinéraires cyclables sécurisés et visibles.

Sécurisation des carrefours : une priorité pour toutes les listes, car ce sont les endroits les plus accidentogènes.

Sécurisation des grands axes pour le vélo, notamment Dolivet : une priorité pour 5 des 6 listes, la liste Fontenay Demain (Laurent Vastel) privilégiant le ré-aménagement de la Coulée Verte.

Apaisement de la rue Boucicaut : toutes les listes sont prêtes à dévier les véhicules motorisés individuels qui ne font que transiter:
-        via la place de Gaulle et la rue Laboissière, Fontenay Demain (Laurent Vastel).
-        ou directement via la rue des Pierrelais (les autres listes)

En haut: carrefour sécurisé à Utrecht (Amsterdamsestraatweg/Marnixlaan).

En bas: carrefour non sécurisé du type « no man’s land » sans piste cyclable et sans îlot de protection à Fontenay-aux-Roses (rue Boucicaut/av. Dolivet).

Stationnement vélo

Toutes les listes :

Prévoient des parkings vélos sécurisés à la gare RER et à la station de Tramway T6, et un déploiement d’arceaux à vélo dans la ville.

Inciteront les bailleurs sociaux à installer des locaux vélos sécurisés.

Modifieront le Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour imposer plus de surface de stationnement vélo, accessible et sécurisé, dans les constructions collectives à venir.

Des services autour du vélo

Vélo-école de FARàVélo : toutes les listes pérenniseront le soutien de la mairie. Pour Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau), faire valider au préalable la dépense par un comité citoyen.

Point de vente et de réparation de vélo : toutes les listes encourageront activement l’installation d’un magasin de vélos sur Fontenay-aux-Roses.

Faire la promotion du déplacement à vélo

Rémunérer les agents de la ville qui viennent travailler à vélo (forfait mobilité durable) : 5 listes y sont favorables, la liste Penser Fontenay (Céline Alvaro) privilégiant le vélo de fonction.

Permis vélo (programme « Savoir Rouler » obligatoire par la Loi d’Orientation des Mobilités) : toutes les listes sont favorables à sa mise en place dès que possible avant 2022. La liste Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) reste prudente, préférant le faire en dehors du temps scolaire et dans la limite des possibilités financières et logistiques.

Un abonnement Vélib’ à tarif réduit pour les jeunes : toutes les listes y sont favorables, à mettre en place avec le Territoire ou la Région.

Un Comité Vélo

Toutes les listes mettront en place un Comité Vélo (ou un équivalent) qui se réunira plusieurs fois par an pour veiller à la mise en œuvre du Plan Vélo (ou son équivalent). Elles auront toutes un-e élu-e qui portera activement le projet vélo.

Sécurité des vélos : rôle de la Police Municipale

3 listes mentionnent explicitement que la police municipale veillera au respect des pistes et bandes cyclables par les automobilistes, en privilégiant une approche pédagogique. Ce sont : Pour Fontenay (Suzanne Bourdet), Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau), Fontenay avec vous (Pascal Buchet).

Quelques propositions complémentaires originales

Piste cyclable entre la Coulée Verte et La Cavée via les rues Barthélémy et la Boissière, Fontenay Demain (Laurent Vastel).

Flotte de vélos à assistance électrique mise à la disposition des agents de la ville et, le week-end, aux habitants, Penser Fontenay (Céline Alvaro).

Achat d’un s’coolbus pour que les enfants puissent se transporter eux-mêmes à la piscine, Fontenay Demain (Laurent Vastel).

Vélobus et déplacements parents/enfants à vélo, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau) et Fontenay avec vous (Pascal Buchet).

Equiper les accueils de loisirs de vélos enfants afin d’éduquer les enfants aux mobilités actives dès le plus jeune âge, Penser Fontenay (Céline Alvaro).

Point de réparation de vélos dans un repair café qui sera créé, Pour Fontenay (Suzanne Bourdet).

Expérimenter un taxi-vélo, Penser Fontenay (Céline Alvaro) et Fontenay avec vous (Pascal Buchet).

Grande campagne de marquage anti-vol, Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy).

La ville rejoindra le Club des Villes et des Territoires Cyclables, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau).

Pour les photos des listes rencontrées avec les deux représentants de FARàVélo (Hélène Chabanas-Maguin et Stein van Oosteren), voir l’article : https://www.faravelo.com/actualite/quelle-place-pour-le-velo-dans-les-municipales-2020-fontenay-aux/

FAR@Vélo : https://www.faravelo.com/

Actualités de FAR@Vélo

La vélo-école de FARàVélo

Une vélo-école, c’est comme une auto-école: une vélo-école est un lieu d’apprentissage pour adultes, mais pour apprendre à faire du vélo.

L’association FARàVélo a voulu proposer une solution à ces adultes qui veulent apprendre à se déplacer à vélo. A 25 ans ou à 70 ans, il n’est jamais trop tard !

La vélo-école, comment ça marche?

La formation coûte 35€ en incluant l’adhésion à l’association. Les cours durent 2 heures le dimanche matin, sur la place du Général de Gaulle à Fontenay-aux-Roses. Les élèves s’inscrivent pour 6 cours consécutifs, le minimum nécessaire pour être autonome à vélo.

Pour les vélos, ils peuvent être prêtés par l’association. Les élèves peuvent aussi venir avec leurs vélos s’ils se sont déjà équipés.

Il est encore possible de s’inscrire jusqu’au 1er Mars : https://www.faravelo.com/actions/velo-ecole/

Formation Veligo

FARàVélo vous accompagne dans la prise en main de votre nouveau vélo à assistance électrique (VAE) appelé « Veligo ».

Lors d’une formation de 2 heures, prodiguée par un(e) de nos membres agréé(e)s, vous apprendrez les informations techniques nécessaires à la maitrise de votre VAE et à vous intégrer en securité dans la circulation.

Pour vous inscrire, allez sur le site de Véligo ici et cliquez sur « Je m’inscris ».

Programme « savoir rouler » pour les élèves des écoles

Nous continuons à être sollicités par des écoles pour apprendre aux élèves de se déplacer à vélo, dans le cadre du programme « savoir rouler » créé par la Loi d’Orientation des Mobilités. Au vu de ce succès et du nouveau marché que cette demande ouvre, nous cherchons des personnes souhaitant participer à se projet contre une rémunération. Contact: faravelo@outlook.fr

Notre proposition de Plan Vélo pour Fontenay-aux-Roses

FARàVélo propose de donner aux Fontenaisien(ne)s le choix de se déplacer à vélo en sécurité en proposant un Plan Vélo.

Pour nous soutenir, c’est toujours ici: https://www.faravelo.com/adherer-a-faravelo/.

Forum des Mobilités: quels résultats concrets ?

« Une ville apaisée est une ville où un enfant peut traverser en toute sécurité. On n’y est pas encore ».

C’était l’un des témoignages lors du Forum des Mobilités le 14 décembre 2019, qui clôturait une année de travail du comité citoyen sur la Circulation, le Stationnement et les Transports Actifs (CSTA).

Quelle suite concrète a été donnée aux 53 propositions élaborées par les citoyens pour rendre notre ville plus apaisée, plus accueillante pour les piétons et les vélos, et avec une offre de stationnement plus équitable et lisible?

Lisez le compte-rendu de FARàVélo pour découvrir les propositions et la suite qui leur a été réservée: http://www.faravelo.com/2019/12/concertation-mobilites-quels-resultats.html

Pour contribuer à la démarche de FARàVélo en faveur d’une ville apaisée contactez-nous via faravelo@outlook.fr ou en nous soutenant: https://www.helloasso.com/associations/faravelo/adhesions/formulaire-d-adhesion-faravelo

Grève 5 décembre : rejoignez le cortège à vélo !

La grève vous bloque ? Le vélo vous sauve !

Ce jeudi 5 décembre 2019 FARàVélo vous donne rendez-vous à 8h00 devant la Médiathèque de Fontenay-aux-Roses (92) sur la Coulée Verte pour partir ensemble à Paris… à vélo.

A Paris, plusieurs itinéraires seront proposés. Vous verrez, c’est agréable. Vous finirez peut-être par y prendre goût et par remplacer la ligne 13 du métro ou le RER B par la « ligne vélo », comme tant d’autres Fontenaisiennes et Fontenaisiens….

Merci de partager le rendez-vous donné sur les réseaux sociaux :

https://www.facebook.com/events/2525685774345999/

Renseignements : faravelo@outlook.fr

Hashtag : #greve5decembre

Ecocitoyenneté: table ronde à Bourg-la-Reine le Jeudi 7 Juin à 20 H

Les défis de nos temps sont grands et anxiogènes: pollution de l’air, dérèglement climatique, accélération de la société…. Des citoyens ont envie d’agir concrètement pour une ville plus agréable, mais comment?

Pour répondre à cette question, la Ville de Bourg-la-Reine invite trois associations pour une table ronde le 7 juin à 20 heures : FARàVélo, Colibris et la Maison Bleue. Vous aurez l’occasion d’écouter leurs projets et d’échanger avec elles sur leurs expériences. Cette rencontre, qui sera suivie d’un verre, vous permettra de faire des rencontres et vous donnera peut-être envie de participer et d’agir aussi.

C’est la journaliste spécialisée en développement durable (L’infodurable.fr, Say Yess) Marie Vabre qui animera les débats, en présence de Danyla Guy, du Mouvement Colibris, membre du cercle cœur du groupe local Valléesud92, de Clément Tremblay, citoyen engagé de la Maison Bleue et de Stein Van Oosteren, Président de l’Association FaràVélo.

Renseignements:

http://www.bourg-la-reine.fr/Agenda/Rencontres-et-echanges-l-ecocitoyennete-se-met-a-table

Lieu : CRD (Conservatoire à rayonnement départemental) 

11-13, boulevard Carnot 92340 Bourg-la-Reine

Grèves SNCF: tentez le « covélotaf »!

« La liberté, ce n’est pas d’avoir une voiture, mais de ne plus en avoir besoin »
Si la grève SNCF vous empêche d’aller au travail, et que les bouchons ne vous tentent pas non plus, vous pouvez tenter la solution vélo. Il suffit de regarder sur cette carte interactive, créée par l’association MDB, pour trouver votre « ligne vélo »:
Les trajets « vélotaf » inscrits par les cyclistes souhaitant aider leurs voisins à découvrir le vélo comme moyen de déplacement.
Sur cette carte vous trouverez forcément un itinéraire proposé par un cycliste qui passe à coté de chez vous pour aller travailler à Paris par exemple. Contactez le cycliste par mail, et il ou elle se fera un plaisir de vous accompagner à votre travail gratuitement. Vous ferez alors du « co-vélotaf« : aller ensemble au « taf » à vélo.
Exemple: sur cette carte vous trouverez mon trajet quotidien de « vélotaffeur » de Fontenay-aux-Roses à Paris, un trajet de 8 km que je parcours en 35 minutes de porte à porte sans effort particulier. Si vous voulez, je vous accompagne et vous montre comment transformer votre trajet du travail une séance de bien-être quotidienne. Ensuite libre à vous de poursuivre l’expérience ou pas tout seul (contactez-moi via steinvanoosteren@hotmail.com).

Le concept plaît tellement que cette vidéo, où j’explique le concept proposé par notre adhérente Marie-Florence Chabbal, a été visionnée déjà plus de 300.000 fois: https://www.youtube.com/watch?v=1mqmbbMB_qg.

 Si vous voulez aider FARàVélo à faire décoller le « covélotaf » en banlieue:
1/ Collez cette affiche covélotaf sur la machine à café de votre entreprise et sur le local à vélo (cliquez ici):
2/ Venez prendre un verre avec nous ce vendredi 11 mai 2018 au Café de la Gare à partir de 18h30 lors de notre Apéro FARàVélo. Ce sera une façon très belle et utile de célébrer la Journée du Déplacement au Travail à Vélo (le 10 mai 2018). Voici l’invitation Facebook à faire tourner:
Notre dernier #ApéroFARàVélo était un grand succès: les participants venaient d’une petite dizaine de villes différentes!
Merci pour votre aide pour développer des transports propres en banlieue. Attention toutefois: vous risquez de prendre goût sérieusement à votre nouvelle liberté de déplacement!
Stein van Oosteren
Président de FARàVélo

Baromètre vélo: le score de Fontenay-aux-Roses

1.500 voitures viendront probablement s’ajouter à notre ville d’ici à 2030 suite à la densification. On se demande où elles vont se garer. Peut-être que certains trajets en voiture pourront être évités en prenant le vélo (électrique). Mais pour donner envie aux Fontenaisiens d’essayer le vélo, notre Mairie a du travail en perspective. Car Fontenay-aux-Roses vient d’être classée « défavorable » en matière de vélo, c’est l’opinion des Français qui ont répondu à l’enquête nationale « baromètre des villes cyclables ».

Pour en savoir plus, FARàVélo a épluché tous les commentaires et en a produit une synthèse, que vous pourrez lire ici:

http://www.faravelo.com/2018/03/barometre-velo-quels-enseignements-pour.html

L’objectif de FARàVélo est maintenant d’accompagner la Mairie dans ses efforts d’améliorer la sécurité des cyclistes. C’est possible car Sceaux, une ville qui nous touche, est devenue la premier ville cyclable de France dans sa catégorie. Pourquoi pas nous, maintenant que le vélo électrique a évacué le problème du relief?

On va commencer par les itinéraires cyclables (pictogrammes, bandes et pistes cyclables) qui verront le jour prochainement dans la rue des Pierrelais, la rue d’Estienne d’Orves et la rue de l’Abbé Grandjean. C’est important et urgent, car bientôt plus de 100 vélos en libre service (Vélib’) vont circuler dans nos rues. On va retrouver le plaisir très ancien de se déplacer librement, rapidement, économiquement et proprement sous le nom surprenant de « nouvelles mobilités »!

J’en profite pour vous inviter pour un évènement exceptionnel: l’Assemblée Générale Constitutive de FARàVélo, le mardi 3 avril à 20h30 dans la salle du Parc (4/6 avenue du Parc à côté de l’Eglise dans la rue Boucicaut, pas loin de la Salle de l’Eglise). Merci d’apporter votre verre et quelque chose à boire/grignoter.

Renseignements: faravelo@outlook.fr.

Stein van Oosteren