Problèmes de circulation des voitures en centre-ville : les automobilistes sont déboussolés !

Article de Michèle Vidal.

- la rue Boucicaut est réouverte à la circulation automobile mais au carrefour avec la rue qui longe la place devant la clinique vétérinaire, une surprise attend les automobilistes qui veulent se dégager par cette rue en cas d’embouteillage.ils peuvent tourner à droite, remonter la voie et là ils se retrouvent devant l’entrée du parvis du château Laboissière (anciennement en sens interdit de ce côté là) et avec un panneau de sens interdit sur la voie à gauche…..ils se débrouillent comme ils peuvent et arrivent avenue de Verdun. Ils n’ont d’autre choix que de redescendre vers la rue des Pierrelais, or l’ancien panneau « déviation » leur indique la rue Laboissière….qu’ils empruntent à contre sens et se retouvent rue Gaston Sansoulet toujours à contre sens ;

- l’avenue de Verdun devrait être rebaptisée Impasse de Verdun: les automobilistes qui arrivent de la rue des Pierrelais pour remonter vers le centre ville par l’avenue de Verdun ne sont pas avertis qu’ils pénètrent dans une impasse, ils se heurtent donc à un panneau de sens interdit au niveau de l’entrée du parking souterrain, puis à un  deuxième panneau sur une barrière accompagné d’un panneau de déviation pointant… vers la rue Laboissière qui, elle même, arbore son panneau rouge barré de blanc. Les automobilistes peuvent essayer de passer par le parvis du château Laboissière mais débouchent sur la rue de la clinique vétérinaire dans le sens interdit à la circulation ainsi que la voie entre la place de la mairie et le parvis du château elle aussi munie de son panneau rouge barré de blanc.

Que font-ils? Ceux qui croient Raymond Devos encore en vie tournent comme dans son fameux sketch , ceux qui ne connaissent pas Raymond Devos s’engagent dans la voie la plus proche pour se sortir de ce piège ;

Comme en témoignent les deux photos que j’ai prises lundi vers 20h00, ci-dessous

Merci à qui rétablira un peu de cohérence même durant les travaux…

Pour ma part je pense que la circulation a été rétablie trop tôt , aucune information claire et lisible n’est présente au carrefour Dolivet-Boucicaut,

D’autre part le carrefour Dolivet-Pierrelais est très encombré aux heures de pointe favorisant l’emprunt de la rue Boucicaut : grâce aux feux tricolores il est plus facile de tourner à gauche de la rue Antoine Petit vers la rue Boucicaut  qu’au carrefour Dolivet-Pierrelais où les voitures venant de l’avenue Dolivet  et tournant à gauche vers la rue des Pierrelais doivent céder le passage à celles qui viennent en sens inverse et qui elles même doivent laisser la priorité à la rue des Pierrelais à droite et qui sont arrêtées par les feux piétons devant le théâtre des sources…

De quoi alimenter la réflexion sur la circulation en centre ville en général et de la rue Boucicaut en particulier.

Les commentaires sont fermés.