Madame Andrée Léger a fêté ses 105 ans à la maison de retraite du Parc

Source : Le Parisien du 23 Juillet 2019

Andrée Léger est née le 22 juillet 1914 à Nancy.

Aînée d’une famille nombreuse, Andrée a rejoint Reims puis la région parisienne pour suivre son époux militaire. « J’ai vécu plus de 60 ans à Maisons-Alfort. Quand je suis arrivée, il n’y avait que des champs, des vergers et des maraîchers qui vendaient leurs produits », raconte-t-elle.

Là elle a eu un fils, puis deux petits-enfants et trois arrière-petits-enfants dont la plus jeune a tout juste 6 ans. « Quand je vois maintenant comme ils ont construit à Maisons-Alfort et Créteil, reprend-elle. L’évolution est allée un peu vite, on voyait les maisons monter en quatrième vitesse… »

Andrée Léger a commencé à travailler « assez tard ». « J’étais couturière pour une maison de couture puis à domicile, je faisais des robes, des manteaux… », se remémore-t-elle. « Mais je n’ai plus de souvenirs », regrette-t-elle. Pourtant Nadia, l’animatrice, estime qu’Andrée a « une mémoire d’éléphant ».

Son plus beau souvenir : un voyage de deux ans au Chili

« Elle a des souvenirs qui lui reviennent d’un coup, précise Marie-Noëlle, son aide-soignante préférée. Sur un oreiller, il y avait la date 1944 écrite. Des souvenirs de la guerre lui sont revenus, son mari a fait la guerre, c’était un peu triste… »

Pour Andrée, son plus beau souvenir sera sans nul doute son voyage au Chili qu’elle a rejoint en bateau avec son époux. Un long et beau voyage : « C’est joli comme pays. On est parti pendant deux ans. On voulait s’installer là-bas pour devenir transporteur de vin. Mais ça n’a pas marché ».

Les commentaires sont fermés.