Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Une famille d’humanistes à Fontenay-aux-Roses : Ferdinand Lot et les siens, conférences le samedi 19 mars 10h à 18h, à la Méditahèque

Ferdinand Lot (1866-1952) a été l’un des historiens français les plus importants du XXe siècle. Son épouse Myrrha Borodine (1882-1957), russe de naissance, fut une des premières médiévistes femmes et une éminente spécialiste de théologie orthodoxe.

Cette curiosité scientifique qu’ils partageaient, ils la transmirent à leurs trois filles : Irène Vildé-Lot (1910-1987), Marianne Mahn-Lot (1913-2005) et Eveline Lot-Falk (1918-1974), respectivement slavisante, historienne, et ethnologue. Leurs gendres Boris Vildé (1908-1942) et Jean-Berthold Mahn (1911-1944) débutaient des carrières prometteuses en ethnologie et en histoire médiévale. L’Occupation hitlérienne les poussa à privilégier un engagement total dans la Résistance, au sein du Réseau du Musée de l’Homme pour l’un et pour l’autre auprès de la France Libre.

Fontenay-aux-Roses est l’un des liens qui unit ces savants. Pendant près d’un demi-siècle, leur maison du 53 rue Boucicaut constitua un lieu d’action et de réflexion pour cette famille d’humanistes dans un siècle parfois tragique.

L’année 2022 marque le 70e anniversaire de la disparition de Ferdinand Lot, le 80e anniversaire de l’exécution de Boris Vildé au Mont Valérien, le 140e anniversaire de la naissance de Myrrha Borodine à Saint-Pétersbourg. Autant d’occasions pour leur dédier une journée dans leur ville.

Ci-joint le lien pour le programme : https://www.fontenay-aux-roses.fr/218-4162/fiche/une-famille-d-humanistes-a-fontenay-aux-roses-ferdinand-lot-et-les-siens.htm

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.