Quartier Ormeaux-Renards : visite du Maire, Conseil de Quartier le Jeudi 16 Octobre et discussions qui concernent toute la commune

Après les quartiers Blagis et Scarron, le maire, Laurent VASTEL, a mis en application sa méthode : aller à la rencontre des habitants, l’après-midi en parcourant les rues pour relever avec ses services techniques toutes les avaries et désordres rencontrés sur le chemin : état de la voirie et des trottoirs, présence de déchets et ordures non ramassées, présence de tags, parking du RER, état des escaliers situé en direction du RER et de la rue des Ormeaux, montée rue Guérard, et Boris Vildé (rencontre les habitants), visite du Parc Boris Vildé, retour par la rue du Dr Soubise. Il était accompagné des élus référents du quartier : Muriel GALANTE-GUILLEMINOT et Anne-Marie MERCADIER, ainsi que des membres du comité des habitants du quartier.

Le comité d’habitants du quartier s’était réuni une semaine avant pour faire le point des problèmes en cours et sur lequel il attendait des réponses, en particulier sur l’implantation d’un commerce au carrefour des Mouilleboeufs et pour le bâtiment du Conservatoire.

Le soir à  partir de 20 H a eu lieu le Conseil de quartier, qui a réuni en plus du maire, des élus, du personnel des services techniques, environ 200 habitants sur un quartier qui en comporte 5000. C’est le maire qui dirigeait les débats, contrairement à ce qui avait été fait avec l’ancienne municipalité où c’était, conformément à la Charte de Démocratie Participative, le Comité des habitants qui fixait l’ordre du jour et dirigeait les débats. On revient ainsi à l’ancienne méthode du « ping-pong » entre le maire et les habitants.

Exposé introductif du maire

Il a d’abord exposé le contexte de la situation de la commune de Fontenay : l’agglomération Sud de Seine, la Métropole du Grand Paris qui doit se mettre en œuvre à partir de Janvier 2016, la création des territoires qui vont remplacer les agglomérations. Le contour du territoire auquel serait rattaché Fontenay n’est pas encore défini. Les compétences respectives de la métropole, des territoires et des communes ne sont pas connues ainsi que le niveau qui collectera les impôts.

Il a annoncé que la ville de Fontenay dont l’urbanisme est régi actuellement par un POS (Plan d’Occupation des Sols) va entamer la procédure de passage en PLU (Plan Local d’Urbanisme). Ce passage  est maintenant obligatoire du fait de la loi ALUR sur le logement. Le passage en PLU impliquera qu’il faudra respecter le SDRIF (Schéma Directeur de la Région Ile de France). Ce passage obligera la construction de 80 logements / an pendant 15 ans, ce qui va augmenter la population de Fontenay d’environ 15 %. Cette transition se fera avec des consultations de la population, dans la suite de ce qui avait été organisé par la municipalité précédente avec le Diagnostic Urbain Partagé. Ce qu’il souhaite, c’est maintenir l’équilibre actuel, avec des zones pavillonnaires qui sont le poumon vert de la ville et des zones résidentielles. Il y aura une logique de projets en utilisant des opportunités, comme actuellement rue Blanchard et le quartier de la Cavée. Le passage en PLU se fera pendant 2 ans et doit se terminer avant mars 2017.

Il annoncé qu’il y avait un très gros projet mis en œuvre par le CEA et l’IRSN : une surface de labo de 12000 m2 doit être construite. Le maire n’a pas droit de regard sur cette opération, puisqu’elle relève de la compétence du préfet. Cette opération apportera de l’activité à Fontenay. Il y a un autre projet, c’est le départ du LCIE vers le pôle scientifique de Saclay. Le terrain dégagé donnera une opportunité à Fontenay.

Débat avec les habitants

Question : que pensez-vous faire pour les commerces qui ferment ?

Réponse : c’est un problème multifactoriel :
– manque d’attractivité des rues en particulier pendant les fêtes
– il faut être directif sur l’offre des commerces : 1/3 de bouche, 1/3 indépendants, 1/3 enseignes de marque
il faut améliorer la circulation et le renouvellement des parkings : nous allons créer des « places minutes » gratuites (6 rue Boucicaut d’ici la fin de l’année) avec une borne à chronomètre qui se déclenche et peut appeler la police au bout de 30 minutes
– nous avons réactivé une convention avec la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Paris : celle-ci permet de donner des conseils au manager de commerce
– il faut faire des études de marché

Intervention de Mr Bigret, adjoint aux commerces et travaux :

– pour qu’un commerce tienne, il faut qu’il y ait une demande suffisante. Par exemple, un poissonnier ne pourrait pas tenir.
– Un commerce de proximité doit avoir des achats d’impulsion (15% des ventes), des habitants qui circulent. Pour cela il faut un flux circulatoire
– à Fontenay, il manque un cœur de ville : le cœur de ville, c’est la place du Gal de Gaulle. Nous voulons concentrer nos efforts là-dessus de façon à commercialiser toute les vitrines d’ici 2020.
– enfin, il faut que les commerces soient adaptés à la population.
Question : pendant la campagne électorale, vous aviez annoncé la création d’un Conseil Local d’Urbanisme, qu’en est-il actuellement ?

Réponse : Ce conseil sera créé, sous la forme d’une Commission Consultative extra-municipale  qui aura les mêmes fonctions que ce que nous avions envisagé. Cela est prévu dans le Règlement Intérieur dont nous nous sommes dotés au dernier Conseil Municipal. Cette commission sera composée d’élus, des services techniques, des associations qui s’occupent d’urbanisme et de Fontenaisiens. Elle s’occupera d’abord des 2 quartiers qui nécessitent une réhabilitation : Scarron et les Blagis.

Question : vous avez créé, en conseil municipal, un Comité de pilotage de l’aménagement du Centre-ville, est-ce qu’il y aura une commission extra-municipale sur ce sujet ?

Réponse : le comité de pilotage permet un fonctionnement en interne : il comprend des élus de la majorité, des ingénieurs des services techniques municipaux et un élu de l’opposition, G. Mergy. La commission extra-municipale de l’urbanisme s’occupera de ce sujet également.

Question : que pensez-vous faire pour la propreté des rues et les herbes et racines des arbres ?

Réponse : pour la propreté, l’équipe précédente avait fait des choix minimaux par un contrat avec une société extérieure : un passage / semaine en centre-ville, mais seulement 1/ mois pour les quartiers périphériques, aucun désherbage des pieds d’arbre. Leur choix était de laisser les pieds d’arbres en friche. Pour le contrat, nous allons augmenter la fréquence. Pour le désherbage, nous sommes en train de remonter une équipe de cantonniers, qui n’existait plus. Pour les mauvaises herbes envahissantes, comme les chardons ou les pissenlits qui ont des racines profondes, ils pourront utiliser des produits désherbants chimiques et de l’arrachage manuel. Pour la propreté, nous allons créer un N° vert : ce numéro pourra être appelé quand quelqu’un constate, une anomalie, comme une poubelle renversée qui n’a pas été ramassée par le personnel.  Nous allons équiper le personnel de machines aspirantes plutôt que soufflantes, ne produisant pas de poussières.

Question : qu’en est-il du projet de commerces au carrefour des Mouilleboeufs ?

Réponse : un promoteur immobilier vient de faire une promesse d’achat des terrains pour implanter un immeuble, avec des logements en accession à la propriété et en rez-de-chaussée, un commerce supermarché de 500 m2 avec un parking de 46 places. Le supermarché ne sera pas un magasin bas coût comme LIDL, car la zone de chalandise qui couvre une partie de Fontenay, du Plessis et de Sceaux, ne correspond pas à un magasin de ce type.

Question : quel sont les projets pour le quartier Ormeaux-Renards ?

Réponse : en dehors des Mouilleboeufs et du bâtiment du Conservatoire, il n’y a pas de gros projets. Nous ferons un traitement du détail, car il y a eu un retard d’entretien des voiries. Nous en avons vu des exemples cet après-midi : des escaliers en mauvais état, des bancs dégradés qui seront changés, des poubelles qui ont été installées en 1989, il y a 25 ans que nous commençons à changer pour un nouveau modèle, le parking du RER qui est squatté par des voitures extérieures à Fontenay. Nous pourrions ainsi mettre un stationnement gratuit pour les Fontenaisiens et payants pour les extérieurs.

Question : que pensez-vous faire pour les haies des particuliers qui ne sont pas taillées et qui dépassent et gênent la circulation sur les trottoirs (ex, rue Lafontaine) ?

Réponse : tant que ceci reste une gêne et ne créé pas un danger, en tant que maire, je ne peux pas intervenir, sauf à mettre un courrier à ces particuliers. S’il y a réellement un danger, je peux faire exécuter les travaux et envoyer la facture aux particuliers.

Question : dans la nuit de samedi à dimanche du week-end dernier, il y a eu une dizaine de voitures qui ont été vandalisées par des jeunes. Etes-vous au courant ? Que pensez-vous faire pour éviter que cela se reproduisent ?

Intervention d’une habitante : en fait il y avait une réunion prévue de 30 jeunes rue Guérard. Mais 30 jeunes supplémentaires sont venus, avec des bouteilles d’alcool. Cela s’est passé entre 10 H 30 et minuit. La police nationale de  Chatenay a été contactée, mais celle-ci a dit qu’elle n’avait pas de véhicule disponible et n’est venue que vers minuit ½. La police municipale n’a pas pu être contactée.

Réponse du maire : Merci de vos informations. Nous verrons avec le commissaire de police de Chatenay, pour savoir ce qui s’est passé. Savez-vous qu’il y a un élu permanent que l’on peut contacter.

Pour la police municipale, nous allons recruter des nouveaux agents. D’ici la fin de l’année, des caméras de vidéosurveillance vont être installées en des endroits stratégiques de la ville, en particulier en centre-ville, près des commerces qui ont déjà subi des braquages. Pour le moment, il n’est pas prévu d’en mettre dans toutes les rues. Au 2 ème trimestre 2015, la police municipale sera installée au rez-de-chaussée du Château Sainte Barbe, en utilisant l’accueil et les bureaux du RdC.

Question : Que pensez-vous faire pour le bâtiment du Conservatoire et quelle méthode de concertation pensez-vous utiliser pour de devenir de ce bâtiment ?

Réponse : pendant la campagne municipale, nous avons envisagé d’en faire une Maison des Artistes. Il s’avère, après avoir fait le bilan des investissements qui seront nécessaires sur la ville (rénovation de la cuisine centrale, les gymnases, la voirie, le marché), que cela sera au-dessus de nos moyens. Il reste 2 solutions, soit la vente du bâtiment (comme envisagé par l’ancienne municipalité), soit mettre en œuvre une solution mixte : maison des artistes + espace privé de rapport. Nous ferons de la concertation en utilisant la commission consultative sur l’urbanisme. Il reste un fait, c’est que la ville manque de bâtiments publics, que celui-ci est bien placé, mais sa rénovation pour en faire un bâtiment public (isolation, accès aux handicapés) couterait cher.

Question : Vous avez annoncé lors de cette réunion beaucoup de décisions et de projets qui concernent toute la ville. Quand pensez-vous publier votre programme ou feuille de route pour le mandat de 6 ans ?

Réponse : nous avons fait, en Juin un séminaire pour définir quel serait notre programme idéal, sans les contraintes financières. Pour définir, notre feuille de route, nous effectuons un audit de l’état des bâtiments communaux et depuis Septembre, comme nous l’avions annoncé, un audit financier de la ville. Cet audit donnera des premières conclusions courant Novembre, et final en Décembre. Nous pensons publier notre feuille de route en Janvier 2015.

Intervention de Jean Michel Durand, conseiller délégué  aux finances : les points positifs, ce sont les recettes exceptionnelles, la manne du CEA 9.5 M€, dont il ne reste que 5 M€, et les droits de mutations qui représentent entre 2010 et 2013, 2.5 M€. Autre point positif, la ville est peu endettée, mais le corollaire, c’est qu’il y a eu un manque d’investissement. Rien que le déficit de la cuisine centrale représente plus de 2 M€ / an si on inclut l’amortissement du bâtiment et les frais financiers des emprunts. Le résultat net du budget de fonctionnement passe de + 4 M€ en 2010 à + 0.15 M€ en 2013. Compte-tenu du remboursement de la dette (1.5 M€/an) et de la baisse des dotations (- 1 M€/an), et que 68 % du budget sont des frais de personnel, comment va-t-on faire pour dégager de la marge pour continuer à investir ?

Question : le parking du marché n’est pas ouvert suffisamment et en ce moment, il y a des problèmes d’éclairage, que comptez-vous faire ?

Réponse : Je suis au courant, nous voulons que ce parking soit ouvert tous les jours, avec une plage horaire suffisante. C’est le personnel municipal qui s’occupe du gardiennage.

Intervention de Michel Faye, maire-adjoint à l’urbanisme : Fontenay assure le secrétariat de l’association des maires des communes de la branche Sud du RER B. Il y aura une 3 ème voie de RER entre Robinson et Fontenay pour stocker 4 rames du RER. Les quais de la gare vont être refaits.

Question : qu’en est-il de la passerelle piétonne près de la gare.

Réponse : sa remise en état fera partie de la négociation entre Fontenay et la STIF pour l’implantation de la 3 ème voie.

Question : que pensez-vous faire pour les ralentisseurs dans beaucoup de rues de la ville qui sont mal conçus, mal positionnés, qui sont difficiles à franchir pour les vélos ?

Réponse : pour implanter des ralentisseurs, il y a des règles à respecter et beaucoup de ceux de Fontenay ne respectent pas ces règles.

Question : il y a des rues pentues qui sont isolées, comme le rue Boris Vildé ou Guerard qui ne sont pas déneigées l’hiver, que comptez-vous faire ?

Réponse : il y aura des employés communaux logés dans des logements sociaux de la ville. Ainsi, ils seront plus rapidement à pied d’œuvre.

Le Conseil de Quartier s’est terminé vers 23 H.

Chaque quartier a un comité d’habitants qui est une structure permanente.

Si voulez poser une question à votre comité d’habitants, vous pouvez le faire à partir du site internet de la ville, en cliquant sur votre quartier et en posant la question.

http://www.fontenay-aux-roses.fr/vie-citoyenne/votre-quartier.htm

3 réflexions sur « Quartier Ormeaux-Renards : visite du Maire, Conseil de Quartier le Jeudi 16 Octobre et discussions qui concernent toute la commune »

  1. Intervention de Michel Faye, maire-adjoint à l’urbanisme : « Il y aura une 3 ème voie de RER entre Robinson et Fontenay pour stocker 4 rames du RER.
    »
    Compte tenu de la longueur d’une rame(lquel type de rame ?) et de la longueur du lnéaire entre la gare de Robinson et celle de Fontenay la production d’un plan d’implantation de cette « 3 ème voie de RER » s’impose.

  2. Bonjour,
    Où ce situera exactement cette 3 ème voie de RER entre Robinson et Fontenay aux Roses ? Longueur de cette voie ? Quel sera le principe de fonctionnement ou les conditions d’utilisation des rames stockées? Date prévisonnelle de mise en service ?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *