Précisions et commentaires de l’association “Conservatoire-Soubise” sur l’article “Affaire Soubise: il faut améliorer le dispositif ‘Comité des Habitants’”

a/ Le chiffre de 1,5 M€ cité par le Maire pour la mise aux normes du bâtiment est trés exagéré. Il provient du chiffre donné par l’ancienne équipe municipale qui avait “chargé la barque” pour justifier, elle aussi, son désir de se séparer du bâtiment. On peut chiffrer n’importe quoi pour une mise aux normes. Mais: quelles normes? pour quel usage? quel niveau? quel calendrier? etc..  Le coût réaliste de la mise aux normes exigible de tout le bâtiment est beaucoup plus proche du chiffre cité par Monsieur Bigret lors de la réunion, environ 1 M€.

Comme je l’ai expliqué pour répondre à une question pendant la réunion, notre proposition, consistant à  garder pour le besoin de la ville 50% des surfaces, la mise aux normes couterait environ 500000 €.  Le reste, comme la loi nous l’autorise, sera à payer par le loueur. (Notre obligation avant de louer serait de réparer la vétusté pour que le loueur puisse ensuite mettre aux normes sur une base saine. Or il n’y a aucune partie vétuste dans ce bâtiment). Ce chiffre de 500000 € serait couvert par la location sur 4 années. Vous trouverez toutes ces précisions dans la proposition que l’Association Conservatoire Soubise a établie et proposée au Maire.

Vous voyez donc que l’ on est bien loin du chiffre ahurissant de 1,5 M€ qui est là pour faire peur à tout le monde.

b/ La vente n’arrête pas plus vite l’éventuelle dégradation que la location. Comment justifiez vous cet argument? C’est peut être même le contraire car on peut très vite occuper la partie que nous garderions. Des associations ne demandent que ça. Et si le Maire avait accepté comme nous le lui avions proposé fin 2014 de rencontrer l’entreprise du tertiaire qui s’intéressait fortement à la location du bâtiment, nous serions prêts aujourd’hui à en louer une partie.

c/ Il n’y a aucun écart en termes de création d’emploi entre vente et location. Comment justifiez vous cet argument? (A cette occasion, faisons attention aussi à ne pas confondre “transfert “d’emploi et “création” d’emploi! Déménager une entreprise d’une rue de Fontenay à une autre rue de Fontenay n’est pas obligatoirement une création d’emploi. Mais si il y a une vraie création, en vendant ou en louant, nous nous en féliciterons tous) d/ Nombre de salles: c’est effectivement un désaccord que nous avons avec l’équipe municipale. Plutôt qu’un long débat, il suffit d’aller discuter avec les associations. C’est très instructif sur ce point. La journée des associations à Fontenay était fort intéressante sur ce point.

e/ Vous citez parmi les locaux qui vont se libérer, l’immeuble de la poste pour 1000 m2. Allez le visiter. Il ne faut pas être un expert pour constater que ce pourrait être un espace de bureau mais certainement pas pour accueillir du public d’association.

f/ Vous citez le Maire qui a qualifié de “maladresse” le fait de ne pas associer à la réflexion les Fontenaisiens, les associations et en particulier la notre contrairement aux promesses faites à de nombreuses reprises. Si ca pouvait n’être qu’une maladresse exceptionnelle…!

“Mais je suis bien d’accord sur le fond avec vous, c’est bien le manque total d’échange avec les habitants c.à.d le manque total de vraie démocratie participative (et non pas par exemple des comités d’habitants vidés de leurs sens) qui entraîne cette tension croissante.”

Daniel Marteau, secrétaire Association Conservatoire-Soubise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *