Pourquoi n’y a t’il pas eu d’information sur un projet immobilier situé à angle de la rue Blanchard et de la rue Boucicaut ?

L’immeuble situé à l’angle de la rue Blanchard et de la rue Boucicaut est vide de toute occupation à l’exception du café situé au Rez de chaussée depuis de nombreuses années. Ce bâtiment et les appentis et hangar annexes sont depuis longtemps destinés à être démolis afin de réaliser une opération immobilière.

Depuis une dizaine d’années, l’ancien maire, Pascal  Buchet essayait de monter une opération avec le bailleur social OSICA pour réaliser des logements sociaux.

Les démarches étaient manifestement bien engagées puisque le bailleur social :

–        a fait réaliser une étude de reconnaissance du sol qui a révélé que le terrain accessible par la rue Blanchard est pollué, suite à son occupation par une entreprise de serrurerie pendant de très nombreuses années,

–        a lancé en octobre 2013 par voie de presse spécialisée un avis de concours de maitrise d’œuvre pour réaliser une opération de 21 logements, 1 commerce et 21 places de stationnement en sous sol.

Parallèlement à ces démarches, la Société NEXITY était également en relation d’affaires avec les propriétaires du terrain (pollué), des appentis, du hangar et de la bâtisse à démolir.

Depuis le résultat des élections municipales, les choses se sont manifestement précipitées puisque plusieurs riverains immédiats de cette parcelle ont été contactés par lettre recommandée avec AR signée du géomètre mandaté par la société NEXITY pour effectuer des relevés topographiques du terrain.

Inquiets de cette démarche entreprise sans aucune information, un riverain a donc questionné les services techniques de la municipalité pour connaître le bien fondé de la demande de rendez-vous du géomètre.

Il lui a alors été répondu qu’une demande de permis de construire a été déposée par la société NEXITY pour réaliser un immeuble en accession à la propriété de 21 logements.

Ce dossier est en cours d’instruction et  n’est donc pas consultable par le public jusqu’à ce que l’arrêté municipal soit délivré.  Cette demande de permis de construire devrait apparaitre dans le Fontenay Mag de Juillet 2014 (voir article précédent).

D’après les renseignements oraux obtenus auprès du Maire adjoint chargé de l’Urbanisme, Michel FAYE, ce dossier sera instruit dans le cadre des règles définies dans le P.O.S. en application sur la commune. Ce terrain est inclus dans le secteur plan masse du carrefour de la Cavée dont les droits à construire y sont spécifiques.

Même s’il s’agit d’une affaire privée, il est tout à fait regrettable qu’aucune information n’ait été donnée sur ce projet, en particulier sur son impact sur l’urbanisme du quartier.

Certains riverains de la rue Blanchard et l’Association La Boissière avaient au printemps 2013 proposé à l’ancien Maire Pascal Buchet de réfléchir sur l’aménagement du haut de la rue Blanchard, entre le carrefour de la Cavée et la rue des Pierrelais puisqu’il avait été annoncé qu’une étude sur l’enfouissement des réseaux et sur la réfection de la chaussée était programmée pour le 1er semestre 2014 et que les travaux seraient engagés à la suite. Une réponse favorable avait alors été donnée sur ce principe de concertation.

Un groupe de travail s’était donc constitué en décembre 2013 et avait commencé à définir une stratégie de concertation avec la municipalité, au regard de la concertation menée pour le réaménagement de la rue La Boissière.

Les premières idées émises portent :

–        sur la configuration du volume à construire à l’angle de la rue Blanchard et de la rue Boucicaut et sur la friche non bâtie qui lui fait face, afin de mettre au point une proposition d’ensemble cohérente et donc  d’éviter le mitage de projets conçus au coup par coup,

–        sur la sécurisation des piétons nécessitant l’élargissement des trottoirs dans la partie la plus étroite de la rue Blanchard,

–        sur des hypothèses de réduction ou de modification des sens de la circulation automobile, ses répercussions sur le carrefour de la Cavée et celles du centre ville,

–        sur le stationnement  en préservant, augmentant ou diminuant le nombre de places.

Il est sans doute utile de rappeler à la nouvelle municipalité que la charte de la Démocratie Participative précise que tout projet doit faire l’objet d’une information à la population et en particulier celle du quartier, le plus tôt possible…

Faut il également rappeler :

–        à notre nouvel élu en charge de l’urbanisme qu’il a été le chantre de la concertation et le premier à lutter avec systématisme et persévérance contre les programmes densificateurs (du moins dans les quartiers « protégés »),

–        à la nouvelle municipalité que l’absence d’information, de dialogue et de concertation avec les habitants sur les projets imaginés en 1989-1990 par l’équipe en place à cette époque sur le quartier La Boissière a fait naître un climat d’hostilité qui a été à l’origine de la démission d’une partie du Conseil municipal 4 années plus tard…

3 réflexions sur « Pourquoi n’y a t’il pas eu d’information sur un projet immobilier situé à angle de la rue Blanchard et de la rue Boucicaut ? »

  1. L’absence systématique d’infos sur le devenir de la rue Blanchard et ses conséquences sur la circulation au carrefour de la cavée est d’autant plus dommageable que , dans le cadre de la restructuration du réseau des bus en liaison avec le tram T6 ,la rue Blanchard était une des alternatives du nouveau trajet du bus 194.
    En effet,le trajet prévu dans le cadre de l’enquête publique d’origine prévoyait pour le 194 un passage à l’est du tram (qui emprunte la RD 906)par la rue Boucicaut et la rue de Fontenay à Châtillon afin de gagner la ZA et le boulevard de la République pour atteindre Chatillon Montrouge .Le 194 devait donc utiliser le trajet du 2 94,nettement plus rapide :les voyageurs étaient gagnants.

    Le maire de Chatillon ayant délibérément interdit le passage des bus devant sa mairie, une alternative, toujours à l’est de la RD 906, devait être dégagée : il s’agissait de passer par la rue Blanchard depuis la cavée afin de retrouver le chemin prévu. Le STIF y était favorable, parce que le trajet par l’est évitait tout cisaillement avec le tram. La RATP s’inquiétait des conditions de circulation dans le haut de la rue Blanchard.

    Lors du comité de pilotage en 2013, la FNAUT a appuyé le passage par l’ouest, considérant que le passage à l’est avait été saboté et que l’alternative était trop sinueuse pour assurer une vitesse commerciale suffisante, Le passage par le haut de la rue Blanchard paraissait particulièrement difficile.

    Le passage à l’ouest a été retenu par le comité de pilotage : rue Boucicaut, rue G.Péri à Chatillon, encombrée les jours de marché, carrefour du 8 mai 1945 et boulevard de Vanves, avenue Clément Perrière et boulevard Marcellin Berthelot, toujours à Châtillon. Ce trajet cisaille celui du tram au carrefour du 8 mai .Ce trajet sera plus long pour les voyageurs.
    La démocratie participative est essentielle pour tous.

    Par Marcelle Vernet (association CARRRO)

  2. Comme ce monsieur le souligne la concertation a eu lieu et le projet en cours n’est en rien différent en volume de ce qu’il était dans le cadre de la concertation déjà menée, dont nous n’avons pas de compte rendu clair en mairie (nous vous serions reconnaissants de nous l’adresser si possible).

    Mes observations sur le projet rejoignent toutefois en grande partie les observations réalisées par l’association Laboissière pour l’aménagement de la friche située de l’autre côté de la rue.

    Nous sommes également demandeur de la concertation engagée par l’ancienne municipalité sur l’autre projet dont les travaux ont commencé avant le début de cette mandature et qui fait l’objet d’une annulation de permis de construire sur la place du Général de Gaulle.

    Merci de nous communiquer les comptes rendus éventuels absents de nos archives.

    Très cordialement,

    Laurent Vastel

  3. Monsieur le Maire pourrait il nous faire part du resultat de la concertation menée, ainsi que de ses propres observations sur le projet ?
    Merci par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *