Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Pourquoi la vestiboutique de la Croix Rouge de Fontenay aux Roses a été fermée en Juillet 2022 sans aucune information aux Fontenaisiens ?

Fontenay aux Roses avait l’énorme avantage d’avoir cette vestiboutique qui a été ouverte le 1 er Décembre 2018.

Voir notre article : https://www.nouvellesdefontenay.fr/ouverture-de-la-vestiboutique-de-la-croix-rouge-samedi-1er-decembre-2018-au-centre-commercial-scarron/

Elle était située au Centre commercial Scarron (41 rue des Fauvettes).

La vestiboutique de la Croix-Rouge était un commerce de vêtements et accessoires issus de dons de particuliers.

En parallèle de ses actions sociales, la Croix-Rouge propose en effet la revente de vêtements neufs et d’occasion en bon état (bébé, enfant, adulte) à petits prix.

On y trouve également des chaussures, des sacs, des bijoux et du linge de maison.

Cette vestiboutique était gérée par des bénévoles de l’unité locale de la Croix-Rouge.

Elle recevait des vêtements propres qui étaient vendus à très bas prix.

Des Fontenaisiens participaient au fonctionnement de cette vestiboutique.

Elle servait pour des Fontenaisiens, des étudiants, des familles du quartier des Blagis, aux familles ukrainiennes.

C’était un espace convivial et de rencontre pour les clients, comme les étudiants.

Elle servait aussi de vestiaires pour des familles qui n’avaient pas les moyens d’en avoir.

D’autres initiatives étaient prises par cette vestiboutique, comme de la distribution de denrées avec des scouts.

Elle a pu créer un lien avec les habitants du quartier Scarron, en particulier lors des manifestations qui ont eu lieu pour Noël et lors de la fête du mois de Juin.

Elle était souvent citée comme une œuvre sociale de la ville et travaillait en collaboration avec le CCAS.

Voici quelques exemples ce qui était vendu.

Qui est à l’origine de la fermeture de cette vestiboutique et quel a été le rôle de la ville ?

D’après la direction de la vestiboutique, les locaux appartenaient au bailleur social Toit et Joie.

Le loyer était payé par la ville et les charges payées par le fonctionnement de la vestiboutique.

C’est le bailleur social qui a voulu récupérer les locaux, mais la mairie n’est pas intervenue.

Quel sera le devenir de ces locaux ?

Les bénévoles qui s’occupaient de la vestiboutique ont été obligés de donner tout leur stock de vêtements à des associations d’autres communes et d’en stocker une partie dans les locaux de l’ancienne crèche Fleurie.

La vestiboutique a demandé à la mairie d’autres locaux pour rouvrir cette vestiboutique.

Pour le moment, elle est  devenue un dépotoir à vêtements, comme le montre la photo.

Un commentaire

  1. Henri Piroard Henri Piroard 3 septembre 2022

    Voila une information qui peut intéresser beaucoup de Fontenaisien, la question en titre éveille la curiosité, mais l’article laisse surtout des questions, en particulier sur les rôles des différents acteurs. On souhaiterait une enquête plus documentée qui sans doute expliquerait par exemple la difficulté de faire vivre un tel service malgré les bonnes volontés, ce que je ne ressens pas dans l’article. Merci cependant aux nouvelles de Fontenay qui ont le mérite d’exister, avec mes encouragements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.