Modification du POS : ce qu’il manque pour le carrefour de La Cavée et ce que cela donnerait si la modification du POS était appliquée telle quelle

Dans le POS de 2009, le carrefour de La Cavée fait partie d’un plan masse, UPMa. Cette zone de plan de masse correspond à un ensemble de terrains situés aux abords de la place de la Cavée, et se décompose en 5 îlots. Elle porte sur une superficie de 11820 m².

La création de cette zone de plan de masse doit permettre d’organiser de manière cohérente la construction de nouveaux bâtiments en projetant le carrefour comme une véritable place urbaine.

Le plan masse tel que prévu dans la POS de 2009, avec les bâtiments actuels et les limites des futurs bâtiments (gros traits noirs) pour créer une place urbaine.

Le projet qui a été présenté à la Commission Extra municipale d’Urbanisme (CEMUA) le 1er Avril 2015 avait les objectifs et cahier des charges suivants :

– Créer une place d’entrée de ville, dont l’aménagement serait financé par l’opération immobilière
– Remplacer les bâtiments vétustes
– Faciliter la circulation dans ce carrefour où aboutissent 7 rues dont 4 très passantes.
– Embellir le quartier
– Assurer une continuité avec le voisinage
– Conserver la maison située au n°1 de la rue La Boissière (la plus ancienne maison et de fait remarquable)
– Conserver le restaurant « Par Faim d’Aromes »
– Conserver le Cèdre situé sur le terrain de la maison du n°1 de la rue La Boissière
– Créer des logements privés, avec leurs parkings privés souterrains
– Créer des surfaces commerciales en rez-de-chaussée des immeubles
– Créer 40 places de parking public souterrain financées par l’opération immobilière

Quel serait le futur plan masse ?

Ce que l’on ne retrouve pas par rapport aux projets qui ont été présentés à la CEMUA :

Faire au milieu du carrefour une vraie place, un espace paysager pour les piétons, planté d’arbres.

– Proposition d’une place centrale matérialisée, autour de laquelle tournent deux voies de circulation, une pour les voitures, une pour les arrêts de bus. Le piéton est prioritaire sur la place (espace gazonné, fontaine, bancs ….)

Qu’est-ce que cela donnerait s’il était appliqué tel quel ?

Construction de 100 à 120 logements répartis en 3 immeubles R+3 + combles  avec parkings privés souterrains.

Dans le POS actuel, pour les immeubles à toitures à pentes : R+2+Combles sauf pour les parties des bâtiments des secteurs B, C, et D dont la façade principale est orientée sur la rue Boucicaut : R + 3 + Combles. C’est le cas, en particulier pour l’immeuble de logements sociaux, Emile Decoeur, situé coté Est (secteur C) est également R+3 + Combles.

Tous les immeubles seraient donc alignés en hauteur sur celle de l’immeuble Emile Decoeur. Les hauteurs passeraient de 9 m à l’égout et 14 m au faîtage à 12 m à l’égout et 17 m au faîtage. Les rues, en particulier la rue Blanchard auraient une largeur inférieure à la hauteur des immeubles. Une simulation en 3 D de la hauteur des immeubles a été faite par Mr Hervé Levifve, au lien suivant :

http://www.osez-fontenay.fr/la-modification-du-pos-une-sensibilite-tout-a-fait-particuliere/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *