Les Fontenaisiens morts pendant la première guerre mondiale (1914-1918)

David Descatoire, responsable des archives municipales, retrace l’histoire des 162 Fontenaisiens tombés au combat pendant la Première Guerre mondiale.

Source : Le Parisien, du week-end du 10 Aout 2014

Leur nom figure pour toujours sur le monument aux morts de Fontenay-aux-Roses. Mais de la vie, du parcours et du visage des 162 soldats qui ont péri sur le front de la Première Guerre mondiale, rares sont encore ceux qui s’en souviennent. Ils représentent pourtant un quart des hommes mobilisés à l’époque, sur 4 000 habitants. Une situation inacceptable pour David Descatoire, le responsable des archives municipales de la ville.                                              

Depuis 2006, ce dernier tente de redonner vie à ces hommes, grâce à un livret qu’il vient de remettre à jour. « Je voulais mettre des visages sur un monument aux morts que plus personne ne regarde, et qui peut-être même gène certains habitants », explique-t-il.

A l’aide des fiches de recensement militaire, des registres de courriers envoyés au maire de l’époque ou encore des dossiers des disparus de la Grande Guerre (« Mémoire des hommes » mis en ligne par le ministère de la Défense), David Descatoire a patiemment reconstitué l’identité de la plupart d’entre eux. Et parfois, même, retrouvé des photos : « Nous avons également lancé des appels aux habitants. Et au fil du temps, le livret s’enrichit petit à petit », ajoute-t-il. Ainsi, c’est en découvrant, dans le livret, la reproduction de la photographie de l’instituteur de l’époque que l’actuel directeur d’une des écoles de la ville est allé rechercher l’original du portrait dans un grenier de l’établissement. Ou encore, au hasard de discussions, de lointains parents se sont rendu compte qu’ils disposaient encore de photos de leur aïeul.

Des hommes d’âges, d’horizons et de classes sociales différents, qui étaient âgés pour la plupart de moins de 25 ans. « La guerre a touché tout le monde. L’inscription sur le monument aux morts était d’ailleurs un moment important pour les familles. D’autant que toutes les villes ne le faisaient pas, poursuit le responsable des archives de Fontenay. Nous avons retrouvé beaucoup de correspondances de ces familles, qui demandaient au maire de la ville d’y inscrire leur enfant. »

Les photos et les fiches d’identité patiemment compilées par David Descatoire seront exposées en septembre, lors des Journées du patrimoine. A partir du 20 septembre prochain, une partie des photos et des fiches d’identité seront affichées sur les arbres, autour du monument aux morts de Fontenay-aux-Roses.

2 réflexions sur « Les Fontenaisiens morts pendant la première guerre mondiale (1914-1918) »

  1. Une fois de plus, un formidable travail de David Descatoire, qui n’a de cesse de raviver la mémoire de Fontenay. Tous ses travaux sont à découvrir, et n’hésitez pas à pousser la porte du Service des archives, l’accueil est chaleureux et la visite toujours passionnante.

  2. Non seulement David Descatoire accomplit un travail de recherche remarquable, mais il possède une façon de partager ses multiples connaissances sur l’histoire de notre ville et de ses habitants qui combine chaleur et érudition. Un grand merci à lui. N’hésitez pas en effet à pousser la porte de son service, rue Jean-Jaurès, où l’accueil est toujours très plaisant et les échanges aussi sympathiques que passionnants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *