Le boulevard de la République : Un bel exemple de la gestion différenciée des espaces verts (dixit Fontenay Mag de Juillet-Aout 2012)

JF Dumas dans le Fontenay-Mag de Juillet-Aout 2012 : « Le plan de désherbage mis en oeuvre par la Ville permet de cartographier précisément tous les espaces verts laissés volontairement à la nature sauvage, ainsi que les mini-espaces en ville, comme au pied de certains arbres et ceux plus agrémentés.

L’un et l’autre se côtoient de plus en plus naturellement. Un bel exemple de cette gestion différenciée est le boulevard de la République, qui a été entièrement réaménagé l’an dernier. D’un côté de la rue on aperçoit la partie horticole et de l’autre cette nature sauvage qui s’intègre parfaitement à son milieu urbain. »

Lors des travaux de réaménagement du boulevard en 2010, les espaces verts autour des arbres ont été agrandis. Cela a été fait uniquement côté impair du coté où se trouve la piste cyclable pour empêcher le stationnement des voitures sur le trottoir. C’est la partie horticole mentionnée par JF Dumas. Cette partie est entretenue par les services municipaux.

Pour le coté pair, rien n’a été fait autour des tilleuls et maintenant ce sont des herbes folles ou sauvages qui s’installent et aucun entretien n’est fait par la mairie. Ce sont en particulier des gros chardons qui se sont installés qui débordent largement sur la partie du trottoir normalement réservé aux piétons et poussettes. Ils gênent aussi les passagers des voitures qui se garent.          Même avant les travaux, des riverains avaient proposé de fleurir l’entourage des tilleuls qui servent aussi de lieu de déjections canines, puisque le boulevard a cet usage. Le but de cette proposition était en même temps d’embellir le boulevard et de masquer les déjections canines. Cette proposition n’a pas été reprise pour le moment par la mairie, puisque celle-ci considère qu’il faut garder cette nature sauvage.

Ce sera une question à soulever au comité des habitants du quartier « Ormeaux-Renards »

Autant il nous parait important d’avoir une gestion différentiée des espaces verts, pour garder la biodiversité, autant celle-ci pourrait s’effectuer sur des espaces plus adaptés que de petits entourages autour des tilleuls.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *