La Ville vous offre des chrysanthèmes

Samedi 29 novembre, de 9H00 à 12H00, je vous donne rendez-vous sur le parvis de la mairie. Les chrysanthèmes que l’équipe des espaces verts a planté dans les massifs municipaux cet automne vous seront offerts, pour ne pas être jetés.

Je me suis aperçu que les pieds de fleurs que la ville plantaient dans les massifs municipaux, une fois la saison passée, étaient de façon générale jetés. C’est le cas des nombreux chrysanthèmes qui ont coloré notre ville ces deux derniers mois.

Hors, ces chrysanthèmes peuvent être replantés et refleurir dans les jardins des Fontenaisiens pendant plusieurs années. C’est pour cette raison que j’organise, avec le service des espaces verts, cette distribution, samedi prochain. Chaque Fontenaisien qui souhaite replanté des chrysanthèmes dans son jardin pourront en emporter. Ces fleurs fleurissent de juin à novembre et peuvent agrémenter de différentes couleurs votre jardin.

4 réflexions sur « La Ville vous offre des chrysanthèmes »

  1. C’est un bonne initiative. Espérons que le reliquat sera planté dans les jardins publics. Il faut dire que la plantation de ces chrysanthèmes représente un cout important pour la commune et qu’ils ne sont restés plantés qu’environ 1 mois et demi du 15 Octobre à fin Novembre.

    • Monsieur Bresse, vous dites “cout important pour la commune” et “ils ne sont restés plantés qu’environ 1 mois et demi”. C’est à dire ? Pouvez-vous préciser ? Merci.

      • Vous pouvez faire le calcul vous même. Des plantes comme ces chrysanthèmes coûtent pour un particulier de 25 à 30 € pièce. Si on les achètent en quantité, on peut peut-être les avoir à 15 € pièce. Il y en a eu sur toutes les places de la ville, en dehors du parvis de la mairie, place de l’église, etc. Donc une quantité estimée à 200, soit 3000 € au total. C’est beaucoup plus cher que les pensées qui ont été mises à la place et qui dureront tout l’hiver.

  2. Le Ville vous offre des chrysanthèmes :

    Je rappelle tout d’abord qu’avant les chrysanthèmes, les fleurs qui étaient dans les bacs n’étaient pas fanées. Les jardiniers étaient d’ailleurs désespérés de devoir les retirer.

    Le Chrysanthème est dans la tradition une fleur de cimetière et même si aujourd’hui il y a une grande variété de couleurs cela reste une fleur de cimetière, qui ne s’offre pas. C’est la fleur emblématique de la Toussaint pour fleurir les tombes.

    Monsieur BRESSE, il y a eu énormément de chrysanthèmes dans la ville fin octobre. A peu près 200 rien que dans les bacs devant l’église. Si il n’y avait eu que 200 chrysanthèmes il n’y aurait pas eu de distribution samedi dernier. En fait, il y en avait 1 400. Je pense qu’étant donné la quantité le prix n’était pas très onéreux, il faut l’espérer, mais même si le pot était à 3 euros (en minimisant) X 1400 cela fait tout de même une somme. Sachant qu’aujourd’hui il faut tout remplacer de nouveau.

    Ce qui est assez étonnant c’est d’entendre nos élus dire qu’il n’y a pas d’argent alors qu’ils viennent de faire refaire certains bureaux, commander des meubles neufs, faire couler du champagne au forum des associations et maintenant changer le logo de la Ville, là encore c’est une somme de 7 600 euros rien que pour la conception du logo, il faut maintenant changer le papier entête, les enveloppes, les cartes de visite des élus……

    A chacun ses priorités !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *