Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

La Résidence Saint-Prix et le projet présenté lors de la CEMUA le 10 Mars 2022

[NDLR] un mandat d’étiudes a été donné à Vallée Sud Aménagement qui dépend du Territoire Vallée Sud Grand Paris (VSGP)

Pour le mandat d’études : voir le site Résidence Saint-Prix et ses abords à Fontenay-aux-Roses 

Sur l’état actuel :

Ce patrimoine se compose de 4 bâtiments :

  • bâtiment A01 de 83 logements
  • bâtiment A02 de 25 logements
  • bâtiment B03 de 30 logements
  • bâtiment C04 de 40 logements

Les objectifs du projet

Les grands axes seraient :

  • Prolonger la rue du Capitaine Paoli
  • Créer un cheminement piéton entre la Coulée Verte et la Place du Général de Gaulle
  • Créer une salle des fêtes dans le Parc La Boissière

Quelle est la situation actuelle ?

Cliquez sur l’image pour la voir en grand

Par rapport à la situation actuelle, seraient créés d’immenses batiments, sans doute avec une cour intérieure.

Est-ce qu’il s’agirait uniquement de logements sociaux, comme actuellement ou en rajoutant des logements privés ?

Quelle sera la densification ?.

Est-ce que ce projet sera compatible avec le PLU actuellement ?

La place de Gaulle est en zone UA ru et la grosse partie en zone UC (hauteur maximale 15 m)

Jean François BRESSE

Un commentaire

  1. Maxime Messier Maxime Messier 13 avril 2022

    J’ai bien des inquiétudes sur ce projet.
    – va-t-on vers une démolition de la résidence alors qu’elle a fait l’objet d’une rénovation énergétique importante il y a seulement 8 ans ?
    – va-t-on réduire le nombre de logements sociaux, si nécessaires à l’heure de loyers inaccessibles à beaucoup d’habitants ?
    – l’espacé boisé remarquable qui longe la rue des Pierrelais semble clairement menacé par la construction de logements
    – la salle des fêtes réduirait elle aussi le parc La Boissière

    A côté de ça, le cheminement piéton et la prolongation de la rue Paoli en allée arborée me semblent bien loin de compenser ces orientations.
    On voit bien sur l’esquisse que c’est bien une réduction significative des espaces verts qui s’y profile, malgré le terme utilisé de «  protection des îlots arborés intéressants ». Et aussi une probable remise en cause de logements sociaux.
    Je crains que les objectifs profonds de la majorité municipale ne soient pas écrits dans ce document : se débarrasser d’une résidence jugée indésirable en centre-ville et faire des immeubles neufs clinquants pour les plus aisés. Au détriment des habitants actuels et des espaces verts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.