Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

La nouvelle carte scolaire pour la rentrée 2024 – 2025 prévoit sur la ville de Fontenay-aux-Roses la fermeture de 4 classes au sein du même groupe scolaire, celui de SCARRON / LA ROUE. Signez la pétition

Pour rappel, ce groupe scolaire est situé dans un secteur mêlant essentiellement des zones pavillonnaires et des quartiers HLM, notamment :

– la Cité des Paradis au sein du quartier des Blagis avec plus de 90 % de logements sociaux (833 au total),
– le Quartier Scarron-Sorrières avec plus de 60 % de logement sociaux ;
– le Quartier des Fauvettes avec plus de 70 % de logements sociaux.

Il y a donc peu de mixité sociale dans l’école et celle-ci est en plus réduite car la plupart des habitants des zones pavillonnaires n’ont plus d’enfants en âge d’aller à l’école (accès à la propriété difficile pour les jeunes ménages du fait du coût de l’immobilier dans le 92) ou choisissent de mettre leurs enfants dans une école privée pour échapper à une école en proie à diverses difficultés.

Un projet de rénovation du quartier des Paradis est en cours, prévoyant la démolition-reconstruction des plus de 800 logements sociaux existants et la construction de 600 logements supplémentaires destinés à de l’accession à la propriété, Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) du quartier des Paradis créé en 2019 et avec un début des travaux en 2021. Ainsi, les familles continuent d’être relogées ailleurs au fur et à mesure de l’avancée du projet ce qui entraîne depuis quelques années des baisses d’effectifs dans l’école avec des effets bénéfiques constatés par les parents et enseignants : les classes réduites ont été propices à de meilleurs apprentissages et donc à une meilleure réussite permettant de s’orienter vers une égalité des chances. L’atmosphère est également bien plus apaisée car les effectifs réduits limitent aussi les conflits.

Cet équilibre est fragile avec des résultats aux tests nationaux en progrès mais encore en dessous des moyennes nationales. Il apparaît primordial de conserver cette configuration pour pérenniser les effets bénéfiques.

Par ailleurs, l’école connaît peu de roulement d’enseignants, l’équipe est quasi identique depuis de nombreuses années, ces fermetures risqueraient de casser cet équilibre avec un potentiel turn-over à venir. Fermer ces 4 classes serait un gâchis.

D’après les informations recueillies aux conseils d’écoles Roue maternelle, A et B, les effectifs prévisionnels pour la rentrée 2024 sont les mêmes que ceux de cette année pour les deux écoles élémentaires comme vous le verrez sur les éléments complémentaires en bas de ce courrier.

A cela s’ajoute une actualité essentielle depuis décembre 2023. En effet, le quartier des Blagis est désormais classé quartier prioritaire de la politique de la ville.
En complément le quartier Scarron présente des caractéristiques communes au quartier des Blagis.
Fermer 4 classes dans un secteur de ce type est pour les parents incompréhensibles et va à l’encontre de toute logique.

En outre la fermeture de ces 4 classes placerait le groupe scolaire SCARRON / LA ROUE sur des effectifs moyens par classe équivalents voire plus élevés à d’autres écoles de la circonscription et de la ville plus privilégiées, en se basant sur le revenu fiscal médian donné par l’Insee. Les écarts de niveaux scolaires vont donc à nouveau se creuser entre écoles.

Enfin, les deux écoles élémentaires la Roue A et B bénéficient depuis cette année du dispositif DAR (Dispositif d’Auto-Régulation) déployé dans deux écoles des Hauts de Seine. Ce dispositif bénéficie aux enfants ayant des troubles autistiques mais aussi à tous les enfants de l’école grâce aux formations reçues par les équipes enseignantes en matière de gestion des conflits, de frustration, de colère par exemple.

Que l’école puisse bénéficier d’un tel dispositif prouve bien que les besoins d’accompagnements et d’investissement sur ce groupe scolaire sont primordiaux.

Ces fermetures annoncées provoquent donc l’incompréhension et l’indignation des familles qui ont le sentiment légitime d’un abandon et d’une éducation à deux vitesses dont leurs enfants seraient les victimes si la décision de l’Education Nationale n’était pas revue.

Nous demandons que ces fermetures de classes puissent être annulées.

Afin de peser sur la décision du DASEN ( Directeur académique de l’Education Nationale) nous avons contacté les médias (cf l’enregistrement ci joint) et lancé une pétition en ligne qui s’approche déjà des 700 signataires.

Si vous voulez soutenir cette démarche pour les enfants de la Roue voici le lien : https://chng.it/pJDfPpZMzS

Suite à nos actions, un rendez-vous avec les services du DASEN est prévu le 3 avril 2024, nous ne manquerons pas de vous tenir informé.

Merci de votre participation,

Les parents bénévoles FARENTS

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.