Fontenay-aux-roses ou Fontenay-aux-poubelles ?

J’avais contacté, plusieurs fois, la mairie à propos des nuisances liées à la nouvelle tournée de ramassage des ordures sur la commune.
La mairie m’a répondu en avançant des « réflexion en cours » pour d’éventuels changements « courant 2017 ». Depuis, aucune nouvelle. Le quotidien des Fontenaisiens peut bien attendre.

Habitant rue Ledru Rollin, rue comportant de très nombreux habitats collectifs, formant de surcroît une formidable caisse de résonnance pour les bruits, la vie quotidienne y est devenue un cauchemar.

Le mercredi 4 mai matin, jour de ramassage des encombrants et du recyclable, nous avons été réveillés dès 6 h10 par un fracas terrible. L’écrasement des encombrants (plastiques, bois, verre,… ) , c’est infernal.

Et que dire des bruits de moteurs et de la circulation ? La mairie me répond que les nouveaux horaires ont été choisi pour éviter les problèmes de circulation ? Juste sous nos fenêtres, à l’aube, nous pouvions observer un très bel embouteillage de 3 bennes à ordures (faisant fonctionner à plein leurs presses et moteurs), 2 bus et quelques voitures. Faisons circuler les bennes à 3 h du matin pour éviter les embouteillages …

3 fois par semaine, la simple vue des poubelles sur le trottoir nous annoncent des réveils très matinaux et douloureux. Nous voilà poubellophobes.

De surcroît, la rue et le quartier sont devenus un dépotoir permanent. Quand je pense qu’on se moque de Marseille … A Fontenay-aux-Roses, on a les détritus sans l’accent chantant …

En effet, alors que les propriétaires, les employés d’immeuble et les artisans déposaient autrefois leurs poubelles tôt le matin (ramassées aussitôt) ; celles-ci sont désormais mises sur le trottoir dès la veille, au plus tard à 18 h. Il reste alors la soirée et la nuit pour que le vent, les chats ou autres s’évertuent à disperser les déchets. Et les conteneurs vides ne sont souvent rentrés que le lendemain en fin de journée, quand les gens rentrent du travail.

Le jeudi de l’Ascension, jour sans collecte, la ville était parsemée des conteneurs vides pas encore rentrés et surtout des conteneurs déjà déposés avant le long we !

La rue Jean Jaurès était maculée de plusieurs déchets de poubelles éventrées déposées à même le trottoir devant les anciens bureaux de la police municipale. Et un entreposage d’encombrants non récoltés depuis 3 jours faisait une très belle entrée vers la piscine.

Tant pour la tranquillité publique que pour des raisons de propreté et d’hygiène, il serait temps que l’équipe municipale se penche sérieusement sur ce problème.

S. Massieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *