Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Fontenay-aux-Roses : les agents municipaux en grève pour dénoncer le manque d’effectifs et leurs conditions de travail.

Source : Le Parisien du 15 Avril 2022 : https://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/fontenay-aux-roses-92260/fontenay-aux-roses-les-agents-municipaux-en-greve-pour-denoncer-le-manque-deffectifs-14-04-2022-T7NQULFEDJDJPOALSU4XFFKSWA.php?xtor=EREC-1481423605&utm_medium=email&utm_source=internal&utm_campaign=newsletter_92

Outre le manque de moyens humains, les fonctionnaires territoriaux s’indignent d’un « manque de reconnaissance » et le font savoir sous les fenêtres du maire de la ville, Laurent Vastel (UDI), qui a reçu une délégation de grévistes.

Fontenay-aux-Roses, ce jeudi. Les agents communaux ont manifesté sur le parvis de l’hôtel de ville pour dénoncer le manque de personnel. Le maire UDI Laurent Vastel (au premier plan sur la photo) a écouté leurs revendications chantées avant de recevoir une délégation. LP/Albane Harmange

Par Albane Harmange 

Le message est clair. « Pas contents, pas contents », chantaient les agents municipaux devant la mairie de Fontenay-aux-Roses ce jeudi matin. En grève, une cinquantaine d’entre eux se sont rassemblés pour dénoncer les « sous-effectifs » et le « manque de reconnaissance ».

« On n’est pas assez nombreux, donc on est obligé d’être multitâches », résume un manifestant. « Pendant le Covid, on a dû aller chercher nous-mêmes des flacons à Ikea pour les remplir de gel hydroalcoolique, raconte une infirmière du centre médical de santé. On aimerait au moins une reconnaissance financière. » « Pour la surveillance de la pause méridienne, il n’y a qu’une personne pour 30 enfants », témoigne la directrice d’un centre d’accueil de loisirs.

Si les manifestants ne sont pas tous syndiqués, ils chantent en chœur le refrain entonné par les représentants de la FSU – Snuter 92, à l’initiative de cet appel à la grève. « C’est la tour d’ivoire, la direction générale est complètement fermée et les agents d’exécution ne sont plus du tout consultés », décrit la cosecrétaire de la section Snuter 92 de Fontenay-aux-Roses.

Des agents fatigués

Après avoir écouté les paroles revendicatrices au milieu des manifestants, le maire de la ville, Laurent Vastel (UDI) a reçu une délégation composée de membres des services en grève. « C’était un dialogue très constructif, qui a permis de faire le point sur un certain nombre de dysfonctionnements, indiquait Laurent Vastel à l’issue de cette entrevue. Il y a des éléments auxquels on pourra donner réponse et d’autres non, notamment ceux qui concernent la mise en application de la loi de transformation de la fonction publique. »

« Ce n’était pas une manifestation contre le maire mais contre cette loi. Pendant la réunion, on a entendu au moins une quinzaine de fois les agents dirent qu’ils étaient tout simplement fatigués », selon Cécile Collet, conseillère municipale de la majorité.

L’élu d’opposition Jean-Yves Sommier (PRG) ne fait pas la même lecture de la situation : « On a trente à quarante postes d’agents de catégorie C vacants, mais on recrute des cadres », assure-t-il.

Pour les Fontenaisiens, cet arrêt du service public pour la journée a notamment entraîné la fermeture des crèches, de la cantine scolaire et des services administratifs.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.