Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Contribution de la Conseillère Départementale, à l’enquête publique du Schéma métropolitain de Cohérence Territoriale (SCOT) de la Métropole du Grand Paris (MGP)

Site internet du projet soumis à l’enquête : projet de Schéma de COhérence Territoriale (SCOT)de la métropole du Grand Paris  

L’enquête publique s’est clôturée le 5 novembre, les documents ne sont donc plus accessibles en ligne.

Contribution :

Le projet de SCOT doit répondre aux défis environnementaux et sanitaires donc :

– Imposer 50% d’espaces verts dans le total de la superficie des zones d’aménagement prévues,

– Imposer la pleine terre à un niveau de 50% au niveau de la parcelle pour tous les projets de construction ou d’aménagement.

– Obliger à désimperméabiliser des surfaces existantes correspondant à 1,5 fois les surfaces nouvellement imperméabilisées par l’opération selon les recommandations du plan climat air énergie métropolitain :

– Obliger, en cas d’abattage d’arbres, la plantation d’un nombre d’arbres à proximité́ ayant le même volume foliaire que l’arbre abattu. En cas d’impossibilité́ à proximité́, financement de la replantation

– Protéger la continuité́ des trames vertes, bleues, noires en articulation avec les différents documents de planification : SRCE, SDRIFE, PLUI, PLU de Paris

– En matière de trame noire, exiger que les constructions nouvelles ne causent pas davantage de nuisances lumineuses

– Faire évoluer les infrastructures routières existantes vers des voies urbaines apaisées accueillant différents types de transport alternatifs à la voiture (pistes cyclables, voies réservées aux transport en commun),

– Favoriser le report modal dans le réseau des transports en commun et favoriser une tarification permettant cette intermodalité́.

– Aménager l’espace public en faveur des piétons

– Étendre l’obligation de consacrer une part de logements sociaux dans tout programme de construction

– Développer le principe du Bail réel solidaire

– Exiger, sauf impossibilité́ vérifiée, la construction de logements traversants pour favoriser le bien-être, la ventilation naturelle et limiter les pollutions.

– Renforcer de manière prioritaire l’offre de services publics dans les quartiers en difficulté́,

– Faciliter la réouverture la Bièvre

– Favoriser la sobriété́ dans l’usage de la ressource en eau en priorisant chaque fois que possible les eaux brutes plutôt que l’eau potable,

– Imposer le Zéro rejet dans la gestion des eaux pluviales, en accompagnant les villes et les habitants,

– Maintenir des réservoirs d’eau potable à des fins de rafraichissement pour lutter contre les ilots de chaleur

– Financer la rénovation thermique des bâtiments

– Favoriser les projets d’énergies renouvelables et de récupération : méthanisation de la bio masse , géothermie , récupération des boues des stations d’épuration

Astrid Brobecker

Conseillère départementale

 

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.