Carottes Villes et… Emplois

Investie sur la problématique de l’emploi, et très présente lors de la campagne municipale par la proposition de chantiers d’insertion, l’association Cultures Partagées-Carottes et Villes réalisera une réunion publique le 1er vendredi du mois de Juin à partir de 18h30.

A cette occasion, elle interrogera les habitants intéressés sur 2 de ses projets 2014 intéressant l’insertion par l’activité économique pour Fontenay avec :

  1. la mise en place du restaurant solidaire tenu en partie par des demandeurs d’emploi
  2. l’opportunité d’enterrer le parking du RER et si possible un parking au Centre Commercial Scarron, en faisant appel à une main d’œuvre Fontenaysienne au vu des clauses spécifiques à introduire au cahier des charges des appels d’offre. Ici le développement durable sera concerné, avec possibilité de récupérer des espaces verts cultivables au-dessus des parkings. Sud de Seine a indiqué que de telles clauses visant l’environnement et l’appel à une main d’œuvre locale bénéficiaient de ratios concurrentiels à l’offre du moins disant.

Aujourd’hui face à la problématique du chômage à Fontenay, qui influe sur la qualité des commerces et l’aspect de notre ville; il faut s’interroger sur les moyens que peuvent mettre en oeuvre les municipalités pour être acteur de la diminution du taux de chômage. Ce sera bien l’objet de cette réunion. Nous comptons sur la collaboration de la nouvelle municipalité et de toutes les personnes intéressées chômeurs et personnes dans l’emploi pour réussir à endiguer ce fléau du chômage et placer Fontenay en exemple d’une politique de grands travaux publics utiles à l’esthétique de la ville, au vivre ensemble, et aux demandeurs d’emploi.

L’association Cultures Partagées-Carottes et Villes, pour la présidente, Joëlle Touzet

6 réflexions sur « Carottes Villes et… Emplois »

  1. Mais qui va payer la construction d’un parking au RER (on va démolir l’existant), avec les impots des contribuables fontenaysiens? qui va gérer le parking : QPark ou Vinci, pour engraisser les actionnaires de QPark ou de Vinci, ? encore une Délégation de Service Public qui va coùter une fortune aux fontenaisiens. Ah, vous pouvez “compter sur la collaboration de la nouvelle municipalité ” en faisant de la dette, la France est passée de 1211 Milliards d’Euros en 2007 à 1860 Milliards d’Euros en 2012, c’est sûr l’UMP sait faire. On a compris que vous vouliez augmenter nos impots.

    • Je partage complètement vos avis. Le TGV est sous la coulée verte. De plus on ne cesse de nous raconter que le sol dans Fontenay aux Roses est un gruyère !!!
      Pour ce qui est de l’installation d’un restaurant solidaire, l’idée est très bonne, je doute que les personnes dans le besoin qui habitent au niveau du panorama puissent aller au Blagis pour dîner.
      J’ai posé la question lors d’une réunion publique sur les critères de participation pour les repas, il m’a été 3 euros pour les personnes touchant le RSA, oh, oh, là,je suis sceptique, ce n’est pas du tout le programme de l’Abbé Pierre !!!

  2. Je ne pense pas que le parking RER soit sur l’axe de la coulée verte; en tous cas le parking du centre commercial Scarron lui peut être utile à rénover cet espace à l’abandon.
    La coulée verte et le TGV Atlantique est un exemple de grands travaux pourvoyeurs d’emplois pour peu qu’on aménage les clauses marchés publics et qu’on embauche la main d’oeuvre locale.
    Dans le même esprit pour pallier aux carences des axes routiers sur Fontenay, surtout si on envisage une circulation douce et avec toutes les propositions pour l’aménagement des territoires dan le cadre du grand Paris; on pourrait sur la base de contrat de 9h rémunérés 35h, proposer de l’emploi avec des projets de sous-terrain. Pour l’anecdote, mon grand-père qui a du quitter l’Italie faschiste a gagné sa pitance en creusant les tunnels du Mont-Blanc et du Mont Cenis. Donc dans nos villes qui concentrent tant de chômage et de densité, ces travaux produiraient travail sans exploitation sur 9h en échange d’un SMIC total et amélioreraient la qualité de l’air pour les citadins piétons-cyclistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *