40 minutes enfermé dans le RER B

6 avril 2014 évacuation des voyageurs du RER B à pied dans le tunnel entre la gare de Luxembourg et celle de Port Royal

Le dimanche  6 avril, le train du RER B direction Robinson qui a quitté la gare de Luxembourg peu avant 16 heures s’est arrêté au bout d’une minute et les voyageurs  ont été  avertis que « suite à un grave incident », ils  allaient devoir être évacués par l’avant du train. Les voyageurs montés à l’arrière du train ont du traverser tout le train pour arriver à des wagons bondés  et ne plus pouvoir avancer. L’électricité a tout à coup été coupée et ils sont restés quarante minutes dans l’obscurité. Aucune annonce n’a été faite. Au bout de 40 minutes, la police est venue ouvrir les portes et a aidé les voyageurs à s’extirper du train. Avec l’aide des torches des policiers ,les rescapés ont longé le tunnel pour arriver  à la station Port Royal.
« L’incident » était évidemment très grave. Le comportement des passagers – il y avait beaucoup d’enfants et aussi de touristes en ce dimanche après-midi – a été remarquable par son calme. Toutefois la chaleur augmentait dans le wagon et, à la fin, plusieurs  criaient et appelaient à l’aide aux fenêtres.
Pourquoi dès lors ne pas avoir un mot pour les passagers que l’on transporte, leur donner un minimum d’information, les rassurer aussi. Les forces de police étaient nombreuses dans le tunnel et un porte-voix eût été facile à trouver…
La carence des services de la RATP en matière de communication –  et l’indifférence à l’égard de l’usager-client-passager qu’elle implique  – est absolument insupportable.
Le CARRRO a saisi le médiateur de la RATP.

1 réflexion sur « 40 minutes enfermé dans le RER B »

  1. C’est lamentable, le manque de communication sur la ligne B , cela s’est vraiment dégradé, les incidents sont quotidiens et les explications exceptionnelles. Pourtant le prix de Navigo continue d’augmenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *