La démocratie participative à Fontenay ?

Vous êtes Maire d’une ville de 23 000 habitants, et avez un sujet difficile à faire passer dans un des quartiers : la vente de l’ancien bâtiment du Conservatoire (voir article précédent).

Après quelques mois d’échanges plus ou moins hypocrites avec l’association des riverains, vous organisez une grande réunion publique pour « débattre autour du projet et répondre aux questions des riverains ». Vous vous rendez à cette réunion, en emmenant avec vous un grand nombre de vos adjoints, et en ayant pris soin de battre le rappel par mail de vos ‘amis’.

Dans le bulletin officiel de la ville qui suit de quelques jours la réunion, vous faites un court article sur le sujet, qui se conclut par la phase suivante :

« En fin de réunion, une large majorité des personnes présentes s’est  déclarée favorable au projet lors d’un vote à main levée ».

Ainsi donc les 22 900 citoyens de la ville[1] qui n’assistaient pas à la réunion, et qui ne s’intéressent pas plus que ça à cette problématique localisée – mais qui lisent consciencieusement chaque bulletin municipal – pourront conclure  que le problème est réglé, et que leur Maire a bien informé et consulté les intéressés.

De la vraie démocratie participative quoi : les autorités ont informé la population ; celle-ci pu s’exprimer de façon contradictoire ; un vote libre a eu lieu


[1] 22 300 moins la petite centaine de participants à la réunion.

Michel Bayet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>