Pourquoi les limites de la piétonisation sur la place de Gaulle ont elles changées ?

Lors de notre précédent article, nous avions souligné le fait qu’un de points négatifs de la piétonisation, était que la terrasse du Café du Marché était en dehors de cette zone piétonne. Cela oblige les piétons à marcher sur la rue, ce qui est dangereux actuellement du fait de la circulation des voitures.

Nous avions conclu en disant : ” Il devrait être envisagé de poursuivre la piétonisation vers le Marché jusqu’à la rue La Boissière car cela inclurait la terrasse du Café du Marché.

Les voitures qui circulent prendront, comme depuis Février 2012 , la contre-allée pour sortir vers le parking du Marché ou la rue des Pierrelais.”

Qu’est-ce qui a été modifié ?

La nouvelle limite de la piétonisation est une demi-mesure, car la limite inclut une partie de la terrasse du Café du Marché. De plus les bras des barrières ont été prolongées, de telle façon que l’on ne peut plus passer à pied au milieu, comme auparavant.

Lorsque l’on se promène à pied, venant du marché, avec un caddie, on est quand même obligé de marcher sur la chaussée et il y a un risque d’accident avec les voitures qui circulent venant de la place pour prendre l’avenue de Verdun.

Pour cela, en plus l’angle droit du carrefour a été coupé, car des voitures coupaient le virage.

Nous avions préconisé que les voitures qui circulent prennent, comme depuis Février 2012 , la contre-allée pour sortir vers le parking du Marché ou la rue des Pierrelais.

Conclusion : Pourquoi faire une expérimentation en changeant les règles de l’expérience et sans avoir consulté les habitants et surtout les utilisateurs du marché ?