Lettre au Député : PMA n°5 – et le marché

Monsieur notre Député,

ARTE terminait son émission ’28 minutes’ du 25 juillet avec un billet sur la situation de la PMA au Danemark, pays où cette technique est légale depuis dix ans. Il existe dans ce pays une banque de sperme – CRYOS, la plus grande banque de sperme du monde prétend-t-elle – qui propose des bébés sur catalogue. On se connecte sur le site, on précise ses critères de sélection (taille, couleur de cheveux, groupe sanguin…) et on vous propose des géniteurs parmi lesquels on fait son choix. Les géniteurs sont anonymes ou pas. Ils sont rémunérés entre 200 et 12 000 €, par ‘don’. Les frais d’emballage et d’expédition sont facturés en plus.

Bien sûr une telle importation en France – illégale à ce jour – est parfaitement possible (site https://dk-fr.cryosintenational.com). Une rapide recherche sur internet donne par ailleurs tous les détails nécessaires pour faire bon usage de la livraison.

La multiplication de ce genre d’entreprise va bientôt nous permettre de faire émerger une concurrence parfaite. Bref un vrai marché va se mettre en place. Le « marché » capitaliste à qui on fait tant de reproches, va être le moyen de pratiquer un eugénisme tranquille. Mme Dupont pourra donc investir ses économies dans une dose d’un footballeur connu, se vanter d’avoir mis au monde un enfant d’un héros du show business, ou d’avoir conçu un héritier (génétique) d’un prix Nobel…

On est loin du principe en vigueur en France du don d’organes anonyme… De deux choses l’une : ou bien on abandonne ce principe, ou bien on met dans la loi en cours de préparation tout un tas de dispositions, de verrous et d’interdits, qui seront allègrement transgressés. Une loi de plus que l’on se gardera d’appliquer…

Monsieur le Député, avez-vous des idées sur les mécanismes qui pourraient être mis en place pour donner bonne conscience au législateur ?

Respectueusement.

Michel Bayet.
Membre du Modem