LE PRINTEMPS DES POÈTES À FONTENAY-AUX-ROSES : Poème proposé par Paule : Illusions

Traversant le désert sous un soleil de plomb, l’explorateur comme un chanteur célèbre souhaite désespérément des perles de pluie venant d’un pays où il ne pleut pas.

L’enfant dénutri rêve de montagnes de crème, de gâteaux, de miel arrivant dans sa région où la famine sévit et tue des milliers d’enfants comme lui.

Se promener dans la forêt, respirer les arbres, admirer les fleurs, illusion de l’être condamné à l’isolement et à l’obscurité de sa cellule.

Pour celle qui vit sans arrêt dans la crainte, vivre comme l’oiseau qui vole haut, très haut, sans peur, sans appréhension en étant elle-même, à part entière.

Et la petite fille ayant grandi avec le sentiment d’être moins qu’un objet sans valeur, donc sans importance, si cette femme qui n’a jamais su être maman te demandais maintenant, que désires-tu ?

Pourrais-tu lui répondre simplement « TOI » ?