Gilles Mergy : Pourquoi je ne serai pas candidat aux élections départementales ni aux élections régionales

Lors de la campagne pour les élections municipales, j’avais indiqué à plusieurs reprises que le seul mandat qui m’intéressait était celui de Maire car ma priorité unique était d’agir au service de l’ensemble des habitants de notre commune pour donner enfin « un temps d’avance à Fontenay ».

Notre défaite en juin dernier n’a rien changé : je ne serai pas candidat à d’autres élections que les élections municipales. Je ne serai donc ni candidat aux élections départementales ni candidat aux élections régionales.

Alors que L. Vastel cumule les mandats et les candidatures et que son rêve suprême est de devenir Sénateur en 2023, je crois qu’il est temps de redonner toutes ses lettres de noblesse à l’engagement politique local.

Le mandat de maire est le plus beau mandat de notre République. Si nous avions gagné, j’y aurais consacré toute mon énergie avec l’ensemble des élus de notre liste pour accompagner les Fontenaisiens en difficulté et faire en sorte que notre ville soit plus agréable, plus dynamique et plus écologique.

En tant que conseiller municipal de l’opposition, je veux pendant 6 ans consacrer toute mon énergie à rencontrer les habitants de notre commune, à les écouter, à accompagner celles et ceux qui connaissent des difficultés conjoncturelles ou structurelles et à les aider du mieux que je pourrai.

En tant que conseiller municipal de l’opposition, je veux pendant 6 ans consacrer toute mon énergie pour faire en sorte que les projets de la majorité répondent mieux aux attentes de nos concitoyens et qu’ils permettent de relever le défi de la crise économique, sanitaire, écologique et sociale actuelle.

En tant que conseiller municipal de l’opposition, je veux en temps utile et en lien avec tous ceux qui veulent construire l’alternance au Maire actuel, réfléchir à un nouveau projet pour notre commune. Il sera construit en concertation avec les habitants de Fontenay-aux-Roses. Il  s’inspirera bien entendu de notre projet de l’an dernier mais il intégrera aussi les conséquences de la crise actuelle et les menaces que fait peser sur notre qualité de vie la densification à marche forcée engagée par L. Vastel (avec d’ores et déjà une hausse de la population de 13% depuis 5 ans alors que la plupart de ses projets immobiliers ne sont pas encore réalisés).

A court terme, si je ne suis pas candidat en juin prochain, je n’ai pas pour autant l’intention de rester inactif.

Je soutiendrai donc de toutes mes forces le binôme de rassemblement de la gauche qui sera choisi sur le canton Châtillon-Fontenay-aux-Roses.

Je leur apporterai toute mon aide pour qu’ils mettent fin au mandat fantôme de 6 ans de L. Vastel au Conseil départemental des Hauts de Seine. Car, comme l’ont indiqué ses collègues de gauche comme de droite du Conseil départemental, sa présence y fut plus que discrète et son action inexistante. A titre d’exemple, il n’était même pas présent pour le vote du budget 2020…

Avec le futur ou la future conseiller.e départemental.e de Fontenay-aux-Roses, nous serons encore mieux à même d’empêcher L. Vastel d’abimer notre ville comme il le fait depuis trop longtemps.

Avec le futur ou la future conseiller.e départemental.e de Fontenay-aux-Roses, nous serons présents pour défendre les enfants, en préservant l’aide sociale à l’enfance réduite par la majorité départementale, la PMI, le soutien aux plus démunis et aux plus âgées via le CCAS, l’accompagnement des personnes handicapées y compris sur l’amélioration de l’accessibilité de l’espace public ; nous serons présents pour défendre le collège, ses professeurs, son équipe éducative et ses élèves ; nous serons présents pour promouvoir la culture et le sport pour tous ; nous serons présents pour favoriser les mobilités actives…

Gilles Mergy