Qu’en est-il du projet de l’immeuble du fond de la place de Gaulle ?

Une demande de permis de construire a été faite par le promoteur VINCI Immobilier.

Elle a été acceptée par la ville, en Novembre 2019.

Le projet comprend en fond de place, un immeuble de 42 logements R+5 et de 2 commerces.

Il prévoit également un immeuble, en RDC uniquement, de commerces, appelé « Folie » lors de la présentation du projet par la ville.

Il est prévu également, 67 parkings en sous-sol, sur un seul niveau, soit environ 1,5 parking par logement.

Ce projet correspond au projet qui a été présenté sur le site de la ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1537/objectifs-et-principes-d-amenagement.htm

Comment ces immeubles s’intégreront-ils sur la place ?

La photo suivante montre la situation avant le début des travaux de la place (source Google Maps)

 

A droite, on a l’implantation du Château La Boissière, qui est devenu la Maison de la Musique et de la Danse (Conservatoire à rayonnement)

A gauche, nous avons le marché et l’avenue de Verdun.

Au milieu, au fond de la place, nous avons une avancée de l’immeuble de logements sociaux, Saint Prix qui date des années 1960.

Le schéma suivant montre l’implantation des futurs immeubles.

Une partie de l’immeuble Saint Prix va être démoli : une cage d’escalier, soit environ 12 logements.

Quel sera l’aspect extérieur et quelle place occupera cet immeuble et la folie  ?

Cet immeuble R+5 aura la même hauteur que l’immeuble Saint Prix, mais sera beaucoup plus étendu que celui-ci et dominera le château La Boissière, car il sera beaucoup plus proche.

De même, les immeubles du coté du marché ne sont que R+2 ou 3.

On se demande comment les architectes des Bâtiments de France, ont pu donner un avis favorable, de ce point de vue-là, car ils sont en général très sensibles à l’uniformité des hauteurs.

La Folie aura un toit dans le même style que le toit mansardé de l’immeuble. Sa surface de plus de 250 m2. Ce bâtiment sera en limite de la voie de circulation qui traverse la place derrière le monument aux morts.

Les photos suivantes du projet montrent des implantations et les volumes

Quels seront les dommages collatéraux créés par cette implantation ?

La suppression de tous les arbres existants sur cette partie de la place.

Cette place deviendra entièrement minérale, alors qu’il y avait une dizaine d’arbres anciens.

Ceci d’autant plus que le parking sous-terrain se fera sur cette partie de la place.

Augmentation de la circulation des voitures.

L’entrée du parking se fera par l’avenue de Verdun. Cela posera des problèmes de circulation en particulier le samedi avec le parking du marché qui sera en face.

Est-ce que la circulation des voitures sera autorisée à travers la place et dans quel sens comme sur la photo. Cela ne sera peut-être pas compatible avec la piétonisation future de la rue Boucicaut. Dans le projet, il même envisagé la circulation des bus à travers la place.

Est-ce que ce projet correspond à ce qui a été proposé lors d’une concertation ?

En décembre 2017 ont eu lieu des ateliers sur l’esprit et l’usage de la place de Gaulle. Il y a eu aussi un vote sur la présence ou non d’un bâtiment supplémentaire, en retour sur la place, d’une Folie. Mais dans tous les cas de la concertation, l’immeuble du fond était présent. On ne pouvait donc pas s’exprimer si on ne souhaitait pas cet immeuble du fond.

Le bilan de la concertation est présenté sur le site de la ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1576/bilan-de-la-concertation.htm

Pourquoi ce projet fait-il l’objet d’un recours par 150 Fontenaisiens ?

Le vendredi 3 janvier 2020, plus de 150 Fontenaisiens et 3 associations ont signé et remis au Maire un recours gracieux contre le permis de construire de l’immeuble de fond de place du général de Gaulle, du bâtiment de la Folie et du parc de stationnement sur un niveau pour 67 emplacements.

Ce permis de construire présente plusieurs irrégularités quant à l’immeuble de fond de place :

  • L’accès au parking de l’immeuble se fera par la rue de Verdun en face de l’entrée du marché. Cette disposition posera des problèmes pour la circulation, en particulier les jours de marché.
  • Il y a incohérence entre les documents quant à la forme de l’étage supérieur et des toitures.
  • Le dossier ne comporte pas de plan de démolition.
  • Le dossier ne montre pas les arbres de la place au-dessus du parking, et n’indique pas qu’ils devront être abattus.
  • L’insertion de l’immeuble entre le marché et le château ne parait pas satisfaisante. Elle n’est du reste pas présentée. Les schémas ne montrent pas clairement l’immeuble à côté du château qu’il masque partiellement.
  • Pas d’avis conforme délivré directement par l’Architecte des Bâtiments de France

Les commentaires sont fermés.