Pourquoi le projet de l’ancienne salle de danse de l’ancien bâtiment du Conservatoire a t’il été abandonné ?

Lors d’un article précédent, nous avons évoqué le devenir l’ancienne salle de danse de l’ancien bâtiment du Conservatoire : http://www.nouvellesdefontenay.fr/que-va-devenir-lancienne-salle-de-danse-de-lancien-batiment-du-conservatoire/

L’ancien bâtiment du Conservatoire de Musique et de la Danse est situé entre la rue du Dr Soubise et l’avenue Jean Moulin, avec un petit parking coté Dr Soubise et un grand parking coté avenue Jean Moulin. Ce bâtiment est fermé depuis Septembre 2016.

La municipalité actuelle a décidé de garder l’ancienne salle de danse, qui a un accès coté avenue Jean Moulin.

L’ancienne salle de danse va devenir une salle polyvalente :

-        Salle d’exposition
-        Salle pour les gymnastiques douces et le yoga

Cette salle a une surface de 177 m2.

Qu’est-ce qui justifiait ce projet ?

Salle d’exposition :

La ville possède déjà deux salles d’expositions permanentes :

-        A la médiathèque
-        Au hall administratif de la mairie

Créer une salle d’exposition, même si elle peut être justifiée, nécessitera du personnel. De plus elle sera assez excentrée, sans parking à proximité.

Salle pour les gymnastiques douces et le yoga

Celle-ci est tout à fait justifiée, car il y a une demande très importante sur la ville. Cela a été confirmé, lors des Assises du Sport et annoncé par le Maire à cette occasion.

Pour que les 2 activités puissent fonctionner en même temps, il faut que la salle soit partagée en 2 et que les activités soient indépendantes.

Les gymnastiques douces (méditation, shiatsu, pilâtes, yoga…) nécessitent un sol propre et bien isolé du fait des exercices au sol. Les cours ont lieu en général le soir à partir de 18 H.

Le yoga et autres gymnastiques douces nécessitent une surface de 80 m2 environ car les cours ne fonctionnent qu’au plus avec 20 élèves. Il est nécessaire d’avoir une réserve pour stocker le matériel.

Quel était le détail du projet ?

▪         Aménagement paysagé de la cour
▪         Mise en accessibilité depuis la voirie (rampe)
▪         Remplacement des menuiseries extérieures
▪         Réfection totale de la toiture
▪         Aménagement en salle polyvalente du demi-niveau bas (167m²) avec mise aux normes PMR
▪         Aménagement du demi-niveau haut (une cuisine (14,7m²) + une salle de réunion (26m²) + 1 local ménage (2m²) + Sanitaires (22m²)
▪         Un couloir dégageant sur la cour anglaise côté rue Soubise pour l’évacuation (sécurité incendie, 35m²)

Quel était le coût de ce projet ?

Le coût annoncé lors du Conseil Municipal du 12 Novembre 2018 était de 1 M€.

Ce budget correspond à la recette de la vente du reste du bâtiment de l’ancien Conservatoire qui fait actuellement l’objet d’un recours.

Ce projet a fait l’objet d’un appel d’offre, plusieurs fois, mais n’a pas trouvé preneur à ce montant là. Les montants proposés dépassaient de plusieurs centaines de K€ le montant du budget prévu. L’appel d’offre a été arrêté sur ce projet là.

La décision du Maire annoncée au Conseil Municipal du 20 Mai : le projet actuel est abandonné.

Il n’y aura pas de nouveau projet avant plusieurs mois, car cela nécessite le travail d’un architecte, un nouveau permis de construire, un nouvel appel d’offre.

Quelles sont les conséquences actuelles de cet abandon ?

La salle de danse aurait pu être utilisée provisoirement, grâce à de petits aménagements, avec un budget de 120 k€, comme cela  annoncé par le Maire, lors du Conseil Municipal du 7 juin 2017.

=> Malheureusement cela n’est plus possible, car le parquet de la salle de danse a été arraché et mis à la poubelle (voir photo de l’article précédent)

 Depuis combien de temps, ce bâtiment n’est plus utilisé ?

Le transfert des activités du bâtiment du Conservatoire a été effectué en Septembre 2016. Cela va faire bientôt 3 ans que ce bâtiment n’est plus utilisé. Compte-tenu des délais des travaux qui étaient prévus, ce n’est pas avant 2021 ou 2022 que ce bâtiment pourra être utilisé.

Les commentaires sont fermés.