Pourquoi la solution du « Drive » avec les commerçants du marché est refusée par le Maire de Fontenay ?

Qu’est-ce qu’un « Drive », comment fonctionne-t-il ?

Commande par les clients, par téléphone ou mail au commerçant concerné, les clients venant chercher  (à pied , en vélo ou en voiture) leur commande à un endroit donné,  à une date et une plage horaire précisée par le commerçant (par exemple le jeudi ou le samedi, de 9h à 12h). Les camions des commerçants doivent être autorisés par la Mairie au moment des livraisons.

En existe-t-il ailleurs ?

Il en existe organisés par des super-marchés. Les commandes se font sur le site du magasin et on choisit le lieu et l’heure de livraison.

Pour les marchés, cela existe par exemple à Plessis-Robinsonhttp://www.plessis-robinson.com/service-drive-au-marche.html où tous les commerces sont représentés.

A Sceaux, la mairie a mis en place aussi un driving et des livraisons à domicile avec de nombreux commerçants du marché : https://www.sceaux.fr/les-marches-et-les-commerces

Quelles étaient les nouvelles mesures du gouvernement pour les marchés ?

Un nouveau “protocole sanitaire des marchés locaux” a en effet été publié par le ministère de l’Economie le 27 Mars. Le texte détaille “les manières d’éviter que les gens soient collés les uns aux autres, les étals trop proches, etc.”, explique Sébastien Windsor, président des chambres d’Agriculture de France.

En outre, les producteurs qui ont des fichiers clients sont invités “à prendre et préparer les commandes en amont, sur le modèle des drive, pour restreindre au maximum le temps de présence des gens sur le marché”,

Comment cette initiative aurait pu fonctionner à Fontenay ?

Pour que cette initiative ait pu fonctionner, il fallait l’accord de la Préfecture des Hauts de Seine et que la mise en oeuvre soit faite par la ville.

A l’origine de cette initiative, il y avait l’équipe de Gilles Mergy, conseiller municipal d’opposition et tête de liste pour les municipales. Cette initiative avait reçu un soutien des commerçants du marché et de très nombreux Fontenaisiens mais aussi relayée par plusieurs associations.

Le 31 Mars, la Préfecture des Hauts de Seine avait  fait savoir qu’elle n’avait aucune objection dès lors que les mesures sanitaires étaient respectées. (voir article précédent)

Mais jeudi 2 avril, le maire Laurent Vastel a signé un arrêté pour interdire toute vente sur l’espace public communal.

Texte de l’arrêté : 

Artlcle 1 : Les marchés, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet, sont interdits par décret. Cette interdiction comprend toutes prestations, sur le territoire de la Commune, ayant pour objet la distribution de denrées dans les espaces publics.

Qui va subir cette situation ?

Pertes d’exploitation pour les commerçants et les producteurs locaux

Pour certains commerçants, leur seuls points de vente sont des marchés. Ils en font plusieurs dans la semaine dans des communes voisines.

Sans la vente directe, les producteurs locaux auront du mal à écouler leur produits et les stocks s’accumuleront. Ils ne peuvent pas organiser une vente à domicile.

Est-ce que les livraisons par les commerçants du marché ont été mises en place ?

Oui, mais pour un nombre restreint :

  • BILAL : Fruits & Légumes
  • OUENICH : Fruits & Légumes
  • AUBRY : Volailles
  • WANNES : Fruits & Légumes
  • BROSSE : Poissons
  • DA COSTA : Fruits & Légumes
  • GILQUIN : fromager
  • LE LITTORAL : traiteur grec
  • TRAITEUR DU SUD : Traiteur
Les producteurs de Saulx les Chartreux ne peuvent pas faire de livraison.
Il manque aussi des bouchers, charcutiers.
En temps normal, il existe 3 bouchers, 2 charcutiers, 2 fromagers, 3 poissonniers, 5 ou 6 fruits et légumes, 2 volaillers, d’autres traiteurs.
Les livraisons se font-elles gratuitement ?
Il faut souvent un minimum d’achat pour qu’elles soient gratuites (20 à 40 €), mais pour certains elles sont gratuites.
Pour télécharger la liste complète des commerces ouverts avec les N° de Tél et les horaires, les commerçants qui livrent, y compris les restaurants  : Listing_commerces_MAJ_02042020

Les commentaires sont fermés.