Pour quelles raisons plus de 100 Fontenaisiens ont déposé un recours gracieux contre les 2 immeubles prévus sur le coté Est de la Place de Gaulle ?

Le Maire, Laurent Vastel, a délivré le 10 octobre 2018 l’arrêté autorisant la société Immobilière VINCI Construction à construire un ensemble immobilier sur les parcelles regroupées sises n°4-6-8 Place du Général de Gaulle. L’ensemble comprendra 46 logements dans 2 bâtiments et 83 places de parking.

Il autorise la construction de 2 immeubles de grande hauteur :
  • Bâtiment sur la place : 7 planchers soit R + 5 + combles sur l’emprise du bâtiment du vétérinaire à démolir, puis R+4+attique pour finir à R+3 sur une petite largeur en retrait de 3,00 m par rapport à la limite parcellaire du pavillon conservé à l’angle formé par la place et la ruelle.
  • Bâtiment sur la ruelle : 5 planchers soit R + 3 + attique

Cela correspond aux immeubles marqués 2 sur le plan ci-dessous

Il est prévu aussi un 3ème immeuble d’habitation avec 41 appartements en fond de place (1),  et une « folie » sur le parvis du Chateau La Boissière (3).

Une cage d’escalier de l’immeuble Saint Prix sera démoli, soit 10 logements.

A u total 46 + 41 -10 =  77 nouveaux logements, soit environ 200 personnes supplémentaires.

Un 1er immeuble donnant sur la place : 22 logements et 2 commerces

Un 2ème immeuble de 24 logements et 5 niveaux ruelle de la demi-lune surplombant la cour du château la Boissière

En plus de cela, il est prévu en fond de place, un immeuble de 41 logements R+5, R+4+Combles ,R+3 aux 2 extrémités. Il y aura aussi environ 80 parking en sous-sol.

L’envahissement de la place par des immeubles massifs : La disparition du caractère ancien de la place

Les conséquences de la présence des immeubles

•Le château La Boissière va être cerné par des immeubles de grande hauteur
•La ruelle de la demi-lune prendra l’aspect d’un canyon sur son côté sud
•Une sur-occupation de l’espace public :  à terme, 3 immeubles plus une « folie » sur la place de Gaulle
•Une densification urbaine : environ 200 personnes de plus
•Une augmentation du trafic automobile dans l’hypercentre
•Un accès par la place au garage des immeubles (83 places de parking)
•La continuité de l’espace piétonnier prévu entre le square Jean-Jaurès et le Parc Sainte Barbe via la Place de Gaulle et le futur parc Laboissière devient problématique
•La disparition irréversible de l’ambiance « place de village »
•Une commercialisation accrue de la place de Gaulle

En plus des 100 Fontenaisiens, le syndicat des copropriétaires du 56 rue Boucicault a également déposé un recours gracieux ainsi que 5 copropriétaires à titre individuel contre ce même projet.

Ce projet n’a jamais été présenté aux Fontenaisiens. S’il se réalise, il va considérablement modifier la composition urbaine de la place et l’atmosphère villageoise caractéristique de la ruelle de la demi-lune.

Les commentaires sont fermés.