Pascal Buchet s’engage à changer radicalement la gouvernance municipale pour redonner le pouvoir aux Fontenaisiens

Les années passent, les conseils municipaux aussi, la mairie n’a jamais autant dépensé pour son fonctionnement et pourtant les services publics diminuent, les impôts locaux n’ont jamais été aussi élevés, les investissements sont poussifs, parfois gaspillés, délaissant la plupart des quartiers, les plus utiles tardent ou étaient déjà programmés par la précédente municipalité.

Le seul projet en définitive de cette coalition municipale aura été de décider et mettre en oeuvre un PLU (règles d’urbanisme) surdensificateur au profit des promoteurs immobiliers pour pouvoir bétonner avec des immeubles hauts et massifs, chers et inaccessibles à la plupart des Fontenaisiens et ce au détriment de notre cadre de vie, menaçant même les quartiers pavillonnaires qui ne sont pas épargnés.

Les années passent, les conseils municipaux aussi, et cette municipalité se replie sur elle-même de plus en plus, n’écoute même plus ce qui se dit ni dans la ville ni même au conseil, tout se décide par le maire avec parfois la complicité de quelques adjoints. L’évolution est frappante durant ces quatre années. Les habitants ne sont désormais plus du tout entendus. Nous avons pourtant la chance – et c’est notre principale richesse – d’avoir des citoyens et un tissu associatif très actifs, qui s’investissent dans la vie locale et demandent à être pour le moins écoutés. Mais non, à l’approche des élections municipales (dans moins de 20 mois), l’actuel maire et sa coalition se raidissent et décident de tout, tous seuls. Espérons que cette ultime précipitation ne gaspille pas un peu plus nos impôts et ne défigure pas trop et de façon irréversible notre commune. Et continuons à agir tous ensemble dans le respect de nos différences avant qu’il ne soit trop tard.

Au-delà des projets des uns et des autres qui font débat et c’est normal car la ville a besoin d’avancer, de s’embellir, de se moderniser tout en conservant cette qualité de vie qui nous tient à cœur, il nous faudra changer de méthode et refaire vivre la démocratie. Aussi, je proposerai aux Fontenaisiens de changer radicalement de gouvernance municipale : une vraie démocratie locale reposant sur la force et les convictions de ses citoyens qui participent et qui co-décident en responsabilité et en finir avec un pouvoir confisqué entre les mains de quelques élus. Nous avions commencé à développer la démocratie participative mais il faudra aller beaucoup plus loin et transformer en profondeur les pratiques d’élaboration des projets et les processus de décision. Il devient en effet urgent de redonner le pouvoir aux Fontenaisiens.

Pascal BUCHET

Maire honoraire de Fontenay-aux-Roses

Activités sportives gratuites pour les collégiens du Du 25 juin au 6 juillet

Du 25 juin au 6 juillet, de 15h à 17h, le service des sports propose aux collégiens fontenaisiens des activités sportives gratuites en partenariat avec l’ASF (section rugby), JDLC (jiu jitsu brésilien), Escrime pour tous Boxe Attitude et Vallée Sud – Grand Paris pour les activités aquatiques.

Les collégiens doivent se rendre à 14h30 à la Maison de quartier des Paradis avec une tenue adaptée et munie de l’autorisation parentale signée.

Programme

Lundi 25 juin : Escrime / Rugby

Mardi 26 juin : Piscine (15h50-16h50) / Boxe et Self Défense

Jeudi 28 juin : Jiu jitsu brésilien / Rugby

Vendredi 29 juin : Piscine (15h50-16h50) / Jiu jitsu brésilien

Lundi 2 juillet : Escrime / Rugby

Mardi 3 juillet : Piscine (15h-17h) / Boxe et Self Défense

Jeudi 5 juillet : Escrime / Jiu jitsu brésilien

Vendredi 6 juillet : Escrime / Boxe et Self Défense

Renseignements au service des sports : 01 41 13 20 46

Café Citoyen du quartier Blagis Gare du 9 juin 2018, au square des Anciens Combattants

Participants

Une quarantaine de citoyens sont venus participer, à différents moments, entre 10h et 12h 30.

 

De nombreux élus municipaux étaient aussi présents, certains sont restés très longtemps pour répondre aux questions et dialoguer avec les citoyens.

M. le Maire est aussi passé, pour marquer l’importance qu’il attache à ces cafés citoyens.

Plusieurs membres du Comité d’Habitants Blagis Gare s’étaient mobilisés pour préparer ce Café Citoyen, l’annoncer dans tout le quartier, en assurer l’organisation et pour l’animer toute la matinée.

Enfin, ce Café Citoyen n’aurait pu se tenir sans l’implication des services municipaux, et en particulier de M. Hassan El Youbi qui a su trouver les réponses et satisfaire les demandes en moyens logistiques transmises par le Comité d’Habitants.

Principaux résultats de ce Café Citoyen

Plusieurs thèmes de réflexion étaient proposés par le Comité d’habitants, matérialisés par des panneaux d’informations et propositions :

  1. Panneau « Circulation et stationnement »Etaient présentées, pour le quartier, les principales conclusions des différentes études et réunions tenues sur ce sujet depuis un an.Pour notre quartier, un des premiers points d’intérêt est la matérialisation, par un marquage au sol, des places de stationnement dans les rues du quartier. La mairie est d’accord pour que ces marquages soient définis en concertation avec les habitants via les Comités d’habitants.
    Le Comité d’Habitants invitera à ces réunions de concertations tous les habitants concernés par ce sujet. Neuf personnes se sont inscrites lors du Café Citoyen pour participer à de telles réunions.
  2. Panneau « Le quartier se transforme » Le panneau présentait les principaux travaux en cours ou prévus dans le quartier.
    Une question y était en particulier posée sur l’avenir de la Maison de l’Economie et de l’Emploi (Maison Boucicaut).
    M.  Ribatto, maire adjoint en charge du développement économique, de l’emploi et des transports, a pu y répondre de façon détaillée.  :
    Les locaux de la Maison de l’Economie et de l’Emploi sont en partie libérés, du fait du transfert à Antony et Bagneux des activités d’accompagnement à l’emploi gérées maintenant par le Territoire Vallée Sud Grand Paris.
    M. Ribatto souhaite installer dans les locaux libérés une Maison des Entrepreneurs, guichet unique d’aide aux créateurs d’entreprise dans tous les domaines.  Cette Maison des Entrepreneurs serait financée par Vallée Sud Grand Paris.
    La Maison des Entrepreneurs n’occuperait qu’une partie de la Maison Boucicaut dont les murs restent propriété de la commune de Fontenay (legs Boucicaut). Elle ne nécessiterait que quelques aménagements des bâtiments actuels et pourrait être inaugurée en octobre 2018.
    Madame Gagnard, Maire adjointe, garantit que les associations (Restaurants du cœur et Secours catholique) qui utilisent actuellement une partie de ces locaux seront préalablement relogées dans une Maison des Solidarités, un projet piloté par Mme Bullet, maire adjointe à la Famille, Affaires sociales, Santé, Personnes âgées, Politique à l’attention des handicapés.
  3. Panneau « Le quartier s’anime » Ce panneau présentait différentes animations prévues dans le quartier pour les mois à venir telles que le concert organisé place de la gare à l’occasion de la fête de la musique ou l’apéro mensuel de FARàvélo (à partir de 18h30 le 1er vendredi de chaque mois.

L’objectif de ce panneau était également de recueillir des idées de projets à concrétiser pour notre quartier. La charte de végétalisation de l’espace public Fontenaisien y était présentée ainsi que des premières idées de projets, telles que la végétalisation de nos rues, la mise en place de jardins partagés, des actions de réduction des déchets (composteurs collectifs, Repair Café, etc…).

Huit personnes ont laissé leur adresse et ont exprimé leur intérêt pour ces projets, en proposant aussi des échanges de plantes ou de graines ou des expositions artistiques au voisinage du RER.

Conclusions

Un premier Café Citoyen encourageant qui a attiré des participants motivés.
D’autres suivront car il est normalement prévu deux cafés citoyens par an dans chaque quartier de Fontenay. Rendez- vous début décembre pour le prochain Café citoyen.

Suivre sur écran géant les matchs des Bleus à la Coupe du monde de football au gymnase du Panorama

La Ville de Fontenay-aux-Roses vous propose de suivre les matches de l’équipe de France sur écran géant.

Rendez-vous :

- samedi 16 juin à 12h : France-Australie
- jeudi 21 juin à 17h : France-Pérou
- mardi 26 juin à 16h : France-Danemark

Ouverture des portes 30 minutes avant.

Lieu : gymnase du Panorama, Route du Panorama

Initiales Cirque au Plus Petit Cirque du Monde du 13 au 17 Juin

5 jours de festival amateur conçus avec l’équipe d’intervenants et les élèves de l’école du Plus Petit Cirque du Monde. Petits et grands présenteront leurs spectacles de fin d’année respectifs, du cirque aérien au hip-hop, du parkour au foot freestyle…

Programmation Initiales Cirque :

Spectacles de l’école

Ateliers participatifs (parkour, yoga, foot freestyle, jonglage, zumba)

Pour plus d’infos : http://www.lepluspetitcirquedumonde.fr/actu-initiales-cirque/

Lieu : Impasse de la renardière 92 220 Bagneux

L’association « Les Sources de Fontenay » sera présente sur un stand du marché le samedi 16 Juin

L’association Les Sources de Fontenay a pour objectif d’entreprendre et mener à bien toute action à vocation culturelle permettant d’étudier, de protéger, de sauvegarder, de valoriser, de faire connaître, d’aménager et de faire visiter le patrimoine hydraulique de la commune de Fontenay-aux-Roses (sources, puits, fontaines, aqueducs, galeries, pierrées, conduits…).

Découvrez les activités de l’association dans le cadre des Journées nationales d’archéologie.

Samedi 16 juin de 9 heures à 13 heures 

Marché de Fontenay-aux-Roses Place du Général de Gaulle

Pourquoi les propriétaires de pavillons à Fontenay sont-ils la cible d’agences ou de promoteurs immobiliers ?

Cela se produit depuis que le Plan local d’urbanisme (PLU) a été adopté, il y a un peu plus d’un an (7 mars 2017)

Cela se traduit par des lettres répétitives, des démarchages à domicile, des propositions d’achat.

Quelles sont les nouvelles règles du PLU qui permettraient la construction d’un immeuble ?

 Ci-joint la carte des différentes zones du PLU 

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Quelles sont les définitions de ces différentes zones :
-        Zone UE : zone d’habitat à dominante résidentielle sous forme majoritairement individuel, de type pavillonnaire
-        Zone UD : zone à dominante d’habitat de type individuel et qui comporte également quelques bâtiments de type collectifs
-        Zone UC : zone à caractère d’habitat collectif semi-dense où des bâtiments sont relativement hauts
-        Zone UB : zone mixte d’entrées de ville
-        Zone UA : zone correspondant au centre-ville animé se déployant principalement le long de la rue Boucicaut

Les pavillons à Fontenay sont présents dans différentes zones : UE, UD et UC ou même en zone UB

Qu’est ce qui a changé par rapport au Plan d’Occupation des Sols (POS) ?L’appellation des zones a changé :

Avec le POS
-        Zone UE : zone à dominante d’habitat de type individuel et qui comporte également quelques petits bâtiments de type collectif
-        Zone UD : zone d’habitat peu dense de petit parcellaire de constructions individuelles réalisées en ordre discontinu

Avec le PLU
 
-        Zone UE : zone d’habitat à dominante résidentielle sous forme majoritairement individuel, de type pavillonnaire
-        Zone UD : zone à dominante d’habitat de type individuel et qui comporte également quelques bâtiments de type collectifs

=> Ces changements d’appellation ne vont pas dans le sens de la densification ni de la construction d’immeubles en zone UE et UD

La répartition géographique des zones n’a pratiquement pas changé, sauf par exemple la rue du Capitaine Paoli qui est passé de la zone UB en zone UC

Qu’est-ce qui a dû être pris en compte pour le PLU ?

La loi ALUR, promulguée en mars 2014, prévoyait que les POS non transformés en PLU au 31 décembre 2015 deviendraient caducs sans remise en vigueur du document antérieur et avec application du règlement national d’urbanisme. C’est ainsi que Fontenay a entamé le processus de passage en PLU, en 2015 pour une mise en œuvre qui s’est effectuée à partir de Mars 2017.

Ce PLU devait prendre en compte le SDRIF qui prévoit de densifier autour des gares, comme celle du RER et des arrêts du Tram T6. Le nombre de logements doit augmenter sur 90 % du territoire de Fontenay de 15% en 2030, soit environ 1500 logements en plus, soit environ 100 logements en plus par an.

Le PLU a dû prendre en compte la loi ALUR (qui a supprimé le Coefficient d’Occupation des Sols (COS) et la taille minimale des terrains pour construire.

Le COS donnait la surface de plancher autorisée à construire sur le terrain. Il y avait d’autres règles qui limitaient la surface à construire (% de l’emprise au sol, hauteur des bâtiments, recul par rapport au trottoir)

Avec le POS
Dans la zone UE, le COS était de 0.4, sur UD de 0.7 et sur la zone UC et UB de 0.7 à 1.0
Pour toutes ces zones, l’emprise au sol est de 40 % du terrain (50 % en zone UB)

Les hauteurs autorisées étaient de :

-        En zone UE : 9 mètres à l’acrotère pour les terrains <1 600m 2, soit 3 étages
-        En zone UD : 3 étages pour les pavillons et 15 m pour les petits collectifs, soit 5 étages
-        En zone UC : 15 m, soit 5 étages
-        En zone UB : 15 m, soit 5 étages

Avec le PLU

Le COS est supprimé, et il n’y a pas de modification sur les mêmes règles (% de l’emprise au sol, hauteur des bâtiments, recul par rapport au trottoir), sauf pour la hauteur :

Dans la zone UE et UD :
-        Dans une bande de 25 mètres à partir de l’alignement : 9m à l’acrotère en cas de toiture Terrasse, 8m à l’égout du toit, 10 m au faîtage, soit 3 étages de toute façon

Dans la zone UC :
-         Hauteur 15 mètres + 1 étage sur 40% de la toiture si épannelage/qualité architecturale

Dans la zone UB :
-         Hauteur 18 mètres + 1 étage sur 40% de la toiture si épannelage/qualité architecturale

On peut ainsi évaluer un maximum de constructibilité, mais cette valeur sera réduite du fait des autres contraintes, comme le recul par rapport au trottoir, et surtout les dimensions du terrain.

=> Plus le terrain sera petit, plus la surface constructible sera réduite

Prenons l’exemple d’un terrain d’une surface de 500 m² :

Avec le POS
Compte-tenu du COS, on peut construire une surface max de plancher de :
-        200 m2 en zone UE sur une emprise max de 200 m2 au sol
-        280 m2 en zone UD sur une emprise max de 200 m2 au sol
-        500 m2 en zone UC sur une emprise max de 200 m2 au sol
-        280 m2 (logement) à 500 m2 (bureau) en zone UB sur une emprise max de 250 m2 au sol

Avec le PLU :
Sans le COS, on peut construire une surface max de plancher de :
-        600 m2 en zone UE sur une emprise max de 200 m2 au sol
-        1000 m2 en zone UD avec un petit collectif sur une emprise max de 200 m2 au sol
-        1080 m2 en zone UC sur une emprise max de 200 m2 au sol
-        1600 m2 en zone UB sur une emprise max de 250 m2 au sol

On voit que la surface à construire est multipliée par 3 en zone UE et en zone UD, par 2 en zone UC et par 5 en zone UB

Quand il s’agit de pavillons, la surface de plancher moyenne sera de 120 m2 et on pourra construire au maximum :
-        5 pavillons en zone UE
-        8 pavillons en zone UD

En prenant une surface moyenne de 60 m2 par logement, ou peut construire au maximum :
-        10 logements en zone UE
-        16 logements en zone UD
-        18 logements en zone UC
-        26 logements en zone UB

Si on ne réalise que des studios pour 2 personnes, de 30 m2, on peut construire au maximum :
-        20 studios en zone UE
-        33 studios en zone UD
-        34 studios en zone UC
-        48 studios en zone UB

Prenons l’exemple de la construction en cours, au 24-26 avenue Lombart, après le passage au dessus du RER

La parcelle concernée est en zone UE et a une surface de 1066 m2.

Il y avait une construction en cours d’un 2 ème pavillon qui a été arrêté. Il était fait du temps du POS. C’était possible de construire un deuxième pavillon puisque le terrain fait 1066 m2, on avait droit jusqu’à 426 m2 de surface de plancher.

En Octobre 2017, un promoteur a déposé un permis de construire pour 5 pavillons sur le même terrain.

Il y aura donc 5 pavillons d’une surface variant de 120 à 170 m2.

C’est autorisé par le PLU, puisque la surface totale des 5 pavillons sera de 520.6 m2 et la hauteur maximale de 9.77 m pour le pavillon du fond. Celle-ci correspond à la hauteur du faitage du pavillon du fond et aussi à l’acrotère de la toiture terrasse qui jouxte ce pavillon.

On voit qu’avec le PLU, compte-tenu de la loi ALUR, on a pu passer de 2 pavillons à 5 pavillons.

Ce qui a surtout changé, c’est que tous les pavillons qui ont été rajoutés ont tous une toiture terrasse. Ils ressemblent à des parallélépipèdes et ils n’ont plus du tout le charme des pavillons avec une toiture pentue avec des tuiles de couleur. Il y a un manque d’harmonie dans les constructions.

Prenons le cas d’une maison située, 126 rue Boucicaut, en zone UB

Ce pavillon va être démoli pour construire un immeuble de 27 logements en R+4 +combles.

La surface du terrain est de 959 m2. La hauteur de l’immeuble sera de 18 m.

La surface de plancher sera de 1750 m2, alors qu’avec le POS la surface de plancher aurait été limitée à 671 m2, c’est-à-dire que l’on va construire 2.6 fois la surface autorisée avec le POS.

Pourquoi certaines communes ont été obligées de durcir les règles d’urbanisme des zones pavillonnaires ?

Cela a été le cas pour la commune de Clamart. Le PLU est effectif depuis le 1er janvier 2016.

En zone UE, la hauteur maximale était fixée à 11 mètres.

Cela permettait de construire sur quatre niveaux (rez-de-chaussée, deux étages et combles), au lieu des trois habituels.

Le nouveau PLU entend donc désormais limiter les constructions sur une hauteur de dix mètres et trois niveaux (R + 1 + combles), ce qui revient à la même règle que sur Fontenay.

Voir article précédent : http://www.nouvellesdefontenay.fr/clamart-modifie-son-plu-plan-local-durbanisme-pour-proteger-la-zone-pavillonnaire-de-toute-densification

Pour le harcelement par les promoteurs, voir aussi : 

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/fontenay-aux-roses-harceles-par-les-promoteurs-05-06-2018-7755036.php#xtor=EREC-1481423605-[NL92]—${_id_connect_hash}@1

NOUVEAU : COURS DE PORTUGAIS COLLEGIENS ET LYCEENS A FONTENAY-AUX-ROSES

Si vos enfants souhaitent découvrir la langue portugaise ou bien perfectionner leur niveau, ils peuvent s’inscrire au cours qui ouvrira à la rentrée de septembre 2018-2019 le mercredi de 13h30 à 15h30 au centre-ville.

Le professeur est détaché par l’Ambassade portugaise. Il ne reste que quelques places et quelques jours pour les inscriptions.

Cout : 110 € livre inclus

Contact : Association FARLAR, Cultures et traditions lusophones : celinealvaro@aol.fr ou farlar@free.fr

Personnel en grève à la piscine et à la Médiathèque de Fontenay ce samedi 9 Juin 2018

La piscine et la médiathèque de Fontenay dépendent du Territoire Val Sud Grand Paris (VSGP).

Les personnels de ces 2 établissements se sont mis en grève ce samedi 9 Juin, à l’appel de l’Intersyndicale CFDT-CGT-UNSA,  suite à des décisions prises au niveau du Territoire, pour plusieurs raisons :

  • Absence de compensations sérieuses pour les agents travaillant le dimanche, en soirée, en horaires décalés. 
    => Par exemple, auparavant, pour les médiathèques du Territoire qui étaient ouvertes le dimanche, le personnel récupérait 2 jours pour un dimanche travaillé
  • Adoption en catimini du règlement intérieur par le bureau du Conseil Territorial (dont le Maire de Fontenay fait partie) et non en séance plénière, malgré l’avis négatif unanime des représentants du personnel au Comité Technique.
  • Annonce de mobilité géographique sur le Territoire en fonctions des besoins
  • Reconduction des contrats (CDD) hors délais
  • Gel des recrutements dans certains services
  • Absence de dialogue social dans le cadre des réorganisations effectuées dans les piscines, médiathèques, théâtres, effectués sans concertation avec le personnel et leurs syndicats

NB : La médiathèque de Fontenay a été ouverte à 16 Heures pour permettre l’inauguration de l’exposition sur La Fontaine (voir article précédent)