Mois de la photo : « Regards sur Fontenay-aux-Roses », à la Médiathèque du 2 au 16 novembre 2019

Vus pourrez voter pour votre cliché préféré jusqu’au 14 novembre. La remise de prix aura lieu le 15 novembre à 18h à l’occasion du vernissage de l’exposition. Un prix du public sera décerné avec, à la clé, une inscription d’un an au club photo de l’A.S.C.S pour le gagnant (ou la personne de son choix).

Mois de la mémoire: Cérémonies, Conférence, Expositions, Projections de films

Cérémonies

Samedi 9 novembre à 11h : commémoration du 49 ème anniversaire du décès du Général de Gaulle par le Souvenir Français devant la Stèle du Général de Gaulle au square Pompidou

Lundi 11 novembre à 10h30 au cimetière et à 11h sur la place de Gaulle : commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918. Avec la présence de la délégation anglaise et de la délégation allemande

Jeudi 21 novembre : ravivage de la Flamme du Souvenir sur la tombe du Soldat Inconnu par des élèves de CM2 scolarisés à Fontenay-aux-Roses. Départ de la mairie en car vers 16h, retour vers 20h.
Renseignements au 01 41 13 21 22.
Inscriptions ouvertes à tous dans la limite des places disponibles

Conférence

« L’appel du 18 juin 1940 » par Jean-Michel Durand, le samedi 9 novembre à 15h dans les salons de la médiathèque à Fontenay-aux-Roses.

Expositions

Du 12 au 23 novembre

« Les Forces de la Liberté »

Hall administratif (vernissage le mardi 12 novembre)

Revivez le déroulement de l’opération militaire Anvil-Dragoon, opération décisive réunissant le 15 août 1944 treize nations autour d’un seul et même objectif : libérer la France du joug nazi. Retraçant les différentes étapes qui ont conduit ces forces combattantes venues par-delà la Méditerranée, elle met en lumière le parcours de ces hommes et de ces femmes unis sous une même bannière.

Du 18 au 28 novembre

« D’une guerre à l’autre – 1919-1939″

Salons de la Médiathèque (vernissage le mercredi 20 novembre à 19h)

Cette exposition présente un panorama des phases essentielles de la période de l’entre-deux-guerres.

Projections de films

Samedi 2 novembre à 15h : « La France » de Serge Bozon (2007)

Salons de la Médiathèque

Mercredi 30 novembre à 15h : « La vie et rien d’autre » de Bertrand Tavernier (1989)

Salle Sainte-Barbe

Jeu pour le jeune public

« Escape Game » (pour jeune public)

Trouvez les réponses aux questions ou énigmes en participant aux événements du Mois de la mémoire !

Séminaire sur les mobilités des samedis 9 et 23 novembre

Les séminaires des samedis 9 et 23 novembre permettront notamment de faire un état des lieux de ce qui se fait ailleurs et de présenter les résultats du Comité Stationnement et Transport Actif.

Ils se tiendront dans la salle polyvalente du château Sainte-Barbe

Ordre du jour de la réunion du 9 novembre de 10h à 12h :

•    Retour sur la première réunion
•    Bilan des travaux du Comité thématique sur la Circulation, le Stationnement et les Transports actifs (CSTA)
•    Discussions et débats, pistes d’actions

Un forum sur les mobilités viendra clore cette réflexion le samedi 14 décembre

Lieu : Château Sainte-Barbe 10, Place du Château Sainte-Barbe

Bilan revu par Mr Fredouille, élu écologiste d’opposition

Reprenons le bilan point par point du n°1 au n°30.

1-Rénovation des rues : c’est de l’entretien courant que toute municipalité aurait fait. On ne connait pas la rue Etienne d’Orves !! Par contre je connais bien la rue d’Estienne d’Orves. Les rédacteurs du tract ne connaissent probablement pas bien Fontenay-aux-Roses.

2- Destruction des bâtiments amiantés (roue – stade) : Tous les bâtiments sont amiantés à des degrés divers, ce n’est vraiment pas une surprise.

3- Construction d’un 6ème gymnase : C’est une passoire thermique en kit démontable.

4- Création de nouvelles animations festives : Toutes existaient déjà auparavant.

5- Installation du nouveau conservatoire de musique et de danse : Projet finalisé par l’ancienne municipalité que L.Vastel s’est contenté d’inaugurer.

6- Création d’une nouvelle salle municipale pour les sports cérébraux : Bravo pour ce petit projet.

7- Nouvelle librairie dans un local municipal réhabilité : On espère que le loyer de ce commerce est à un juste prix puisque le local est municipal et que c’est donc de l’argent public.

8- Installations de 4 stations Vélib’ : Il manque toujours la plus importante à la gare RER.

9- Cantines scolaires : Le nombre de repas « bio » par semaine n’a pas changé depuis l’arrivée de L.Vastel. S’il y a plus de produits « bio » dans les repas classiques, c’est impossible à vérifier ! On se rappelle la phrase culte de L. Vastel : « le bio on s’en fout ! »

10- en cours

11- Reconstruction du chalet du tir à l’arc : On aimerait bien savoir combien de fois ce chalet a été réhabilité ou reconstruit ou déplacé ?

12- Acquisition d’une station biométrique pour les passeports : Bravo pour ce petit projet utile pour les habitants.

13- Révision du PLU : Limitation des constructions au niveau minimum légal : le PLU n’est pas assez restrictif, on peut réunir des terrains pour construire par exemple. Préservation du caractère vert et arboré : Le PLU ne protège pas assez les zones de pleine terre des quartiers pavillonnaires. A terme le caractère vert de la ville disparaitra ainsi que la biodiversité que contiennent ces zones.

14- Lancement de la reconstruction du quartier des Blagis : Ce quartier va devenir trop dense. 600 logements en plus de ceux qui existent déjà ! Par ailleurs beaucoup de fontenaisiens aimeraient bien avoir des précisions sur le financement global de l’opération ! Par contre la mixité au niveau du quartier est une bonne idée.

15- Déplacement de la stèle du Général de Gaulle : Elle gênait sans doute pour la construction de l’inutile pataugeoire devant la mairie.

16- Installation de bornes patrimoniales : Bonne idée.  Mentionnons alors aussi le changement du logo de la ville qui a coûté plusieurs milliers d’euros et qui était totalement inutile.

17- Développement du CMS : C’est une adaptation que toute municipalité aurait faite.

18- Résolution du conflit entre la ville et l’école privée saint Vincent-de -Paul : Avec tout ce qui a été supprimé dans les écoles publiques, un enfant du privé est maintenant plus subventionné qu’un enfant de l’école publique. Il faut rétablir l’égalité.

19- Rénovation et agrandissement de la crèche des Pervenches : le nombre global  de places en crèche a diminué.

20- Création d’un numéro vert, d’un service de gestion urbaine de proximité : Bon !

21- Achat d’une 2ème saleuse pour améliorer le déneigement : Le sel déversé en quantité pollue les cours d’eau. Le sable seul suffit, les pneus neige aussi ou les cours de conduite sur neige.

22- Vesti-boutique à Scarron : Bonne idée

23- Création d’un nouveau poste de Police Municipale au château Ste Barbe : Ce transfert était prévu de longue date. Je me suis toujours demandé si c’était le lieu « ad aequat ».

24- Ecrivain public : Bien, mais anecdotique.

25- en cours

26- Plantation de plus de 100 nouveaux arbres dans la ville : Certes, mais combien ont été abattus ? Le remplacement des vieux arbres doit se faire au cas par cas et non à la parcelle. Place de Gaulle, si on retrouve approximativement le même nombre d’arbres, les sujets jeunes ne produiront une ombre suffisante que dans une décennie, d’où la création d’un îlot de chaleur en été.

27- en cours

28- Rénovation de la salle des mariages : Si mes souvenirs sont bons,  elle avait été rénovée il n’y a pas si longtemps !

29- Lancement des consultations pour la rénovation du mail Boucicaut : Cette étude est effectuée par la SPLA, structure opaque, à un prix qui est loin d’être modeste. Lors des précédentes mandatures, de couteuses études avaient été lancées qui n’ont rien donné vu l’imbroglio juridique du mail. Gageons que ce sera pareil mais toujours avec l’argent du contribuable !

30- Travaux dans les écoles : C’est de l’entretien courant que toute municipalité fait.

On notera que les projets de prestige qui ont couté fort cher aux Fontenaisiens ne sont pas mentionnés : place de l’église, place de Gaulle, pataugeoire devant la mairie. D’autres projets initiés par l’ancienne municipalité ne sont pas mentionnés non plus : Cavée, Mouilleboeufs.

PS : Notons aussi que les 9.8 millions d’euros de subventions du Département pour les travaux de prestige proviennent de l’argent public de nos impôts ! J’aurais bien aimé ne pas les dépenser ou qu’ils servent à des choses plus utiles qu’une hypothétique relance dynamique
Jean-Jacques FREDOUILLE, élu écologiste d’opposition.

Compléments au bilan de Mr Vastel, vu par Mr Bernard Welter

Je me propose de compléter le bilan , sans aucune prétention hiérarchique du degré d’importance de ces autres mesures que l’équipe de la majorité municipale a prises depuis son entrée en fonction.

Nota: le sigle Emoji indique que la mesure a bien été réalisée:

31/ Renoncement aux engagements pris par les 4 listes regroupées au 2ème tour des municipales de 2014 de ne pas augmenter les impôts locaux pendant leur mandature, en votant au conseil municipal du 21/03/16 une augmentation moyenne de 17% puis en renouvelant cette augmentation lors du vote du conseil municipal du 13/03/17. Emoji

32/ Création d’une sanisette dans le square Pompidou pour répondre aux besoins pressants des personnes se trouvant au centre ville. Emoji

33/ Suppression en 2016 de la brocante de nuit « pour éviter la venue indésirable d’une certaine catégorie sociale de personnes dans le centre ville » (selon les propos tenus par l’Adjoint en charge du commerce à cette époque) .Emoji

34/ Modification de l’aménagement d’une partie des locaux du château Sainte Barbe conçus initialement en concertation avec les associations pour y loger le commissariat de police communale.Emoji

35/ Lancement d’un grand sondage téléphonique confié à l’institut IPSOS auprès de 400 administrés-électeurs pour vérifier l’impact des actions menées à mi mandat et passer sous silence le résultat de ce sondage.Emoji

36/ Remplacement des corbeilles à papier pour effacer l‘emprunte des précédentes mandatures sur l’espace public.Emoji

37/ Enlèvement et mise à la benne du parquet en parfait état de la salle de danse du conservatoire Soubise sans attendre la finalisation du devenir de ce bâtiment.Emoji

38/ Installation de caméras de surveillance pour pouvoir réprimander l’incivilité de certains individus et donc de rassurer les administrés-électeurs aspirant à la sécurité et à la tranquillité.Emoji

39/ Décision de transférer 25 rues communales au Territoire sans avoir donné la justification ni l’information préalable aux riverains.Emoji

40/ Ouverture par le Maire d’un procès pour diffamation à l’encontre du Blog Osez Fontenay, sans même en avoir parlé auparavant aux administrateurs pour leur demander de retirer l’article, afin de museler cet organe diffusant d’autres informations que celles paraissant dans le Fontenay magazine.Emoji

41/ Reconstruction après l’incendie du kiosque dans le parc sainte-Barbe.Emoji

42/ Mise en place par retranscription vidéo des Conseils municipaux afin que les Fontenaisiens puissent apprécier les empoignades musclées entre le Maire et les conseillers municipaux de l’opposition et l’état apathique des conseillers de la majorité.Emoji

43/ Fermeture pendant 10 mois du théâtre des sources et du cinéma le Scarron afin de procéder à la mise en lumière de la façade et de modifier la banque d’accueil pour permettre aux spectateurs désorientés d’entrer par la bonne porte, sans qu’ils n’aient à se soucier des conséquences de la fusion qui s’est opérée avec le théâtre de Chatillon pendant cette interruption.Emoji

44/ Suppression du financement des classes découvertes par choix budgétaire alors que les enfants considèrent que ces moments passés ensemble loin de leur classe sont les meilleurs souvenirs de leur scolarité à l’école primaire.Emoji

45/ Disparition progressive jusqu’à l’agonie des 5 comités d’habitants depuis leur renouvellement décidé en 2015 par tirage au sort de 3 collèges de 7 membres pour chacun d’entre eux.Emoji

46/ Plantations de rosiers aux pieds des arbres fruitiers dans le parc des anciens combattants avenue Lombart.Emoji

47/ Lancement et soutient d’un « projet d’excellence » dont les travaux ont consisté à créer 2 alignements de pipi de chat lumineux dans la continuité des piliers de l’église saint-Pierre-saint-Paul et à arroser en permanence la partie centrale du parvis en pente.Emoji

48/ Suppression de la musique à l’école primaire et augmentation de 42% des factures de cantine décidées lors du Conseil municipal du 13/04/15 pour des raisons budgétaires.Emoji

49/ Éviction de la société Osica à la suite de l’annulation du permis de construire 25 logements sociaux du côté est de la place du général de Gaulle, sans réussir à boucher le trou du chantier arrêté depuis 2014 malgré une redéfinition adaptée des droits à construire par la mise en place en 2015 de la révision du POS puis par l’adoption le 17/03/17 du PLU pour que la société Vinci choisie par le Maire puisse construire 46 logements privés et 83 places de parking en enterré sur ce même emplacement.Emoji

50/ Poursuite des réunions de quartier auxquelles assistent de moins en moins de Fontenaisiens lassés de devoir écouter un monologue d’auto satisfaction qui ne fait que trop rarement état des remarques émises quelques heures plus tôt par les habitants, lors d’une déambulation bucolique dans les rues de leur quartier en présence du Maire et des élus référents.Emoji

Voilà donc 20 mesures qui complètent les 30 premières figurant dans le tract électoral de l’équipe « Fontenay demain »

Bernard Welter

COMMENTAIRE SUR LES COMMENTAIRES DU MAIRE TRAITANT DE SON ÉCHEC DU COMMERCE À FONTENAY

Dans les Nouvelles de Fontenay, L. Vastel fait un long, très long article sur le thème du commerce à Fontenay : http://www.nouvellesdefontenay.fr/reponses-et-commentaires-de-mr-le-maire-laurent-vastel-a-larticle-du-point-sur-les-commerces-a-fontenay-aux-roses/

En synthèse, il explique  sur le ton du professeur spécialiste du domaine … son échec.  (On a droit à toutes les habituelles banalités sur le commerce en centre ville. Rien que nous ne sachions déjà, mais en vieux fontenaisien qu’il est, il nous explique tout ).

Un sérieux échec par rapport aux promesses car il y a en cette fin de mandature pas plus de commerce qu’il n’y en avait qu’au début.

C’était facile de jouer les matamores. On allait casser la baraque, les prédécesseurs n’avaient rien fait, rien compris au commerce (il a récupéré dans sa future liste  Mme Bekiari, l’adjointe de P. Buchet qui justement s’en occupait. Avec le résultat qu’il critique lui-même. Cherchez la logique! ). On allait voir de quel bois on se chauffait.

Oui on a vu.  Rien de plus ni de mieux qu’avant. Des successions d’ouvertures et de fermetures, c’est tout.

Je partage l’avis exprimé dans ce blog que l’analyse de L. Vastel est totalement fausse. Nous n’avons pas besoin de plus d’habitants. Nous avons besoin de guider vers le commerce local ceux qui sont déjà là.

Et je partage aussi complètement l’analyse du « groupe des 9 fontenaisiens », comme ils se surnomment : il faut implanter un pôle d’attraction au coeur de ville et rendre piétonnier ou semi piétonnier le triangle de Gaulle / Mail Boucicaut / Cavée (comme l’a bien défini dans ce blog monsieur Giraud) pour attirer le chaland. C’est cela qui animera le centre ville et par ricochet les commerces de tout ce triangle.

Le groupe des 9 fontenaisiens a proposé d’y implanter le cinéma-théâtre profitant d’une opportunité de travaux incontournables et chers à faire dans 1 ou 2 ans dans l’actuel bâtiment. C’est exactement ce qu’il faut faire (et je leur propose de demander aux commerçants du centre ville qui en bénéficieront de participer à l’opération. Je suis convaincu qu’ils soutiendront ce projet au moins parce qu’ils en bénéficieront).

Il y a peut être d’autres solutions. (Le maire a cru qu’en carrelant la place et en diminuant le nombre d’arbres il allait attirer le chaland. Raté bien sûr!)

Personnellement je n’en vois pas d’autres et n’en ai pas vu d’autres émerger. Mais peut être y en a t il. Suscitons les idées avant de décider encore une fois en catimini de jeter l’argent dans les fontaines et lames d’eau.

Mais quelle que soit l’idée retenue, la solution de développement du commerce passe par là.

Les théories de L. Vastel sur le nombre d’habitants ne sont que des élucubrations pour augmenter la densité dans la ville pour des raisons uniquement socio politiques, les commerçants n’y gagneront rien s’il n’y a pas un pôle d’attrait permanent au centre ville.

Est-ce que Fontenay est voué à voir partir ses habitants vers les marchés du Plessis de Sceaux de Bourg la Reine et de Bagneux ?

Y-a-t-il une malédiction du commerce à Fontenay ?

Je crois plutôt à un immobilisme certain dans le passé suivi d’une mauvaise analyse depuis 2014.

Trouvera-t-on enfin un futur maire qui acceptera de se lancer dans une vraie modification du coeur de ville? Bien sûr comme l’a dit le groupe des 9 fontenaisiens il faudra du temps et un peu d’argent (bien moins que ce que le maire a déclaré pour discréditer l’idée) mais plutôt que des bouts de décisions empilées depuis 25 ans qui au final ne changent rien, il faudra avoir le courage d’en prendre une mais une bonne.

Si non Fontenay verra ses commerçants vivoter et peut être disparaître et cette ville s’engourdira dans un dortoir francilien.

Antoine Mitouard

La mise en zone bleue du parking du marché va-t-il améliorer le stationnement en Centre-ville ?

Site de la ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/15-3143/fiche/parking-du-marche-stationnement-limite-a-1h30.htm

A partir du 4 novembre 2019, le stationnement au niveau -1 du parking du marché devient gratuit, limité à 1h30 (au lieu de 2h30 auparavant) avec affichage du disque de stationnement.

Depuis octobre 2018, le stationnement au parking du marché était devenu gratuit avec une zone bleue limitée à 2h30. Cette décision faisait suite au diagnostic du groupe de travail, constitué de membres des comités d’habitants, sur le plan de circulation et de stationnement. Elaboré en avril 2018, le plan de circulation et de stationnement de Fontenay-aux-Roses préconisait le changement de fonctionnement du parking en supprimant la tarification horaire du niveau -1.

A partir du 4 novembre 2019, le stationnement sur l’une des 62 places du premier niveau du parking du marché restera gratuit, mais limité à 1h30 du lundi au vendredi entre 9h et 19h30 et le samedi de 7h à 19h (disque de stationnement obligatoire).

Le deuxième niveau restera réservé aux abonnés (renseignements au 01 41 13 21 70 – accueil de la DSTM).

À noter que le parking dispose de 16 caméras de vidéosurveillance et qu’il sera fermé entre 23h et 7h (seules les sorties seront possibles).

Mode d’emploi du parking

1. Je prends un ticket à l’entrée du parking.

Ce ticket est indispensable pour ressortir du parking.

2. Je mets mon disque de stationnement.

La durée de stationnement est limitée à 1h30 entre 9h et 19h30 du lundi au vendredi et entre 7h et 19h le samedi (sauf dimanche, jours fériés et mois d’août).

3. Je ressors du parking avec le ticket.

Sortie possible 24h/24 mais pas d’entrée possible de 23h à 7h.

A noter qu’il est possible de retirer un disque de stationnement à l’accueil de la mairie.

Qu’est-ce qui avait été également proposé par le plan de circulation et de stationnement de Fontenay-aux-Roses ?

1.5 Limiter l’impact des voitures ventouses

  • Objectif :  Eviter que le stationnement sur la voirie ne se transforme en garage personnel
  • Action :
    • Publier un arrêté pour limiter le stationnement sur la même place à 24 ou 48 heures (du lundi au vendredi) sur les zones suivantes :
      - Centre ville
      - proximité Université de Sceaux (avenue Paul Langevin, rue augustin Claude)

Communication ciblée et verbalisation progressive

Il a été vu qu’il y a encore beaucoup de voitures ventouses de résidents sur la rue Boucicaut.

NON A LA DESTRUCTION DE LA CITE JARDIN DE LA BUTTE ROUGE : réunion publique à Châtenay-Malabry vendredi 8 novembre 2019

L’association CUCM et le Collectif Butte Rouge continuent ce cycle de conférences publiques en abordant les modes réhabilitation de la cité-jardin de la Butte Rouge.

Réunion publique à Châtenay-Malabry vendredi 8 novembre 2019 à 20h
Espace Seniors Léo-Lagrange
291-293 avenue de la Division Leclerc

Jean Boidot, Architecte qui a mené la réhabilitation exemplaire de la cité-jardin de Stains (93).
- Louis Sirvin, Architecte, petit-fils du concepteur de la cité-jardin de la Butte Rouge.
« La Butte Rouge est le meilleur exemple d’une ville respirable que nous impose le dérèglement climatique »
Venez vous informer sur le projet de démolition-reconstruction qui est prévu par la mairie et l’ANRU. Venez poser vos questions, venez nous soutenir.

Contact : Genevieve Colomer, Association Citoyens Unis pour Châtenay-Malabry,

06 75 60 92 44

L’Association Châtenay Patrimoine Environnement, les fédérations France Nature Environnement IDF et Environnement 92, soutiennent cette démarche

Réponses et commentaires de Mr le Maire, Laurent Vastel, à l’article du point sur les commerces à Fontenay aux Roses

Cela concerne l’article : Le point sur les commerces de Fontenay paru le 8 Octobre

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre bilan des ouvertures et des fermetures de commerces en centre-ville. Vous mentionnez à cette occasion que la politique de la ville manquerait de « lisibilité ». Notre ami Christian Bigret nous ayant quitté j’ai tenu personnellement à vous apporter quelques précisions sur une politique qui est une de nos préoccupations essentielles depuis 2014 comme il est détaillé dans notre bilan sur www.fontenay-demain.fr et qui n’a jamais variée dans sa cohérence.

La redynamisation du commerce comprend deux axes majeurs qui sont d’une part des mesures qui sont de nature à favoriser l’activité commerciale de façon non spécifique et des mesures plus individuelles qui visent à favoriser l’installation des commerces que nous souhaitons voir arriver à Fontenay aux roses.

Le premier volet est à peu près superposable aux politiques de redynamisation mises en œuvre dans de nombreuses villes. D’abord disposer d’un espace public de qualité et attractif. C’est le premier volet et nous aurons avancé en rénovant au terme de notre mandat les trois places du centre-ville et une grande partie de la rue Boucicaut, il restera le mail Boucicaut dont vous ne serez pas étonné que sa rénovation figure comme l’un des objectifs de la prochaine mandature.

Deuxième impératif, disposer de places de parking en nombre suffisant à proximité de ce centre-ville permettant une rotation des acheteurs potentiels. C’est ce que nous avons fait avec la mise en œuvre de places minutes et l’extension de la zone bleue gratuite au parking du marché, et qui sera complété par la création d’un nouveau parking public à la cavée.

Enfin disposer d’une densité d’offre commerciale dite « de chalandise » suffisante. Ce dernier objectif se heurte à l’inadéquation des cellules commerciales de notre ville aux impératifs actuels de vente et d’exposition : nos cellules sont en effet majoritairement petites et ne sont donc pas adaptées à certains types de commerces (enseignes de vêtements, chaussures…) qui nécessitent au moins 100 m2 de magasin. La stratégie commerciale doit aussi tenir compte des évolutions structurelles liées notamment à l’impact du e-commerce qui réduit considérablement l’offre de produits d’équipement à la personne. Les centres commerciaux proches comme Vélizy peinent à maintenir leur chiffre d’affaire malgré une fréquentation élevée, se transformant pour partie en « showroom » prélude à un achat sur le net… Disposer de cellules commerciales nouvelles et adaptées à tout commerce est cependant important et ce  point est susceptible d’être amélioré par les quelques constructions d’immeubles nouveaux en centre-ville comprenant des cellules commerciales nouvelles sur la place De Gaulle et à la Cavée.

La rotation des acheteurs doit tenir compte aujourd’hui de la diversification des modes de déplacement et ne pas reposer sur le « tout voiture ». Faire une place accrue aux piétons et vélos est une des données du problème. C’est la raison de la piétonnisation d’une partie de la rue de Verdun lors de la rénovation de la place de la mairie et la mise en perspective d’une extension possible de cette zone piétonne vers le haut de la rue Boucicaut. Cette extension ne peut s’envisager qu’une fois la création des parkings réalisée et ne peut être que progressive. L’exclusion brutale des voitures du centre-ville telle qu’elle est proposée par certains candidats serait une roulette russe vis-à-vis de nos commerçants et exclurait de fait nombre de nos concitoyens âgés. L’exclusion de la circulation dite « de transit » est un concept intéressant mais dont on peine à appréhender la traduction dans les faits sans des mesures extrêmement contraignantes qui risquent d’être décourageantes pour les Fontenaisiens eux-mêmes et qui pourrait dans ce cas être très toxiques pour notre commerce. Ce point nécessite donc une expertise sans a priori compte tenu de l’importance des potentielles conséquences.

Le soutien de notre commerce c’est aussi au quotidien un service commerce proche des commerçants et accessible, des espaces de visibilité accrus au sein du Fontenay Mag et des opérations commerciales régulières avec l’appui de la Chambre de Commerce et d’Industrie. C’est une volonté affirmée de créer des évènements en centre-ville qui sont autant de bouffées d’oxygène pour les commerçants : 14 juillet, fête de Noël, fête de la ville, animation et extension du marché…

Le deuxième volet de la politique commerciale est le rôle de la mairie dans le choix des commerçants qui viennent s’installer en centre-ville. Actuellement, il faut rappeler que ces installations sont le fruit de transactions privées dans lesquelles la mairie n’est pas partie prenante. Le droit de préemption est d’un usage complexe et limité car un commerce est constitué à la fois du fonds et du bail commercial, et les limites au droit de préemption sont nombreuses (exemple en cas de liquidation judiciaire, la mairie ne peut pas préempter, pas plus que si le bail est libellé de façon à ne pas indiquer d’activité précise). En fait seul le propriétaire peut choisir ses locataires et c’est pourquoi nous avons construit le projet de société d’économie mixte à l’échelon de notre territoire (SEM) en partenariat avec Caisse des Dépôts et Consignations. Son objectif sera d’acheter progressivement et au fil de l’eau les fonds de commerce qui se vendent en centre-ville et de les mettre en location. L’intérêt est qu’elle ne louera qu’après accord de la ville. C’est le modèle développé par Montrouge depuis 20 ans qui a très bien marché pour la rue de la république. Une étude commanditée par la ville en 2015 auprès de la chambre de commerce et d’industrie a d’ailleurs listé les commerces « manquants » dans notre centre-ville.

Voici les précisions que je souhaitais vous apporter. La redynamisation de notre commerce est une tâche capitale pour la municipalité, mais c’est aussi une tâche de longue haleine qui ne peut se résumer à quelques bonnes intentions. J’espère vous avoir convaincu que notre démarche est d’une réelle cohérence depuis 6 ans.  Nous détaillerons plus précisément les mesures nouvelles envisagées dans quelques semaines, une fois le travail collectif de mise en forme de notre programme par les groupes de travail de Fontenay Demain terminés. Vous êtes bien sur les bienvenus pour participer à cette réflexion qui regroupe de nombreux Fontenaisiens sans distinction partisane.

Bien à vous

Laurent Vastel