Contribution, d’une citoyenne de Fontenay, Joëlle Touzet, membre du groupe « Nature en Ville » de Sud Environnement, pour le Plan Climat Energie du Territoire

Une interrelation urbanisme environnement sur notre territoire avec des
propositions à petits pas et à grands pas mais toujours dans la concertation.

La problématique:

Pour faire vivre et harmoniser cette interrelation urbanisme et environnement, les habitants et les associations locales intervenant sur l’environnement doivent-ils être préalablement accompagnés pour prendre conscience du trésor qu’ils vont avoir entre les mains, de pouvoir penser l’Urbanisme Vert qui va se mettre en place pour une interaction populations-villes de demain où notre « commun » un environnement mieux végétalisé apporte sa contribution à la vie pacifiée de chacun et du collectif, et permette de mieux supporter les contraintes liées au climat avec les pics de chaleur, la mauvaise qualité de l’oxygène, l’usage raisonné de l’énergie, ou liées au vivre ensemble dans ses flux (politique du déplacement de l’homme et du microbiote) ou dans sa sédentarité (politique de la construction, de l’air, de l’énergie et de l’esthétique) ?

Des concertations publiques prévues, via essentiellement les réseaux sociaux et des participations aux ateliers thématiques nous donnera des précisions sur cette question, et permettront de mettre en place une première action

1. Une formation de base via des points accueils habitants-environnement suffisamment visibles (face au marché ou proche des mairies par exemple ou via le réseau scolaire pour les enfants et pourquoi pas les adultes, parents, intéressés)

Question : Les habitants vont ils prendre le Temps, la disponibilité, l’envie d’élargir leurs connaissances pour devenir acteurs de leur changement Vert et de leur responsabilité dans la protection de l’environnement ?

Réponse : Les journaux municipaux, les sites des mairies où parfois il est difficile de tomber sur l’information devront être relais de ces points d’accueils. Des vidéos pédagogiques sur nos thématiques ciblées émanant d’experts et de sources variées, éventuellement en collaboration avec l’ADEME pourront être proposées toute la journée. Des experts de ces questions qui tourneront sur les points d’accueil de notre territoire seront régulièrement invités.

Cette approche du pas à pas où l’intuition, le sens de l’esthétique, le travail des habitants et des associations complétés par cet accompagnement public, ne pourra toutefois pas retarder le démarrage du PCAET à même d’agir sur la question de l’urgence face aux défis climatiques et l’urbanisation galopante qui pose ses édifices plus vite qu’un arbre ne grandit, qu’un animal trouve un cadre de vie, et qu’une voie pour les mobilités douces se crée. C’est pourquoi les propositions du groupe nature en ville qui font l’unanimité et déjà validées par les études environnementales peuvent immédiatement être pourvues d’effets.

2 .Les propositions émanant des groupes intéressés et disponibles sur le sujet de la Nature en Ville et de l’interrelation urbanisme et environnement

Pour la suite , téléchargez le document complet : Propositions PCAET Joëlle Touzet Groupe Nature en Ville

Les commentaires sont fermés.