Entretien du vendredi 27 aout 2021 entre Astrid Brobecker (Conseillère du département des Hauts de Seine) & Laurent Vastel (Maire de Fontenay aux Roses)

Objectifs de l’entretien

  • Échanges sur la ville de Fontenay-aux-Roses et le département, dans l’objectif d’œuvrer en commun à condition d’être d’accord sur les objectifs poursuivis
  • Visibilité du mandat de conseillère départementale : permanences et diffusion des coordonnées

Les sujet abordés :

  • Collège des Ormeaux
  • Rénovation des quartiers Blagis et Sorrières-Scarron
  • Centre-ville, Mail Boucicaut
  • Coulée Verte, Aménagement de pistes cyclables
  • Renforcement des moyens de pôle solidarité de Fontenay-aux-Roses
  • Moyens pour exercer fonctions de conseillère départementale

Astrid Brobecker, a fait un Compte-rendu de l’entretien avec pour chaque sujet abordé,  ses engagements de campagne, les réponses de Laurent Vastel par courrier du 30 Juillet 2021 , et lors de l’entretien du 27 aout 2021 et sa feuille de route.

Pour télécharger le Compte-rendu d’Astrid Brobecker, cliquez sur le lien : FAR – LV – 2021-08-27 – Vdef

Laurent Vastel a fait aussi un compte rendu avec les mêmes sujets abordés que l’on peut télécharger sur le lien : https://fontenayavenir.wordpress.com/2021/09/08/madame-la-conseillere-departementale/

Collecte de sang, dimanche 13 juin de 10h à 12h30 et de 13h30 à 16h à Fontenay aux Roses

Les réserves de sang sont faibles, mobilisons-nous !
L’ Etablissement Français du Sang accueillera (uniquement sur rendez-vous)
les donneurs le dimanche 13 juin de 10h à 12h30 et de 13h30 à 16h.
Conditions et prise de rendez-vous ici

Salle Pierre Bonnard – Espace Jeunes

5, rue de l’avenir
92260 Fontenay-aux-Roses

Redonner espoir pour les Blagis

Un jeune fontenaisien de 17 ans grièvement blessé aux Blagis est, à l’heure où l’on écrit ces lignes, entre la vie et la mort en réanimation. Il y a moins d’un mois, un autre jeune y décédait suite à un coup de couteau. Nous tenons à apporter notre soutien aux familles frappées par cette violence ainsi qu’aux habitants du quartier.

Nous voulons aussi rappeler que ce quartier et ses habitants méritent mieux que d’être stigmatisés par la violence. C’est le quartier de Fontenay-aux-Roses, le plus populaire et le plus jeune. Il mérite mieux que d’être délaissé mais au contraire doit de nouveau être plus aidé.

Pendant des années en effet, des moyens importants lui étaient apportés par l’Etat, la Région, le Département et bien sûr la Ville. Car, de plus, le bailleur social (Hauts-de-Seine Habitat auparavant Office départemental d’HLM des Hauts-de-Seine), ne répondait pas aux demandes des habitants et des élus de l’époque et s’affranchissait de ses obligations de propriétaire en laissant se dégrader le bâti notamment.

Une maison de quartier (« L’ESCALE »), des espaces extérieurs avec aires de jeux et des terrains de sports, une crèche, un lieu de formation à l’informatique y avaient notamment été créés et financés de façon importante par les acteurs de la politique de la ville. Le désenclavement du quartier était aussi à l’ordre du jour avec la création de bus (le petit Fontenaisien et le 394) et d’un cheminement piétonnier pour rejoindre le RER. Le groupe scolaire de la Roue était une priorité communale. La priorité était aussi donnée au club de prévention « Jeunes dans la Cité » qui était doté alors de 6 éducateurs de rue, c’était un record départemental que nous exigions du Département qui a la compétence de la prévention spécialisée.

Bien sûr, certains problèmes demeuraient au regard des difficultés sociales et économiques des habitants, mais les plus âgées étaient aidés par la ville et le Département, les jeunes bénéficiaient d’une écoute particulière à la Mission locale installée alors à la maison de l’emploi (déménagée à Bagneux depuis peu) face au chômage qui les touchait déjà particulièrement. Nous luttions contre les trafics en tous genres et nous agissions pour donner l’espoir de mieux gagner sa vie en travaillant et en s’éduquant. Le civisme et le respect de l’autre, la sensibilisation de tous, l’éducation parentale, la formation dès l’école, la culture et l’expression artistique, le sport, rien n’était laissé de côté pour ce quartier et ses habitants qui en avaient besoin, la confiance revenait et tous les Fontenaisiens comprenaient cette priorité pour ce quartier.

Mais voilà que depuis quelques années, la politique a changé et ce quartier est de nouveau délaissé. Il faut reconnaître que tout n’est pas de la responsabilité de l’actuelle municipalité car la sortie de la politique de la ville a été imposée par l’Etat même si la nouvelle municipalité ne s’y est pas opposée entrainant la fuite des crédits y compris départementaux mais aussi municipaux… l’argent allait ailleurs et plus dans ce quartier.

La municipalité d’aujourd’hui associée au bailleur n’a plus qu’un seul objectif, démolir la cité et faire partir tous ses habitants (sous prétexte de présence d’amiante cachée par le bailleur aux habitants et aux élus jusqu’en 2014), sans même étudier sa réhabilitation, en fait pour y créer 600 logements supplémentaires, privés donc chers et inaccessibles, logements de standing devenus l’alpha et l’oméga de la municipalité ici comme dans toute la ville et ce au détriment des espaces verts et d’une sur-densification qui ne fera qu’aggraver les choses.

L’actualité aggravée par le contexte sanitaire nous rappelle à tous que ce quartier a besoin d’être de nouveau aidé prioritairement, ses logements réhabilités et ses espaces extérieurs améliorés, ses habitants soutenus, ses jeunes valorisés, la prévention développée. C’est à cette priorité politique que nous avons toujours portée et soutenue, que nous appelons de nos vœux et sommes à la disposition de tous les habitants du quartier pour les soutenir et les aider à convaincre municipalité et bailleur.

Pascal BUCHET

Maire honoraire de Fontenay aux Roses (1994-2014)

Le département des Hauts de Seine : un département riche mais peu actif dans le domaine social

Depuis les dernières réformes territoriales de 2015, les compétences sociales des départements ont été renforcées alors que certaines compétences leur ont été retirées (développement économique ou transport par exemple). Pour les Hauts de Seine, l’impact de cette réforme a été moindre puisque l’intégralité des compétences transport avaient été déjà confiées à Ile de France mobilités (ex STIF).

Le département des Hauts de Seine est riche et serait bien géré selon notre maire-conseiller départemental . L’importance de ces excédents financiers ne constitue pourtant pas un critère de bonne gestion alors que les besoins des habitants ne sont pas réellement pris en compte.

En effet, le département des Hauts de Seine intervient proportionnellement moins que les autres départements français sur son cœur de métier à savoir l’action sociale.

Alors que le rapport de la banque postale sur les finances départementales de 2019 montre que les départements consacrent 54% de leur budget de fonctionnement à l’action sociale, le département des Hauts de Seine pour arriver à ce chiffre, doit intégrer dans son budget d’action sociale l’ensemble des charges de personnel et l’ensemble des dépenses nécessaires à la réalisation de ces actions (loyers, fluides, charges de structures…).

Autant dire qu’une partie substantielle des 834 M€ théoriquement consacrés à l’action sociale ne bénéficie pas aux habitants du département qui en ont réellement besoin.

Sur les dépenses en faveur des personnes âgées, la dépense moyenne par habitant de l’ensemble des départements français s’élève à 128 euros. Les Hauts de Seine atteignent à peine 87 euros.

Sur les dépenses en faveur des personnes handicapées, la moyenne des départements atteint 128 euros par habitant ; le département des Hauts de Seine est à moins de 105 euros.

Enfin, sur les dépenses en faveur de l’enfance et de la famille au sens large (y compris aide sociale à l’enfance), la dépense moyenne des départements est de 121 euros par habitant alors que les Hauts de Seine sont à 112 euros

Je précise que tous ces chiffres sont issus du rapport de la banque postale sur les finances départementales (octobre 2019) et du budget primitif 2020 du département des Hauts de Seine.

Rappelons-nous que ce budget a été voté en décembre 2019 sans la présence de notre maire-conseiller départemental.

La semaine dernière, le Président du département a annoncé un effort financier en matière d’action sociale. Si cette annonce est positive, elle est malheureusement trop tardive et cet effort minime ne permettra en aucun cas de rattraper le retard accumulé depuis des années.

Si l’ancien président Patrick Devedjian avait veillé à améliorer la qualité de la gestion du département (après le gaspillage des deniers publics par son prédécesseur N. Sarkozy), force est de constater que l’action sociale n’était pas sa priorité. Elle n’est pas non plus celle de successeur. Elle est encore moins celle de notre maire conseiller-départemental qui refuse en outre toutes les propositions de l’opposition sur la mise en place d’un plan de soutien aux plus démunis pour notre commune.

Vivement juin 2021 que nous ayons un ou une nouvelle conseillère départementale à Fontenay aux Roses qui aura à cœur de faire de l’action sociale une véritable priorité de son mandat.

Gilles Mergy

Commentaires et propositions de la liste “Associative Ecologique Citoyenne -Pour Fontenay” sur des actions de solidarité

Lundi 4 mai après-midi, à la suite du Conseil municipal dématérialisé du 23 avril, une distribution de colis alimentaires a été organisée par le CCAS, pour les familles les plus pénalisées par la fermeture de la cantine scolaire pendant les semaines de confinement.

Les bénéficiaires ont été contactés sur critères sociaux, tranches 1, 2 et 3 du quotient familial des cantines. Gestes barrière, mais aussi solidarité, ont été partagés par les familles et les élus présents.

En ces temps difficiles, il faut savoir apprécier ce premier pas et porter des propositions complémentaires :

– Les paquets étaient lourds: 25 kg environ. Nous avons aidé de notre mieux à charger les caddies (la plupart des personnes en avaient), et aussi les femmes qui avaient des difficultés à porter le tout. On peut imaginer deux améliorations : prévoir un véhicule municipal, par exemple, pour celles et ceux qui habitent loin. Et/Ou prévoir plusieurs points de distribution, dans le haut de Fontenay, dans le quartier Scarron-Sorrières par exemple.

–  Compte tenu de la situation générale, il serait utile de renouveler et d’étendre cette action à d’autres habitants en difficulté. Une vigilance particulière sera nécessaire pendant l’été.

– On pourrait aussi assurer une continuité de la cantine pour les enfants de ces tranches 1, 2 et 3,  dans des circonstances de rupture comme celle que nous vivons. Cette continuité aurait pu permettre d’étudier le fonctionnement des cantines dans les nouvelles configurations.

Nous remercions  le personnel municipal qui a permis de mener cette action à bien, en particulier le  personnel du CCAS qui l’avait bien préparée.

Suzanne  BOURDET et Michel FAYE, conseillers municipaux

Source : http://www.pourfontenay.fr/blog/une-action-de-solidarite-issue-du-dernier-conseil-municipal

Coronavirus : la sage-femme de Fontenay aux Roses fait un appel aux bonnes volontés pour de la couture de vêtements

Je suis la sage-femme de Fontenay-aux-roses. Je vous sollicite pour un appel aux dons (et aux talents de couture des Fontenaisiens!).

Lorsque j’effectue des visites à domicile de mamans enceintes ou de qui viennent d’accoucher, je m’équipe du mieux possible pour éviter de transmettre le virus entre les maisons. Mais je vais commencer à manquer de munitions jetables! Il est très difficile de s’en procurer et je préfère les réserver aux professionnels qui ne peuvent faire autrement.

J’aimerai lancer un appel à la générosité et au talent des Fontenaisien.ne.s pour me coudre des blouses en tissus manches longues, des surchaussures, des charlottes à mettre sur ma tête et des masques en tissus à pli . Ainsi je pourrais me “déshabiller” complètement entre les maisons et tout mettre à laver à 60° à mon retour. Je suis un grand gabarit, alors prévoir une taille 50 pour les blouses et du 42 pour les surchaussures!

N’hésitez pas à me contacter: MarjolaineJacquartSF@yahoo.com ou 07.86.13.82.28

Merci beaucoup de votre aide!

Marjolaine Jacquart

Coronavirus : ces héros invisibles qui rendent le confinement plus humain, plus serein

Le site “Mes Voisins” vient de créer un magazine  : https://magazine.mesvoisins.fr/:

Cliquez sur les titres

Coronavirus : nouvelles au 1/04/2020

Commerces qui peuvent faire de la livraison 

COMMERCES ALIMENTAIRES

  • Malt & Vin : Caviste
  • Tiphaine Corvez : Artisan chocolatier
  • Boulangerie Lombart
  • My Auchan
  • Carrefour Market

COMMERÇANTS DU MARCHÉ

  • BILAL : Fruits & Légumes
  • OUENICH : Fruits & Légumes
  • AUBRY : Volailles
  • WANNES : Fruits & Légumes
  • BROSSE : Poissons
  • DA COSTA : Fruits & Légumes

 Pour télécharger la liste complète des commerces ouverts avec les N° de Tél et les horaires 

Listing_commerce_31_mars_2020

Avoir une carte des promenades autorisées à 1 km autour de chez soi

Pour cela, il suffit de mettre son adresse sur le site : https://t.co/fl98DmnUSj?amp=1

Par exemple à partir de la place du Gal de Gaulle.

La Poste et le courrier 

Le bureau de Poste (rue Boucicaut) et l’agence postale communale sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Pour les opérations bancaires urgentes uniquement, les bureaux de Poste de Sceaux (rue Houdan) et du Plessis-Robinson (8 grande rue) sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Aucun retrait de colis ou de recommandé n’est possible.

A partir de lundi 30 mars, les boîtes aux lettres de Fontenay-aux-Roses seront relevées uniquement trois fois par semaine : les mercredis, jeudis et vendredis.

La distribution du courrier :

Le centre de tri de Fontenay-aux-Roses d’où partent les facteurs pour leurs tournées est ouvert trois fois par semaine (mercredi – jeudi – vendredi).

Des agents de La Poste ont déposé un droit de retrait au vu de la situation sur le Covid-19.

Cependant, les tournées des facteurs devraient reprendre les 3 jours de la semaine : mercredi – jeudi – vendredi. Cela concerne aussi les colis.

Pour vos envois sans signature, rien ne change. Seuls les délais de livraison habituels ne peuvent plus être garantis. Cette situation est encore plus perturbée sur les îles, et notamment la Corse.

Pour les envois avec signature, le facteur dépose vos colis directement dans la boîte aux lettres ou devant la porte.

Pour des réponses aux questions pour le Courrier et colis https://aide.laposte.fr/categorie/covid-19/la-poste-courrier-et-colis/?at_medium=email&at_emailtype=promotion&at_creation=PR&at_send_date=20200331&at_link=changements&at_campaign=DEC_190320_Emailing_FAQ-COVID19

Colissimo

Réouverture cette semaine de 2 sites ayant fait l’objet d’une fermeture temporaire pour cause de « cluster COVID-19 » : ACP Rungis : le vendredi 3 Avril pour Fontenay aux Roses

Comment faire pour aider ?

Vous êtes étudiant, professionnel ou retraité et vos compétences répondent aux besoins des établissements de santé ❓

Venez aider les soignants dans les hôpitaux pour lutter contre le COVID-19

Site internet : https://renfort-covid.fr/

Pour les associations

HelloAsso propose gratuitement des ateliers à distance (webinaires) afin de vous permettre de gérer votre associations grâce aux outils numériques pendant cette période de confinement.

Retrouvez le programme des prochains ateliers en cliquant sur le lien suivant : https://www.helloasso.com/blog/confinement-des-webinaires-pour-les-associations/ .

Si vous souhaitez aborder certains sujets, n’hésitez pas à nous remonter vos besoins à vieassociative@fontenay-aux-roses.fr .

La Ville de Fontenay-aux-Roses continuera à communiquer régulièrement :

– via le site internet de la Ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/

– Facebook : https://www.facebook.com/Fontenay.aux.Roses/

– Twitter : https://twitter.com/fontenay92

La Collecte Nationale des Restos du Coeur aura lieu les vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 mars 2020 : à Fontenay, devenez bénévoles pour quelques heures !!

Devenez bénévoles pour quelques heures, une journée, le week-end, le temps de la Collecte Nationale. Venez nous donner un coup de main en  permettant d’ assurer une plus grande présence en magasins, rejoignez l’équipe des Restos de Fontenay-aux-Roses !

Plus de bénévoles, ce sera : plus de magasins et plus de tonnage collectés,  les Restos pourront ainsi poursuivre leur aide auprès des plus démunis en assurant les distributions alimentaires toute l’année.

Nous avons toujours besoin de vous !

Si cela vous intéresse, inscrivez-vous directement dans la ville et le magasin de votre choix en suivant les liens ci-dessous :

Mode opératoire des liens :

  • Vous devez cliquer sur le lien et vous arrivez sur un planning, où vous n’avez plus qu’à inscrire votre nom, prénom et cliquer sur le (ou les) créneau(x) horaire(s) de votre choix ;
  • Appuyer sur + pour ajouter une autre personne ;
  • Pour modifier les créneaux horaires, cliquer sur votre nom, prénom, puis sur le petit crayon à côté, sur le créneau à modifier, et enfin sur l’icône « poubelle » à côté du nom, prénom.

FONTENAY-AUX-ROSES

Franprix (44 rue Boucicaut) : https://doodle.com/poll/cfprssizedut8gdc

LeaderPrice : https://doodle.com/poll/uhu9tcydbg6z3792

Vous avez des questions ? Ecrivez-nous à  cette adresse : ad92.fontenay@restosducoeur.org

Toute l’équipe des Restos du Coeur vous remercie par avance de votre aide toujours précieuse !

Dominique Guillou