Chronique d’un Fontenaisien qui est atteint du COVID : 9 – la dernière bouchée

Ma docteure m’a fait sa visite hebdomadaire. C’est une jeune roumaine, charmante, qui parle remarquablement français, avec un tout petit accent que l’on ne remarque que si l’on est prévenu. Accent pas plus sensible que celui des francs-comtois du cru, qui insistent un peu sur les a ! Visiblement, on a à Besançon également des problèmes de recrutement…

Elle considère que je peux maintenant abandonner l’oxygène, et me propose de rentrer dans mes foyers vers la mi-juin. Je vais donc quitter ce centre plutôt sympathique, dans lequel on est très bien traité, et surtout très bien réparé !

Merci aux lecteurs des Nouvelles de Fontenay, qui m’ont fait l’honneur de s’intéresser à ma modeste littérature. Merci aussi à Jeff, l’animateur de ce site, qui m’a gentiment dépanné quand mon informatique me trahissait. En remerciement, je vous présente le chaton que vient de m’offrir mon épouse pour mon retour à la maison. Il – ou elle – n’a pas encore été baptisé.

 Après plusieurs semaines consacrées à la rééducation de mon physique, je vais devoir maintenant me consacrer à l’éducation de cette minuscule créature…

 Quelle vie !

Michel Bayet

COVID : Fontenay aux Roses n’a finalement pas été retenu comme centre de vaccination pour les plus de 75 ans

« Après les Ehpad, les professionnels de santé et les aides à domicile de plus de 50 vaccinés depuis lundi, les plus de 75 ans pourront se faire vacciner dès le 18 janvier », a assuré le Premier ministre, en précisant que cela se fera « dans des centres de vaccination », déclaration du Premier Ministre le 7 Janvier 2021.

Les maires des communes avaient jusqu’au 8 Janvier pour déposer un dossier pour créer un centre de vaccination avec des critères précis :

  • Avoir un espace d’au moins 150 m2 pour accueillir un public en nombre, de quoi pouvoir aménager une salle de repos attenante, être doté d’un système de prise de rendez-vous en ligne et téléphonique…
  • être en capacité de mobiliser de nombreux soignants pour vacciner chaque jour un nombre important de patients, et absorber un éventuel flux de personnes se présentant au centre sans rendez-vous
  • disposer de ressources humaines dédiées pour assurer les séances de vaccination et permettre une ouverture du centre au moins 6 jours sur 7

A Fontenay aux Roses, le maire, Laurent Vastel avait fait une candidature avec la salle de danse du gymnase Jean Fournier, où il y a actuellement des tests PCR.

Source Le Parisien du 9 Janvierhttps://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/hauts-de-seine-les-villes-en-ordre-de-bataille-pour-ouvrir-des-centres-de-vaccinations-08-01-2021-8418047.php

” Il a critiqué la stratégie de quelques grands centres sur le territoire plutôt qu’un maillage de plus petits centres plus nombreux. « On nous explique que les CMS – qui sont agréés par l’ARS pour la vaccination de la grippe par exemple et qui connaissent tous les protocoles – ne sont pas capables de devenir des centres de vaccination Covid, déplore Laurent Vastel. Mais qu’il faut créer avec des protocoles extrêmement complexes des nouveaux lieux, plus grands, mais surtout plus loin du public à vacciner prioritairement… »

« Il va falloir aller chercher les gens chez eux pour les emmener dans un gymnase dans la ville d’à côté alors qu’ils habitent à côté d’un CMS, reprend l’élu. Imaginez en plus une personne de plus de 75 ans qui doit d’abord s’inscrire sur une plateforme nationale pour savoir où aller se faire vacciner, il faudrait plutôt faire jouer la proximité pour cette première étape et créer ensuite des vaccinodromes quand on aura plus de vaccins et une population plus importante à traiter. »

Des maires de communes voisines se disaient aussi prêts à accueillir de tels centres de vaccinations. Patrick Donath, maire de Bourg-la-Reine et Philippe Laurent, maire de Sceaux, ont par exemple écrit une lettre commune au préfet, mercredi, pour lui proposer la mise à disposition de la salle multimodale des Colonnes, à Bourg-la-Reine. « Cette salle, localisée à proximité de la gare RER, compte environ 700 m² et nous paraît adaptée à l’organisation d’un tel dispositif », soulignent les deux élus.

Dans la ville voisine de Châtillon, la maire  Nadège Azzaz  a proposé l’Espace Maison-Blanche. « Situé aux portes du métro de la ligne 13 et de la ligne de tramway T6, cet espace de 600 m2 présente une configuration tout à fait adaptée », vante l’élue dans un communiqué. A Malakoff, c’est la salle Léo-Ferré que la maire Jacqueline Belhomme souhaite mettre à disposition.

On vaccine déjà dans neuf sites du département

Dans les Hauts-de-Seine, la population de plus de 75 ans, éligible à partir du 18 janvier prochain, est estimée à 100 000 personnes. Pour l’heure, seuls les soignants, les auxiliaires de vie et les pompiers de plus de 50 ans peuvent se faire vacciner.

Dans son point avec les élus, le préfet a justement dévoilé une liste de neuf sites dans lesquels ce public est déjà accueilli. A l’exception du centre de Rueil, tous sont des structures hospitalières et quadrillent le département : le CASH de Nanterre, l’hôpital Antoine Béclère à Clamart, l’hôpital Ambroise-Paré à Boulogne-Billancourt, le centre hospitalier Rives de Seine sur ses trois sites de NeuillyCourbevoie et Puteaux, l’hôpital Louis-Mourier à Colombes et enfin, à partir du 11 janvier, le centre hospitalier des Quatre-Villes à de Saint-Cloud et Sèvres.

A noter que l’hôpital Corentin-Celton, à Issy-les-Moulineaux, a également ouvert ses portes aux soignants de la ville pour qu’ils puissent se faire vacciner.

La liste de centres de vaccination sera disponible sur l e site de l’ARS et actualisé en permanence.

Un centre de vaccination proche de Fontenay

  •  Châtenay-Malabry (à partir du 18 janvier)
  • Clamart (l’hôpital Antoine Béclère)
  •  Issy-les-Moulineaux/Vanves (hôpital Corentin-Celton)

Comment faire pour se faire vacciner ?

Les plus de 75 ans  demeurent « libres d’aller consulter un médecin », afin de lui poser des questions sur l’injection, mais peuvent aussi directement s’inscrire par téléphone en composant un numéro qui sera prochainement dévoilé, les mettant en contact avec le centre de vaccination le plus proche ou en prenant rendez-vous sur le site santé.fr, qui dispose d’une carte interactive. Sur place, un soignant leur posera quelques questions médicales, avant de vérifier le consentement du patient et de lui faire l’injection. Après une courte période d’observation, le vacciné pourra rentrer chez lui.

Une campagne de vaccination en 3 phases

Municipales 2020 : 2 ème Tour Réponses des listes candidates à l’association CIVIFAR : Thématique : Changements nécessaires mis en évidence par la pandémie COVID 19

La liste « Fontenay Demain (Laurent Vastel) » a refusé de répondre nos questions.

Pour cette liste, nous n’avons que le programme qui est disponible sur le site : https://www.fontenay-demain.fr/rapidoweb/programme-fontenay-demain.php

La liste « Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) » a fait une réponse globale à toutes les questions.

Vous pouvez télécharger le programme de la liste « Un temps d’avance pour Fontenay » (Gilles Mergy) : https://www.untempsdavancepourfontenay.fr/notre-projet-donnons-un-temps-davance-a-fontenay/

Vous pouvez envoyer des commentaires en mentionnant la thématique à l’adresse mail : asso.civifar@gmail.com

Pour que vos commentaires puissent être validés et publiés sur notre site, vous devez publiera avec vos noms, prénoms et adresse mail qui doit être valide, pour que nous puissions communiquer avec vous. Ces commentaires doivent respecter la Charte de modération du Blog « Nouvelles de Fontenay »

Questions de l’association CIVIFAR

La pandémie COVID 19 et le confinement, puis le déconfinement progressif ont mis en évidence des changements de priorité et de nouvelles pratiques qu’il sera peut-être nécessaire ou au moins souhaitable de pérenniser.

Comment prendrez-vous en compte ces changements au niveau municipal, par exemple :

•    Comment réaménager ou faire des extensions des locaux scolaires, périscolaires, de cantine, d’accompagnement scolaire ou d’accueil de loisirs, pour fournir un minimum d’espace (distanciation physique) et d’hygiène correcte (lavage des mains, toilettes en état, …) aux enfants et adultes présents. Dans certaines écoles, même avant la pandémie, ce manque d’espace rend insupportable le niveau de bruit des récréations en temps de pluie ou nécessite de faire deux services de déjeuner pour des élèves de maternelle.

•    Comment faciliter pour tous, un enseignement à distance de qualité, qui sera nécessaire en cas de nouveau confinement et qui pourrait aussi permettre, par rotation, de réduire les effectifs présents devant l’enseignant.

•    Comment adapter les services de crèches et de garderie d’enfants aux demandes des parents qui pratiqueront le télétravail chez eux ou en espaces de coworking local.

•    Comment faciliter les nouveaux modes de distribution (Commandes à distance, drive in piétons, livraisons à domicile, distributions type AMAP) qui se sont développés pendant le confinement et qui peuvent apparaitre plus efficaces, plus commodes et plus locaux.

•    Comment laisser plus de place aux piétons sur les trottoirs (distanciation physique ou simplement croisement avec des parapluies ou des voitures d’enfants).

•    Comment augmenter les surfaces d’espaces verts accessibles à tous, par exemple en incitant les résidences des bailleurs sociaux à autoriser, l’accès public à tout ou partie de leurs espaces verts, (comme c’est aujourd’hui le cas aux Blagis ou à Saint Prix) et de demander aux résidences privées, lors de l’instruction du permis de construire, un droit de passage pour faciliter la circulation des piétons.

Réponses de la liste « Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) »

Depuis le début de la crise sanitaire, notre équipe « Un temps d’avance pour Fontenay » s’est mobilisée afin de proposer des mesures permettant de mieux gérer les conséquences économiques et sociales du confinement en particulier pour les familles les plus fragilisées ou les commerçants.

Dès le 7 mai dernier, nous avions proposé un plan d’action global sur tous les sujets de la vie quotidienne dans notre commune (masques, mobilité, espace public, accompagnement des plus fragiles, écoles, santé, reprise de la vie sociale sportive et culturelle, soutien aux entreprises et aux commerces).

De manière plus structurelle, par rapport à la situation avant COVID 19, il nous paraît encore plus nécessaire de changer radicalement la politique actuelle de la municipalité dans au moins trois domaines :

  • Stopper la politique d’hyperdensification immobilière prévue par la municipalité actuelle (plus de 2000 logements supplémentaires prévus d’ici 2030) car en réduisant la distanciation physique, elle est un facteur d’aggravation des crises épidémiques ;
  • Accorder la priorité absolue aux services publics essentiels notamment la santé, les écoles et la petite enfance pour aider les familles fontenaisiennes face à la crise économique et sociale qui s’annonce au lieu de poursuivre la politique de dépenses tape-à-l’œil ;
  • Engager réellement la transition écologique et énergétique notamment sur la question des mobilités en favorisant la marche à pied et le vélo pour réduire l’usage de la voiture particulière et les émissions polluantes dont les effets sur la santé sont considérables.

Sur la question de la santé, nous renforcerons les moyens du CMS pour mieux répondre aux besoins des Fontenaisiens. Nous en ferons un centre d’accueil de proximité ouvert 7 jours sur 7. Nous y élargirons les spécialités proposées et nous mettrons en œuvre un accompagnement psychologique notamment pour les Fontenaisiens isolés et les jeunes. Nous développerons la télémédecine et nous travaillerons en lien avec la médecine de ville sur l’acquisition de matériel médical pouvant être mutualisé.

Sur la question des écoles, les candidats de l’opposition avaient unanimement demandé lors du Conseil municipal dématérialisé du 23 avril dernier, la mise en place d’un comité de pilotage associant tous les élus et les parents d’élèves et co-présidé par le Maire et l’inspectrice de l’éducation nationale afin de préparer leur réouverture. Elle a été refusée par le Maire sortant.

Nous l’instaurerons dès que nous serons élus et il aura notamment vocation à préparer la rentrée scolaire de septembre 2020 en lien avec les services municipaux et les services de l’Etat sur les points suivants :

  • Les conditions sanitaires d’accueil (protocole de nettoyage, matériel à disposition pour respecter les consignes, conditions de respect des règles de distanciation sociale, usage de produits ménagers adaptés, savon ou gel hydro-alcoolique pour le nettoyage des mains des enfants, du personnel et d’éventuelles tierces personnes,  aération des locaux, intervention de salariés autres dans les enceintes des écoles pour livraison ou maintenance des locaux, mise à disposition de poubelles spécifiques COVID pour déchets ménagers éventuellement contaminés tels que papier main, gants, masques, etc..) ;
  • Les enjeux éducatifs (conditions d’accueil, rythmes scolaires, scolarisation à distance, objectifs pédagogiques…) ;
  • L’accueil prioritaire de certains enfants si cela s’avère encore nécessaire (personnels soignants, policiers, pompiers, enseignants, familles monoparentales, commerçants, enfants en difficulté, enfants de parents séparés,… )
  • La prise en compte si besoin est pour la rentrée scolaire, de la situation des familles qui ne pourront pas mettre leurs enfants à l’école tant pour le maintien du chômage partiel que pour la poursuite de la scolarité à distance
  • Les conditions matérielles de prise en charge des enfants dans les cantines scolaires (fourniture de panier repas ou confection de repas chauds individuels, roulement pour permettre la distanciation sociale), et par l’accueil périscolaire (mise à disposition de salles municipales supplémentaires pour permettre la distanciation sociale) ;
    Enfin, nous veillerons également :
  • A l’abandon des projets de fermeture de deux classes à la rentrée (école maternelle Scarron et école élémentaire des Renards) ;
  •  Au renforcement du dispositif et des moyens matériels et financiers des RASED pour accompagner les élèves d’écoles maternelles et élémentaires en difficulté.
  • A la mise en place d’un grand plan de lutte contre le décrochage scolaire via un accompagnement  et une aide accrue financière et logistique des associations bénévoles qui interviennent dans ce domaine par la mise à disposition de salles en semaines et d’outils pédagogiques le week-end et une coordination avec les employeurs présents sur la ville du don d’outils pédagogiques et d’ordinateurs)

Sur la question de la petite enfance, nous défendons une revalorisation du secteur de la petite enfance et nous apporterons notre soutien à l’ensemble des professionnels dans l’application des mesures sanitaires liées à la COVID.

Nous veillerons à accroître l’offre d’accueil collectif des tout-petits avec la réouverture de la crèche Fleurie et lors du transfert de la crèche Paradis en pied d’immeuble rénové.

Nous soutiendrons et promouvrons le secteur privé et indépendant afin de diversifier une offre d’accueil indispensable aux familles fontenaisiennes.

Ainsi, nous veillerons à offrir aux familles qui travaillent en horaires atypiques un mode de garde au sein de la ville en soutenant la création de maisons d’assistantes maternelles (MAM) avec l’accompagnement d’un référent de la CAF.

Nous serons particulièrement attentifs à la situation des familles avec enfant porteur d’un handicap (environnement adapté et personnel formé). Nous repenserons la configuration du Relais Assistantes Maternelles (RAM) afin que l’espace actuel soit mieux adapté aux besoins des professionnels. Nous soutiendrons ses actions : mise à la disposition des familles de toutes les informations utiles relatives à leurs droits et leurs devoirs, l’accueil et l’accompagnement des assistantes maternelles agréées.

Nous veillerons à ce que les espaces extérieurs soient de qualité́

Nous aménagerons l’espace urbain pour faciliter les déplacements notamment lorsque les professionnels se promènent avec plusieurs enfants ou avec des poussettes

Nous permettrons aux assistantes maternelles d’accéder à des logements qui prennent en compte la spécificité de leurs métiers (pas de logements au delà du 2ème étage sans ascenseur…)

Nous soutiendrons également les différentes initiatives des associations

Nous soutiendrons l’accès à la formation pour tous les professionnels de la petite enfance.

En ce qui concerne les nouveaux modes de distribution, nous avons proposé pendant la phase de confinement la mise en place d’un drive accessible à vélo ou à pied pour permettre aux commerçants du marché de livrer leurs produits frais. Malgré un accord de principe de la préfecture des Hauts-de-Seine, le maire sortant a refusé.

Pour l’avenir, il nous paraît essentiel de favoriser de nouveaux modes de distribution.

Nous considérons donc que la subvention qui a été versée à l’association des commerçants pour assurer des livraisons à vélo via l’association FAR@vélo est une très bonne initiative. Nous la pérenniserons et nous regarderons en lien avec l’association des commerçants comment la faire monter en puissance.

Elle devra s’accompagner d’un dispositif de livraison à domicile des courses pour les personnes âgées et/ou fragiles avec l’aide du CCAS et des associations comme la Croix-Rouge ou la Protection Civile comme dans certaines villes voisines.

En parallèle, nous favoriserons la création d’un dispositif de « retrait piéton » après commande auprès de commerçants Fontenaisiens avec une livraison sur le « site » assistée par la mairie et l’association des commerçants, en s’appuyant par exemple sur une démarche inclusive (recours par exemple à des travailleurs en situation de handicap) et mise à disposition des commandes sur un créneau de fin de journée : 18 h – 21 h.

Coronavirus : la sage-femme de Fontenay aux Roses fait un appel aux bonnes volontés pour de la couture de vêtements

Je suis la sage-femme de Fontenay-aux-roses. Je vous sollicite pour un appel aux dons (et aux talents de couture des Fontenaisiens!).

Lorsque j’effectue des visites à domicile de mamans enceintes ou de qui viennent d’accoucher, je m’équipe du mieux possible pour éviter de transmettre le virus entre les maisons. Mais je vais commencer à manquer de munitions jetables! Il est très difficile de s’en procurer et je préfère les réserver aux professionnels qui ne peuvent faire autrement.

J’aimerai lancer un appel à la générosité et au talent des Fontenaisien.ne.s pour me coudre des blouses en tissus manches longues, des surchaussures, des charlottes à mettre sur ma tête et des masques en tissus à pli . Ainsi je pourrais me “déshabiller” complètement entre les maisons et tout mettre à laver à 60° à mon retour. Je suis un grand gabarit, alors prévoir une taille 50 pour les blouses et du 42 pour les surchaussures!

N’hésitez pas à me contacter: MarjolaineJacquartSF@yahoo.com ou 07.86.13.82.28

Merci beaucoup de votre aide!

Marjolaine Jacquart

Coronavirus : nouveautés à Fontenay aux Roses le 8 Avril 2020

Un arrêté préfectoral du 7 avril 2020 valable à partir du 8 Avril :

  • Arrêt des activités de vente à emporter à partir de 21 heures
  • Arrêt des déplacements liés à l’activité physique entre 10h et 19h

Médecins généralistes 

La majorité des médecins généralistes de la ville poursuivent leurs consultations en cabinet et proposent des consultations téléphoniques.

Retrouvez la liste des médecins avec leur téléphones et ceux qui téléconsultent, sur la page du Centre municipal de santé

Services techniques (propreté, voirie…)

À partir du 8 avril, la Ville assurera, en parallèle du nettoyage des chaussées, une désinfection du mobilier urbain.

La société Nicollin, en charge de la propreté urbaine, interviendra en effet sur les surfaces métalliques et en bois (bancs, potelets, barrières, corbeilles, abribus et mains courantes) aux abords des commerces ouverts.

Commerces

Consultez la liste des commerces ouverts, des commerçants du marché et des services de livraison au 7 avril

Celle-ci comprend les commerces, qui font des livraisons, qui ont des commandes possibles avec des retraits sur place.

Changements et problèmes de livraison :

  • My Auchan : Arrêt des commandes à distance, les commandes se font désormais en caisse sur demande. Trop de commandes, et pas assez de personnel. Minimum de commandes 50 €
  • Le volailler du marché Aubry, ne fait une prochaine livraison que le jeudi 16 Avril, avec un minimum de commande de 50 €

Solidarité

Sur le site de Nextdoor, on peut trouver une carte du quartier pour proposer son aide à ceux qui en ont besoin grâce à notre carte de la solidarité ou pour en trouver.

https://fr.nextdoor.com/help_map/

Masques

Sur Nextdoor, il y a des demandes et des propositions de masques, il faut taper : “Masques” sur le moteur de recherchehttps://fr.nextdoor.com/search/?query=Masques&ccid=A8786974-A454-3E11-6C67-1976B6AC6715&ssid=dc55620e-07e6-4e62-99c9-93abf2fb1249

Par exemple : https://fr.nextdoor.com/news_feed/?post=17592193787298

De Même sur “Mes Voisins”https://mesvoisins.fr/search?q=Masques

Coronavirus : le point sur la situation à Fontenay-aux-Roses au 6 Avril 2020

Edition du Fontenay Mag, édition spéciale 

Au sommaire : Fontenay-aux-Roses à votre service, le confinement en pratique, les commerces de Fontenay-aux-Roses mobilisés et toutes les informations utiles en cette période

Pour le visualiser ou le télécharger : https://www.fontenay-aux-roses.fr/170/fontenay-magazine-archives.htm

Circulation RATP

Le trafic est réduit sur l’ensemble du réseau de la RATP,
30 % de l’offre en moyenne.

Le Petit Fontenaisien est suspendu

Plus d’infos sur www.ratp.fr

Centre Municipal de Santé

Le CMS est ouvert de 8h30 à 12h et 13h30 à 17h du lundi au vendredi, pour des consultations téléphoniques ou sur site avec deux médecins généralistes et une infirmière.

Des consultations téléphoniques sont également mises en place pour les autres praticiens dont une psychologue, le Centre de planification et d’éducation familiale ou le Lieu d’écoute et d’accueil pour les jeunes de 12 à 25 ans. Tél. : 01 46 61 12 86

Propreté urbaine 

À partir du 8 avril, la Ville assurera, en parallèle du nettoyage des
chaussées, une désinfection du mobilier urbain. La société Nicollin,
en charge de la propreté urbaine, interviendra en effet sur les surfaces
métalliques et en bois (bancs, potelets, barrières, corbeilles, abribus
et mains courantes) aux abords des commerces ouverts.

Collecte des déchets

Vallée Sud-Grand Paris poursuit la collecte des déchets sur le territoire
fontenaisien selon le calendrier habituel. En revanche, les déchèteries
fixes et mobiles sont fermées et le service de ramassage des encombrants
à la demande est suspendu.

Plus d’infos sur www.valleesud.fr

Police municipale

La Police municipale de Fontenay-aux-Roses, comme l’ensemble des forces
de l’ordre sur le territoire national, est en première ligne face à la crise sanitaire
actuelle. Depuis le début du confinement, plusieurs opérations de
contrôle et de sensibilisation ont été réalisées auprès des Fontenaisiens. Ces
actions sont menées en parallèle des missions habituelles de protection des personnes
et des biens.
Tél. : 01 41 13 20 43.

Petite Enfance (0-3 ans)

L’accueil à la crèche des Pervenches, pour les parents exerçant des professions
prioritaires, est provisoirement fermé à la suite de plusieurs cas de
suspicion de coronavirus dans le personnel Petite enfance.
Le service Petite enfance continue d’instruire les demandes de mode de
garde pour les tout-petits.
Renseignements : petite-enfance@ fontenay-aux-roses.fr

Règles pour les sorties

Une autorisation de déplacement dérogatoire datée et précisant l’horaire de sortie à télécharger est indispensable pour quitter votre domicile. Les motifs sont principalement d’ordre professionnel (avec attestation employeur), familial, pour effectuer des achats de première nécessité  pour les consultations médicales ne
pouvant être reportées, ou pour des déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés
soit à l’activité physique individuelle, à la promenade avec les personnes d’un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie. Il n’est pas possible
de courir sur la Coulée verte, fermée durant le confinement, et tout
regroupement est également formellement interdit.

Le non-respect de ces règles vous expose à une amende de 135 €.

La Poste et le courrier

Le bureau de Poste principal au 99, rue Boucicaut, sera réouvert à compter du 6 avril, du lundi au vendredi de 14h à 17h.

L’agence postale communale reste fermée jusqu’à nouvel ordre. Pour les opérations bancaires urgentes uniquement, les bureaux de Poste de Sceaux (rue Houdan) et du Plessis-Robinson (8 grande rue) sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Aucun retrait de colis ou de recommandé n’est possible.

Les boîtes aux lettres de Fontenay-aux-Roses sont relevées trois fois par semaine, les mercredis, jeudis et vendredis.

Les tournées des facteurs ont repris les 3 jours de la semaine : mercredi – jeudi – vendredi. Cela concerne aussi les colis. Il est aussi prévu le lundi pour les journeaux.

Pour des réponses aux questions pour le Courrier et colis https://aide.laposte.fr/categorie/covid-19/la-poste-courrier-et-colis/?at_medium=email&at_emailtype=promotion&at_creation=PR&at_send_date=20200331&at_link=changements&at_campaign=DEC_190320_Emailing_FAQ-COVID19

Commerces

Les commerces d’alimentation et les pharmacies restent ouverts.

Consultez la liste des commerces ouverts, des commerçants du marché et des services de livraison au 2 avril (pensez à appeler avant de vous déplacer, ces informations peuvent évoluer).

Le marché est fermé jusqu’à nouvel ordre

Plus d’informations sur le site internet de la Ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/

Coronavirus : Laurent Vastel, le maire de Fontenay-aux-Roses, est sorti de l’hôpital

Lettre du Maire, Laurent Vastel aux Fontenaisiens – 2 avril 2020

Source : Site de la ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/15-3684/fiche/lettre-du-maire-laurent-vastel-aux-fontenaisiens-2-avril-2020.htm

Chers concitoyens Fontenaisiens,

Je suis sorti le 1er avril de l’hôpital Percy pour rentrer à mon domicile. Je tiens à vous remercier pour les innombrables messages de sympathie et de soutien que vous m’avez adressés et qui m’ont aidé à traverser cette lourde épreuve pour mes proches et pour moi-même.

Je pense très fort à ceux qui n’ont pas eu encore cette chance et qui luttent contre l’infection. Je leur souhaite un rétablissement rapide. Je pense particulièrement à Roger Lhoste, notre premier maire adjoint et à l’époux de Claudine Antonucci, conseillère municipale, toujours en réanimation.
Quant à moi, fatigué et amaigri, en isolement pour quelques jours encore, j’ai pu reprendre en partie mes activités de maire dans le respect strict du confinement.

La période de deux semaines qui s’ouvre est primordiale.
La circulation du virus est maximale et nos hôpitaux sont en saturation.
Le strict respect des règles du confinement s’impose plus que jamais à nous pour protéger les plus âgés et les plus fragiles, mais aussi tous nos proches, puisque l’actualité récente a montré de jeunes victimes et afin que les malades puissent bénéficier de soins optimums.

Dans ce difficile contexte, la mairie assume ses missions grâce à l’engagement quotidien des agents communaux à qui je souhaite rendre un hommage appuyé pour leur action au service de l’intérêt général.
Merci à toutes celles et ceux qui dans l’ombre, avec humilité et un grand professionnalisme oeuvrent au service des Fontenaisiens.

A bientôt dans Fontenay-aux-Roses, dès que nous serons sortis de cette difficile période.  Pour l’instant faites attention à vous et à ceux que vous aimez, restez chez vous.

Laurent Vastel, votre maire

Autre Sources : Le Parisien du 2 Avril : Laurent Vastel, le maire de Fontenay-aux-Roses, est sorti de l’hôpital

Coronavirus : Histoire d’un médecin hospitalier Fontenaisien atteint par le coronavirus

Chers amis fontenaisiens,

Nous arrivons au pic de la pandémie, dont l’Europe est l’épicentre. Je suis médecin hospitalier, je ne suis pas un surhomme, et la maladie liée au Covid19 a fini par me toucher.

Difficile de déterminer le moment et l’endroit où j’ai attrapé le virus… Toujours est-il que j’étais confiné entre le 16 et le 22/03. Je suis allé travailler le lundi 23/03 et mes premiers symptômes sont apparus le soir même vers 23h, avec une sensation de fébrilité. Lorsque je me suis réveillé le mardi 24/03, la fièvre était à 38.1°, et j’avais une petite rhinite et une céphalée rétro-orbitaire. Le devoir m’appelle : « un petit paracétamol, et au boulot ! ». En fin d’après-midi, la céphalée rétro-orbitaire reprenait tranquillement et mes collègues m’ont poussé à appeler la médecine du travail. « Retournez chez vous au plus vite, faites-vous tester, et n’allez pas travailler tant que vous n’avez pas les résultats ». J’ai pu me faire prélever le mercredi 25/03 matin. Et j’ai attendu les résultats… J’ai attendu jusqu’au samedi 28/03 (un test PCR se fait en 12h…) et le résultat était positif. Mon résultat a été transmis à « Santé Publique France », qui annonce donc avec 3 jours de retard le nombre de cas confirmés.

Ce résultat positif est également symptomatique du manque de moyens de l’hôpital public et en particulier lorsque cet hôpital est psychiatrique… Tous mes collègues directs sont infectés à quelques exceptions près, et nos patients ne sont pas en reste.

En conséquence, à défaut d’avoir des masques et des lunettes de protection pour tout le monde, peut-être que les médecins pourraient exercer leur liberté de prescription pour bénéficier d’une association hydroxychloroquine-azithromycine, afin de réduire leur virémie et de les rendre opérationnels le plus tôt possible pour retourner au front ; puisqu’il s’agit d’une guerre, comme nous l’a rappelé le Président Macron. Malheureusement, un décret récent ( en date du 13 janvier 2020… ) entrave ma liberté de prescription hors-AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), et je ne puis me prescrire ces médicaments efficaces (sur la virémie et le portage nasopharyngé), peu coûteux, et qui étaient quasiment en vente libre pendant des dizaines d’années… Mon cas va certainement aller vers une guérison naturelle, mais cette guérison  sera beaucoup plus longue. C’est bien dommage alors que l’on a actuellement un manque criant de personnel à l’hopital.

Prenez bien soin de vous. Et exercez votre esprit critique, par la lecture (plus que par les médias…).

Laurent Marulaz (actuellement atteint par le Covid19).

Coronavirus : le maire de Fontenay-aux-Roses, Laurent Vastel et son premier adjoint, Roger Lhoste toujours dans un état sérieux

Source : http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/covid-19-l-etat-de-sante-du-maire-de-fontenay-aux-roses-et-de-son-premier-adjoint-demeure-preoccupant-27-03-2020-8289606.php#xtor=EREC-1481423605-[NL92]—${_id_connect_hash}@1

Depuis leur hospitalisation dimanche 22 mars, Laurent Vastel et Roger Lhoste se livrent à un combat au jour le jour contre le Covid 19. Le maire (UDI) de Fontenay-aux-Roses et son premier adjoint ont été contaminés par ce virus, comme plusieurs autres élus de la majorité et de l’opposition, tous confinés à leur domicile.

Dans une lettre adressée aux Fontenaisiens datée du 25 mars, le maire Laurent Vastel indique que ses poumons vont « mieux ». Malgré tout, son état nécessite toujours la plus grande vigilance du corps médical, selon Cécile, sa compagne.

« Il va mieux qu’à son arrivée, c’est certain, et son état est stabilisé, explique-t-elle. Mais il n’est toujours pas autonome dans son apport en oxygène. Quand il est sous assistance respiratoire il respire bien, mais dès qu’on retire l’apport en oxygène, c’est plus compliqué. »

Leur fils de 3 ans, contaminé aussi, va mieux

Une situation évidemment éprouvante pour elle. « L’attente est longue car on ne voit jamais le bout, reprend-elle. Cet effet yoyo est difficile pour nous, les proches. Il devait avoir une radio des poumons ce vendredi mais il y a eu beaucoup de nouvelles arrivées à Percy (l’hôpital où Laurent Vastel est hospitalisé) et la priorité est donnée aux patients en urgence respiratoire. Laurent espérait pouvoir sortir ce week-end mais il est toujours dépendant en oxygène… Il est en train d’évacuer le virus et on espère que l’issue sera positive. »

Positive, comme l’issue de la maladie de leur enfant de trois ans, lui aussi porteur du virus. « Il ne lui reste plus que la toux pour une dizaine de jours encore selon les médecins, mais il va beaucoup mieux. On a eu peur et ses quintes de toux sont encore impressionnantes mais c’est positif. »

«Il sait à quoi il fait face»

Dans sa dernière lettre, Laurent Vastel évoque le cas de « certains rentrés le même jour » que lui à l’hôpital. Une référence à son premier adjoint, Roger Lhoste, hospitalisé dans une clinique d’Antony. L’élu de 74 ans a été placé en assistance respiratoire ce vendredi matin ainsi que dans un coma artificiel après qu’un de ses poumons a été sévèrement touché par l’infection.

« Mon père se bat contre une maladie comme des dizaines de milliers de personnes et c’est quelque chose d’assez compliqué, témoigne son fils Jérôme. Nous, sa famille, sommes confiants car mon père était en bonne santé générale avant la maladie. L’équipe médicale est très investie et nous donne des nouvelles deux fois par jour. Ils ont la décence de nous dire qu’ils se battent contre une maladie inconnue. »

Malgré tout, il souhaite rester optimiste quant au rétablissement de son père. « Comme tous les patients atteints du Covid 19, quand la maladie touche un organe comme le poumon, le pronostic vital est engagé mais nous n’avons aucune raison de penser que l’issue sera dramatique. Les médecins nous ont préparé aux deux éventualités. Finalement c’est un combat qui ressemble presque à un combat politique. C’est celui d’un homme face à la maladie. Je l’ai eu au téléphone quelques heures avant que son état se dégrade et il sait à quoi il fait face. »

 

Le Maire, Laurent Vastel, hospitalisé pour une détresse respiratoire suite au coronavirus, s’adresse aux Fontenaisiens

Source : https://www.fontenay-aux-roses.fr/15-3684/fiche/lettre-du-maire-laurent-vastel-aux-fontenaisiens-22-mars-2020.htm

Fontenay-aux-Roses dimanche 22 mars

Chères Fontenaisiennes, chers Fontenaisiens, bonjour à tous,

Je vous écris depuis l’hôpital Percy où je suis hospitalisé pour une détresse respiratoire suite au coronavirus.
Dimanche soir dernier, j’ai ressenti une grande fatigue, assez légitime à la suite d’une campagne éprouvante, dès le lendemain, l’agueusie et la fièvre se sont installées.

Malgré cela, grâce à l’engagement exemplaire de l’administration municipale en coopération avec les élus de la majorité, j’ai pu mettre en place à distance avec le Directeur Général des Services, l’ensemble des services publics indispensables à la continuité de la vie de notre Ville : la continuité des accueils au Centre Municipal de Santé, l’aide et le portage des repas pour les plus faibles, la continuité administrative des services d’état civil, des écoles et crèches, notamment l’accueil des enfants des personnels soignants et la Police municipale. Le ramassage des ordures est géré de concert avec le territoire Vallée Sud- Grand Paris afin que la continuité soit assurée.

Le coronavirus Covid-19 n’est pas une simple grippe, il s’agit d’un virus extrêmement violent capable de mettre à terre les plus résistants. Aussi, en tant que médecin et moi-même malade, je vous en conjure, pour vous, pour ceux que vous aimez comme pour l’ensemble des Fontenaisiens : restez chez vous. Limitez vos sorties au strict minimum, ne retrouvez pas vos amis même dehors. Prenez des nouvelles téléphoniques de vos anciens.

Ensemble, nous surmonterons cette épreuve, et imaginerons un avenir meilleur.

A bientôt,
Votre Maire, Laurent Vastel