Remplissez le questionnaire sur la baromètre des villes cyclables, même si vous ne faites pas de vélo !

La Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) forte de son réseau de plus de 450 associations et antennes, a pour objectif de rendre la Solution Vélo attractive et sûre pour toutes et tous, partout en France. Elle participe activement au débat politique, avec un certain nombre de propositions, issues de la campagne « Parlons vélo ».

Avec son plaidoyer « Parlons vélo », la FUB a veillé à l’adoption d’un plan national vélo et se mobilise pour une traduction ambitieuse de ces engagements dans la loi d’orientation des mobilités.

Les propositions concernent particulièrement les questions de mobilité, mais touchent également à la santé publique ainsi qu’à la sécurité routière.Voir le site “Parlons Vélo

Lien pour remplir le questionnaire (jusqu’au 30 Novembre) : https://barometre.parlons-velo.fr/?_se=d2lsbHdkNTZAZ21haWwuY29t

Rencontre avec Stein van Oosteren aux Pêcheurs des étoiles, samedi 2 octobre 2021 à 17 heures

Venez (re-)découvrir la plus belle librairie de France en 2020 : Les Pêcheurs d’étoiles sur la place du Général de Gaulle à Fontenay-aux-Roses. Le 2 octobre à 17 heures, la libraire Michèle Lablache-Combier y reçoit un habitant de la place : Stein van Oosteren, auteur de « Pourquoi pas le vélo ? Envie d’une France cyclable ».

Stein parlera de la genèse de son livre, qui est le fruit d’une histoire locale qui a commencé par la création de FARàVélo, l’association qu’il a initiée en 2017. Le livre est beaucoup plus qu’un livre sur le vélo : c’est aussi un livre sur nos difficultés à nous mettre en question et à découvrir à ce que nous avons à gagner si nous y arrivons. C’est aussi une déclaration d’amour à la France, ce pays qu’il aime tant malgré la réticence célèbre de certains élus à créer des pistes cyclables, notamment sur les routes départementales traversant sa commune !

« Pourquoi pas le vélo ? » est surtout un livre d’espoir qui parle de la capacité des citoyens à prendre leur destin en main, comme l’ont fait les Néerlandais en 1973. Les Pays-Bas étaient alors un pays du tout voiture, mais les habitants ont fini par se lasser de cet environnement devenu hostile, notamment pour leurs enfants. Le résultat 48 ans plus tard (l’âge de l’auteur !) est sidérant : un pays où chaque enfant, adulte ou sénior peut se déplacer partout en sécurité à vélo.

Dans la préface d’Olivier Schneider, le président de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB), il décrit comment le vélo permet aux citoyens d’agir concrètement sur leur qualité de vie, et que ça fait du bien. « Pour se re-motiver, il faut des victoires intermédiaires, symboliques, sur des sujets clés, visibles, qui métamorphosent le quotidien. Ce ne sont pas des « petites victoires », ce sont des victoires essentielles pour maintenir l’espoir, espoir sans lequel les objectifs globaux ne seront jamais atteints. (…) Le vélo est l’exemple motivant de transition réussie rapidement ».

Venez discuter avec l’auteur de cette transition le samedi 2 octobre 2021 à 17 heures à la librairie « Les Pêcheurs d’étoiles » sur la place du Général de Gaulle (à côté du magasin La vie claire sur la rue Boucicaut).  

Invitation Facebook à partager : https://www.facebook.com/114425856611610/posts/661728258548031/

Invitation Instagram : https://www.instagram.com/p/CUU6T4SqbIc/?utm_medium=copy_link&fbclid=IwAR0LHlOt9sXt4udscW4d9c6v87U-3f7H5MEpH0JsUuziriyOWoq5CFzs8Lk

Couverture presse du livre : https://linktr.ee/pourquoipaslevelo

PS : Michèle recrute un.e libraire pour l’aider dans sa librairie : venez postuler ! 

Association FARAVELO FAR-Répare, Samedi 2 octobre 2021 — 9h30 – 12h30

Notre stand mobile de dépannage vélo continue ses RV mensuels, plus que jamais !

Votre vélo a besoin d’un petite réparation ? d’un dépannage ? d’une mini révision ? Nous ferons notre possible pour remettre votre vélo à niveau ou l’entretenir, et ce ensemble, en vous guidant.

DATE: Samedi 2 octobre 2021 —  9h30 – 12h30

 LIEU : Près de la médiathèque FAR 

 Venez, même en passant, partager ces moments.

  FARàVélo  ( renseignements : faravelo@outlook.fr)

Participez à la convergence francilienne, a lieu le 19 septembre prochain.

Le plus grand évènement vélo de l’Île-de-France, la convergence francilienne, a lieu le 19 septembre prochain. Le départ sera le matin à la Médiathèque, pour nous retrouver tous à Paris avec des milliers de cyclistes de toute la région parisienne! A vos agendas, nous espérons vous accueillir ce jour-là! http://convergencevelo.fr/

Balade à vélo ouverte à toutes et tous, familiale et festive vers Paris qui se terminera par un méga pique nique sur l’Esplanade des Invalides.

Rendez vous devant la Médiathèque de Fontenay aux Roses à 10h pour un départ à 10h30

Alors à vos vélos, avec un accessoire rouge pour représenter notre branche !

Participez à l’enquête sur le baromètre des villes cyclables

LE BAROMÈTRE DES VILLES CYCLABLES EST L’INDICE DE SATISFACTION DES USAGERS DU VÉLO EN FRANCE.

L’enquête est réalisée par la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) qui regroupe les associations pro-vélo en France. La dernière édition en 2019 avait permis de récolter plus de 185 000 réponses dans plus de 5 400 communes partout en France ce qui en fait l’une des plus grandes enquêtes vélo dans le monde.

Les résultats du Baromètre des villes cyclables fournissent aux services techniques des collectivités et aux responsables politiques un retour d’information concret sur l’accueil de leur politique vélo par les usagers et des indications utiles pour les accompagner dans la prise de décision.

Ca ne prend que 5 minutes et nous aide à informer la mairie sur les choses à améliorer. Le but final: créer une ville où un enfant pourra aller partout en sécurité à vélo!

Pour participer : https://barometre.parlons-velo.fr/

Nouvelles de FARàVélo

  • Notre vélo-école va déménager à Bagneux ce mois-ci. Merci d’écrire à steinvanoosteren@hotmail.com si vous voulez aider à déménager nos vélos. Pour vous inscrire en tant qu’élève, c’est toujours via veloecole-faravelo@outlook.com.
  • Nous remercions notre nouvel hôte pour son accueil généreux: l’association l’Hébergerie. Hélas elle ne pourra recevoir que nos vélos, donc nous avons besoin d’un autre endroit pour entreposer nos meubles. Si vous avez de la place pour les accueillir, merci de nous écrire (steinvanoosteren@hotmail.com). Si personne ne réagit avant le 11 septembre, nous allons devoir nous débarrasser de ces meubles (table, chaises, placard, étagère).
  • La mairie de Bagneux, qui subventionne l’association l’Hébergerie et donc aussi l’hébergement de nos chers vélos, a besoin d’un petit service. Elle a eu l’excellente idée d’acquérir des vélos électriques pour ses employés et organise une journée de sensibilisation le 21 septembre entre 9h30 et 16h30. Il s’agit d’expliquer les règles de sécurité et d’apprendre à manier le vélo. Votre aide serait la bienvenue: merci d’écrire à Jacques (utegashi@orange.fr).
  • Nous espérons rencontrer de nombreux Fontenaisiens lors de notre atelier de réparation FARRépare le 4 septembre (9h30-12h30 sur la Coulée Verte devant la Médiathèque) et sur notre stand lors du Forum des Associations le 5 septembre (stand N° 74) Voir le Plan_du_Forum
  • Un Fontenaisien de 88 ans nous a contacté. Il a acheté un vélo électrique depuis deux ans, et ça l’a rendu tellement content qu’il cherche une ou plusieurs personnes pour faire des (petites ou grandes) balades ensemble! Contactez steinvanoosteren@hotmail.com pour une mise en relation, il sera très très content!
  • La ville de Châtillon va mettre en place une activité de cyclologistique: des vélos-cargos qui assurent les besoins de transport de marchandises pour les entreprises, les commerçants et les particuliers. Exactement comme le FARbike à Fontenay-aux-Roses. Vous sentez-vous capable de monter ce service? Postulez vite! Merci de faire circuler l’annonce: https://twitter.com/FARaVelo/status/1432439903003029509.
  • Le plus grand évènement vélo de l’Île-de-France, la convergence francilienne, a lieu le 19 septembre prochain. Le départ sera le matin à la Médiathèque, pour nous retrouver tous à Paris avec des milliers de cyclistes de toute la région parisienne! A vos agendas, nous espérons vous accueillir ce jour-là! http://convergencevelo.fr/.
  • L’association MDB MobiBoulbi de Boulogne-Billancourt a acheté, avec une subvention de la région, plusieurs vélos spéciaux: vélos-cargos et un tricycle électrique. L’objectif: les faire essayer pour que les gens puissent sauter le pas. N’hésitez pas à nous contacter via steinvanoosteren@hotmail.com si vous voulez essayer l’un de ces vélos!.
  • Un papier particulièrement complet de “Bon pote” pour convaincre nos élus de créer des pistes cyclables, qui permettront aux élèves de notre vélo-école de se déplacer en sécurité à vélo sur la route: https://bonpote.com/le-velo-est-le-futur-de-nos-mobilites-1-5/. Ce site-web vulgarise les défis devant nous d’une manière remarquablement claire. Le réchauffement climatique, provoqué notamment par les émissions de nos voitures, est une réalité qui frappe déjà partout. De nombreux morts en Allemagne notamment, suite aux inondations récentes, et cela va se reproduire si nous n’agissons pas par des actes concrets et efficaces. Le défi semble trop grand. Mais le vélo est un instrument très efficace pour obtenir des “petites victoires intermédiaires”, comme l’écrit joliment Olivier Schneider, Président de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB ) dans la préface de Pourquoi pas le vélo?
  • De plus en plus d’habitants à vélo ne prennent plus la Coulée Verte, car les conflits vélo piéton sont devenus un vrai problème. Ils prennent l’avenue Dolivet (D63), où ils ne sont pas sécurisés car il n’y a pas de piste cyclable continue.

Notre plan vélo proposé à la mairie en 2019 (ici) est plus d’actualité que jamais, car il propose comme priorité de créer des pistes cyclables sur cet axe stratégique. Heureusement que le Conseil Département est prêt, depuis quelques années, à la rendre cyclable, et que la ville de Châtillon a déjà lancé une étude pour rendre la partie châtillonnaise cyclable. A FAR cette sécurité minimale, recommandée par le Cerema  pour un tel axe à 12000 véhicules par jour (ici), pourra devenir une réalité si vous écrivez aussi à M. Laurent Vastel pour lui demander des pistes cyclables (ici). C’est important, car M. Vastel est le maire de tous les Fontenaisiens et Fontenaisiennes! Donc plus il recevra de messages de citoyens qui souhaitent pouvoir se déplacer en sécurité à vélo, plus ce sera légitime pour lui de demander au Conseil Départemental de créer des pistes cyclables. Merci d’avance pour vos enfants, pour votre santé et pour l’économie de notre ville: un km à vélo rapporte 26 centimes à la ville alors qu’un km en voiture coûte 89 centimes à la ville (ici).

Pour nous soutenir et pour adhérer, c’est toujours ici: https://www.helloasso.com/associations/faravelo/adhesions/formulaire-d-adhesion-faravelo.

Contact: faravelo@outlook.fr

FARàVélo : Le vélo gagne les élections à Châtillon et à Fontenay-aux-Roses

Source : https://www.faravelo.com/actualite/le-velo-gagne-les-elections-chatillon-et-fontenay-aux-roses/

Le 27 juin 2021, le canton Châtillon et Fontenay-aux-Roses a élu le binôme Astrid Brobecker (EELV) et Lounes Adjroud (PS) comme Conseillers Départementaux. Quelles conséquences pour le vélo dans la banlieue sud ?

Les défis du vélo en banlieue sud

Le premier défi à surmonter à Châtillon et à Fontenay-aux-Roses concerne la Coulée Verte, où la cohabitation est devenue trop difficile entre piétons et vélos. Ce conflit est causé par un deuxième défi: l’absence d’un réseau cyclable structurant et protégé sur les routes départementales gérées par le Département. Les usagers à vélo doivent se réfugier sur la Coulée Verte. Les solutions proposées par les candidats sont très différentes.

La vision de Laurent Vastel et de Anne-Christine Bataille

Le binôme Laurent Vastel (UDI) et Anne-Christine Bataille (DVD) proposait de laisser les vélos avec les piétons sur la Coulée Verte et de « protéger les piétons et de sécuriser le parcours cycliste ». En d’autres termes il souhaitait laisser la racine du problème intacte : l’impossibilité pour les usagers à vélo de se déplacer en sécurité sur la route départementale parallèle à la Coulée Verte (D63). Offrir une piste cyclable sécurisante aux cyclistes sur une route départementale revient, écrivent-ils, à créer « une autoroute à vélo en plein centre-ville ». Pour éviter la présence de trop de cyclistes – qu’ils semblent vouloir éviter – il proposaient de continuer à mêler les vélos avec les voitures dans « une zone 20 surélevée et partagée ».

Cette solution du « partage de la chaussée » est cependant inenvisageable selon le Cerema, le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement, qui conseille les collectivités en matière de mobilité. Pour cet organisme, la sécurité des vélos interdit de mêler les vélos avec les voitures s’il y a plus de 4.000 véhicules qui passent par jour. Or, sur cet axe passent 11.000 véhicules par jour ! Même si la vitesse maximum sera réduite à 20 km/h, un enfant ne pourra pas circuler à vélo en sécurité s’il doit partager la chaussée avec un débit motorisé équivalent à 11.000 véhicules par jour.

La vision de Astrid Brobecker et Lounes Adjroud

Le binôme Brobecker/Adjroud proposait au contraire d’abandonner le concept actuel du partage de la chaussée en créant « un vrai réseau cyclable départemental protégé, en particulier sur la D63 et la D906 ». Les travaux actuels sur la D63 montrent que l’espace pour une large piste est disponible.

Un réseau routier départemental sécurisé pour le vélo

En élisant le binôme Brobecker/Adjroud, les habitants de Châtillon et de Fontenay-aux-Roses ont exprimé leur souhait d’avoir une solution durable pour le conflit entre piétons et vélos sur la Coulée Verte. En équipant la D63 de pistes cyclables, le département permettra enfin aux vélos de quitter la Coulée Verte en toute sécurité sur la route départementale parallèle. C’est important, car la Coulée Verte représente la ligne B3 du futur RER V, le réseau cyclable régional qui sera mis en place d’ici à 2030. Une aubaine pour nos communes et pour les citoyens qui souhaitent pouvoir prendre le vélo pour certains déplacements !

Ensemble avec les autres associations vélo de notre banlieue sud et le Collectif Vélo Île-de-France, FARàVélo souhaite accompagner les nouveaux conseillers départementaux dans la réalisation de ce réseau cyclable qui rendra le réseau routier départemental enfin accessible à vélo.

Site : https://www.faravelo.com/

FARàvélo ce dimanche 30 Mai, à Sceaux

Dans le cadre de la journée du vélo à Sceaux, FARàvélo s’associe à MDB Sceaux et à la ville de Sceaux qui l’accueille depuis son départ de Fontenay, pour animer une bourse aux vélos et un atelier de gravage.

Rendez-vous donc dimanche 30 mai au Jardin de la Ménagerie en centre-ville de Sceaux.

La bourse aux vélos (achat et vente de vélos d’occasion)

Si vous souhaitez vendre un vélo : vous êtes invité(e) à le déposer entre 10h et 12h. Son état sera estimé et son prix fixé par vous.

Si vous souhaitez en acheter un, vous êtes attendu(e) entre 14h et 17h.

FARàvélo et MDB Sceaux vous conseilleront dans le choix de votre futur vélo.

Vous pourrez aussi recevoir tous les conseils nécessaires pour son entretien.

Quant à l’atelier de gravage, il vous permettra de faire marquer le cadre de votre vélo d’un numéro Bicycode, qui l’identifie en cas de perte ou de vol (https://www.bicycode.org/).

Si vous n’avez pas eu la possibilité de faire graver votre vélo par FARàvélo quand nous étions à Fontenay, c’est l’occasion de le faire chez nos voisins scéens.

Par ailleurs, la mairie de Sceaux a invité Stein Van Oosteren, président de FARàvélo à présenter son livre « Pourquoi pas le vélo ? ». Un stand lui sera réservé, venez le rencontrer !

La ville de Sceaux organise aussi un débat public sur le devenir du centre-ville de Sceaux et l’arrivée du RER V (RER Vélo), avec notamment Patrice Pattee, adjoint au maire, Sceaux à vélo et modéré par Stein Van Oosteren, porte-parole du Collectif Vélo Ile-de-France. Il aura lieu à 16h, jardin de la ménagerie.

Comme vous le voyez, vous avez donc beaucoup de bonnes raisons de venir retrouver FARàvélo dimanche à Sceaux !

Odile Jersyk

Ecole Municipale du vélo : ouverture samedi 29 mai

La Ville ouvre son école municipale de vélo pour les cyclistes adultes débutants. Au programme : connaissances théoriques et pratiques pour rouler en confiance et en sécurité avec tous les usagers de la route. Vous voulez vous (re)mettre en selle et adopter ce moyen de transport pratique et écologique ?

Rendez-vous samedi 29 mai de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h au parc Sainte-Barbe pour vous essayer au vélo sur notre parcours adapté ! Un stand d’information vous attend également au marché.

Atelier sécurité routière (place du Général de Gaulle)

Un atelier  « Rond-point » avec 3 vélos pour apprendre à gérer le passage d’un rond-point. Atelier tenu le matin par le service des sports et soutenu l’après-midi par trois policiers municipaux .
Cet Atelier est aussi informatif avec ddes documents, des quiz et un ordinateur qui diffusera des vidéos de la MAIF.

Atelier Initiation Enfants (Parc Sainte-Barbe)

Deux parcours simples pour les 4/8 ans encadrés par deux éducateurs sportifs extérieurs (habituellement sur la pause méridienne sport) et une animatrice du service animation.

Atelier Trial

Un parcours pour les plus de 16 ans avec différents obstacles destinés à mettre en difficulté le cycliste. Encadré par un éducateur sportif et deux animateurs.

Atelier Circulation

Parcours simple de circulation qui pourra, outre les vélos traditionnels, servir de zone d’ essai  à un vélo et trottinettes électriques – encadré par un éducateur sportif et deux animateurs.

Atelier « Technique »

Gérer par « Jeunes dans le cycle » (3 personnes) comprenant un atelier éducatif autour du fonctionnement mécanique  du vélo et un stand personnalisation du vélo.

FARàVélo : Nouvelles

Notre vélo-école a déménagé à Sceaux, où nous allons aider nos ami.e.s de MDB Sceaux à monter une vélo-école lors de la fête du vélo à Sceaux le 30 mei prochain. Ensuite, nous déménagerons à Bagneux, où la mairie nous a reçu très favorablement. Un grand merci à Odile et à Jacques pour cette mise en relation!

Demain sortira mon livre “Pourquoi pas le vélo?” que j’ai annoncé aux habitants de notre ville dans cet article: ici. J’ai hâte de vous proposer une séance conviviale de dédicaces dès que possible, sur la place de Gaulle. On ne peut pas encore le faire à l’intérieur de la librairie Pêcheurs d’étoiles, mais ça viendra à l’automne. En attendant vous pouvez acheter le livre chez Michèle dès demain! Pour m’aider à diffuser le message du livre (qui est le message de FARàVélo!), vous pouvez utiliser le mot-clic #PourquoiPasLeVelo et diffuser les pages Twitter @EnvieDeVelo et Facebook @pourquoipaslevelo. J’ai hâte d’avoir vos retours sur ce livre, le fruit d’un travail de trois années!

EXCEPTIONNEL: le lundi 10 mai vous avez la chance de visionner le documentaire Together We Cycle (Tous à vélo) qui montre comment les Pays-Bas sont devenus cyclables! Je modèrerai cet évènement, qui lancera le film en France en présence des acteurs de la révolution du vélo en France: David Belliard (maire adjoint Paris), Olivier Schneider (Président FUB ), Charlotte Guth (Chef Aménagements cyclables de Paris) et  Gertjan Hulster (réalisateur). Inscriptions (gratuit) ici: https://nostfrancefrancais.wordpress.com/2021/05/03/1323/. N’hésitez pas à diffuser largement autour de vous!

Nous avions décidé de ne pas organiser FARRépare samedi dernier pour des raisons de restrictions sanitaires, mais nous le referons dès que possible.