Les 5 élus Associatifs et Citoyens de Fontenay-aux-Roses : exclus de la majorité pour avoir voulu défendre la liberté d’expression.

Communiqué de presse des élus Associatifs et Citoyens de la ville de Fontenay-aux-Roses.

Lundi 15 janvier 2018, le Maire de Fontenay-aux-Roses, Monsieur Laurent  Vastel (UDI) a annoncé aux élus Associatifs et Citoyens qu’il leur retirait toutes leurs délégations et qu’il allait réunir un conseil municipal extraordinaire pour enlever leur fonction de maire-adjoint à Suzanne Bourdet et Michel Faye, reniant les engagements qu’il avait pris devant les fontenaisiens pour se faire élire.

Les élus Associatifs et Citoyens n’ont pourtant jamais voté contre les délibérations de la majorité, sauf une fois, en octobre 2017, quand le maire a demandé au conseil municipal son soutien pour attaquer la liberté d’expression. Nous ne regrettons pas notre vote même si le prix à payer pour défendre cette liberté fondamentale en démocratie, est notre éviction de la majorité.

La majorité issue des élections municipales avait été élue en 2014 avec un peu moins de 53% des voix. Sans l’alliance avec la liste Associative et Citoyenne qui avait recueilli au premier tour plus de 12% des voix, Monsieur Vastel ne serait pas maire.

Monsieur Vastel et ceux qui le soutiennent encore ne peuvent plus prétendre représenter la majorité des fontenaisiens. Ils ne sont plus de facto légitimes en particulier pour lancer des projets engageant l’avenir de la ville pour des dizaines d’années.

Dans ce cas, en démocratie, la meilleure solution est de donner la parole aux citoyens. Les élus Associatifs et Citoyens demandent au Maire de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que des élections municipales anticipées soient organisées afin que l’équipe municipale qui sera élue ait à nouveau le soutien et la confiance de la majorité des fontenaisiens.

Suzanne BOURDET maire adjointe, Michel FAYE maire adjoint, Céline ALVARO conseillère municipale déléguée, Véronique FONTAINE BORDENAVE et Jean-Marie GASSELIN conseillers municipaux.

Les commentaires sont fermés.