Le point de vue du MODEM de Fontenay sur le bilan après trois ans de M. Vastel

Avec les moyens numériques de prise de photos, et internet, une nouvelle tradition est apparue depuis peu dans les familles : pour souhaiter les vœux, on envoie une carte postale avec les photos des enfants de l’année écoulée. Cela permet de se mettre à jour avec les petits nouveaux, et de se rappeler les bons moments.

C’est sans doute cette nouvelle tradition qu’a voulu nous faire goûter notre nouveau maire, en nous faisant parvenir à tous un lourd catalogue de 16 pages, qui n’apporte rien de nouveau, puisque bien sûr constitué de clichés déjà bien en vue dans le magazine communal. A moins, que ce ne soit pour occuper l’équipe de la « comm… » qui paraît-il aurait quadruplé depuis le maire précédent… Et combien de  temps et d’argent tout cela a-t-il coûté à notre ville?

Sur le fond, on peut aussi porter les avis suivants :
- M. Vastel est à la tête d’une équipe municipale hétéroclite, et dont la cohésion ne parait pas résistante à toute épreuve… Par exemple il semble que les avis divergent sur le besoin et les modalités d’accueillir 4 500 habitants nouveaux.
- Cette équipe, à grands frais, a achevé un projet initié par l’équipe précédente (Nouveau conservatoire) et mené celui de la place de l’église. Le satisfecit délivré allègrement par le Président du Département lors de l’inauguration de cette dernière est en soi un vrai aveu !
- Une double augmentation non impérative en 2016 des impôts locaux…
- A une exception près (Débat d’Orientation Budgétaire), une gouvernance riche de « comm… » mais pauvre de concertation authentique ! Par exemple, le PLU dont la partie dure (règlement) a été établie dans le secret des bureaux de la ville et livrée in extrémis aux citoyens de Fontenay, en court-circuitant la CEMUA – pourtant bien instituée par M. Vastel. Le Maire n’a jamais eu le courage d’inviter les Fontenaisiens à des réunions spécifiques pour présenter et expliquer ses choix. Il a fallu que ce soit le Commissaire enquêteur qui intervienne pour qu’une discussion sérieuse s’établisse avec les Fontenaisiens sur quelques uns des sujets.
- Mais surtout, ce PLU est profondément biaisé : après avoir sanctuarisé les zones pavillonnaires, il ne restait plus qu’à densifier des zones déjà bien peuplées de la ville pour accueillir les 4 500 habitants nouveaux. Et donc refiler la patate chaude de l’obligation légale de construire aux Blagis et au quartier Scarron. Il est hypocrite parce que la réalisation concrète du GRAND plan aux Blagis est peu crédible : financement, calendrier, promesses de relogement incertaines…

A propos du bilan, M. Vastel ne nous donne aucun élément sur ses deux autres mandats communaux, puisque comme l‘on sait, il est :
- Maire de Fontenay (3 441 €),
- Vice-président du Territoire (1 682 €),
Conseiller départemental (2661 €)
- et Conseiller métropolitain (Activité non spécifiquement rémunérée, mais avec une assiduité à la hauteur -M. Vastel a été présent à 3 reprises sur 9 conseils-).

Quels travaux a donc réalisé M. Vastel dans ses quatre cénacles ?
C’est 7 784 Euros que reçoit M. Vastel chaque mois des deniers publics.

Site Internet du MODEM : http://www.modem-fontenay-92.fr/

Les commentaires sont fermés.