L’association Place3Arts, de Fontenay cherche un bâtiment public pour un projet de Pédagogie Organique par le Temps et l’Espace (POTE)

Concernant le devenir d’une ville comme Fontenay-aux-Roses qui passe par la formation des enfants, l’association Place3Arts s’est intéressée à la formation durable des enfants des écoles primaires de la ville, qui impacte des bâtiments publics dont le Conservatoire Soubise.

Un projet pédagogique consultable sur mesopinions.com a été rédigé par l’association, dans le cadre de recherches et d’une rencontre en Novembre 2017 « Centenaire de la traduction de M Montessori par M A Niox Chateau pédagogue qui a travaillé au château Sainte-Barbe en 1917 », et à laquelle a participé des Fontenaysiens.

Le texte intitulé Plan POTE « Pédagogie Organique par le Temps et l’Espace », en 8 articles et Annexes, en harmonie avec les écosystèmes environnementaux, culturels et humains, montre que Fontenay-aux-Roses peut avoir vocation à recevoir l’institut de formation en pédagogie plurielle ; la question de la création de cet institut pour enclencher les pédagogies de demain, ayant été posée lors de la rencontre du 29 Novembre (voir article précédent), son utilité a été reconnue par tous les particpants, dont les pédagogues du public, qui souhaitent s’ouvrir à toutes les méthodes utiles pour former les enfants, invitant le ministère de l’éducation à prendre en charge le fonctionnement d’une telle strucutre. Le ministre de l’éducation, Mr Blanquer a précisé à Mme touzet, présidente de l’association Place3Arts, que c’était aux villes de fournir un bâtiment.

L’association Place3Arts, a donc adressé la synthèse de cette journée au Ministère, et aussi adressé un courrier au préfet des Hauts de Seine, pour repréciser la nécessité de trouver un bâtiment public, sur le territoire de Fontenay, haut lieu de la pédagogie qui a reçu la traductrice de M Montessori, l’école Normale et le pédagogue A Stern. Elle a également mentionné la ville de Sceaux, celle-ci disposant d’un ancien conservatoire, qu’elle souhaite garder non à l’instar de Fontenay-aux-Roses,qui souhaite vendre le bâtiment conservatoire.

Nous vous remercions pour votre participation collaborative, et de permettre à l’expérimentation du plan POTE et de sa pédagogie organique autour du vivant, pour prendre soin de la formation de l’enfant dans sa dimension corporelle, émotionnelle, sensorielle, intellectuelle, et intuitive ».

Joëlle Touzet, présidente de l’association Place3Arts

lire et soutenir le plan POTE : mesopinions.com   ou   https://place3arts.wordpress.com/ecole-alternative/

Les commentaires sont fermés.