Grèves SNCF: tentez le « covélotaf »!

« La liberté, ce n’est pas d’avoir une voiture, mais de ne plus en avoir besoin »
Si la grève SNCF vous empêche d’aller au travail, et que les bouchons ne vous tentent pas non plus, vous pouvez tenter la solution vélo. Il suffit de regarder sur cette carte interactive, créée par l’association MDB, pour trouver votre « ligne vélo »:
Les trajets « vélotaf » inscrits par les cyclistes souhaitant aider leurs voisins à découvrir le vélo comme moyen de déplacement.
Sur cette carte vous trouverez forcément un itinéraire proposé par un cycliste qui passe à coté de chez vous pour aller travailler à Paris par exemple. Contactez le cycliste par mail, et il ou elle se fera un plaisir de vous accompagner à votre travail gratuitement. Vous ferez alors du « co-vélotaf« : aller ensemble au « taf » à vélo.
Exemple: sur cette carte vous trouverez mon trajet quotidien de « vélotaffeur » de Fontenay-aux-Roses à Paris, un trajet de 8 km que je parcours en 35 minutes de porte à porte sans effort particulier. Si vous voulez, je vous accompagne et vous montre comment transformer votre trajet du travail une séance de bien-être quotidienne. Ensuite libre à vous de poursuivre l’expérience ou pas tout seul (contactez-moi via steinvanoosteren@hotmail.com).

Le concept plaît tellement que cette vidéo, où j’explique le concept proposé par notre adhérente Marie-Florence Chabbal, a été visionnée déjà plus de 300.000 fois: https://www.youtube.com/watch?v=1mqmbbMB_qg.

 Si vous voulez aider FARàVélo à faire décoller le « covélotaf » en banlieue:
1/ Collez cette affiche covélotaf sur la machine à café de votre entreprise et sur le local à vélo (cliquez ici):
2/ Venez prendre un verre avec nous ce vendredi 11 mai 2018 au Café de la Gare à partir de 18h30 lors de notre Apéro FARàVélo. Ce sera une façon très belle et utile de célébrer la Journée du Déplacement au Travail à Vélo (le 10 mai 2018). Voici l’invitation Facebook à faire tourner:
Notre dernier #ApéroFARàVélo était un grand succès: les participants venaient d’une petite dizaine de villes différentes!
Merci pour votre aide pour développer des transports propres en banlieue. Attention toutefois: vous risquez de prendre goût sérieusement à votre nouvelle liberté de déplacement!
Stein van Oosteren
Président de FARàVélo

Les commentaires sont fermés.