Compte-rendu de l’atelier du 9 Novembre de la concertation sur la Place de Gaulle

C’est la société Médias Conseil, basée à St Denis, spécialiste des concertations sur l’urbanisme qui a été choisie par la Mairie, après un appel d’offre pour cette concertation.

Normalement, pour la concertation, il y aura 3 ateliers et une balade urbaine.

Les thèmes des ateliers ont été définis à l’avance :

  • Jeudi 9 novembre : Atelier autour des usages dans les différents espaces
  • Lundi 20 novembre : Atelier autour des déplacements doux et motorisés
  • Mercredi 29 novembre : Atelier autour de l’identité et l’ambiance des lieux

La balade urbaine est prévue le Samedi 2 décembre de 10h30 à 13h30. Départ : parvis de l’Hôtel de Ville

Pour l’atelier du 9 Novembre à 19 heures qui a duré jusqu’à 22 heures, il y avait 25 inscrits et 20 présents.

Quelles sont les raisons qui expliquent qu’il y a eu si peu de participants :

-        Horaires inappropriés pour des gens qui travaillent ?
-        Il fallait une inscription préalable

Il y avait 2 animatrices, dont une avec une formation d’architecte. Elles ont dit qu’elles rédigeraient une synthèse de chaque atelier.

Nous avons demandé que ces synthèses soient mises sur le site de la ville, et qu’il y ait une réunion publique de restitution.

Pour cet atelier, il ne s’agissait pas de discuter des 3 scénarios présentés lors de la réunion publique du 18 Octobre et disponibles sur le site de la ville :

https://www.fontenay-aux-roses.fr/1519/projet-d-amenagement-de-la-place-du-general-de-gaulle.htm

Quel est le périmètre des espaces pour la concertation(cliquez sur l’image pour agrandir la photo)?

Comment s’est effectué le travail de l’atelier ?

Il y a eu 4 parties :

  • Présentation de 25 photos de différentes zones : il s’agissait pour chacun de mettre sur un post-it, une proposition d’utilisation future, qui ne soit pas forcément la même que celle actuelle
  • Présentation d’usages possibles : il s’agissait de mettre sur un post-it dans quelle zone on pensait pouvoir mettre cet usage
  • Description d’autres usages possibles à mettre sur un post-it
  • Sur des grands plans du quartier, positionner les usages que l’on souhaite : il y avait 2 plans. Il fallait qu’il y ait un certain accord entre les participants

Exemple d’une photo présentée : 

Il fallait dire si on souhaitait ou non maintenir le parvis du Château La Boissière exempt de tout stationnement de voiture, vélos…

Lors de l’atelier, d’autres points que le thème des usages ont été abordés, comme les parkings et la circulation. Il n’y a pas eu d’accord d’autant qu’il y a des inconnues. Cela sera traité sans doute dans l’atelier sur les déplacements doux et motorisés. En particulier, on peut prévoir des déposes minutes pour le Conservatoire sur la placette prévue Avenue Dolivet.

La présence d’un bâtiment à la place du pignon St Prix, devant le marché a perturbé les utilisateurs.  En effet, cette zone ne se trouve pas dans l’espace défini pour la concertation tandis qu’un nouvel immeuble induit des usages dont il faut tenir compte !

La présence d’un bâtiment en face du Marché n’a pas été discutée, mais la majorité des personnes présentes se sont manifestées pour une esplanade sécurisée, libre au sol, piétonne, sans stationnement.

 Par moment les animatrices ont fait un vote à main levées. 

Voilà les points sur lesquels se sont dégagés une majorité :

  • Une continuité de l’espace entre le parvis de la Mairie, la place arborée et le parvis du Château
  • Une utilisation polyvalente de tout l’espace, en incluant le parvis du Château
  • Garder la place en espace arboré, comme actuellement, avec remplacement des arbres pas forcément avec le même nombre de rangées d’arbres et en installant des bancs, comme actuellement
  • Prévoir des cheminements piétons, comme sur la figure du scénario 3
  • Prévoir le déplacement du monument aux Morts,
  • Prévoir l’élargissement des terrasses sur le côté Ouest de la place, depuis la boulangerie jusqu’à Innovizza et Café du Marché
  • Pour le Parc du Château Laboissière, qu’il reste un espace arboré, avec des cheminements piétons, un espace de jeux pour enfants…
  • L’ouverture du Parc du Château Laboissière doit se faire depuis l’avenue Dolivet et sur coté la rue de la Demi-Lune
  • La terrasse du Château pourra être transformé en Théâtre de verdure, en café éphémère, ou utilisée pour des expos temporaires
  • L’utilisation polyvalente peut être : événementiels, cinéma en plein air, expos photos, jeux pour adultes (échecs…)
  • L’ensemble de l’espace entre le parvis de la Mairie et le parvis du Château devrait être piéton au maximum (avec cependant l’autorisation de passer pour certains types d’usagers : livreurs, urgence, technique, riverain… et dans certains créneaux horaires

Jean François BRESSE, Jean Max Drouot, Antoine Thill, Fabrice Beckers

Les commentaires sont fermés.