Confinement Covid 19 : Navigo remboursé pour le mois d’avril et les 10 premiers jours de mai

Remboursement intégral du Passe Navigo à tous les abonnés pour le mois d’avril

Le Conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités a voté le remboursement intégral du passe Navigo à tous les abonnés, pour le mois d’avril. Cette mesure concerne les abonnements suivants :
- Navigo mensuel et annuel pour avril
- Navigo senior
- Carte Imagine R
Même s’ils ne bénéficient pas des 50% de l’employeur, les télétravailleurs, les salariés en chômage partiel ou total ainsi que les indépendants qui ont dû fermer leur activité, se verront rembourser à 100% leur forfait Navigo pour le mois d’avril.
Geste supplémentaire pour les 10 premiers jours de mai
Le Conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités a également voté le remboursement des 10 premiers jours du mois de mai pour :
- Navigo mensuel et annuel, remboursement de 25€ supplémentaires, soit 100€ au total
- Navigo Senior et Imagine R, remboursement de 12€ supplémentaires, soit 50€ au total
Une procédure simple
Pour se faire rembourser, il suffira de se connecter sur une plateforme dédiée et de renseigner quelques informations. Cette plateforme sera mise en ligne dans le courant du mois de mai.

Propositions d’Île-de-France Mobilités en matière de mobilités au gouvernement

Le plan de déconfinement devra prendre en compte plusieurs principes essentiels à la sécurité des utilisateurs des transports en commun :
- Île-de-France Mobilités appelle toutes les entreprises et administrations à maintenir le maximum de leurs employés en télétravail, à s’organiser pour lisser les horaires de ceux qui doivent impérativement se déplacer et à promouvoir les modes alternatifs.
- Île-de-France Mobilités demande à L’Etat d’imposer le port du masque obligatoire pour les voyageurs, contrôlé par les forces de l’ordre avec verbalisation des contrevenants. Les agents assermentés des opérateurs de transports doivent être autorisés à verbaliser en plus de la police nationale. Il est demandé que L’Etat puisse mettre en oeuvre un contrôle rigoureux à l’entrée des gares et stations, et ce dès le premier jour.
- L’Etat doit fournir à chaque francilien des masques.
- Île-de-France Mobilités demande aux opérateurs de mettre en oeuvre une offre de transport au maximum de leurs capacités le plus rapidement possible à partir du 11 mai afin de permettre de respecter le plus possible la distanciation sociale ;
- Île-de-France Mobilités élaborera toute mesure appropriée, en lien avec les opérateurs de transports, permettant de rappeler les consignes de l’Etat et les gestes barrière.
- Île-de-France Mobilités demande aux opérateurs de mettre en place un plan de nettoyage et de désinfection renforcé des matériels roulants (trains et bus) mais également des espaces publics dans les gares et stations de métro.

L’Autorité Organisatrice élaborera toute mesure à court terme permettant de favoriser les mobilités alternatives et notamment :

1. Le vélo en plus des différentes mesures concrètes déjà mises en place pour encourager les Franciliens à utiliser des mobilités douces
➢ L’aide à l’achat de 500 euros d’un Vélo à Assistance Electrique disponible sur mes-demarches.iledefrance-mobilites.fr
➢ 5000 vélos Véligo location supplémentaires et 500 Véligo Cargos à Assistance électrique disponible à la location en 2020
➢ Gratuité des parcs à vélo d’Île-de-France Mobilités Véligo pour les abonnés Navigo Annuel, Imagine R et tarification Senior

2. Le covoiturage, sous réserve qu’il permette le respect de la distanciation.
Île-de-France Mobilités offre aux automobilistes franciliens la possibilité d’ouvrir leur portière, si les gestes barrières sont respectés.

  • Si vous êtes conducteur : il suffit de télécharger et de s’inscrire sans attendre sur une des 5 plateformes de covoiturage partenaires de l’opération afin de proposer de partager son véhicule, chaque trajet est rémunéré de façon avantageuse grâce à une subvention spéciale accordée pour chaque trajet par Île-de-France Mobilités de 4 euros.
  • Si vous êtes passager : depuis l’application Vianavigo (App Store –Google Play) ou le site internet Vianavigo, vous trouverez la liste des trajets de covoiturage correspondants à votre besoin. Le résultat précise l’opérateur de covoiturage, le lieu de prise en charge, les horaires de départ et le temps de parcours. Une fois le choix fait, Vianavigo vous redirige vers le site du partenaire concerné qui finalise la réservation et la mise en relation avec le conducteur.

Plateformes de covoiturage partenaires : BlaBlaLines, Covoit’ici, Karos, Klaxit, Ouihop

Quel sera le stationnement et la circulation à Fontenay, suite à la réunion du 4 Avril 2018 ?

La mairie de Fontenay a fait appel au cabinet ITER, de conseil en mobilités pour faire un diagnostic et un bilan du stationnement et de la circulation à Fontenay.

On peut télécharger sur le site de la ville, la présentation qui a été faite le 12 Septembre : https://www.fontenay-aux-roses.fr/190/voirie-et-travaux.htm

A la suite de cela, un groupe de travail a été constitué, le Comité Thématique sur la Circulation et le Stationnement à Fontenay, constitué de représentants de chacun des cinq quartiers de Fontenay et de citoyens volontaires qui se sont manifestés auprès de leur Comité d’Habitants. Le rapport a été fourni à la date demandée par la Mairie, fin Octobre 2017

Vous pouvez télécharger ce document : Bilan travaux Comité thématique circulation stationnement VF

Pour connaitre les principaux éléments du diagnostic pour la circulation et les résultats du groupe de travail, voir l’article précédent.

Un plan d’actions a été préparé par la ville.  Il a été présenté lors de la réunion publique du 4 avril 2018. Le groupe de travail n’a pas été recontacté avant cette réunion comme une réunion de restitution. Certaines des propositions ont été prises en compte, mentionnées, ci-dessous par « Groupe de Travail »

Objectifs et principes

  • Gratuité du stationnement : maintien du système actuel (« Groupe de Travail »)
  • Innovation : développement de solutions de stationnement intelligent
    • Expérimentation et concertation : les habitants seront invités à tester les évolutions proposées avant de les valider (« Groupe de Travail »)
    • Lisibilité : clarification des périmètres et réglementation de stationnement, amélioration de la signalétique
    • Continuité : des améliorations ponctuelles pour optimiser la circulation et le stationnement

Suppression de la zone verte en centre-ville

  • Objectifs : une réglementation plus cohérente avec l’usage, plus de places pour les résidents
  • Action :
    • Suppression de la zone verte (demi-journée) en centre-ville et rue Jean Jaurès  (60 places) et avenue Lombart (23 places) par des places de stationnement non réglementé
      => Commentaire :
      - Rue Jean Jaurès, la zone verte est bien respectée. Si les places deviennent non réglementées, il y aura beaucoup de voitures ventouses.
      - avenue Lombart, il y a bien 23 places en zone verte mais elles ne sont pas respectées. 
    • Maintien de la zone verte (demi-journée) rue Pécaut, près de la gare (20 places)

Restreindre le périmètre de la zone bleue

  • Objectifs :
    • une réglementation plus cohérente avec l’usage
    • plus de places pour les résidents
    • inciter les pendulaires à ne pas venir en véhicule individuel
      => Commentaire : Il n’est pas évident que la réduction de la zone bleue  va inciter à ne pas venir en voiture
  • Action : Suppression de 60 places en zone bleue

Homogénéiser la réglementation et les dispositifs d’information pour le stationnement de courte durée

  • Action :
    • En concertation avec les commerçants, uniformiser la réglementation des places en dépose minute en les faisant évoluer soit en zone bleue soit en borne limitée à 30 minutes
      => Commentaire : voir par exemple, avenue Lombart
    • Conserver le fonctionnement en dépose-minute, aux horaires d’entrée/sortie des écoles, comme pour l’école et la crèche des Pervenches

Maintenir le contrôle du stationnement

  • Objectif :  améliorer la rotation du stationnement en centre-ville
  • Action :
    • Maintenir le poste d’ASVP (Agent de Surveillance de la Voie Publique) à temps plein (« Groupe de Travail »)
    • Varier les circuits de rotation (heure de passage, sens du circuit),
    • Durant le premier mois de mise en service, informer les usagers en infraction, puis verbaliser

Limiter l’impact des voitures ventouses

  • Objectif :  Eviter que le stationnement sur la voirie ne se transforme en garage personnel
  • Action :
    • Publier un arrêté pour limiter le stationnement sur la même place à 24 ou 48 heures (du lundi au vendredi) sur les zones suivantes :
      - Centre ville
      - proximité Université de Sceaux (avenue Paul Langevin, rue augustin Claude)
    • Communication ciblée et verbalisation progressive

Neutraliser les places de stationnement en amont des traversées piétonnes (décret du 5 Juillet 2015)

  • Objectifs : 
    • Améliorer les conditions de déplacement des piétons (plus de sécurité)
    • Densifier l’offre de stationnement vélo
    • Action : (« Groupe de Travail »)
      • Généraliser la neutralisation d’une place de stationnement en amont d’un passage piéton
        => Commentaire : L’argument visibilité piétons ne se justifie que dans les zones très piétonnières
      • Consulter les associations locales de cyclistes et les Comités d’Habitants pour définir les besoins

Aménager une consigne à vélos sécurisée à la gare

  • Objectif :  Favoriser le report modal Vélo – RER
  • Action :
    • Implantation d’une consigne sécurisée près de la gare (emplacement à définir)

Marquer au sol les places de stationnement sur toutes les voies

  • Objectifs :
    •  Clarifier la réglementation du stationnement en centre-ville
    • Améliorer la lisibilité de l’offre de stationnement dans les quartiers résidentiels
    • Action (« Groupe de Travail »):
      • Refaire le marquage du stationnement de la rue Boucicaut
      • Poursuivre le marquage dans les quartiers résidentiels, commencé en 2017, en lien avec les riverains et les Comités d’habitants
      • Ce marquage peut avoir comme conséquence de limiter les possibilités de croisement. Il sera alors nécessaire de définir un sens prioritaire (concertation avec les riverains)

Modifier le stationnement du parking du marché

  • Objectifs :
    • Améliorer la fréquentation du parking
    • Limiter les couts de fonctionnement pour la ville
    • Action (« Groupe de Travail »):
      • La tarification horaire du niveau -1 est supprimée. Ce niveau devient gratuit en zone bleue
      • La gestion de la limite entre le niveau -1 et le niveau -2 est à étudier. Ce peut être une barrière ou une grille déclenchée par télécommande manuelle
        => Commentaire : il n’est pas évident que le niveau -1 soit beaucoup plus utilisé en semaine, car les utilsateurs qui vont faire leur course dans les super-marché, comme Carrefour Market et Auchan voudraient se garer beaucoup plus près.

 Définir les modalités d’accès et de fonctionnement du futur parking public de la Cavée

  • Objectif :  définir un fonctionnement cohérent avec la politique de stationnement de la ville
  • Action : Accompagnement de la ville pour définir les accès et le mode d’exploitation

Expérimenter des solutions de stationnement connecté

  • Objectif :  optimiser la recherche de places de stationnement via des applications
  • Action : 2 Start-up et la société Orange ont été contacté pour des solutions de stationnement intelligent

Politique de stationnement et publics ciblés

  • Optimiser le stationnement des visiteurs en centre-ville
  • Améliorer les conditions de stationnement et de report modal pour la gare du RER
  • Les autres actions ciblent soit les résidents, soit l’ensemble des usagers

Rue Estienne d’Orves

  • 3 scénarios sont étudiés par un cabinet et un groupe de travail (riverains, comité d’habitant)
  • Scénario privilégié : mise en sens unique de la rue en sens montant, depuis l’allée Fleurie à la place Carnot, sauf pour les bus => Mais pas de décision prise actuellement

Rue Boris Vildé

  • Mise en sens unique descendant depuis le croisement avec la rue Philippot jusqu’à la rue Guérard

Rue de la Roue

  • Mise en sens unique depuis l’avenue Foch jusqu’à l’avenue Gabriel Péri
  • Maintien du stationnement
  • Implantation de chicanes pour limiter la vitesse
    => Commentaire : Il faudrait aussi élargir le trottoir sud de la rue de la Roue en supprimant quelques places de stationnement

Débat avec les habitants

Question : Le parking du RER est souvent plein, et surtout environ 25 % des places sont occupés par des voitures qui ne sont pas de Fontenay, quelle solution pourrait être envisagée ?
Réponse : la solution serait la mise en place d’une carte résidentielle. Celle-ci ne peut pas être gratuite, mais son prix pourrait aller jusqu’à 80 € /an. Cela obligerait à créer un service spécifique à la mairie.
Commentaire : le groupe de travail avait proposé de créer des zones de stationnement résidentiel délimitées correspondant aux zones « points noirs ». Il y aurait dans ces zones 10 % de places réservées aux visiteurs. Ils proposaient des cartes payantes qui serait une bonne incitation à réduire le parc automobile. Par contre le montant proposé était beaucoup plus raisonnable (50 €/an) pour ne pas discriminer par l’argent.

Question : la ville de Bagneux a fait le choix mettre le stationnement payant, à cause de la nouvelle gare du Métro ligne 4 et de la ligne 15. Par contre, des voitures de Bagneux viennent se garer dans la rue des Bénards. Que compte-vous faire ?
Réponse : s’il s’agit de voitures ventouses, elles seront verbalisées comme les autres.

Question : Pour les vélos, comptez-vous mettre en place, le tourne à droite aux feux rouges ?
Réponse : ceci sera à étudier, pour différents croisements.

Question : pensez-vous généraliser les Double Sens Cyclable (DSC) ou vélo en contre-sens dans les rues en sens unique ?
Réponse : nous mettrons en place cette mesure dans certaines rues, en discutant avec la groupe Vélo et les riverains

Question : Est-il possible d’envisager une expérience d’une journée sans parking dans la rue Boucicaut ?
Réponse : la rue Boucicaut est une rue commerçante très fragilisée. S’il n’y a pas de possibilité de parking devant les commerçants, en particulier de bouche, ils perdent environ 20 % de leur chiffre d’affaires. Cela a été le cas, par exemple pour la boulangerie en face de la place de l’Eglise, pendant les travaux.
Commentaire : les travaux de la place de l’Eglise ont concerné beaucoup les trottoirs et ont duré 9 mois. La rue Houdan à Sceaux est une rue piétonne sans parking et cela n’empêche pas les commerces de fonctionner. Ce qu’il faut, ce sont des parking dissuasifs à proximité, comme ce sera le cas avec le parking du marché.

Question : Est-ce que l’on peut envisager qu’il n’y ait pas de circulation sur la place de Gaulle ?
Réponse : en dehors des commerçants qui ont besoin de parkings, la Maison de la Musique et de la Danse a besoin de déposes-minutes.

Ont été évoqués aussi les problèmes de circulation rue François Moreau, rue des Pierrelais, rue André Salel et le stationnement près de l’école et la crèche des Pervenches.

Quel sera le montant des Contraventions (PV) en cas d’infraction ?

Au 1er janvier 2018, la réforme de la décentralisation du stationnement payant est entrée en vigueur, avec une tarification du forfait post-stationnement (FPS) désormais fixée par les villes. Le FPS n’est pas une amende pénale et ne concerne pas Fontenay-aux-Roses où le stationnement est gratuit.

En revanche, les PV liés aux zones réglementées (notamment en centre-ville), sont passés de 17 € à 35 € depuis le 1er janvier. Il s’agit là d’une décision gouvernementale et non municipale, comme la mesure qui a fait passer les contraventions de 4e classe (stationnement sur une place handicapée, un passage piéton…) de 35 € à 135 € en 2015. En cas de stationnement gênant, d’absence de disque ou de dépassement de durée sur les zones vertes et bleues, vous risquez donc une amende pénale de 35 € minimum, appliquée par les agents de la Police municipale qui contrôlent les infractions.

Est-ce que l’on peut avoir le plan de la ville avec les différentes zones ?

Oui, 157 voies à Fontenay-aux-Roses (avenues, rues, chemins, places…) sont à retrouver sur le plan de la ville actualisé, où figurent également les différents équipements de la ville.

Ce Plan 2018 est disponible dans les équipements publics.

Gare Châtillon – Montrouge : fermeture du carrefour à la circulation à partir du 4 avril jusqu’à la fin 2019

Afin de permettre la construction de la future gare Châtillon – Montrouge qui sera ituée à 30 mètres de profondeur, et desservie par la ligne 15 Sud, le carrefour situé entre les avenues de la République, Marx Dormoy et Jean Jaurès sera fermé à partir du 4 avril et ce jusqu’à fin 2019.

=> Des itinéraires de substitution seront mis en place. Voir le lien : https://www.societedugrandparis.fr/gpe/actualite/gare-chatillon-montrouge-fermeture-du-carrefour-la-circulation-jusqua-la-fin-2019-1703

RUPTURE DE LA CORRESPONDANCE BUS-METRO LIGNE 13 A CHATILLON-MONTROUGE

COLLECTIF DES  ASSOCIATIONS RIVERAINES DU RER B ROBINSON

Au printemps 2016, le CARRRO était informé par ses associations adhérentes de la rupture des correspondances entre les bus 195 (Robinson RER- Chatillon Montrouge métro ) et 294(Chatillon Montrouge métro – Igny RER) avec la station de métro ligne 13 à Chatillon Montrouge, ceci sans aucune concertation avec les associations d’usagers.

Il a demandé rendez-vous à la Vice- présidente concernée du Territoire « Vallée Sud » parce que la station Chatillon- Montrouge compte plus de 6 millions de voyageurs entrant (https://data.ratp.fr) dont l’écrasante majorité utilise un bus en pré-acheminement. La question dépasse donc largement le cadre communal de Chatillon.

Le Territoire « Vallée sud » était en création et sa réponse est arrivée quelques 6 mois plus tard. Du moins est-elle arrivée et le CARRRO a été reçu par Marie-Hélène Amiable, chargée des déplacements. Elle a accepté de créer, comme il en existait un dans l’ex Communauté d’agglomération des Hauts de Bièvre, un Comité local des transports, qui permettra aux usagers de faire entendre leur voix.

Les usagers des bus 195 et 294 perdent désormais, et pour une prévision de 6 ans, une demi-heure par jour pour gagner la station de métro ou en revenir.

Le silence assourdissant des élus (Chatenay-Malabry, Fontenay-aux- Roses, Le Plessis- Robinson , Sceaux) dont les usagers sont les électeurs , a conduit le CARRRO à demander l’intervention du député de la 12 ème circonscription des Hauts de Seine, Jean-Marc Germain.

Le CARRRO ne manquera pas de vous informer des améliorations que les utilisateurs des transports collectifs attendent.

Vos témoignages sont bienvenus : carrrob@free.fr