Inauguration des équipements sportifs: samedi 14 septembre

La Ville de Fontenay-aux-Roses inaugure les équipements sportifs qui ont été rénovés ou créés ces derniers mois.

15h : inauguration du chalet du tir à l’arc (pas de tir à l’arc, rue Jean-Noël Pelnard)
16h : inauguration du terrain synthétique du parc qui a été rénové en juin, suivi d’un match amical
17h30 : inauguration de la halle sportive du Panorama avec démonstration de l’ASF handball

Pourquoi le projet de l’ancienne salle de danse de l’ancien bâtiment du Conservatoire a t’il été abandonné ?

Lors d’un article précédent, nous avons évoqué le devenir l’ancienne salle de danse de l’ancien bâtiment du Conservatoire : http://www.nouvellesdefontenay.fr/que-va-devenir-lancienne-salle-de-danse-de-lancien-batiment-du-conservatoire/

L’ancien bâtiment du Conservatoire de Musique et de la Danse est situé entre la rue du Dr Soubise et l’avenue Jean Moulin, avec un petit parking coté Dr Soubise et un grand parking coté avenue Jean Moulin. Ce bâtiment est fermé depuis Septembre 2016.

La municipalité actuelle a décidé de garder l’ancienne salle de danse, qui a un accès coté avenue Jean Moulin.

L’ancienne salle de danse va devenir une salle polyvalente :

-        Salle d’exposition
-        Salle pour les gymnastiques douces et le yoga

Cette salle a une surface de 177 m2.

Qu’est-ce qui justifiait ce projet ?

Salle d’exposition :

La ville possède déjà deux salles d’expositions permanentes :

-        A la médiathèque
-        Au hall administratif de la mairie

Créer une salle d’exposition, même si elle peut être justifiée, nécessitera du personnel. De plus elle sera assez excentrée, sans parking à proximité.

Salle pour les gymnastiques douces et le yoga

Celle-ci est tout à fait justifiée, car il y a une demande très importante sur la ville. Cela a été confirmé, lors des Assises du Sport et annoncé par le Maire à cette occasion.

Pour que les 2 activités puissent fonctionner en même temps, il faut que la salle soit partagée en 2 et que les activités soient indépendantes.

Les gymnastiques douces (méditation, shiatsu, pilâtes, yoga…) nécessitent un sol propre et bien isolé du fait des exercices au sol. Les cours ont lieu en général le soir à partir de 18 H.

Le yoga et autres gymnastiques douces nécessitent une surface de 80 m2 environ car les cours ne fonctionnent qu’au plus avec 20 élèves. Il est nécessaire d’avoir une réserve pour stocker le matériel.

Quel était le détail du projet ?

▪         Aménagement paysagé de la cour
▪         Mise en accessibilité depuis la voirie (rampe)
▪         Remplacement des menuiseries extérieures
▪         Réfection totale de la toiture
▪         Aménagement en salle polyvalente du demi-niveau bas (167m²) avec mise aux normes PMR
▪         Aménagement du demi-niveau haut (une cuisine (14,7m²) + une salle de réunion (26m²) + 1 local ménage (2m²) + Sanitaires (22m²)
▪         Un couloir dégageant sur la cour anglaise côté rue Soubise pour l’évacuation (sécurité incendie, 35m²)

Quel était le coût de ce projet ?

Le coût annoncé lors du Conseil Municipal du 12 Novembre 2018 était de 1 M€.

Ce budget correspond à la recette de la vente du reste du bâtiment de l’ancien Conservatoire qui fait actuellement l’objet d’un recours.

Ce projet a fait l’objet d’un appel d’offre, plusieurs fois, mais n’a pas trouvé preneur à ce montant là. Les montants proposés dépassaient de plusieurs centaines de K€ le montant du budget prévu. L’appel d’offre a été arrêté sur ce projet là.

La décision du Maire annoncée au Conseil Municipal du 20 Mai : le projet actuel est abandonné.

Il n’y aura pas de nouveau projet avant plusieurs mois, car cela nécessite le travail d’un architecte, un nouveau permis de construire, un nouvel appel d’offre.

Quelles sont les conséquences actuelles de cet abandon ?

La salle de danse aurait pu être utilisée provisoirement, grâce à de petits aménagements, avec un budget de 120 k€, comme cela  annoncé par le Maire, lors du Conseil Municipal du 7 juin 2017.

=> Malheureusement cela n’est plus possible, car le parquet de la salle de danse a été arraché et mis à la poubelle (voir photo de l’article précédent)

 Depuis combien de temps, ce bâtiment n’est plus utilisé ?

Le transfert des activités du bâtiment du Conservatoire a été effectué en Septembre 2016. Cela va faire bientôt 3 ans que ce bâtiment n’est plus utilisé. Compte-tenu des délais des travaux qui étaient prévus, ce n’est pas avant 2021 ou 2022 que ce bâtiment pourra être utilisé.

Les maîtres nageurs des piscines du Territoire Vallée Sud Grand Paris dénoncent leurs mauvaises conditions de travail

Source : Le Parisien 92 du 9 Mai : http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/montrouge-les-maitres-nageurs-ont-le-blues-09-05-2019-8068974.php#xtor=EREC-1481423605-[NL92]—${_id_connect_hash}@1

Des maîtres nageurs, des représentants du personnel de Vallée Sud Grand Paris (VGSP), gestionnaire des piscines du territoire, ont tracté ce jeudi midi devant l’Aquapol de Montrouge, dans le cadre de la grève nationale. « Nous sommes catastrophés par le management à la dure, les pressions… Les employés n’en peuvent plus », rapporte une représentante de l’Unsa.

Elle évoque l’exemple d’un maître nageur contraint d’ouvrir les bassins alors qu’il était seul – au lieu de deux – pour les surveiller.

Puis un autre cas où les maîtres nageurs ont dû batailler pour obtenir la fermeture de la piscine de Fontenay-aux-Roses une journée, le temps de faire intervenir un technicien pour réparer le système de filtrage.

« Fermer le moins possible, c’est un acte de bonne gestion, défend Jean-Didier Berger, président de Vallée Sud Grand Paris et maire (LR) de Clamart. Mais dès qu’il y a le moindre souci d’hygiène ou de sécurité, la piscine est immédiatement fermée. Les consignes sont strictes, et les équipes très pros ». Pros, mais manifestement tracassées.

« Si on ne fait pas ce que le coordinateur dit, on nous change de piscine du jour au lendemain », assure un maître nageur qui, comme tous ses collègues, a souhaité garder l’anonymat. Or, c’est nous qui sommes garants du respect du plan d’organisation de la surveillance et des secours, et qui devons décider si on ouvre ou pas. Ceux qui sont en CDD ou vacataires n’osent rien dire. Et ceux qui sont titulaires sont dégoûtés ».

Après le Grand Débat National, le GDLV (Grand Débat Laurent Vastel)

Après avoir participé mollement au Grand Débat National, et l’avoir finalement saboté, Laurent Vastel lance son GDLV …

A la fin décembre, les Maires ont été invités par le Président de la République à organiser des débats, pour connaître le sentiment des citoyens dans le contexte des manifestations des Gilets jaunes. Bien sûr, cette demande n’avait aucun caractère obligatoire. Et les élus LR du 92 n’ont pas souhaité y répondre positivement : « oui, aux cahiers de doléances dans toutes les villes LR, non à l’organisation de débats par les municipalités »[1]. A la demande d’un élu qui souhaitait que « des cahiers soient ouverts en mairie », Laurent Vastel répondait : « les personnes qui n’ont pas internet peuvent tout à fait venir à l’hôtel de ville et utiliser les ordinateurs de la mairie »[2]. J’ai moi-même effectué cette démarche, et je me suis trouvé en face d’une personne de l’accueil de la ville, toute gênée de m’inviter à passer dans la pièce voisine pour utiliser un ordinateur de la ville…

Quant au débat, après avoir déclaré qu’il n’en organiserait pas, il s’est senti obligé lors de la conférence de notre député (21 janvier, à Fontenay) de changer d’avis. Mais en précisant bien que ce ne serait pas lui qui animerait la réunion. La réunion a donc eu lieu le samedi 16 février, animée par un professionnel, qui promettait de faire parvenir le compte-rendu aux personnes inscrites. Suite à une relance dans Les nouvelles de Fontenay du 19 mars[3], le compte-rendu a été finalement diffusé. Mais il n’a jamais été transmis aux autorités : « Le compte-rendu de la réunion du Débat National organisé par la Mairie vient d’être publié, mais n’apparaît pas sur le site du Débat National : pourquoi ? » titraient le 25 mars Les Nouvelles de Fontenay. Les cent personnes qui se sont déplacées le 6 février sont-elles ravies que  leur travail soit aussi cavalièrement jeté à la poubelle… Est-ce là la conception de la démocratie participative de Laurent Vastel ?

Depuis la semaine du 1er avril, on nous distribue un tract (Tract Vastel (questionnaire) intitulé Ensemble, continuons à imaginer Fontenay Demain, (dans lequel Laurent Vastel nous invite à une « consultation sur [nos] attentes, [notre] vision et [nos] propositions pour les élections municipales de 2020. Ce tract comporte une liste de question – assez pauvres du reste – et invite à une réunion le 19 juin pour la restitution du Grand Débat Laurent Vastel. Laurent Vastel aurait-il, entre le 16 février et le 1er avril, changé d’avis sur les vertus du débat[4] ? Ou bien s’agit-il d’un pur exercice de comm ? Comme d’habitude ! Venez-donc nombreux le 19 juin pour avoir la réponse !

D’un point de vue civique, on peut s’étonner qu’à la veille des élections européennes – cruciales pour le pays – Laurent Vastel ne s’intéresse qu’à sa – modeste – réélection, qui n’aura lieu – peut-être – que dans un an.

Michel BAYET


[1] Le Parisien du 14 janvier

[2] Le Parisien du 10 janvier

[3] Pourquoi n’y a-t-il pas eu de compte-rendu de la réunion du Débat National organisé par la Mairie le 16 février ?

[4] N’oublions pas le ‘débat’ sur l’aménagement de la Place de Gaulle…

Conseil Municipal du 17 décembre : questions et vœux posés sur l’ancien bâtiment du Conservatoire + projets d’investissement par les élus des groupes Mouvement radical, PS, PCF et EELV

QUESTION ORALE CONCERNANT LE PROJET D’AMENAGEMENT DE LA SALLE DU RDC (salle de danse) DE L’EX CONSERVATOIRE MUNICIPAL

Au regard du coût conséquent de cet aménagement (qui représente l’équivalent de 10 points de taxe d’habitation), l’ensemble des groupes d’opposition demandent solennellement au Maire d’apporter les précisions suivantes au Conseil Municipal :

1/ Ce projet d’aménagement a t-il fait l’objet d’un concours d’architectes et si oui selon quel cadrage préalable ?
2/ Quels ont été les critères de choix du projet retenu ?
3/ Quel est le coût résiduel pour la ville au regard des éventuelles subventions attendues de la part de l’Etat, de la Région, du Département ou du Territoire ? Merci de détailler les demandes de subventions qui ont été faites
4/ De quelles natures précises sont les travaux qui seront engagés ?
5/ Quel est le montant des travaux lot par lot ?
6/ Quel est le montant des études et honoraires ?
7/ Quel sera le coût annuel récurrent lié à l’exploitation de ces locaux ?

Texte complet : 20181203 question orale conservatoire CM 17 dec

VŒU DE L’OPPOSITION MUNICIPALE DEMANDANT UN MORATOIRE JUSQU’AUX PROCHAINES ELECTIONS MUNICIPALES SUR LA VENTE DE L’EX CONSERVATOIRE

Considérant que, s’agissant du devenir des bâtiments de l’ex Conservatoire de la rue du Dr Soubise, la précédente municipalité avait engagé un processus de co-élaboration (décision partagée élus-citoyens) et que l’actuelle municipalité s’était engagée à ne pas les vendre.

Considérant que les besoins des habitants et d’équipements publics doivent être préalablement réévalués, qu’il est indécent de brader le patrimoine communal et d’y dépenser un million d’euros d’argent public pour rénover une salle existante (alors qu’une grande salle accessible peut être rendue publique à peu de frais dès à présent),

VŒU

Le Conseil Municipal de Fontenay-aux-Roses, réuni en séance ordinaire le lundi 17 décembre 2018, demande un moratoire :
-         jusqu’aux prochaines élections municipales sur la vente de l’ex Conservatoire ;
-        Sur les travaux prévus dans l’attente d’une description précise de leur nature et d’une simulation détaillée de leur impact sur la situation financière de la ville.

Texte complet : Voeu moratoire conservatoire definitif

VŒU DEMANDANT UN MORATOIRE SUR TROIS PROJETS D’INVESTISSEMENT DANS L’ATTENTE DES SIMULATIONS SUR LEUR IMPACT FINANCIER PLURIANNUEL

EXPOSE DES MOTIFS

Depuis cet été, le programme d’investissement de la ville s’est fortement accéléré. C’est ainsi que près de 10 M€ sont prévus pour la réalisation de trois projets d’investissement (hors coûts de fonctionnement récurrents) : rénovation et agrandissement du gymnase du Parc, réalisation d’un gymnase provisoire, rénovation d’une salle de l’ex conservatoire municipal.

Utilité de ces projets pour les Fontenaisiens

-        Gymnase du Parc (coût de l’investissement initial 6,9 M€) : la mise aux normes du gymnase du Parc ne prête pas à contestation. En revanche, la réalisation d’un club house et d’une salle de musculation de 100 m2 (en doublon avec l’offre existante sur la ville) ne présente pas d’intérêt majeur pour les Fontenaisiens.

-        Gymnase provisoire au Panorama (coût de l’investissement initial 1,8 M€)  : la réalisation d’une structure provisoire et son installation au Panorama le temps de la rénovation du gymnase du Parc sont pertinents. En revanche, le coût de cette structure provisoire est très excessif et son absence d’isolation thermique en fera une véritable passoire non adaptée à la pratique sportive.

-        Rénovation d’une salle dans l’ex Conservatoire municipal (coût de l’investissement initial 1 M€) : ce coût est passé en dix-huit mois de 120k€ (réponse donnée par le Maire lors du Conseil municipal du 7 juin 2017) à 1M€. Il n’est pas concevable de dépenser 5000 euros au m2 pour une rénovation d’un équipement public.

PRÉSENTATION DU VŒU

Au regard des menaces potentiellement majeures que font peser ces projets sur les finances de la Ville, le Conseil Municipal demande à Monsieur le Maire de présenter dans les trois mois une simulation détaillée de leur impact financier pluriannuel sur les sections investissement et fonctionnement.

Dans l’attente de ces résultats, le Conseil Municipal décide d’un moratoire sur la réalisation de ces projets.

Texte complet : 20181208 Voeu moratoire projet d_investissement

Que va devenir l’ancienne salle de danse de l’ancien bâtiment du Conservatoire ?

L’ancien bâtiment du Conservatoire de Musique et de la Danse est situé entre la rue du Dr Soubise et l’avenue Jean Moulin, avec un petit parking coté Dr Soubise et un grand parking coté avenue Jean Moulin. Ce bâtiment est fermé depuis Septembre 2016.

La municipalité actuelle a décidé de garder l’ancienne salle de danse, qui a un accès coté avenue Jean Moulin.

(crédit photo : Google Map en 2018)

L’ancienne salle de danse va devenir une salle polyvalente :

-        Salle d’exposition
-        Salle pour les gymnastiques douces et le yoga

Cette salle a une surface de 167 m2.

Ce projet a été connu au Conseil municipal du 12 Novembre.

Voir le débat : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1648/conseil-municipal-du-12-novembre-2018.htm

Il a été présenté également lors de la réunion publique du quartier Ormeaux-Renards du 21 Novembre.

Est-ce qu’il y a eu une concertation avec les Fontenaisiens ?

Ce projet concerne toute la ville. Il a fait l’objet d’aucune concertation avec les Fontenaisiens, ni avec les habitants du quartier, ni avec le Comité d’Habitant du quartier Ormeaux-Renards.

Depuis l’annonce du départ des activités de Musique et de Danse au Château La Boissière, il existe une association du Conservatoire Soubise qui a fait des propositions pour l’utilisation de ce bâtiment.

Ci-joint le site de l’association : https://conservatoire-soubise.blog4ever.com/
Celle-ci n’a pas été contactée à ce sujet.

Qu’est-ce qui justifie ce projet ?

Salle d’exposition :

La ville possède déjà deux salles d’expositions permanentes :

-        A la médiathèque
-        Au hall administratif de la mairie

La salle de la médiathèque sert parfois pour des conférences. Pour celles-ci, il y a aussi maintenant la salle du Château Sainte Barbe qui est tout à fait adaptée.

Le hall administratif n’est ouvert qu’aux heures d’ouvertures de la mairie.

Il était prévu sur la place de Gaulle, une salle d’exposition avec le batiment « folie ». Ce n’est plus d’actualité, mais cela aurait pu être une salle bien placée. Il n’y aura qu’une brasserie.

Créer une salle d’exposition, même si elle peut être justifiée, nécessitera du personnel. De plus elle sera assez excentrée, sans parking à proximité comme nous le verrons plus loin.

Salle pour les gymnastiques douces et le yoga

Celle-ci est tout à fait justifiée, car il y a une demande très importante sur la ville. Cela a été confirmé, lors des Assises du Sport et annoncé par le Maire (voir article précédent : http://www.nouvellesdefontenay.fr/retour-sur-les-assises-du-sport-a-fontenay-du-13-octobre-2018/)

L’utilisation du parquet de l’ancienne salle de danse était tout à fait justifiée. Nous verrons plus loin qu’il a été mis à la poubelle.

Quels seront les problèmes de fonctionnement ?

Les gymnastiques douces (méditation, shiatsu, pilâtes, yoga…) nécessitent un sol propre et bien isolé du fait des exercices au sol. Les cours commencent en général vers 18 H 30.

Il faudra que les expositions ferment à 18 heures.

Pour les gymnastiques douces et le yoga, il y a souvent des ateliers qui sont organisés le samedi matin et après-midi. Cela veut dire que la salle d’exposition ne pourra pas être utilisée à ce moment là.

Quel est le détail du projet ?

▪         Aménagement paysagé de la cour
▪         Mise en accessibilité depuis la voirie (rampe)
▪         Remplacement des menuiseries extérieures
▪         Réfection totale de la toiture
▪         Aménagement en salle polyvalente du demi-niveau bas (167m²) avec mise aux normes PMR
▪         Aménagement du demi-niveau haut (une cuisine (14,7m²) + une salle de réunion (26m²) + 1 local ménage (2m²) + Sanitaires (22m²)
▪         Un couloir dégageant sur la cour anglaise côté rue Soubise pour l’évacuation (sécurité incendie, 35m²)

Qu’en est-il du parquet de la salle de danse ?

Ce parquet aurait très bien pu convenir pour les gymnastiques douces et le yoga.

De même pour les expositions puisque la salle de la Médiathèque où ont lieu actuellement des expositions est aussi un parquet.

Ce parquet a été mis à la poubelle, sans avoir envisagé une autre utilisation. (voir photo)

Pourquoi le parking de la cour sera supprimé ?

La cour possédait des arbres et un parking (voir photo du début). Avec l’aménagement paysager prévu, le parking sera supprimé.

L’avenue Jean Moulin, vient d’être refaite. Il y a très peu de places de parking le long de l’avenue et elles sont entièrement utilisées.

Pour les activités envisagées (exposition, gymnastique douce et yoga), il n’y aura pas de places de parking et c’est très difficile de se garer à proximité. Le Maire a évoqué, lors du Conseil Municipal du 12 Novembre le parking du RER.

Celui-ci est assez éloigné et il est toujours plein. En effet, maintenant de nombreux de non-Fontenaisiens viennent s’y garer pour le RER, du fait de sa gratuité. En effet, par rapport aux communes voisines, Fontenay est la seule à avoir maintenu la gratuite du stationnement sur l’ensemble de la commune.

De plus, il n’y a aucune place de stationnement PMR prévue

L’élévateur est-il justifié ?

Cet élévateur, situé sur le côté gauche a une hauteur et un volume important qui va gêner, la vue des pavillons situé à coté (voir photo du début).

Apparemment, il comporte un ascenseur qui va occasionner des frais d’entretien.

L’accès PMR aurait pu être fait plus simplement, comme par exemple pour le Centre Municipal de Santé. Il n’y a pas besoin d’un bâtiment fermé pour cela.

Quel sera le cout de ce projet ?

Le coût annoncé lors du Conseil Municipal du 12 Novembre 2018 est de 1 M€.

Le cout annoncé par le Maire, lors du Conseil Municipal du 7 juin 2017 était  de 120 k€.

L’aménagement paysager, la création d’un élévateur ont beaucoup augmenté le budget.

Le coût total représente environ 10 % du montant des impôts locaux d’une année.

Retour sur les Assises du Sport à Fontenay du 13 Octobre 2018

Ces assises étaient organisées par le cabinet Olbia, spécialiste de ce type de concertation qui a organisé avec les services de la ville des ateliers sur les thèmes  des Assises : Sport et Santé, Sport encadré, Pratiques libres. 

=> Ces ateliers n’étaient pas ouverts à tous les Fontenaisiens, mais ont permis de dégager des pistes, et les tables rondes de ces Assises ont repris les même thèmes, avec comme participants ceux qui ont assisté aux ateliers.

=> Peu de Fontenaisiens, en particulier pour la pratique libre étaient présents, ce qui représente pourtant une part importante du sport.

Préalablement, un sondage BVA réalisé auprès de  400 Fontenaisiens, un questionnaire aux associations sportives locales, une étude sur les équipements sportifs par l’agence spécialisée ProPolis.

Présentation des résultats du sondage BVA 

Vous pouvez le télécharger avec le lien : BVA – Ville de Fontenay-aux-Roses – Présentation 13.10.18

Le sondage a été effectué sur des Fontenaisiens âgés de 18 ans et plus.
Les trois quarts des Fontenaisiens font du sport, dont six sur dix au moins une fois par semaine
Le manque de temps : principale raison empêchant la pratique du sport, notamment pour les parents
Les principales raisons pour faire du sport

Principales activités sportives (2 en moyenne)
Course à pied 43%
Fitness-Musculation 19%
Natation 18%
Cyclisme 16%
Marche à pied 15%

Le sport : un domaine d’action jugé prioritaire par près de 4 habitants sur 10
Le sport accessible à tous : un objectif jugé prioritaire selon une majorité d’habitants
Des Fontenaisiens en attente de nouveaux lieux sportifs et d’équipements rénovés, ainsi qu’un meilleur soutien aux associations concernées

Un tissu associatif marqué par l’existence historique de l’ASF, association multisports créée en 1961 qui compte aujourd’hui plus de 4000 adhérents répartis dans 22
sections. L’ASF représente 75% des adhérents à une association sportive
Fontenaisienne.

Le cabinet Propolis a présenté les résultats de l’étude sur les équipements sportifs.

Equipements sportifs

Vous pouvez accéder à la présentation complète : https://fr.calameo.com/read/00267320750423bf0e0a7

Un parc d’équipements globalement ancien :
• L’essentiel du patrimoine date des années 1960-1970 avec des interventions
importantes plus récentes (construction du gymnase du
Panorama en 1991, construction du gymnase des Ormeaux en 1999,
réhabilitation-extension du gymnase sportif Jean Fournier en 2000)
• Pas de création d’équipement couvert depuis près de 15 ans
(quelques réhabilitations partielles) au bénéfice d’une intervention
plus conséquente sur les espaces sportifs extérieurs (terrains synthétiques,
chalets, pas de tir à l’arc, skate-park, ateliers de musculation,
bulle de tennis…)

Un parc d’équipements saturé en soirée :
• Le taux d’occupation moyen des équipements sportifs n’est que de 59%
en journée (à cause du faible nombre d’établissements scolaires)
• Mais les équipements sportifs connaissent une intensité d’utilisation
très forte en soirée qui a poussé la Ville à maximiser l’utilisation de
tous les équipements de la commune :
–Équipements scolaires utilisés par les clubs : Ormeaux, Pervenches,
Roue
–Équipements utilisés le week-end pour des manifestations au
détriment des entrainements (salles multisports)
–Équipements extérieurs mis à disposition du grand public en dehors
des créneaux réservés : terrain synthétique et terrain en herbe de la
coulée verte
• Les équipements les plus saturés sont le gymnase du Parc, le terrain
synthétique de la coulée verte, le terrain en gazon naturel du Panorama

Un déficit en salles couvertes, compensé en partie par le secteur
privé, mais qui ne peut pas trouver de solutions dans les communes
voisines, dont les salles sont également saturées

Un déficit en surface de plan d’eau pour le grand public mais une
piscine répondant aux besoins des scolaires et des associations et
appréciée des Fontenaisiens.

Les pratiques libres à Fontenay confirment les tendances régionales, qui pointent également :
–Une demande de créneaux de pratique libre entre midi et deux (l’offre doit aussi être proposée par les employeurs)
Plus de créneaux pour les pratiques douces (gym douce, yoga, qi-gong…)
–De nombreuses femmes (43 %) qui accompagnent leur enfant aux activités déclarent être intéressées par une offre simultanée (pas forcément la même) (84 % des parents
accompagnent leur enfant sur leur lieu de pratique)
–Le caractère de plus en plus attractif des structures privées (foot à 5, paddle-tennis, escalade…) car elles ne nécessitent pas d’inscription à l’année, ont des horaires
d’ouverture étendus et proposent de nombreux services.

Les scolaires et périscolaires

Près de 2500 élèves pratiquent le sport dans le cadre de l’enseignement obligatoire et d’associations sportives scolaires.
- 60% des élèves sont scolarisés dans les écoles primaires. Les enfants
pratiquent essentiellement dans leur gymnase de proximité (Parc, Pervenches, Roue,
à l’exception des Renards qui ne dispose que d’un plateau sportif extérieur), et à la piscine.
- 40% des effectifs sont scolarisés dans le secondaire. Le collège des Ormeaux
dispose de son propre équipement mais les élèves fréquentent également les équipements de la Ville (gymnases du Parc et Jean Fournier, terrain du Parc) et la piscine.
- Le lycée professionnel privé dispose d’un petit équipement en interne mais souhaite
pouvoir accéder à des équipements au Panorama.

Comment répondre aux besoins des clubs sportifs ?
Un besoin de :
Conforter les structures d’encadrement (établissements scolaires, associations sportives, autres établissements) dans leur accès aux équipements sportifs :
–La question de la répartition des équipements sur le territoire
La question de la répartition des créneaux entre structures : optimisation de l’utilisation des créneaux, meilleure valorisation des créneaux sous-utilisés, création d’une commission d’attribution des créneaux
Encourager la mutualisation des structures et des équipements avec les communes voisines
Engager une politique pluriannuelle d’investissement
dans les équipements sportifs répondant aux objectifs suivants :
–Renouveler progressivement et sur le long terme le patrimoine bâti existant pour allonger la durée de vie des équipements, répondre aux besoins qualitatifs (fonctionnalités, confort, coût d’exploitation) et améliorer la gestion patrimoniale (coûts d’exploitation et de maintenance)
–Accroitre le parc pour répondre aux besoins quantitatifs actuels (salles couvertes)
–Exploiter au maximum le potentiel du Panorama, rare réserve foncière de la commune

Actions en cours pour renouveler et améliorer l’existant :
–Gymnase du Parc : rénovation lourde et extension entre début 2019
et juin 2020
–Terrain de rugby de la coulée verte : aménagement de vestiaires et locaux annexes pour la rentrée scolaire 2019
–Regrouper l’offre de tennis sur un site unique pour faciliter la vie du club : réfection de 2 courts de tennis (court terme) et mise en place d’une couverture saisonnière (moyen terme), construction de nouveaux locaux annexes pour le club (long terme)
- Mise en accessibilité et rénovation progressive des gymnases Fournier, Pervenches et Roue (long terme)

Propositions pour accroitre le parc d’équipements sportifs :
Construire un 6ème gymnase pour répondre aux besoins quantitatifs (nombre de créneaux) et qualitatifs (confort d’usage) des sports collectifs et de raquettes et permettre de réaffecter les gymnases des Pervenches et de la Roue à des activités plus adaptées à la taille de ces salles ?

Déroulement des Assises et des Tables rondes  

Des experts comme Pierre You, le président de la Fédération française d’escalade, Jean-Pierre Mougin, vice-président du Comité national olympique et sportif français, Philippe Lamblin, président de la Ligue des Hauts de France d’athlétisme, Bernard Amsalem, vice-président du CNOSF, ancien président de FF Athlétisme sont venus partager leurs riches expériences en matière de politiques sportives.

Une petite vidéo donne un aperçu du déroulement de ces Assises : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1639/assises-du-sport.htm

Table ronde sur le sport santé

Philippe Lamblin,a parlé des initiatives prises dans les département du Nord : Chemins de la Forme, gymnastique et Shiatsu dans les maisons de retraite.

Il a été rappelé le développement très important des pratiques douces (gym douce, yoga, qi-gong…) qui demandent plus de créneaux .

Il a été dit aussi qu’il est très important que les enfants, dès 4-5 ans puissent être sensibiliser à différents sports, pour qu’ensuite il choisisse un sport.

La tendance à la sédentarisation des ados, à cause de l’usage des smartphones et jeux vidéos provoque une obésité néfaste. Par exemple, des jeunes filles allemandes de 15 ans venues à Fontenay, ne pouvaient pas marcher plus de 300 m. Certaines écoles ont développé des activités de sport le matin avant de commencer la classe.

Pour la santé, il a été créé un « Vidal du sport » pour proposer des recettes thérapeutiques par le sport. Un décret de 2016 autorise les médecins a faire une ordonnance pour faire pratiquer le sport, remboursé par la Sécurité Sociale. Cela peut être mis en oeuvre par des associations, mais cela nécessite une convention avec l’Agence Régionale de Santé. De même, le Centre Municipal de Santé (CMS) développe un programme Sport – Santé

Des programmes sont aussi développés dans des maisons de retraite, comme celle d’Arcade à Fontenay, qui peuvent être ouvertes à des personnes âgées Fontenaisiennes.

Table ronde sur le sport encadré

Près d’1 habitant sur 5 déclare être membre d’un club ou d’une association sportive à Fontenay-aux-Roses

Les 26 associations sportives Fontenaisiennes comptent 5400 adhérents environ.  30% des adhérents des associations sportives Fontenaisiennes proviennent des communes voisines.

Un tissu associatif marqué par l’existence historique de l’ASF, association multisports créée en 1961 qui compte aujourd’hui plus de 4000 adhérents répartis dans 22
sections. L’ASF représente 75% des adhérents à une association sportive
Fontenaisienne.

L’enquête BVA montre que les Fontenaisiens demandent :

Mieux accompagner les bénévoles des associations (formations, valorisation, aide dans la gestion quotidienne…)
Améliorer le soutien aux activités des associations (aides matérielles, accompagnement dans l’élaboration des projets…)
La ville a mis en place des formations pour les bénévoles des associations.

Le sport devient de plus en plus un bien de consommation individuel, et pour cela, les structures associatives ont du mal à répondre. Les structures privées se développent sur ce créneau, mais avec des tarifs souvent 2 fois plus cher.

Table ronde sur les pratiques libres

45% des Fontenaisiens pratiquent une activité sportive au moins une fois par semaine en dehors du cadre associatif.

Les pratiques libres à Fontenay-aux-Roses s’appuient essentiellement sur la coulée
verte, les équipements de proximité, la piscine, les équipements privés tels que la
salle de remise en forme.

La Coulée verte est actuellement en train d’être saturée par les jogger et les utilisateurs de vélos, même électrique. Elle devient un autoroute pour les cyclistes pour leur travail, alors qu’il n’y a pas assez d’alternatives pour circuler sur les voies de transit de la ville.

La piscine devient aussi saturée et nécessiterait des horaires d’ouverture plus importants.

On pourrait créer et baliser des circuits de piétons dans la ville, par les sentiers et venelles.

Plus de la moitié des Fontenaisiens souhaitent voir :
–Développer de nouveaux lieux de pratique sportive en plein air (voies cyclables, itinéraires de promenade et de jogging, terrains en accès libre…)

–Rénover les équipements sportifs de proximité

Conclusions et annonces du Maire en clôture des Assises 

- Piscine : projet de rénovation par le Territoire et résolution du problème du fait que cette piscine appartient à une copropriété

- Rénovation du Skate Park vieillissant

- Création d’un gymnase provisoire, mais prévu pour 10-20 ans au stade du Panorama sur le terrain de basket pour fonctionner pendant les travaux du gymnase du Parc et qui pourra devenir ensuite un 6 ème gymnase.

- La salle de danse de l’ancien batiment du Conservatoire, remise en état pourra servir de salle d’exposition et le soir pour des activités de Yoga et de gymnastiques douces

- Soutien financier à l’ASF, en maintenant la subvention.

- Acquisition de placards à vélos par le Territoire

- Accès plus facile au ticket Sport

- Panorama : réfection sans construction, du fait du sol pollué et dégradé avec le Département (financement Contrat avec le Dpt) dans 2/3 ans: réfection de la piste d’athlétisme, du terrain de foot, de la piste de lancer

- Création d’un parcours santé au Panorama

- création d’un parcours de trekking

Participez aux Assises du sport le Samedi 13 octobre de 9h30 à 18h, à la médiathèque

Les Assises du sport sont ouvertes à tous les Fontenaisiens.

Samedi 13 octobre de 9h30 à 18h, rendez-vous dans les salons de la médiathèque pour participer aux tables rondes thématiques.

Des experts comme Pierre You, le président de la Fédération française d’escalade, Jean-Pierre Mougin, vice-président du Comité national olympique et sportif français, Karl Olive, maire de Poissy ou Philippe Lamblin, président de la Ligue des Hauts de France d’athlétisme, viendront partager leurs riches expériences en matière de politiques sportives.

Programme de la journée

9h30 café d’ouverture

10h-10h30 discours d’introduction et présentation des éléments de diagnostic des pratiques sportives à Fontenay-aux-Roses.

11h-12h30 table ronde sur le sport santé

Comment encourager la pratique physique et sportive, outil de santé publique ?
Aménagements favorisant l’activité physique, sport pour tous, accompagnement des publics selon les tranches d’âges, animations, création d’un label sport-santé…

14h30-16h table ronde sur le sport encadré

Quel développement pour les associations et clubs sportifs fontenaisiens ?
Structures d’encadrement, répartition des équipements et des créneaux de pratique, offre publique/privée sur la commune, confort des usagers, tarifs, mutualisation des équipements avec les villes voisines, renouvellement du patrimoine existant…

16h-17h30 table ronde sur les pratiques libres

Comment accompagner les Fontenaisiens dans leurs pratiques sportives sans encadrement ?
Sites de pratique libre (Coulée verte, piscine…), développement de l’offre dans les quartiers, déploiement d’équipements en accès libre, modernisation du mobilier urbain existant…

17h30 Discours de Clôture

Création d’un nouveau gymnase : l’exemple de Sceaux

La ville de Sceaux qui a à peu près la même population que Fontenay a aussi 3500 licenciés, sportifs de tous âges, dans les clubs Scéens.

La ville est en train de rénover le gymnase des Blagis, la démolition et la reconstruction d’une salle de sport attenante, la création d’un terrain multisports et d’agrès en extérieur ainsi que la réalisation d’une aire de loisirs avec des jeux pour enfants intégrée au sein d’un jardin public. Ce projet s’étend sur un îlot tout en longueur niché au coeur du quartier dit des “Musiciens”, dans une zone bordée de pavillons située entre les rues de la Marne et Léo-Delibes, le long de la rue Berlioz et de l’avenue Jean-Jaurès.

Coût de l’équipement pour la ville

Le montant de l’opération s’élève à presque 8 M€. Le chantier est financé à 45 % par la ville de Sceaux. Il est également subventionné par le département des Hauts-de-Seine (1,3 million d’euros), la région Île-de-France (1 million d’euros) et le centre national pour le développement du sport (900 000 euros), auquel il faut ajouter la récupération de la TVA pour un montant de 1,2 million d’euros.

Cela fera un coût pour la ville de 3.6 M€

Concertation avec les associations et les habitants

Les clubs sportifs Scéens, premiers utilisateurs des équipements sportifs de la Ville, ont été impliqués dès le début du projet. Ils ont ainsi pu exprimer leurs attentes. Ces associations comptent plus de 3 500 licenciés à Sceaux. Ce sont des partenaires essentiels qui oeuvrent au dynamisme du territoire en lien avec la Ville.

Surface du nouvel équipement et nouvelle salle multisports

Sur 2 400 mètres carrés d’espaces intérieurs, 1750 mètres carrés seront dédiés à la pratique sportive. Une nouvelle salle de sport modulable, construite en extension du gymnase existant et reliée par un patio central, permettra de développer de nouvelles disciplines sportives très demandées telles que l’escalade ou le badminton.

=> Ceci est à comparer avec la surface du gymnase du Parc, de surface 1000 m2 qui n’est pratiquement pas augmentée et d’une extension en largeur sera d’environ 5,40 m sur 2 niveaux qui permettra la création d’une salle de musculation de 100 m² au 1 étage et d’un d’un club-house pour le rugby (Voir article précédent : http://www.nouvellesdefontenay.fr/quen-est-il-des-travaux-du-gymnase-du-parc/)

Création d’installations extérieures

À l’extérieur, les associations sportives scéennes ainsi que les écoles pourront bénéficier de nouvelles installations sportives implantées sur plus de 2 000 mètres carrés, parmi lesquelles un terrain multisports entouré par une piste d’athlétisme. Les joueurs du club de football pourront fouler la pelouse du terrain multisports qui sera utilisée pour les entraînements. Quant à l’anneau d’athlétisme, il constituera le terrain de jeu idéal pour les cours de sport en milieu scolaire. Le site fera également la part belle aux loisirs.

Outre les 2000 mètres carrés de surfaces sportives extérieures, 4000 mètres carrés d’espaces verts accueilleront une aire de jeux, pour enfants, un jardin public et des agrès de plein air.

Source : Sceaux Mag n° 490 – Avril 2018

L’ASF (Association Sportive Fontenaisienne) sera présente au Forum des associations pour les inscriptions

L’ASF compte 22 sections et propose 23 activités sportives individuelles ou collectives :

  • Athlétisme
  • Aïkido
  • Badminton
  • Basket Ball
  • Culture physique et fitness
  • Ecole multisport
  • Danse Fitness
  • Football
  • Golf
  • Gymnastique artistique
  • Gymnastique rythmique
  • Hand Ball
  • Judo – Ju-jitsu
  • Karate
  • Krav Maga
  • Natation
  • Pétanque
  • Rugby
  • Squash
  • Tae Kwon Do
  • Tennis
  • Tennis de table
  • Tir à l’Arc
  • Volley Ball
  • Yoga

Les activités sont disponibles à partir d’un certain age qui va de 6 mois pour la natation et toutes les activités pour les adultes.

Pour les inscriptions :

- il y aura un stand de l’ASF au Forum des associations, ce dimanche 9 Septembre avec toutes les sections représentées, de 10 H 30 à 19 H

- ou au Siège Social ASF
CHÂTEAU SAINTE BARBE
10 place du château Sainte Barbe – 92260 FONTENAY –AUX- ROSES

Tél. 01 46 01 98 01

Site internet de l’ASF : www.as-fontenay.fr

Pour télécharger le catalogue 2018-2019 : fascicule-rentrée-ASF-2018-2019