Coronavirus : nouvelles au 1/04/2020

Commerces qui peuvent faire de la livraison 

COMMERCES ALIMENTAIRES

  • Malt & Vin : Caviste
  • Tiphaine Corvez : Artisan chocolatier
  • Boulangerie Lombart
  • My Auchan
  • Carrefour Market

COMMERÇANTS DU MARCHÉ

  • BILAL : Fruits & Légumes
  • OUENICH : Fruits & Légumes
  • AUBRY : Volailles
  • WANNES : Fruits & Légumes
  • BROSSE : Poissons
  • DA COSTA : Fruits & Légumes

 Pour télécharger la liste complète des commerces ouverts avec les N° de Tél et les horaires 

Listing_commerce_31_mars_2020

Avoir une carte des promenades autorisées à 1 km autour de chez soi

Pour cela, il suffit de mettre son adresse sur le site : https://t.co/fl98DmnUSj?amp=1

Par exemple à partir de la place du Gal de Gaulle.

La Poste et le courrier 

Le bureau de Poste (rue Boucicaut) et l’agence postale communale sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Pour les opérations bancaires urgentes uniquement, les bureaux de Poste de Sceaux (rue Houdan) et du Plessis-Robinson (8 grande rue) sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Aucun retrait de colis ou de recommandé n’est possible.

A partir de lundi 30 mars, les boîtes aux lettres de Fontenay-aux-Roses seront relevées uniquement trois fois par semaine : les mercredis, jeudis et vendredis.

La distribution du courrier :

Le centre de tri de Fontenay-aux-Roses d’où partent les facteurs pour leurs tournées est ouvert trois fois par semaine (mercredi – jeudi – vendredi).

Des agents de La Poste ont déposé un droit de retrait au vu de la situation sur le Covid-19.

Cependant, les tournées des facteurs devraient reprendre les 3 jours de la semaine : mercredi – jeudi – vendredi. Cela concerne aussi les colis.

Pour vos envois sans signature, rien ne change. Seuls les délais de livraison habituels ne peuvent plus être garantis. Cette situation est encore plus perturbée sur les îles, et notamment la Corse.

Pour les envois avec signature, le facteur dépose vos colis directement dans la boîte aux lettres ou devant la porte.

Pour des réponses aux questions pour le Courrier et colis https://aide.laposte.fr/categorie/covid-19/la-poste-courrier-et-colis/?at_medium=email&at_emailtype=promotion&at_creation=PR&at_send_date=20200331&at_link=changements&at_campaign=DEC_190320_Emailing_FAQ-COVID19

Colissimo

Réouverture cette semaine de 2 sites ayant fait l’objet d’une fermeture temporaire pour cause de « cluster COVID-19 » : ACP Rungis : le vendredi 3 Avril pour Fontenay aux Roses

Comment faire pour aider ?

Vous êtes étudiant, professionnel ou retraité et vos compétences répondent aux besoins des établissements de santé ❓

Venez aider les soignants dans les hôpitaux pour lutter contre le COVID-19

Site internet : https://renfort-covid.fr/

Pour les associations

HelloAsso propose gratuitement des ateliers à distance (webinaires) afin de vous permettre de gérer votre associations grâce aux outils numériques pendant cette période de confinement.

Retrouvez le programme des prochains ateliers en cliquant sur le lien suivant : https://www.helloasso.com/blog/confinement-des-webinaires-pour-les-associations/ .

Si vous souhaitez aborder certains sujets, n’hésitez pas à nous remonter vos besoins à vieassociative@fontenay-aux-roses.fr .

La Ville de Fontenay-aux-Roses continuera à communiquer régulièrement :

- via le site internet de la Ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/

- Facebook : https://www.facebook.com/Fontenay.aux.Roses/

- Twitter : https://twitter.com/fontenay92

Ensemble, retrouvons nos commerçants du marché (suite)


La Préfecture des Hauts de Seine m’a répondu que la mise en place d’une offre de type « drive » pour les commerçants du marché aux comestibles qui le souhaitent ne posait pas de problème sous réserve de respecter les règles du confinement.

Je viens donc de contacter la mairie pour organiser sa mise en place concrète si possible dès ce samedi.

Gilles Mergy

Découvrez l’Hebdo des Paradis n°1 préparé par l’équipe de la Maison de quartier des Paradis pendant le confinement !

Vous pouvez télécharger le bulletin en pdf qui vous donne les liens vers internet : https://www.fontenay-aux-roses.fr/fileadmin/fontenay/MEDIA/loisirs_culture_sport/Maison_de_quartier_des_Paradis/L_hebdo_des_Paradis_-_N1.pdf?fbclid=IwAR2ZKtdZjtWLLFBd8GivkmDhrRPRT91-Fj35wH6-i22865ZWCxyHTaPRmnY

Coronavirus : Histoire d’un médecin hospitalier Fontenaisien atteint par le coronavirus

Chers amis fontenaisiens,

Nous arrivons au pic de la pandémie, dont l’Europe est l’épicentre. Je suis médecin hospitalier, je ne suis pas un surhomme, et la maladie liée au Covid19 a fini par me toucher.

Difficile de déterminer le moment et l’endroit où j’ai attrapé le virus… Toujours est-il que j’étais confiné entre le 16 et le 22/03. Je suis allé travailler le lundi 23/03 et mes premiers symptômes sont apparus le soir même vers 23h, avec une sensation de fébrilité. Lorsque je me suis réveillé le mardi 24/03, la fièvre était à 38.1°, et j’avais une petite rhinite et une céphalée rétro-orbitaire. Le devoir m’appelle : « un petit paracétamol, et au boulot ! ». En fin d’après-midi, la céphalée rétro-orbitaire reprenait tranquillement et mes collègues m’ont poussé à appeler la médecine du travail. « Retournez chez vous au plus vite, faites-vous tester, et n’allez pas travailler tant que vous n’avez pas les résultats ». J’ai pu me faire prélever le mercredi 25/03 matin. Et j’ai attendu les résultats… J’ai attendu jusqu’au samedi 28/03 (un test PCR se fait en 12h…) et le résultat était positif. Mon résultat a été transmis à « Santé Publique France », qui annonce donc avec 3 jours de retard le nombre de cas confirmés.

Ce résultat positif est également symptomatique du manque de moyens de l’hôpital public et en particulier lorsque cet hôpital est psychiatrique… Tous mes collègues directs sont infectés à quelques exceptions près, et nos patients ne sont pas en reste.

En conséquence, à défaut d’avoir des masques et des lunettes de protection pour tout le monde, peut-être que les médecins pourraient exercer leur liberté de prescription pour bénéficier d’une association hydroxychloroquine-azithromycine, afin de réduire leur virémie et de les rendre opérationnels le plus tôt possible pour retourner au front ; puisqu’il s’agit d’une guerre, comme nous l’a rappelé le Président Macron. Malheureusement, un décret récent ( en date du 13 janvier 2020… ) entrave ma liberté de prescription hors-AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), et je ne puis me prescrire ces médicaments efficaces (sur la virémie et le portage nasopharyngé), peu coûteux, et qui étaient quasiment en vente libre pendant des dizaines d’années… Mon cas va certainement aller vers une guérison naturelle, mais cette guérison  sera beaucoup plus longue. C’est bien dommage alors que l’on a actuellement un manque criant de personnel à l’hopital.

Prenez bien soin de vous. Et exercez votre esprit critique, par la lecture (plus que par les médias…).

Laurent Marulaz (actuellement atteint par le Covid19).

Un café philo à distance vendredi prochain le 3 Avril, de 18h – 19h30

Bonjour à tous

Un petit mot en ces temps compliqués

D’abord j’espère que vous allez tous bien : le confinement ce n’est pas drôle, mais c’est nécessaire.

Ensuite j’espère que la philosophie vous est d’une grande utilité grâce aux champs de réflexion qu’elle ouvre et par la sagesse à laquelle elle permet d’accéder.

J’ai le projet d’organiser vendredi prochain le 3 Avril un café philo à distance via skype ou zoom
Il pourrait avoir lieu plutôt dans la journée disons 18h – 19h30

J’ai déjà tenu des réunions de 9 personnes qui se sont très bien passées avec zoom. Bien entendu cela implique une certaine discipline dans la prise de paroles mais ça, vous êtes habitués.

Le nombre maximum de participants est 9.

Si vous êtes intéressé envoyez-moi un message, mail : genevieve.nicolas.cafe.philo@gmail.comLe thème colle certes à l’actualité mais est pour moi source d’interrogations :

Le temps au temps du coronavirus

Je ferai l’introduction

D’ici là n’oubliez pas : prenez soin de vous ; restez chez vous

Amicalement

Geneviève NICOLAS

Coronavirus : nouvelles à Fontenay aux Roses au 30/03/2020

Masques

Pour les fabriquer soi-même 

Un patron pour réaliser, celui du CHU de Grenoble : https://www.grenoble-em.com/actualite-covid-19-un-patron-pour-realiser-des-masques

Il y a aussi le modèle AFNOR : Téléchargez le mode d’emploi : https://www.afnor.org/actualites/coronavirus-telechargez-le-modele-de-masque-barriere/

Pour en acheter, réalisés par des habitants 

Sur Fontenay, un groupe de couturières essayent de se créer : https://fr.nextdoor.com/news_feed/?post=17592193699710

Sur Bagneux : Sabah Sebaa :2 masques par personnes: https://fr.nextdoor.com/news_feed/?post=17592193714814

Sur Clamart : Corinne Rochais : https://fr.nextdoor.com/news_feed/?post=17592193617284

Besoin d’impression ou d’imprimante 

J’ai des documents à imprimer, mais pas d’imprimante…

Quelqu’un pourrait m’aider : https://go.nextdoor.com/entraide_coronavirus

Je peux imprimer des documents, on m’envoie le fichier par mail et je dépose les imprimés sur mon paillasson avec le nom du destinataire. Je suis rue Sadi Carnot en face du théatre de Chatillon : https://fr.nextdoor.com/news_feed/?post=17592193694151

 Imprimante proposée :

Imprimante multi-fonction HP 6820 scanner, photocopie,

qui imprime en noir : https://mesvoisins.fr/feed/856107

Coronavirus : L’hommage à Patrick Devedjian, président du Département des Hauts de Seine est unanime

Sources : http://www.leparisien.fr/politique/patrick-devedjian-disparition-d-un-esprit-libre-de-la-droite-29-03-2020-8290338.php#xtor=EREC-1481423605-[NL92]—${_id_connect_hash}@1

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/l-ancien-ministre-patrick-devedjian-est-decede-29-03-2020-8290056.php

https://www.hauts-de-seine.fr/fileadmin/user_upload/Espace_presse/Communiques_et_dossiers_presse/Mon_departement/Deces_de_Patrick_Devedjian.pdf

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Seine_musicale

Patrick Devedjian, patron du département des Hauts-de-Seine, s’est éteint à l’hôpital d’Antony, dans la nuit de samedi à dimanche, des suites du Covid-19. L’ancien ministre, âgé de 75 ans, y était soigné depuis mercredi.

« Son état s’est dégradé vendredi soir, souffle une proche collaboratrice. Les médecins ont décidé de le placer en coma artificiel pour l’intuber. » Mais l’ex-ministre n’a pas résisté à l’intervention.

Jeudi, il envoyait encore des messages SMS à ses collaborateurs. Il donnait lui-même de ses nouvelles sur son compte Twitter, se disant « fatigué mais stabilisé » grâce aux soignants dont il témoignait du « travail exceptionnel ».

Avocat de profession, il était né le 26 août 1944, à Fontainebleau, en Seine-et-Marne. Patrick Devedjian (LR) présidait le conseil départemental depuis 2007 après avoir été élu conseiller départemental à partir de 2004. Il a également été maire d’Antony de 1983 à 2002, député de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine de 1986 à 2017.

Élu de droite, il a été porte-parole du RPR de 1999 à 2001, puis secrétaire général de l’UMP de 2007 à 2008.

« C’était le plus brillant d’entre nous »

Patrick Devedjian a également occupé plusieurs fonctions gouvernementales. Il a été ministre délégué chargé des Libertés locales (2002 à 2004), puis ministre délégué à l’industrie (2004 à 2005) et enfin, ministre auprès du Premier ministre chargé du Plan de relance (2008 à 2010).

« C’était le plus brillant d’entre nous », souffle Philippe Juvin, président de la fédération LR des Hauts-de-Seine, aujourd’hui en première ligne puisqu’il est également le patron des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou (Paris XVe).

« Il faisait partie de ces gens que l’on croit invincible et éternel », poursuit le maire de La Garenne-Colombes, qui rend hommage « à l’homme libre, intelligent et très drôle comme le sont ceux qui pratiquent l’anticonformisme intellectuel. »

À l’instar de Philippe Juvin, les réactions unanimes se succèdent, depuis ce dimanche matin, pour rendre un hommage unanime à Patrick Devedjian, saluer sa mémoire et s’étonner de sa brutale disparition.

Ses amis « sous le choc »

« Je suis sous le choc. C’est une immense tristesse. Près de 40 ans d’amitié, confie ainsi son ami Christian Dupuy, maire (LR) de Suresnes et président de l’association des maires des Hauts-de-Seine. Je partageais la priorité absolue qu’il accordait à la culture. Il avait d’ailleurs une culture quasi encyclopédique ! »

Un autre de ses amis, Jean-Pierre Schosteck, maire (LR) de Châtillon, confie son chagrin : « Je suis infiniment triste. C’est un compagnon de toujours qui s’en va. 50 ans de combats communs sans le moindre désaccord, toujours dans le souci du bien commun ! Adieu l’ami ! »

« Il était bien plus que mon ami depuis 38 ans, il était comme mon frère. Lui, l’Arménien et moi, le Corse, je crois qu’on se comprenait », renchérit George Siffredi, maire (LR) de Châtenay-Malabry, appelé à assurer l’intérim à la présidence du conseil départemental.

« Un élu majeur de l’histoire des Hauts-de-Seine », selon le préfet

« Le département des Hauts-de-Seine perd un élu majeur de son histoire, entièrement dévoué à la cause de ce territoire qu’il incarnait depuis si longtemps », salue pour sa part le préfet Pierre Soubelet.

« Homme d’Etat, investi avec passion dans ses responsabilités, il présidait les Hauts-de-Seine avec vision et talent », appuie l’ancien ministre Patrick Ollier, maire (LR) de Rueil-Malmaison.

Tout comme Valérie Pécresse, actuelle présidente de la région Ile-de-France : « Sa singularité, c’était sa culture, il était féru d’histoire. Il disait que ceux qui ne connaissaient pas l’histoire s’exposaient à ce qu’elle recommence. » Fils d’immigré arménien ayant fui le génocide, il sera un ardent militant pour la reconnaissance de ce crime par la France.

Humaniste sur le tard

S’il avait débuté avec les tenants d’une droite dure et nationaliste, il était devenu avec les années une figure « humaniste » de l’UMP, puis de LR, critiquant notamment vertement le débat sur la place de l’islam en France en 2011. « Avec le temps et la patine de l’action politique, il avait acquis une vision très humaniste de la société », assure le sénateur (LR) Roger Karoutchi.

Gamin, Patrick Devedjian s’était rêvé archéologue. Mais c’est surtout pour les maîtres français de la peinture – autre legs paternel – qu’il s’est par la suite passionné. Pour Nicolas Poussin par exemple, « peintre intellectuel », selon lui. Il laisse derrière lui quatre enfants. A Libération, qui faisait son portrait en 1998, il avait fait ce commentaire : « Quatre, pour porter mon cercueil. »

Patrick Devedjian fut Administrateur du Musée du Louvre, Vice-président de la Société des Amis du Louvre. Convaincu de l’intérêt de mener une politique culturelle comme instrument de cohésion sociale et d’intégration, il fut notamment à l’initiative de la construction de La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt et de Paris-La Défense Arena à Nanterre, et portait le projet de création du Musée du Grand Siècle dans la caserne Sully à Saint-Cloud. Président du Syndicat Paris Métropole et Co-Président de la Mission de Préfiguration de la Métropole du Grand Paris de 2014 à 2016, il était favorable à une Métropole inclusive à l’échelle de la Région et avait engagé une fusion avec le Département des Yvelines. Il était, à ce titre, Président de l’Etablissement Public Interdépartemental Yvelines/Hauts-de-Seine depuis sa création en 2017.

Seine Musicale

Il est à l’origine de la création de la Seine Musicale, qui a ouvert au public le 21 avril 2017.

La Seine Musicale est composée de deux salles principales de spectacle : la Grande Seine, d’une jauge allant de 2500 à 6000 spectateurs, permet d’accueillir des concerts, des comédies musicales, des ballets, des grands spectacles ou encore des évènements d’entreprise. L’Auditorium, pouvant accueillir jusqu’à 1150 spectateurs, est quant à lui la salle dédiée aux musiques non amplifiées. Son acoustique a été étudiée par le cabinet Nagata et Jean-Paul Lamoureux pour garantir aux spectateurs la meilleure restitution possible du son. La complémentarité de ces deux salles, fait de La Seine Musicale un véritable lieu de richesse culturelle, d’échange et de partage entre les générations. Parce qu’elle se veut un pôle regroupant diverses activités culturelles, les locaux de La Seine Musicale hébergent de nombreux acteurs parmi lesquels : l’Insula orchestra (dirigé par Laurence Equilbey, il est l’orchestre résident du Département des Hauts-de- Seine), les Studios Riffx, La Maîtrise des Haut-de- Seine, l’Académie Musicale Philippe Jaroussky…

Hommage de la Maitrise des Hauts de Seine à Patrick Devedjian

Le choeur de la Maîtrise des Hauts-de-Seine offre à Patrick Devedjian cette chanson qu’il aimait tant.

https://twitter.com/lamaitrise92/status/1244371732745592832

Coronavirus : le maire de Fontenay-aux-Roses, Laurent Vastel et son premier adjoint, Roger Lhoste toujours dans un état sérieux

Source : http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/covid-19-l-etat-de-sante-du-maire-de-fontenay-aux-roses-et-de-son-premier-adjoint-demeure-preoccupant-27-03-2020-8289606.php#xtor=EREC-1481423605-[NL92]—${_id_connect_hash}@1

Depuis leur hospitalisation dimanche 22 mars, Laurent Vastel et Roger Lhoste se livrent à un combat au jour le jour contre le Covid 19. Le maire (UDI) de Fontenay-aux-Roses et son premier adjoint ont été contaminés par ce virus, comme plusieurs autres élus de la majorité et de l’opposition, tous confinés à leur domicile.

Dans une lettre adressée aux Fontenaisiens datée du 25 mars, le maire Laurent Vastel indique que ses poumons vont « mieux ». Malgré tout, son état nécessite toujours la plus grande vigilance du corps médical, selon Cécile, sa compagne.

« Il va mieux qu’à son arrivée, c’est certain, et son état est stabilisé, explique-t-elle. Mais il n’est toujours pas autonome dans son apport en oxygène. Quand il est sous assistance respiratoire il respire bien, mais dès qu’on retire l’apport en oxygène, c’est plus compliqué. »

Leur fils de 3 ans, contaminé aussi, va mieux

Une situation évidemment éprouvante pour elle. « L’attente est longue car on ne voit jamais le bout, reprend-elle. Cet effet yoyo est difficile pour nous, les proches. Il devait avoir une radio des poumons ce vendredi mais il y a eu beaucoup de nouvelles arrivées à Percy (l’hôpital où Laurent Vastel est hospitalisé) et la priorité est donnée aux patients en urgence respiratoire. Laurent espérait pouvoir sortir ce week-end mais il est toujours dépendant en oxygène… Il est en train d’évacuer le virus et on espère que l’issue sera positive. »

Positive, comme l’issue de la maladie de leur enfant de trois ans, lui aussi porteur du virus. « Il ne lui reste plus que la toux pour une dizaine de jours encore selon les médecins, mais il va beaucoup mieux. On a eu peur et ses quintes de toux sont encore impressionnantes mais c’est positif. »

«Il sait à quoi il fait face»

Dans sa dernière lettre, Laurent Vastel évoque le cas de « certains rentrés le même jour » que lui à l’hôpital. Une référence à son premier adjoint, Roger Lhoste, hospitalisé dans une clinique d’Antony. L’élu de 74 ans a été placé en assistance respiratoire ce vendredi matin ainsi que dans un coma artificiel après qu’un de ses poumons a été sévèrement touché par l’infection.

« Mon père se bat contre une maladie comme des dizaines de milliers de personnes et c’est quelque chose d’assez compliqué, témoigne son fils Jérôme. Nous, sa famille, sommes confiants car mon père était en bonne santé générale avant la maladie. L’équipe médicale est très investie et nous donne des nouvelles deux fois par jour. Ils ont la décence de nous dire qu’ils se battent contre une maladie inconnue. »

Malgré tout, il souhaite rester optimiste quant au rétablissement de son père. « Comme tous les patients atteints du Covid 19, quand la maladie touche un organe comme le poumon, le pronostic vital est engagé mais nous n’avons aucune raison de penser que l’issue sera dramatique. Les médecins nous ont préparé aux deux éventualités. Finalement c’est un combat qui ressemble presque à un combat politique. C’est celui d’un homme face à la maladie. Je l’ai eu au téléphone quelques heures avant que son état se dégrade et il sait à quoi il fait face. »

 

Coronavirus : nouvelles à Fontenay aux Roses au 28/03/2020

La Poste et le courrier

Le bureau de Poste (rue Boucicaut) et l’agence postale communale sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Pour les opérations bancaires urgentes uniquement, les bureaux de Poste de Sceaux (rue Houdan) et du Plessis-Robinson (8 grande rue) sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Aucun retrait de colis ou de recommandé n’est possible.

A partir de lundi 30 mars, les boîtes aux lettres de Fontenay-aux-Roses seront relevées uniquement trois fois par semaine : les mercredis, jeudis et vendredis.

La distribution du courrier :

Le centre de tri de Fontenay-aux-Roses d’où partent les facteurs pour leurs tournées est ouvert trois fois par semaine (mercredi – jeudi – vendredi).

Des agents de La Poste ont déposé un droit de retrait au vu de la situation sur le Covid-19.

Cependant, les tournées des facteurs devraient reprendre les 3 jours de la semaine : mercredi – jeudi – vendredi. Cela concerne aussi les colis.

Comment faire pour aider ?

Rejoindre la réserve civique

Le gouvernement a lancé une plateforme dédiée à l’engagement solidaire. Que vous soyez bénévole ou que vous souhaitiez pour la première fois agir, vous pouvez rejoindre la réserve civique sur : https://covid19.reserve-civique.gouv.fr

Devenir conducteur bénévole pour l’association Familles Services

L’association Fontenaisienne Familles Services recherche des bénévoles conducteurs qui pourraient aider les auxiliaires de vie à se rendre à leur mission auprès des personnes les plus fragiles à domicile (personnes âges principalement et personnes en situation de handicap). En effet, les transports en commun se font extrêmement rares et compliquent encore la mission difficile des intervenants.

Si vous souhaitez aider, vous pouvez contacter Shainez Bechtola au 01 43 50 28 09 ou par mail à  shainezbechtola@familles-services92.fr

Partager de bonnes idées avec l’association des Amis d’Edmond et JJJ Rigal

En attendant la reprise des cours et stages de gravure, l’association des amis d’Edmond et JJJ Rigal a déjà envoyé quelques conseils et idées à ses adhérents pour s’occuper. Si vous avez également des idées à partager, l’association vous invite à les communiquer par mail : rigal-asso.secretariat@orange.fr

Autres réseaux sociaux pour faire des demandes ou proposer des aides

Nexdoor : https://fr.nextdoor.com/news_feed/

Nextdoor a une carte de la Solidarité : https://fr.nextdoor.com/help_map/?is=nav_bar

Mes Voisins : https://mesvoisins.fr/

Mes Voisins a une rubrique :

Entraide face au coronavirus : voisins voisines, on s’organise !