Municipales 2020 : Réponses des listes candidates aux questions du collectif des associations (#3) : Thématiques : Services de proximité, évolution de la ville à long terme et une raison d’être optimiste

Les réponses sont publiées en fonction des thématiques et suivant l’ordre alphabétique des listes. Cet ordre fera une rotation en fonction des thématiques.

La liste « Fontenay Demain (Laurent Vastel) » a refusé de répondre aux questions. Pour leur refus et nos commentaires, voir l’article précédent.

La liste « Fontenay avec vous (Pascal Buchet) » n’a pas finalisé son programme et n’a pas répondu à toutes les questions.

Vous pouvez envoyer des commentaires en mentionnant la thématique et le N° de question à l’adresse mail : assofar2020@gmail.com

Pour que vos commentaires puissent être validés et publiés sur notre site, vous devez publiera avec vos noms, prénoms et adresse mail qui doit être valide, pour que nous puissions communiquer avec vous. Ces commentaires doivent respecter notre Charte de modération.

Thématique : Services de proximité

Question N° 21 : Comment allez-vous satisfaire les besoins des Fontenaisiens en termes de santé :
-    Médecins, généralistes et spécialistes
-    Infirmiers, infirmières
-    Laboratoires, imagerie médicale
-    Prise en compte de la dépendance
-    Etablissements du grand âge
-    Handicap, accessibilité ?

  • Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) : Médecins, services infirmiers, et services techniques médicaux : un pôle privé pourrait compléter le pôle public qu’est le CMS. Seniors dans la cité : notre programme compte 15 points, dont la création de petits cabinets d’aide à la personne, sur le modèle des cabinets d’infirmières, répondant au besoin de proximité que les grosses structures ne peuvent apporter. Handicap : le plan AD’AP sera actualisé et mené à son terme.
  • Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) : Notre ville dispose de professionnels de santé et d’établissements de qualité qu’il faut renforcer et écouter. Nous élargirons les spécialités proposées au Centre municipal de santé (ophtalmologie…) et nous rendrons ses tarifs accessibles au plus grand nombre. Nous favoriserons le maintien à domicile par un ensemble de mesures complémentaires : prévention, aide à domicile, dispositifs de santé, transports, soutien aux aidants, EHPAD à domicile. Nous poursuivrons le plan d’accessibilité des bâtiments publics et d’adaptation de la voirie et veillerons aux conditions d’accueil des enfants handicapés dans nos écoles.
  • Fontenay avec vous (Pascal Buchet) : voir réponse question suivante
  • Fontenay Demain (Laurent Vastel) : pas de réponse

Question N° 22 : Quelles formes de solidarité envisagez-vous créer, développer, encourager pour que les habitants se sentent bien ensemble ?

  • Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) : Développer les activités solidaires, jardins partagés, éducation partagée, sports partagés, cultures partagées … Ouvrir des structures solidaires : salles de convivialités dans chaque quartier, partageables entre jeunes et seniors ; cafés intergénérationnels et solidaires ; ateliers FarLab (sur le modèle des FabLab). Ouvrir une Fabrique des Arts et des cultures du monde, c’est-à-dire un lieu de créations et de rencontres interactives.
  • Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) : Afin que les Fontenaisiens se rencontrent et partagent plus qu’un code postal, nous créerons des lieux polyvalents de solidarité, d’échange et de rencontre : tiers lieux, maison des arts… Nous soutiendrons l’activité associative et développerons les moments de convivialité incluant tous nos quartiers. Avec la participation citoyenne, nous permettrons à chacun d’influer ensemble sur l’avenir de Fontenay, de se sentir utile et reconnu.
  • Fontenay avec vous (Pascal Buchet) : La solidarité sera au cœur de notre projet, c’est d’ailleurs pour nous la condition de la réussite de la transition écologique qui est vouée à l’échec par les tenants du libéralisme ou de l’écologie qui oublie le social. Nous vous citons deux exemples pour illustrer notre démarche :

1 ) CREER DES TIERS LIEUX

Pour redonner du sens au collectif, libérer et faciliter les initiatives, initier de nouveaux services et répondre à des attentes qui jusque-là ne trouvaient pas d’écho, nous proposons la création de tiers-lieux. Un tiers-lieu est un espace de rencontres entre des personnes et des compétences variées, qui favorise la créativité et les interactions sociales. Créés avec les Fontenaisiens, pilotés par des associations, des animateurs, des facilitateurs, ce sont des lieux flexibles et mutualisés, générateurs d’échanges et de vie sociale. Ils contribuent à développer les initiatives et les partages, jusqu’à faire naître des projets communs. Modulables, ouverts, accueillants, ils favorisent l’épanouissement individuel et collectif. Ils sont vivants car ils reposent sur l’écoute et l’imagination pour élaborer chaque projet, porteur de sens et de valeurs communes.

De l’économie sociale et solidaire à la culture, de l’artisanat à l’éducation, de l’écologie à l’innovation, les exemples sont variés : ateliers partagés (dessin, peinture, photo, cuisine, couture, jeux …), lieux de rencontres pour les jeunes, espace dédié aux recherches de stage, café musique,  espaces intergénérationnels …espace de coworking, pépinière d’entreprises,  cyber café,  Fablab cantine solidaire, boutique du partage,  espace d’accès aux droits, café des aidants maison du climat, jardins et outils partagés, repair café, recyclerie, ressourcerie…

2)    AIDER LES AIDANTS

Plus d’un-e Fontenaisien-ne sur cinq aide une personne de son entourage, soit parce que la personne est malade, handicapée ou dépendante. Ces personnes ont aussi besoin d’être aidées, ne serait-ce que pour « souffler ». Il faudra avant tout renforcer les aides à domicile et les activités en lien avec le CCAS et les associations pour les personnes âgées ou malades et les personnes handicapées. Le café des aidants sera un lieu d’écoute, d’échanges et d’informations avec un centre de ressources et d’actions (repérage des besoins, réseau d’intervenants : kiné, médecins, soins infirmiers, aides à domicile, assistante sociale) et un lieu de soutien psychologique mais aussi d’activités culturelles et de rencontres intergénérationnelles. Le développement des accueils de jour, d’autres solutions alternatives basées sur les associations et le bénévolat (après formation) seront aussi à privilégier.

  • Fontenay Demain (Laurent Vastel) : pas de réponse

Question N° 23 : Comment pouvez-vous attirer / maintenir les services et commerces de base tels que :
-    Bureau de poste
-    Sécurité sociale
-    Etat civil
-    Laverie
-    Billetterie transports

  • Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) : L’Etat Civil a toute sa place en mairie, où il doit être promu et préservé. Nous agirons pour le maintien d’une laverie en centre-ville. Dans les quartiers périphériques, et en association avec un commerce de proximité, nous créerons un (ou plusieurs) pôle(s) multi-services (antenne de mairie, qui assurera un accueil et une aide de proximité, par les administrations et par les élus, un accès internet et une écoute de chacun).
  • Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) : Nous étudierons avec les Fontenaisiens leurs besoins réels. Nous maintiendrons l’accueil en mairie pour les services d’état civil, dont nous faciliterons les démarches par Internet. Nous négocierons avec les entreprises concernées (La Poste, RATP) le maintien des services de poste et de billetterie transports. La ville acquerra lorsque et où nécessaire les locaux commerciaux pour favoriser l’installation de services de base (laverie…) ou plébiscités par les Fontenaisiens.
  • Fontenay avec vous (Pascal Buchet) : Rien ne s’obtient sans une forte volonté politique, une mobilisation citoyenne et des dispositifs innovants pour y répondre (cf plus haut) tout en trouvant d’autres sources de financement que les impôts, taxes et tarifs quand un coût supplémentaire est nécessaire.
  • Fontenay Demain (Laurent Vastel) : pas de réponse

Thématique : Evolution de la ville à long terme

Question N° 24 : Pouvez-vous définir votre vision de Fontenay-aux-Roses à 15-20 ans ?

  • Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) : Richesse culturelle, tissu associatif créatif, diversité des quartiers sont des atouts, sources de synergies propres à Fontenay : salles de convivialité, jardins partagés, infrastructures adaptées (crèches, écoles, gymnases, lieux culturels…); Fabrique des Arts et des Cultures, FarLabs, cafés solidaires, mobilités apaisées, transition écologique réussie. Ville verte, chaleureuse, et innovante, où il fera bon vivre, et que les villes voisines nous envieront.
  • Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) : Dans 15 ans, Fontenay-aux-Roses sera devenue plus végétalisée ; elle bénéficiera d’un cœur de ville et de quartiers plus animés avec des commerces de qualité, grâce notamment à la piétonisation de la rue Boucicaut et la création de nouveaux équipements publics (maison des arts). La convivialité et l’entraide seront des habitudes acquises et la municipalité sera garante de la qualité de vie. Chacun s’y sentira acteur de son devenir. De nouvelles entreprises s’y seront installées et des projets innovants auront abouti grâce au financement participatif de Fontenaisiens. Le patrimoine public aura été complétement rénové, notamment pour réduire son empreinte environnementale. Les immeubles construits seront tous HQE ou THQE.
  • Fontenay avec vous (Pascal Buchet) : Une ville à taille et visage humains, une ville du vivre ensemble, du respect, une ville dynamique et où les habitants sont acteurs de l’évolution de leur cadre de vie et des activités. Une Ville équilibrée en préservant les équilibres actuels : urbanistiques (pavillons / collectifs), démographiques (jeunes /moins jeunes), (sociaux) logements privés / sociaux et une ville plus végétale moins minérale … une ville qui soit belle, solidaire et permette l’épanouissement de chacun
  • Fontenay Demain (Laurent Vastel) : pas de réponse

Question N° 25 : Que souhaitez-vous pour cette ville en termes de :
- population (nombre, diversité…)
- urbanisme (destination des zones, type d’habitat, densité, espaces verts…)
- mobilité et transports
- accompagnement de la transition écologique
- services à la personne
- offre culturelle

  • Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) :  Ne pas densifier au détriment de la qualité de vie, respecter la spécificité des zones pavillonnaires, rénover « vert » et construire « vert » ; développer les mobilités douces, les espaces verts, la biodiversité ; créer de petits cabinets de proximité pour des services à la personne efficaces et chaleureux ; assurer une offre culturelle et sportive plurielle, créative, interactive, ouverte sur le monde et sur les autres.
  • Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) : Nous souhaitons maintenir la population autour de 25000 habitants en préservant la mixité sociale et l’équilibre général actuel entre quartiers pavillonnaires, logements collectifs en locatif social et logements collectifs en accession à la propriété aidée ou non. Nous voulons une véritable vie de quartier et des lieux d’échange et de rencontre. Sur les autres questions, les réponses ont été apportées dans les thématiques concernées.
  • Fontenay avec vous (Pascal Buchet) : pas de réponse
  • Fontenay Demain (Laurent Vastel) : pas de réponse

Question N° 26 : Pouvez-vous nous donner en une seule phrase une raison d’être optimiste si vous êtes élu(e) le 22 mars 2020 ?

  • Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) : Parce que notre liste contient toute la diversité des quartiers et des âges, des compétences de terrain et des expériences professionnelles, nous saurons faire la synthèse des multiples expressions des habitants, nous mobiliserons l’intelligence collective, nous créerons des synergies « vertes » et conviviales, POUR FONTENAY, immédiatement, conformément aux engagements contenus dans notre programme.
  • Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) : Grâce à l’écoute de chacun des Fontenaisiens, nous construirons une ville plus écologique, plus solidaire et plus sociale, plus dynamique, plus innovante, plus sereine, plus citoyenne et plus sobre.
  • Fontenay avec vous (Pascal Buchet) : Les élus ne décideront plus seuls mais avec les Fontenaisiens
  • Fontenay Demain (Laurent Vastel) : pas de réponse

Le nombre de places en crèches et les gardes d’enfants à Fontenay aux Roses : un enjeu pour les municipales

Nous avions fait le point en 2013 : http://www.nouvellesdefontenay.fr/le-point-sur-les-creches-et-les-gardes-denfants-a-fontenay/

Sources :

- Naissances et décès domiciliés 2009-2018, par lNSEE : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-92032#graphique-RFD_G1

- Compte-rendu de la réunion publique du 17 Janvier de la Liste Associative, Ecologique, Citoyenne POUR FONTENAY/ avec le soutien de l’Union Associative Fontenaisienne: http://www.pourfontenay.fr/sites/default/files/dossiers/compte_rendu_de_la_reunion_publique_vendredi_17_janvier_2020.pdf

2011: l’ancienne municipalité ferme la crèche du Château Sainte- Barbe; 45 berceaux perdus
2014: Création de 22 places supplémentaires à la crèche des Pervenches
2016: la crèche associative Ile aux Enfants ferme : 20 places perdues
2018: la municipalité sortante ferme la crèche de l’Allée Fleurie : 60 berceaux perdus.
En 2008 : 418 berceaux de crèches 
En Mars 2014 : 333 berceaux 
En Janvier 2020 : 286 berceaux

Actuellement,  950 enfants de 0 à 3 ans à Fontenay (source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-92032#chiffre-cle-7)

90% des familles demandent une inscription en crèche, soit  855 enfants
Le nombre de places en crèche ( 286 places) correspond à 30 % des enfants de 0 à 3 ans
76 Assistantes maternelles, en activité avec 3 enfants par assistante, soit 232 places, soit  24,5% des enfants de 0 à 3 ans
Taux de couverture Total : 518 enfants soit 54,5 % de la demande.

Comparativement, à Sceaux, avec cinq crèches municipales et trois associatives, Sceaux a 354 places de crèches sur une demande répond à 78 % des demandes d’accueil.

Source : site internet de la ville de Sceaux : https://www.sceaux.fr/mon-quotidien/les-modes-daccueil-collectif

Le taux de couverture enfance moyen du département des Hauts de Seine est de 64,2%.

Conclusions : On voit donc qu’il y a à Fontenay, un déficit d’accueil de la petite enfance, Il faudrait au moins 130 berceaux supplémentaires pour ré-atteindre le niveau de 2008.

Voilà un enjeu très important pour les municipales et nous attendons ce que proposerons les différentes listes.

Pourquoi avoir mis la patinoire sur le parvis de la mairie à la place du miroir d’eau ?

Chaque année, la ville organise des animations de Noël sur la place du Général de Gaulle.

Du temps de l’ancienne municipalité, la ville avait acheté une patinoire synthétique qui  permet une introduction en douceur aux sports de glisse puisque le matériau composant la patinoire absorbe les chocs.

Cette patinoire était installée, soit sur le terrain de foot de la coulée verte, soit dans la cour du château La Boissière, soit sur le fond de la place de Gaulle, devant l’immeuble Saint Prix, comme par exemple l’an dernier.

Cette année, compte-tenu des installations qui sont prévues sur la place de Gaulle, la patinoire a été installée sur le parvis de la mairie,  à la place du miroir d’eau.

Quels travaux et coûts ont été nécessaires pour l’installation de la patinoire ?

Depuis 2 semaines, une entreprise a installé une structure en bois pour pouvoir mettre la patinoire.

Quels seront les problèmes liés à son utilisation ?

Les manèges et autres animations sont installées sur la place de Gaulle entre la rue Boucicaut et le monument aux morts.

Pour circuler entre la patinoire et les manèges, les familles et les jeunes vont traverser la rue Boucicaut, comme c’était prévu dans le réaménagement de la place de Gaulle.

Ils vont être mis en danger par la circulation des voitures, des bus et des camions qui circulent sur la rue Boucicaut.

Ouverture de la vestiboutique de la Croix-Rouge, Samedi 1er décembre 2018, au centre commercial Scarron

Samedi 1er décembre 2018, la vestiboutique gérée par l’équipe locale d’action sociale de la Croix-Rouge ouvre ses portes au centre commercial Scarron (rue des Bénards).

La vestiboutique de la Croix-Rouge est un commerce de vêtements et accessoires issus de dons de particuliers.

En parallèle de ses actions sociales, la Croix-Rouge propose en effet la revente de vêtements neufs et d’occasion en bon état (bébé, enfant, adulte) à petits prix. On y trouve également des chaussures, des sacs, des bijoux et du linge de maison.

Cet espace convivial est géré par des bénévoles de l’unité locale de la Croix-Rouge.

Horaires d’ouverture

Mardi de 16h à 18h
Mercredi de 14h à 16h
Samedi de 11h à 13h.

Vous pouvez aussi déposer vos vêtements propres aux horaires d’ouverture.

L’association Place des 3Arts : invitation pour une vidéo artistique le Jeudi 8 Février à 19 H 30

L’association Place3Arts souhaite vous présenter son travail autour de l’art et de la nature pour une éducation durable ou les artistes ont bien participé. .et les enfants y trouvent du bonheur .
Vous verrez ainsi la vidéo moment d’échanges autour de l’art comme pédagogie pour les primaires…

Nous présenterons aussi le bilan de l’association et ouvrirons le bureau pour la trésorerie

Ce sera aussi un temps pour une dégustation de crêpes maisons et débat sur le projets de film artistique pour le cinéma
Au plaisir de vous retrouver
JEUDI 8 FÉVRIER 19H30
8 RUE DES PERVENCHES
LOCAL ASSOCIATIF PLACE3ARTS

Pour ceux qui veulent voir le film mais ne peuvent pas venir :
Voici le lien du teaser finalisé sur YouTube : https://youtu.be/Y6YZVzbV6Po


Place3Arts est une association au service des écosystèmes artistiques naturels et humains dépose un projet de loi aménageant des coopératives scolaires innovantes . Fontenaysiens.

Soutenez l’association et le projet de loi contact : https:place3arts.wordpress.com

Pour mieux comprendre ce plan , lecture du document sur :

https://www.mesopinions.com/sondage/enfants/ecoles-primaires-pedagogie-organique-formation-durable/7776

Conférence et débat sur les rythmes scolaires, avec Mme LECONTE le jeudi 7 décembre 2017

Toutes les associations de Parents d’élèves (PEEP, FCPE, FM-FAR, FARENTS, Unis pour la Roue) ont écrit une lettre au Maire concernant la consultation des parents sur les rythmes scolaires) (voir article précédent).

Toutes les associations avaient souhaité l’organisation au plus vite d’une réunion publique sur cette question afin d’éclairer les familles sur les enjeux avec si possible la présence d’experts comme cela a pu être organisé par d’autres collectivités territoriales.

Comme le Maire n’a pas donné suite, elles ont contacté une conférencière, Claire Leconte (Professeur honoraire de psychologie de l’éducation – Univ Lille3, chercheur spécialiste des rythmes de l’enfant et adolescent, DDEN écoles Jenner, Hellemmes, et De Comines, Lille, http://www.claireleconte.com)

Cette conférence sera suivie d’un débat sur les rythmes scolaires.

Elle aura lieu à la salle du château Sainte Barbe le jeudi 7 décembre 2017 de 20h00 à 22h30

La rentrée à la Place des 3Arts

La Place des 3Arts a maintenant déménagé et est situé 8 rue des Pervenches, en face de l’école des Pervenches.

Programme 2017 2018 : Soutien scolaire et développement personnel

Soutien scolaire

Primaire : Lecture, compréhension de textes décrivant la nature, les voyages, les sports d’extrême ; Maths ; Philo ; SVT

Collège et Lycée : Anglais par jeux créatifs conversations et artchansons ;  Maths ; Français

*option soutien alternatif : Au mur à peindre pour la géométrie, au jardin pour le comptage, en cuisine pour la logique et la chimie

*option anniversaire et Tee-shirts à peindre

*option aide à la parentalité coaching

Aidants : professeurs, diplômés BAC + 4, étudiants en prépas

Développement personnel

Créativité : atelier peinture dessin, mosaïque, sculpture sur bois, vidéos, expos artistes du Grand Paris Sud

Bien-être Médecines douces : Espace Zen en autonomie, nutrition détox surpoids, yoga taichi fitness ,Jardinage, cueillette, méditation

Aidants : infirmière DE, coachs sportifs DE, artistes

Pour cette rentrée nous ajoutons à nos ateliers « tête-mains » par l’art créatif du soutien scolaire alternatif avec du jardinage de la cuisine un mur à peindre du bricolage et du développement personnel avec du Yoga (adultes et parents enfants) du Tai chi du massage avec pierres et automassage, arthérapie , méditation par l’Art , des anniversaires festifs créatifs .

Nous sommes aussi à la recherche de bénévole soutien scolaire (Bac +3), entretien du matériel de peinture, petits ménages, comptabilité…

Lieu : 8 rue des Pervenches

Informations – Réservations sur :    https://place3arts.wordpress.com

Plus Petit Cirque du Monde à Bagneux : Festival Hip Cirq du 16 au 18 Juin

La 9ème édition du Festival Hip Cirq, nous invite à célébrer 25 ans d’utopies partagées. Vingt-cinq ans d’engagements portés par les bénévoles, les salariés, les volontaires, les citoyens, les partenaires, les artistes.
En 2017, ils sont circassiens, comédiens, danseurs, instrumentistes, chanteurs, d’ici et d’ailleurs, de l’Hexagone, d’Ethiopie, d’Afrique du Sud, de Madagascar, de La Réunion, de Guadeloupe, d’Haïti, d’Algérie, d’Amérique.

Spectacles prévus :

La Pli I Donn – Cie Cirquons Flex : soirée malgache – vendredi 16 juin à 20h30 

La pli i donn réunit quatre acrobates de La Réunion, Madagascar et Afrique du Sud et convoque performances circassiennes, textes, musique, image, danse et chant.

Ci-joint un extrait du spectacle : https://vimeo.com/114749083

Le spectacle sera suivi d’un concert gratuit de musique malgache avec le groupe Sorajavona

Jeux d’échelles* – Samedi 17 juin à 19h30 gratuit – ouvert à tous

Cabaret-résidence – samedi 17 juin à 20h30, suivi d’un show percussion Tarif unique : 5 euros

Scène ouverte des intervenants  Dimanche 18 juin à 17h Gratuit – ouvert à tous

Pour plus d’infos et pour réserver : http://www.lepluspetitcirquedumonde.fr/hip-cirq-2017/

Les ateliers participatifs le samedi 17 et le dimanche 18 :

En famille ou en solo, initiez-vous gratuitement à des disciplines insolites : parkour, hula-hoop, yoga, footfreestyle, jonglage, percussions, cirque en famille… Lancez-vous avec de vrais pros pour vous encadrer !
Autres activités à découvrir : des contes musicaux pour les enfants  et un apéro philo pour les parents (samedi 18h) et tout le monde se retrouve pour un grand pique-nique partagé (dimanche midi)  ! 

Pour les horaires des ateliers : http://www.lepluspetitcirquedumonde.fr/2017/05/02/les-activites-participatives-au-festival-hip-cirq-2-copy/

En plus soirée anniversaire des 25 ans du PPCM : http://www.lepluspetitcirquedumonde.fr/events/25ans-de-ppcm/

Lieu : Le plus petit cirque du monde 

Impasse de la renardière 92 220 Bagneux

Tel : 01 46 64 93 62

CR Conseil d’école des Ormeaux vs Fontenay-Mag … 

Le magazine Fontenay-Magazine de ce mois détaille quelques travaux en p.24 et titre « La Ville embellit votre cadre de vie ».

Or, dans le compte-rendu du conseil d’école de février 2017 d’une école de la ville , où sont scolarisés mes enfants, j’ai eu la surprise de lire :

 « La cour du haut est de nouveau infestée de fientes de pigeons. M. Le Conseiller municipal répond que la mairie se renseigne pour un élagage de l’arbre. Mme La Directrice s’inquiète de la présence de boîtes toxiques pièges déposées par les services en septembre au 2ème étage, suite à la présence d’un rat dans l’école en juin et tout l’été. M. Le Conseiller municipal dit que le gardien peut les débarrasser, avec des gants. Les enseignantes demandent si une désinfection peut avoir lieu pendant les vacances car outre les rats, la présence de cafards a aussi été constatée à plusieurs reprises. 

Souhaits pour l’année prochaine :

Réfection des peintures de la cage d’escalier, très anciennes. Tracés dans la cour pour la mise en rangs et les jeux (demande réitérée depuis plusieurs années). »

Et également : « Mme La Directrice réitère sa question du précédent conseil concernant le suivi des demandes faites au Centre Technique Municipal (confirmation d’accusé de réception). M. Le Conseiller municipal explique que le départ prochain du responsable complique certainement le fonctionnement. L’école dispose en tout de 3 toilettes par étage dans le bâtiment (2 élève, un adulte), et dans la cour de 8 toilettes filles, 8 garçons pour 203 élèves, ce qui fait peu. (…).Mme La Conseillère municipale est tout à fait d’accord pour une réfection des sanitaires. »

Par ailleurs, ce mois-ci le journal Fontenay-Mag fait sa une sur l’avancée technologique de Fontenay-aux-Roses, le détaille dans un dossier de 5 pages, en mettant en avant notamment la couverture de 87% en fibre optique de notre territoire…

Pourtant dans le même compte-rendu du conseil d’école, on peut également s’étonner de lire :

« Les enseignantes demandent si Internet pourrait fonctionner dans les classes (au 1er étage, la classe de GS en bénéficie). M. le Conseiller Municipal signale que la Ville a demandé le câblage. »

Bref, entre le journal du Fontenay-Magazine et le compte-rendu du conseil de l’école de mes enfants, je constate au bas mot de grandes « disparités ». Les promesses d’amélioration du cadre de vie et d’avancées technologiques ne devraient-elles pas prioritairement être traduites et appliquées dans les écoles maternelles et élémentaires de la Ville pour le bien-être de nos enfants ?

Il me semble que les précédents comptes-rendus ressassent d’année en année les mêmes demandes : réfection des fenêtres, de la porte d’entrée, construction d’un préau, demandes de bancs dans la cour…

nota : Dans ce même compte-rendu de conseil d’école, on peut lire : « Du point de vue des enseignantes, les NAP compliquent la vie de l’école. Toutes les classes sont occupées, ce qui pose des problèmes pour recevoir les parents, organiser la classe, les affichages … Souvent, du matériel disparaît, les meubles sont parfois déménagés et mal remis en place… (…) ».

Qu’il aurait été appréciable de mettre à profit les nombreuses salles des locaux de l’ancien Conservatoire rue du Docteur Soubise pour organiser les NAP … ! Non ? Mais c’est un autre sujet ! (quoique…)

Un nouvel espace artistique et éducatif à Fontenay : « La Place des 3Arts »

« La Place des 3Arts » vient d’ouvrir à Fontenay-aux-Roses au 96 rue Boucicaut. Elle propose une centaine d’oeuvres d’art contemporaines à la vente avec la Brocolisgalerie et des ateliers de loisirs créatifs (encadrement, peinture, aquarelle, dessin, langue anglaise en pyrogravure, couture , Impression sur Tee-shirt, customisation de meubles, …) et pédagogiques « Tête-Mains » pour les enfants avec l’Edukalternartive histoire par l’analyse d’une oeuvre).

Les 3Arts viennent de constituer un réseau autour de l’Art de créer, l’Art de Vivre, l’Art des Sciences.

Ils défendent un « juste prix de l’Art » fondé sur le calcul suivant : « Nombre d’heures passées x 25 euros + matériaux » ex : 7 heures de peinture + 3 heures de réflexion x 25 euros + matériaux = 265 euros le tableau. Cette approche casse les effets « OPA » sur les artistes par les marchands d’art affairistes.

La Place des 3Arts remet l’artiste dans la cité à sa juste « utilité » et à sa juste valeur humaine ». Elle est un intérmédiaire entre l’artiste et l’acquéreur, en soutenant l’art contemporain pour que l’artiste puisse travailler et vivre de son art, et l’acheteur en lui offrant un art accessible. Elle développe aussi un concept d’éducation et de vie par l’Art; particulièrement pour les enfants, avec sa pédagogie intuitive et créative, très prometteuse en géométrie et mesures

A Fontenay, le 96 rue Boucicaut a pris un joli air coloré, où les visiteurs peuvent flâner ou acheter pour leur plaisir, et pour soutenir les artistes contemporains (oeuvres allant de 1 euro à 250 en moyenne, 900 la plus chère). Le soutien est d’autant plus important que Joëlle Touzet, l’initiatrice, s’est mis en tête de racheter le conservatoire mis en vente par la ville et de lancer une souscription publique sur le plus grand tableau de la Brocoli’sgalerie, « intitulé le « BigBang ». Un projet explosif ? Non, car elle dit que si Fontenay ne veut pas de ce projet, elle le présentera a d’autres villes de la Communauté d’agglomération. Nous espérons que Fontenay saura donner écho à ce beau projet qui réunit une centaine d’artistes de la communauté d’agglomération  désireux de vendre dans un lieu vivant.. »rien à voir avec les musées, précise joëlle Touzet. Nous avons un modèle économique et social qui s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire ESS et qui ne doit pas coûter mais être en équilibre au juste prix avec création de 3 emplois à la clé.

Pour des informations, contactez Joelle TOUZET : Tél : 06 84 54 13 28