Participez au mouvement national « Nous voulons des coquelicots »

A l’initiative de Fabrice Nicolino, Francois Veillerette et soutenue par une centaine de personnalités, l’association « Nous Voulons Des Coquelicots » lance un appel à la résistance pour l’interdiction de tous les pesticides. 

Elle propose de se retrouver tous les premiers vendredi de chaque mois devant la mairie de notre ville et cela pendant 2 ans, pour rappeler notre volonté d’exiger de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse… Il va falloir être tenace !

C’est donc Vendredi 2 novembre à 18h30 que se rassembleront à nouveau, dans toute la France, les hommes et femmes convaincus de la nécessité de cet appel. 

Une façon conviviale de se retrouver et d’échanger autour d’un projet porteur d’espoir : celui de revendiquer haut et fort le respect du vivant.

Rendez-vous donc Vendredi 2 novembre, sur la place devant la mairie… N’hésitez pas à entrainer avec vous vos proches et moins proches, à solliciter tous vos réseaux et faire que nous soyons nombreux !!!

Nicole Allafort et Catherine Hadj-Ammar

allafort.nicole@orange.fr  /  hadjammarc@yahoo.fr

Lien vers le site pour votre information et la signature de l’appel

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/l-appel/

Le Mois de la mémoire : La Grande Guerre à Fontenay jusqu’au 10 décembre 2018

A l’occasion du centenaire de l’Armistice de 1918, la 3e édition du Mois de la mémoire est consacrée à la Grande Guerre. Expositions, conférences, concert, projection, théâtre et commémorations sont au programme.

La médecine de guerre

Une exposition, « 1914-1918. L’envers de la guerre », présente des photos de Georges Duhamel alors qu’il était chirurgien aux armées, à voir du 23 octobre au 8 novembre à la médiathèque. Une conférence sur la médecine de guerre est également proposée par le Collège universitaire Jean Fournier (CUF) le 19 octobre à 15h avec Laurent Vastel, chirurgien orthopédiste. Elle sera précédée d’une conférence de Bernard Barré, membre de l’association des Amis de Georges Duhamel et de l’Abbaye de Créteil en lien avec l’exposition.

La musique dans la Grande Guerre

La musique est à l’honneur avec une exposition du 13 au 24 novembre à la médiathèque présentant des instruments de musique fabriqués durant la guerre. En parallèle à la médiathèque, l’exposition « La Grande Guerre » sera visible du 10 au 24 novembre.

Vendredi 30 novembre à 20h30, la Maison de la musique et de la danse accueille l’ensemble Calliopée pour un concert original mêlant alto et accordéon et retraçant des destins bouleversés par la Première Guerre mondiale sur des musiques de Debussy, Halphen et Bartok.

La guerre vue par des yeux d’enfants

Du 21 novembre au 10 décembre, le hall administratif de la mairie propose l’exposition « La Guerre des crayons ». Issus des collections du musée de Montmartre, vingt panneaux d’exposition permettront de découvrir des dessins d’enfants réalisés entre 1914 et 1918 par les élèves des écoles de la Butte. En complément, les enfants des accueils de loisirs exposeront une fresque qu’ils ont réalisée sur le thème de la guerre.

Les traités de Versailles

L’historien Jean-Michel Durand fera une conférence sur les traités de Versailles le samedi 10 novembre à 15h à la médiathèque. L’accord de paix signé le 28 juin 1919 entre l’Allemagne et les Alliés définit les sanctions contre l’Allemagne et est à l’origine de la Société des Nations. Le petit traité de Versailles, signé le même jour, reconnaît notamment l’indépendance de la Pologne. Ces traités ne sont pas sans conséquence sur la suite de l’histoire du XXe siècle.

La guerre au cinéma et au théâtre

Mercredi 21 novembre à 15h, la médiathèque invite le public à partir de 10 ans à assister à la projection du film « Cheval de guerre » de Steven Spielberg : une histoire d’amitié entre un homme et son cheval séparés aux premières heures du conflit…
Mardi 27 novembre à 20h30, c’est sous le chapiteau du Théâtre des Sources que le public est attendu pour « La Pagaïe », une lecture-spectacle du roman La Main coupée de Blaise Cendrars par le Reptile cambrioleur.

Un projet scolaire pour la paix

L’Institut français d’Allemagne et la Mission du Centenaire proposent à une centaine de jeunes Européens de devenir Ambassadeurs pour la paix. Dans le cadre de ce projet et du jumelage, des lycéennes de Wiesloch (ville allemande jumelée à Fontenay-aux-Roses) et leur professeur de français, Iris Graf, réaliseront un film avec des interviews d’élèves de maternelle, de CM2 et du collège des Ormeaux.

Pour télécharger le programme complet : https://media.fontenay-aux-roses.fr/fileadmin/fontenay/MEDIA/Agenda/Culture/Programme_A4_Mois_de_la_memoire_2018.pdf

Participez aux Assises du sport le Samedi 13 octobre de 9h30 à 18h, à la médiathèque

Les Assises du sport sont ouvertes à tous les Fontenaisiens.

Samedi 13 octobre de 9h30 à 18h, rendez-vous dans les salons de la médiathèque pour participer aux tables rondes thématiques.

Des experts comme Pierre You, le président de la Fédération française d’escalade, Jean-Pierre Mougin, vice-président du Comité national olympique et sportif français, Karl Olive, maire de Poissy ou Philippe Lamblin, président de la Ligue des Hauts de France d’athlétisme, viendront partager leurs riches expériences en matière de politiques sportives.

Programme de la journée

9h30 café d’ouverture

10h-10h30 discours d’introduction et présentation des éléments de diagnostic des pratiques sportives à Fontenay-aux-Roses.

11h-12h30 table ronde sur le sport santé

Comment encourager la pratique physique et sportive, outil de santé publique ?
Aménagements favorisant l’activité physique, sport pour tous, accompagnement des publics selon les tranches d’âges, animations, création d’un label sport-santé…

14h30-16h table ronde sur le sport encadré

Quel développement pour les associations et clubs sportifs fontenaisiens ?
Structures d’encadrement, répartition des équipements et des créneaux de pratique, offre publique/privée sur la commune, confort des usagers, tarifs, mutualisation des équipements avec les villes voisines, renouvellement du patrimoine existant…

16h-17h30 table ronde sur les pratiques libres

Comment accompagner les Fontenaisiens dans leurs pratiques sportives sans encadrement ?
Sites de pratique libre (Coulée verte, piscine…), développement de l’offre dans les quartiers, déploiement d’équipements en accès libre, modernisation du mobilier urbain existant…

17h30 Discours de Clôture

Réunion publique du quartier Scarron-Sorrières le mardi 9 octobre à 20 heures + diagnostic en marchant à 16 H

Quelques jours après le premier café citoyen dans le quartier, les habitants de Scarron-Sorrières sont invités à participer à une réunion publique.

En amont, un diagnostic en marchant est organisé avec les élus et les services techniques afin de relever sur le terrain les problèmes rencontrés.

Le point de départ sera à 16h devant la coque des médecins (34, rue des Bénards). Découvrez le parcours de la balade ci-dessous.

Lieu de la réunion publique :  Ecole maternelle Scarron  Allée des Lilas

Travaux sur la Place de Gaulle : du 8 octobre 2018 à octobre 2019

Communiqué de Territoire Vallée Sud Grand Paris (VSGP) aux riverains de la Place

D’octobre à mi-décembre 2018 : travaux d’assainissement

Le Territoire réalisera dès le mois d’octobre d’importants travaux de modernisation des réseaux d’assainissement et de lutte contre les pollutions pour préserver le milieu naturel.

Ce chantier, se déroulera du 8 octobre 2018 au 8 mars 2019 inclus avec une période d’interruption entre le 7 décembre 2018 et le 7 janvier 2019 pour permettre la tenue des fêtes de fin d’année.

Une première phase de travaux du 8 octobre au 7 décembre concernera l’avenue de Verdun (entre le marché couvert et la rue Boucicaut) et une portion de la rue Boucicaut au droit de la mairie et la seconde phase qui débutera le 7 janvier 2019 concernera la rue côté pair de la place (entre la Maison de la Musique et de la Danse et la Rue Boucicaut).

Ce chantier entraînera des modifications de circulation et de stationnement ponctuelles et des déviations provisoires seront mises en place par le groupement d’entreprises SOGEA / HP-BTP en charge de la réalisation des travaux d’assainissement afin de faciliter la circulation des riverains. Nous leur avons demandé de limiter au maximum la gêne que pourrait engendrer ce chantier. La circulation des piétons ne sera jamais interrompue. Elle sera organisée en fonction de l’avancement du chantier et sécurisée par les entreprises chargées des travaux.

L’accès en voiture à votre domicile sera rétabli entre 17h00 et 8h00 selon l’avancement du chantier. L’accès aux commerces sera maintenu et sécurisé pendant toute la durée du chantier. La collecte des ordures ménagères sera également assurée pendant toute la période des travaux. En cas d’impossibilité de passage du camion de collecte, l’entreprise procédera au transport des bacs des éventuels riverains concernés jusqu’aux extrémités de la zone de chantier et à leur remise en place après passage de la benne.

De novembre 2018 à octobre 2019 : réalisation du parvis de la mairie et du parc Laboissière

Parking du marché : le stationnement devient gratuit à partir du 1er octobre 2018

A partir du 1er octobre 2018, le stationnement au niveau -1 du parking du marché devient gratuit, limité à 2h30 avec affichage du disque de stationnement.

Adoptée en Conseil municipal le 24 septembre, la délibération portant sur le parking du marché fait suite au diagnostic du groupe de travail, constitué de membres des comités d’habitants, sur le plan de circulation et de stationnement. Elaboré en avril 2018, le plan de circulation et de stationnement de Fontenay-aux-Roses préconisait le changement de fonctionnement du parking en supprimant la tarification horaire du niveau -1.

A partir du 1er octobre 2018, le stationnement sur l’une des 62 places du premier niveau du parking du marché sera désormais gratuit et limité à 2h30 entre 9h et 19h30 (disque de stationnement obligatoire).

Le deuxième niveau restera réservé aux abonnés (renseignements au 01 41 13 20 36).

À noter que le parking dispose de 16 caméras de vidéosurveillance et qu’il sera fermé entre 23h et 7h (seules les sorties seront possibles).

Mode d’emploi du parking

1. Je prends un ticket à l’entrée du parking.

Ce ticket est indispensable pour ressortir du parking.

2. Je mets mon disque de stationnement.

La durée de stationnement est limitée à 2h30 entre 9h et 19h30 (sauf dimanche, jours fériés et mois d’août).

3. Je ressors du parking avec le ticket.

Sortie possible 24h/24 mais pas d’entrée possible de 23h à 7h.

A noter qu’il est possible de retirer un disque de stationnement à l’accueil de la mairie.

Pour rappel, le stationnement en centre-ville est gratuit, contrairement à la plupart des villes voisines. Afin de permettre une bonne rotation des véhicules, différentes zones coexistent.

• Zone bleue rue Boucicaut, le haut de la rue Antoine Petit et quelques places de l’avenue Jeanne et Maurice Dolivet. Le stationnement est limité à 1h30 avec affichage obligatoire du disque bleu (celui-ci est disponible gratuitement sur demande aux accueils de la mairie).
• Zone verte rue Jean Jaurès, limitée à la demi- journée (9h-14h ou 12h-19h).
• Bornes minutes sur la rue Boucicaut pour améliorer le stationnement de courte durée
(30 minutes sur ces emplacements signalés en orange) et faciliter l’accès aux commerces.
• Dépose-minute derrière le monument aux morts entre le 8 et le 11 place du Général de Gaulle, pour déposer les enfants au château Laboissière, zone limitée à 15 minutes.

Pourquoi le CEA de Fontenay recherche un vétérinaire spécialiste de primates non-humain ?

Pour le projet IDMIT, le CEA de Fontenay recherche un vétérinaire spécialiste de primates non-humain.

Pole emploi a publié une offre de poste : Publié le 22 septembre 2018 – offre n° 0646691

« Les unités de recherche hébergées (CEA, CNRS, Inserm) et les partenaires industriels disposent de modèles et d’infrastructures de hautes technologies (animaleries de haute sécurité biologique, IRM, TEP, vectorologie, histologie, traitement de l’image, comportement, chirurgie.). Quatre vétérinaires sont chargés de la surveillance des animaux, de leur bien-être, de l’organisation et de la réalisation des soins, ainsi que de l’application et du suivi de la réglementation. Dans le cadre du développement de ses recherches, l’institut recrute un vétérinaire ayant une expérience dans les techniques de soins sur gros mammifères et/ou primates non humains. »

Qu’est-ce qu’un primate non humain et à quoi servent-ils ?

« Chaque année dans le monde, plus de 100 000 singes et grands singes sont utilisés en recherche biomédicale. Leurs similitudes génétiques avec l’homme en font des candidats particulièrement adaptés pour tester la sécurité de nouveaux médicaments et pour étudier les maladies infectieuses ou le cerveau. Mais ces mêmes similitudes avec l’homme soulèvent également des questions éthiques autour de leur utilisation pour des expériences scientifiques. »

Source : Primates non humains dans la recherche et l’expérimentation: 

https://copublications.greenfacts.org/fr/primates-non-humains/index.htm

Vue d’ensemble de l’utilisation de primates dans la recherche et l’expérimentation au sein de l’UE :

Source : http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/opinions_layman/fr/primates-non-humains/index.htm#2

« Environ 12 millions d’animaux sont utilisés chaque année dans des procédures scientifiques au sein de l’Union européenne. Parmi ceux-ci, environ 10 000 sont des primates non humains (PNH), principalement des singes et des grands singes. Des expériences réalisées sur de tels primates ont conduit à des découvertes importantes en biologie et en médecine.

Actuellement, les primates ne sont utilisés dans des expériences scientifiques que lorsqu’il n’existe aucune autre méthode ou espèce animale qui puisse servir d’alternative. Ils sont principalement utilisés pour évaluer la sécurité de produits et dispositifs pharmaceutiques, mais aussi pour la recherche fondamentale en biologie et pour la recherche et le développement de produits et d’appareils médicaux.

Presque tous les primates utilisés dans des expériences scientifiques sont nés d’animaux eux-mêmes élevés en captivité, parfois depuis plusieurs générations. À quelques exceptions près, la recherche sur animaux élevés en captivité plutôt que capturés dans la nature a tendance à fournir des données plus précises et fiables. Les primates capturés à l’état sauvage sont très rarement utilisés dans la recherche, mais ils sont encore nécessaires pour éviter les effets négatifs de la consanguinité des stocks.

En ce qui concerne le bien-être animal, d’importants investissements ont été réalisés ces dernières années pour améliorer les conditions de logement des primates en captivité, en tenant compte de leurs besoins physiques et sociaux »

Pourquoi a-t-on besoin de primates dans la recherche et l’expérimentation ?

 » 2.1 Avant que les produits pharmaceutiques ne parviennent au consommateur, leur sécurité doit être testée sur des humains au cours d’essais cliniques. Des expériences préliminaires sur des animaux – souvent des rats et des chiens – sont effectuées dans le but de protéger la santé des personnes prenant part à ces essais. Seuls quelques produits pharmaceutiques potentiels sont en fait testés sur des primates non humains (PNH). Les primates sont nécessaires pour tester certains médicaments qui pourraient avoir des effets sur les organes génitaux féminins, les yeux, les issues des grossesses, la coagulation du sang ou le cerveau, car ils sont les seuls mammifères à présenter des traits physiologiques spécifiques semblables à l’homme. 

2.2 Dans la recherche sur les maladies infectieuses, les vaccins et les médicaments qui sont développés sont généralement d’abord testés sur des cellules cultivées en laboratoire, puis sur des animaux, et finalement sur des humains afin de vérifier leur innocuité et leur efficacité. Les primates restent bien souvent les animaux les plus appropriés pour ces tests car leur système immunitaire est très semblable à celui de l’homme. Les primates sont les seules espèces qui peuvent être utilisées pour développer des vaccins et des médicaments contre le paludisme, la tuberculose, l’hépatite C, ou le VIH qui soient efficaces pour l’homme. Il se peut également qu’on ait besoin de primates pour détecter rapidement de nouvelles maladies comme le SRAS qui pourraient se propager à travers le monde. 

2.3 Les primates jouent un rôle unique dans la recherche sur le cerveau car ce sont les seuls animaux dont le cerveau est d’une complexité proche du cerveau humain. La recherche sur la douleur et les expériences sur les primates qui exigent que l’on pénètre dans leur crâne posent de délicates questions éthiques. Certaines nouvelles techniques de recherche non invasives pouvant être utilisées sur les humains et les primates sont en cours de développement, mais elles comportent toujours d’importantes limites.

2.4 L’utilisation d’organes de porc pour la transplantation est un moyen de remédier à la pénurie de donneurs d’organes. Cependant, le système immunitaire humain rejette fortement les organes de porc. Seules certaines espèces de primates présentent une réponse immunitaire similaire à celle de l’homme. Dès lors, tout essai sur animal de médicaments conçus pour prévenir le rejet de greffe doit être réalisé sur ces espèces« 

Semaine Bleue du 8 au 18 octobre 2018, s’inscrire au plus tard le 28 Septembre

Du 8 au 18 octobre 2018, le Centre communal d’action sociale (CCAS) et les maisons de retraite organisent des activités pour les seniors. 

Des conférences, des manifestations, des activités auront dans différents endroits.

Pour le détail, cliquez sur le lien :

https://www.fontenay-aux-roses.fr/15-3141/fiche/programme-de-la-semaine-bleue-du-8-au-18-octobre-2018.htm

Inscriptions à l’accueil du CCAS (10, rue Jean Jaurès – Tel. 01 41 13 20 75)

Journées Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes de Fontenay, le 28, 29 et 30 Septembre 2018

Comme chaque année, il y a des Journées portes ouvertes des ateliers d’artistes les 28, 29 et 30 septembre 2018.

On peut découvrir les créations des talentueux artistes Fontenaisiens dans leurs ateliers et dans les locaux mis à leur disposition.

Ces ateliers concernent :

- Les Arts Plastiques
– La Peinture
– La sculpture
– La gravure
– la Photographie
– les vitraux
– La céramique

 Pour plus d’informations pour savoir quels sont les ateliers les expositions ouvertes et où elles sont situées :

https://www.fontenay-aux-roses.fr/218-3115/fiche/journees-portes-ouvertes-des-ateliers-d-artistes-2018.htm

Formation aux premiers secours par La Croix Rouge, samedis 15 septembre, 6 Octobre, 10 Novembre, 8 Décembre 2018

L’unité locale de la Croix Rouge française de Fontenay-aux-Roses organise des sessions de formation PCS1 et IRR (Premiers Secours Civique avec défibrillateur et Initiation à la Réduction des Risques).

Renseignements et pré-inscriptions

Tel. : 01 47 02 18 33 ou http://fontenayauxroses.croix-rouge.fr

Dates : samedis 15 septembre, 6 Octobre, 10 Novembre, 8 Décembre 2018

Horaires : de 8 H 45 à 18 H 30

Lieu : Stade du Panorama Route du Panorama 92260 Fontenay-aux-Roses