Une nouvelle association à Fontenay : Académie Chan Wu Dao : Qi Gong et Tai Chi

Une toute nouvelle association dédiée au sport santé viendra enrichir l’offre associative de Fontenay-aux-Roses dès septembre.

Fondée par deux professeurs diplômés de Qi Gong et Tai Chi, Weijia Cambreleng et Rodolphe Pollet, co-auteurs d’un livre paru cette année aux Éditions Atlande, l’Académie Chan Wu Dao proposera aux Fontenaisiens et Fontenaisiennes des cours hebdomadaires de qi gong et tai chi dans trois lieux de la ville, ainsi que des conférences et des stages exceptionnels avec des maîtres chinois réputés. 

L’académie sera présente au forum des associations le 8 septembre au parc Sainte Barbe pour des démonstrations et ateliers de découverte et proposera dans la foulée des portes ouvertes pour inaugurer la saison 2019-2020.

En attendant la rentrée, il est déjà possible de découvrir les services proposés par cette nouvelle association ainsi que des articles de fond sur ces deux disciplines énergétiques et martiales chinoises en consultant le site http://academiechanwudao.com.

Contacts : contact@academiechanwudao.com

- 06 51 67 23 22 (qi gong) ou 06 14 35 67 50 (tai chi).

Pourquoi la roseraie qui va être inaugurée n’a-t-elle jamais fait l’objet ni d’une concertation ni même d’une présentation publique ?

Qu’est-ce qui était prévu au départ ?

Cette roseraie est implantée sur un terrain qui appartenait à la ville, où existait une maison qui avait été envisagée, par l’ancienne municipalité comme une maison des associations.

Il a été prévu par l’ancienne municipalité un jardin à l’ancienne ou verger conservatoire et une mare aux batraciens suivant le plan suivant :

Ce projet, à l’époque n’avait pas fait l’objet d’une concertation, alors que la Charte de la Démocratie Démocratie Participative avait été votée en février 2012. D’autres organisations de cet espace vert auraient ainsi pu être débattues (Jardins familiaux, cultures diverses proposées par des associations, ….). 

Ce projet avait quand même fait l’objet d’une réunion d’information en Octobre 2012, par M. Jean-François Dumas, maire adjoint chargé de l’environnement et du développement durable.

Voir notre article : http://www.nouvellesdefontenay.fr/information-sur-le-projet-de-jardin-au-22-avenue-lombart/

Pour que les habitants du quartier se sentent un peu responsables de ce jardin, il a été demandé que les habitants participent à certaines plantations, en particulier le « Carré des cueillettes, avec groseilliers, cassissiers, framboisiers, thym, oseille, bourrache, camomille, lavande et ciboulettes.

Le mercredi 5 Juin 2013, ces plantations ont été effectuées par des jardiniers volontaires et les enfants de l’accueil de loisirs Pierre-Bonnard.

Voir notre article : http://www.nouvellesdefontenay.fr/plantations-reussies-dans-lextension-du-square-des-anciens-combattants-au-22-avenue-lombart/

Que s’est-il passé ensuite ?

Voilà le point que nous avions fait un an après son inauguration, le 5 Juin 2013. : http://www.nouvellesdefontenay.fr/le-verger-conservatoire-et-la-mare-aux-batraciens-1-an-apres-son-inauguration/

L’ensemble du parc a été engazonné avec du gazon positionné. L’entretien du gazon est fait régulièrement par les services techniques. Pour la partie verger, le coin des plants à fruits rouges n’était pas entretenu. Il en était de même des arbres fruitiers. Les poiriers avaient été plantés à racines nues en Avril 2013 n’avaient pas bien repris. Ces arbres souffrent de la sécheresse et doivent être régulièrement arrosés pendant l’été.

Ce qu’il manquait surtout, c’était une prise en main par des habitants qui auraient du être associés dès le début du projet

Quel a été le choix de la nouvelle municipalité pour en faire une roseraie ?

Il y avait des espaces engazonnés entre les arbres fruitiers et une vingtaine de planches ont été implantées pour y mettre des roses de différentes variétés. Une première inauguration a eu lieu le samedi 23 septembre 2017.

Quel est son aspect actuel ?

630 plants de rosiers dans des planches et dans des pots avec du mobilier urbain moderne et coloré.

 

Quel sera l’entretien de la roseraie ?

Les rosiers demandent beaucoup d’entretien :  bien arroser la première année, surtout par temps sec. Taille au printemps, en été, couper les fleurs fanées pour stimuler la remontée à fleur et désherber. 

Il faut faire des traitements pour les pucerons et pour les maladies, comme le mildiou. Comme traitement, on ne peux plus utiliser des fongicides de synthèse, il faut utiliser par exemple de la décoction de prêle pour le mildiou.

L’entretien est fait par les services techniques. Cela demande des compétences et du temps. Cela se fera au détriment des autres espaces verts.

Qui s’occupe de l’entretien des arbres fruitiers ?

Les arbres fruitiers demandent un entretien spécifique et des traitements qui sont nécessairement bio. Les arbres comme les pommiers ou les poiriers sont des hautes tiges. Les poiriers demandent beaucoup d’arrosage. 

Les pommiers commencent à bien produire, mais ils n’ont pas été éclaircis, comme le montre ce pommier. Ils ne sont pas protégés des oiseaux et des carpocapses. Ces papillons vont pondre leurs oeufs dans les pommes qui seront véreuses et tomberont par terre. Pour cela, il faut mettre des pièges à phéromones.

Les fruits ne pourront pas être ramassés car ils sont sont situés au dessus des planches des rosiers. 

Autant une roseraie demande un travail de spécialistes, autant des habitants peuvent s’occuper des arbres fruitiers.

=> Pour cela, il est nettement préférable d’avoir des espaces autour pour récolter les fruits, comme cela était prévu au départ, ou avoir des arbres en espalier qui restent à hauteur d’homme pour ramasser.

N’y a t-il pas déjà une roseraie à Fontenay aux Roses ?

Oui, celle créée sur la Coulée Verte entre la Médiathèque et le stade de foot. Elle est entretenu par le Département, donc pas à la charge de la commune.

Pourquoi la demande actuelle d’un verger participatif réapparaît maintenant ?

Pour le budget participatif, un des projets choisi par les Fontenaisiens est la création de mini-vergers mis en place dans les quartiers avec des pommiers et des noisetiers permettraient de se rapprocher de la nature. Ils seraient accompagnés de panneaux explicatifs et accessibles aux habitants pour en assurer l’entretien et pour la consommation.

Voir la vidéo : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1666/creer-des-mini-vergers-pommes-et-noisettes.htm

Cette demande a été prise en compte par les services techniques, mais on ne sait pas où il seront implantés. Il ne faudrait pas que ce soit à la place du carré des cueillettes qui sont ramassées par les riverains.

 Inauguration de la roseraie : samedi 6 juillet à 12h, Square des Anciens Combattants – 20 avenue Lombart

Pour éviter la démolition de 85% de la cité-jardin de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry: réunion publique le Vendredi 28 Juin

« Du beau pour les prolos», c’est ainsi que Jean-Louis Cohen, professeur au Collège de France, lors de sa conférence de mars dernier à Châtenay-Malabry, faisait  sienne la volonté sociale d’Henri Sellier, lorsqu’il posait la première pierre de la cité-jardin de la Butte Rouge dans les années 30.

La cité-jardin de la Butte Rouge, patrimoine architectural et paysager du XXeme siècle et quartier populaire en logement social, risque d’être démolie à 85% !

Nous, citoyens, habitants de la cité-jardin de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry,  mettons en question la rénovation urbaine de ce quartier populaire, depuis que nous avons découvert le dernier projet de l’ANRU et du maire  qui  est la démolition quasi-totale de la cité-jardin, hormis quelques bâtiments emblématiques, au nom de la « commercialisation et de la viabilité économique».

Et  Il y a un lien entre l’architecture et l’histoire sociale de la Butte Rouge.

Nous vous invitons à une réunion publique sur  ces 4000 logements sociaux appelés à disparaitre, sur la nécessité  de conserver le parc social et sur les nouvelles orientations  à engager, après 30 années  de  rénovation urbaine des quartiers populaires, avec Marie-Hélène Bacqué, sociologue et urbaniste, professeure d’études urbaines à l’Université Paris Ouest Nanterre et auteure avec Mohamed Mechmache du rapport « Citoyenneté et pouvoir d’agir dans les quartiers populaires », et Daniel Breuiller, ancien maire EELV d’Arcueil ayant mené une réhabilitation exemplaire du quartier  du Chaperon Vert,

VENDREDI 28 JUIN DE 18 A 20h, au centre protestant, 36 rue Jean Longuet, Châtenay-Malabry 

Pourtant le maire avec l’ANRU, projette de transformer 4 000 logements sociaux, déplacer 10 000 habitants, démolir les 70 hectares de la cité-jardin de la Butte Rouge.

  • Alors que le logement social abordable devient cause prioritaire pour L’Europe par l’Appel de Lyon et cause mondiale pour l’ONU par sa rapporteuse Leilani Farha,
  • alors que l’Académie d’architecture recommande  lors du grand débat national de privilégier la réhabilitation de l’existant : « Plutôt que les opérations de destruction/reconstruction, la réhabilitation se révèle moins coûteuse tant au plan financier, écologique qu’humain »,
  • alors qu’un appel des architectes est lancé au niveau international pour s’opposer à la démolition de la cité-jardin de la Butte Rouge
  • alors que la Présidente de l’ordre des architectes d’Ile de France, Christine Leconte, interpelle l’ANRU : « il ne faut plus démolir mais préserver le bâtiment existant, c’est ainsi que l’on va refaire de l’architecture »,
  • alors que 2 anciens ministres de la Culture, Jack Lang et Françoise Nyssen demandent le classement de la cité-jardin en site patrimonial remarquable,

 Rien n’y fait, le maire et l’ANRU restent sur leur position !

Citoyens Unis pour Chatenay-Malabry – B.P. 28, 92290 Châtenay-Malabry, http://www.cucm.lautre.net

Avec les soutiens : Association Châtenay Patrimoine Environnement,Collectif Butte Rouge, DAL HLM, CNL : https://chatenay-patrimoine-environnement.org

Contact : Geneviève COLOMER, 06 75 60 92 44, genevievecolomer@hotmail.com

Pour infos complémentaires : article de France Info :

A Châtenay-Malabry, la réhabilitation contestée de la Butte Rouge, « joyau » de l’habitat social

 https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/architecture/a-chatenay-malabry-la-rehabilitation-contestee-de-la-butte-rouge-quot-joyauquot-de-l-039-habitat-social_3399231.html

Autre article : https://chroniques-architecture.com/butte-rouge-chatenay-malabry/

Réunion de l’Union Associative Fontenaisienne (UAF) lundi 27 mai 2019 de 20h 30 à 22h 30 Salle municipale de l’Eglise

Ordre du Jour :
- Actualités municipales
- Comment connaitre les caractéristiques des transactions immobilières à Fontenay en quelques « clic »
- Urbanisme, aménagements de Voirie, aggravation de la densification
- Les projets des promoteurs à Fontenay : point au 27 mai 2019
- Points sur les différents recours gracieux et contentieux en cours,
- ZAC des Blagis
- Abattage d’arbres à Fontenay
- Circulation, stationnement, transports, état des lieux
- Lutte contre la pollution de l’air
- Périscolaire

Michel Faye
Président de l’Union Associative Fontenaisienne
Mail : union.associative.fontenaisienne@orange.fr

Récit et remarques sur la « Faites » de la Propreté du samedi 13 Avril 2019 : nettoyage participatif et ateliers pédagogiques

Samedi 13 avril 2019, les Fontenaisiens ont été nombreux à participer au grand nettoyage dans les quartiers qui a permis de récolter 241 kg de déchets.

14 heures – 15 Heures 30 : grand nettoyage participatif avec les comités d’habitants

Dans chaque quartier, des membres des comités d’habitants, des élus et des Fontenaisiens ont participé à ce ramassage des déchets dans les rues.

Le trajet avait été défini par les Comités d’habitants.

Le nombre de participant a beaucoup augmenté par rapport à l’an dernier. Les écoles étaient informées ainsi que les scouts. Des tracts avaient été distribués par les Comités d’habitants.

Par exemple, pour le quartier Ormeaux-Renards (en 2018 et en 2019)

 

Crédit photos : Emmanuel Infanti

Quelques photos du ramassage

Même si les rues avaient l’air propres, on a trouvé des quantités de déchets, comme les mégots, des mouchoirs, des gobelets en plastique, des paquets de gâteaux, des sachets plastiques de compotes, des morceaux de verre, etc…

Les quantités ramassées ont été de 1 à 3 kg par personne. Au total, 241 kg.

Tous les groupes se sont rassemblés au Parc Ste Barbe pour une pesée globale et rendre le matériel (gants, sacs, pinces) fournis par la mairie.

Quelques remarques sur le ramassage :

  • Ce ramassage a eu lieu sur 1 heure et demi, mais il pourrait avoir lieu sur 2 heures puisqu’il faut retourner au Parc Ste Barbe.
  • Ce ramassage participatif pourrait avoir lieu plus souvent, à la demande de certains participants
  • Il a permis d’aller dans des endroits où il permet de repérer des accumulations de déchets, des encombrants, des vélos, motos abandonnées.

De 14 heures  à 18 heures  : Animations et ateliers pédagogiques et ludiques au Parc Sainte-Barbe :

- Atelier sur le recyclage de mégots par GreenMinded (association zéro-mégot) : http.www.greenminded.fr

- Stand sur « les règles pour bien composter » par Compostory: Ce stand était animé par Mr Jacques Fasquel, pionner du compost, formateur en prévention des déchets et mise en place de dispositifs de compostage. 

Il vient d’éditer un livre sur « Composter en ville » disponible actuellement chez Rustica.

Pour en savoir plus :  http://compostproximite.blogspot.fr/

- Sensibilisation au tri des déchets et au compostage par Vallée Sud-Grand Paris

- Distribution de compost et de broyat par le service des Espaces verts de la Ville.
- Animations du Syctom et Pik Pik : brico récup’
- Nos habitants s’engagent ! Ateliers et expositions de Fontenaisiens (atelier tri, exposition sur le cycle de l’eau…)
- Stand « vestiboutique » de la Croix-Rouge
- Présentation du concept de jardins partagés par l’association Nos potagers : Cette association fait aussi de l’échange de graines. E-mail : nospotagers.92260@gmail.com
16h30 : Projection-débat dans la salle de l’Eglise

Dans « Trois secondes pour la planète », Eric Brac de la Perrière (ancien directeur d’Eco-Emballages) lance un appel pour relancer la collecte et le tri en ville.

Association Fontenay Environnement et Transition (FET) : prochaine réunion Jeudi 18 avril

Jeudi 18 avril : prochaine réunion de Fontenay Environnement et Transition

Fontenay Environnement et Transition est une jeune association Fontenaisienne qui s’est donnée comme objectif d’ »agir ensemble pour un futur positif ».  Notre idée est que nous devons agir chacun dans notre quotidien mais que le collectif est essentiel pour initier un vrai changement et changer le cours des choses.

Dimanche dernier, à l’initiative de la FARigoule, l’AMAP de Fontenay, 25 Fontenaisiens, petits et grands (les grands sur la photo) ont construit ensemble des fresques du climat, pour comprendre l’impact des activités humaines sur le climat et les conséquences qui en découlent.

Cet atelier a permis d’aborder un sujet important, dans la bonne humeur, et nous a donné à tous envie d’agir pour faire évoluer les activités humaines et participer au mouvement nécessaire si on veut rompre le cercle infernal qui se met en place avec le climat, la pollution, le plastique etc.

Les projets qui émergent au sein de notre association ont pour objectif de nous reconnecter à la nature, de réfléchir à nos modes de consommation… avec des envies de jardins, de ruches, de repair café, de composts, d’atelier de fabrication de produits ménagers, cosmétiques, etc.

Si vous vous reconnaissez dans ces envies, si vous êtes attiré.e ou intéressé.e par l’un de ces projets, pour participer aux réflexions ou simplement «donner un coup de main », venez à notre prochaine réunion !

Nous réfléchirons ensemble pour définir comment donner de l’élan aux projets qui démarrent et comment donner vie à nos envies!

Prochaine réunion jeudi 18 avril
19h : accueil, papotage et grignotage
20h : début de la réunion

Lieu : à confirmer

Prenez contact par email : contact.fet@yahoo.com ou sur Facebook : https://www.facebook.com/fontenay.transition/ (page en cours de construction)

Dominique Dupuis, Co-présidente 

Gros accident rue Boucicaut le 28 Mars : un engin de chantier des travaux de la place de Gaulle heurte violemment un Food Truck : la vendeuse est blessée !

Le Jeudi 28 Mars un Food Truck était installé sur la partie actuellement piétonne de la rue Boucicaut, du fait des travaux de la rue place de Gaulle, au niveau du magasin « L’atelier des Fromages ».

Vers 16 H 15, un engin de chantier des travaux en faisant marche arrière sur cette partie piétonne, a heurté violemment le Food Truck.

La vendeuse a été brulée au 2 ème degré, blessée avec beaucoup de contusions et de plaies. Il a fallu faire appel aux pompiers. 

=> Que faisait cet engin de chantier dans cette partie piétonne de la rue Boucicaut, en dehors de la zone de travaux ?

Site internet sur les artistes de Fontenay aux Roses

Grâce à son emplacement privilégié et son cadre de vie agréable, Fontenay-aux-Roses a de tout temps été le refuge de nombreux artistes. Retournez sur les pas des peintres, sculpteurs ou encore illustrateurs qui ont marqué l’histoire de la ville et découvrez les artistes d’aujourd’hui qui ont accepté de participer à ce projet de mise en valeur des talents Fontenaisiens.

Adresse du site internet : http://www.fontenay-aux-roses.fr/villedartistes

Vous pouvez y retrouver les artistes à travers le temps : XVIII éme, XIX ème, XX ème siècles : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1634/fontenay-aux-roses-ville-d-artistes/fontenay-aux-roses-ville-d-artistes.htm

On peut retrouver des maisons qui existent encore, comme la villa Renaissance

Ou un jardin à Fontenay peint par Auguste Renoir en 1874.

« L’histoire du monde » par Jean-Alexandre Delattre (crédit photo : E.Infanti), visible sur la Coulée Verte.

Un Vitrail de Jacques Le Chevallier non localisé. AM FaR

Groupe en pierre représentant une mère et son enfant de René Letourneur à l’entrée du Groupe Scolaire de la Roue vers 1966. AM FaR

On peut surtout consulter les travaux des artistes qui sont sur Fontenay : peintre, sculpteur, arts plastiques, céramique, photographe :

https://www.fontenay-aux-roses.fr/1636/fontenay-aux-roses-ville-d-artistes/les-artistes-d-aujourd-hui.htm

Pour chacun, vous avez son adresse, son N° de Tél, son mail, son site internet et quelque fois un interview

-  Amouyal-Coffin Corinne (peinture)
Beaucourt Daniel (peinture)
Benenati Thierry (sculpture)
-  Canini Sylviane ( arts plastiques)
-  Cefalu Mattéo  ( arts plastiques)
Chesta Jacqueline (peinture)
-  Derozier Michel (sculpture)
-  Duhec Olivier (sculpture)
-  Féodoroff André (peinture)
-  Fermandjian Magdalena (peinture)
-  Gomez Viviana  (sculpture)
-  Lachelini Nicole  (peinture)
Infanti Emmanuel (photographie)
Jacqz Hélène (peinture)
-  Jeansaya (peinture et sculpture)
-  Le Chevallier Anne (peinture)
-  Lejaud Catherine (peinture)
-  Marin (Gilles Houdinière) (peinture)
-  Marque Renate (peinture)
-  Maurice Florence (céramique)
-  Messmer Christine  (peinture)
-  Mirobent Hélène  ( arts plastiques)
-  Molano Paula (peinture)
-  Nguyen Van (peinture)
-  Panichi Olivier (peinture et illustration)
-  Paulme Julien (peinture et illustration)
Romeo Silvia (peinture)
-  Samogitas Adomas  (sculpture)
-  Scrive Marguerite (céramique)
Scrive Philippe  (sculpture)
-  Scrive Romain (sculpture)
-  Senga Agnès (peinture)
Speck Isabelle (céramique)
-  Zimoï (Fabrice Charbonnier)  (photographie)

D’autres artistes viendront  compléter cet  l’annuaire des artistes de Fontenay-aux-Roses.

Grand Débat National (GDN) : comment y participer au niveau national et sur la ville ?

Le grand débat national (GDN) se déroulera jusqu’au 15 mars prochain.

Il y a actuellement un site internet qui donne les thématiques, les questions, les règles de fonctionnement : https://granddebat.fr/

Pour chaque thématique, vous pouvez télécharger le document qui donne l’état des lieux, les enjeux du débat, les questions auxquelles vous pouvez répondre si vous faites une contribution. Vous pouvez en plus rajouter vos questions et vos propositions.

- Organisation de l’État et des services publics : https://granddebat.fr/pages/organisation-de-letat-et-des-services-publics

- Fiscalité et dépenses publiques : https://granddebat.fr/media/default/0001/01/9f274af973308f59a2048947cc2811c14a7ebdab.pdf

Transition écologique : https://granddebat.fr/pages/transition-ecologique

Démocratie et citoyenneté : https://granddebat.fr/pages/democratie-et-citoyennete

Comment apporter sa contribution sur le site du GDN ?

Il faut s’inscrire avec une adresse mail valide et un mot de passe (en haut à gauche)

Vous pouvez sans vous inscrire prendre connaissance des contributions des autres participants, sur une thématique donnée : https://granddebat.fr/pages/bienvenue-sur-lespace-de-contributions

Vous pouvez connaitre les contributions, en fonction des contributeurs (citoyen, élu, organisation)

Vous pouvez aussi répondre aux questions rapides sur chaque thème : https://granddebat.fr/pages/repondre-aux-questions-rapides-du-grand-debat

Qui peut organiser un débat et lequels sont organisés  ?

Citoyens, élus et institutions, organisations à but lucratif ou non lucratif, peuvent organiser un débat. Vous devez inscrire en ligne votre réunion d’initiative locale :

https://granddebat.fr/project/referencer-son-debat/questionnaire/faites-referencer-votre-evenement-1

Les éléments à remplir sont les suivants : vos coordonnées et votre identité, le lieu, la date, l’heure, le ou les thème(s) du débat que vous souhaitez organiser.
Il faudra également indiquer si votre réunion sera ouverte à tout public ou si elle sera à
caractère réservé (exemple : réservée aux membres d’une association, d’un syndicat, d’une entreprise, etc.).

Si des élus ou des décideurs publics participent à votre événement, ils doivent adopter une posture d’écoute vis-à-vis des propos tenus. L’organisateur doit, si possible, les en avertir en amont.
Un compte-rendu doit obligatoirement être rédigé et envoyé. Votre compte-rendu doit être fidèle au débat et rendre compte de la tonalité des discussions.

Ainsi, les prises de position, les propositions, les arguments majoritaires comme minoritaires doivent apparaître.

La Ville de Fontenay-aux-Roses organise une réunion publique le samedi 16 Février à 16h dans la salle de l’Eglise (3, Place de l’Eglise)

La ville a fait appel à un cabinet extérieur. Tous les thèmes seront traités : la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté et l’organisation de l’Etat et des services publics.

Les places sont limitées. Il faut s’ inscrire en ligne pour la bonne organisation de la réunion. Vous recevrez ensuite le compte-rendu de la réunion par mail.

A noter qu’un cahier de doléances reste disponible à l’accueil de la mairie.

Est-il possible de connaitre et de participer aux réunions organisées dans des communes voisines ?

Sur le site du GDN, vous pouvez connaitre les débats qui sont organisés dans les communes, en tapant le code postal dans le moteur de recherche de la page suivante :

https://granddebat.fr/events

Le Parisien a fait un inventaire des réunions organisées dans les communes des Hauts de Seine : http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/hauts-de-seine-grand-debat-national-ce-qui-se-passe-pres-de-chez-vous-29-01-2019-7999755.php

Par exemple :

Bagneux organisée jeudi 7 février, à 19 heures, à l’espace Léo-Ferré, 15, rue Charles-Michels.

- Chatillon : samedi 9 Février de 10 H à 16 H et dimanche 17 Février de 10 H à 13 H, salle Gabriel Péri, 25 rue Gabriel Péri

Bourg-la-Reine organise les samedis 9 et 16 février des ateliers citoyens à la Villa Saint-Cyr, 25, boulevard Carnot, de 14 à 16 heures et de 16 à 18 heures.

Malakoff fera la synthèse des cahiers de doléances lors d’un débat le 21 février à 19 heures à la salle des fêtes Jean-Jaurès

Antony organise un débat sous forme de tables rondes thématiques, animées par des modérateurs indépendants. Mardi 19 février de 20 à 23 heures, à l’espace Vasarely, place des Anciens combattants d’Afrique du Nord.