Madame Andrée Léger a fêté ses 105 ans à la maison de retraite du Parc

Source : Le Parisien du 23 Juillet 2019

Andrée Léger est née le 22 juillet 1914 à Nancy.

Aînée d’une famille nombreuse, Andrée a rejoint Reims puis la région parisienne pour suivre son époux militaire. « J’ai vécu plus de 60 ans à Maisons-Alfort. Quand je suis arrivée, il n’y avait que des champs, des vergers et des maraîchers qui vendaient leurs produits », raconte-t-elle.

Là elle a eu un fils, puis deux petits-enfants et trois arrière-petits-enfants dont la plus jeune a tout juste 6 ans. « Quand je vois maintenant comme ils ont construit à Maisons-Alfort et Créteil, reprend-elle. L’évolution est allée un peu vite, on voyait les maisons monter en quatrième vitesse… »

Andrée Léger a commencé à travailler « assez tard ». « J’étais couturière pour une maison de couture puis à domicile, je faisais des robes, des manteaux… », se remémore-t-elle. « Mais je n’ai plus de souvenirs », regrette-t-elle. Pourtant Nadia, l’animatrice, estime qu’Andrée a « une mémoire d’éléphant ».

Son plus beau souvenir : un voyage de deux ans au Chili

« Elle a des souvenirs qui lui reviennent d’un coup, précise Marie-Noëlle, son aide-soignante préférée. Sur un oreiller, il y avait la date 1944 écrite. Des souvenirs de la guerre lui sont revenus, son mari a fait la guerre, c’était un peu triste… »

Pour Andrée, son plus beau souvenir sera sans nul doute son voyage au Chili qu’elle a rejoint en bateau avec son époux. Un long et beau voyage : « C’est joli comme pays. On est parti pendant deux ans. On voulait s’installer là-bas pour devenir transporteur de vin. Mais ça n’a pas marché ».

Décès de Christian Bigret, 1er Maire adjoint

Christian BIGRET,

1er maire adjoint, au Commerce, Artisanat, Professions libérales, Grands projets, Animation, Affaires générales .

« Chers concitoyens,

C’est avec une immense tristesse que je vous annonce le décès de Christian Bigret, survenu ce dimanche 14 juillet 2019 à l’hôpital Bicêtre.
Tous ceux qui l’ont côtoyé ont pu apprécier sa gentillesse, sa disponibilité, son amitié et ses immenses qualités. 

Je reviendrai vers vous dès que la date des obsèques sera connue, dans l’attente j’invite chacun à se recueillir en honorant sa mémoire. »

Laurent Vastel
Maire de Fontenay-aux-Roses 

Une nouvelle association à Fontenay : Académie Chan Wu Dao : Qi Gong et Tai Chi

Une toute nouvelle association dédiée au sport santé viendra enrichir l’offre associative de Fontenay-aux-Roses dès septembre.

Fondée par deux professeurs diplômés de Qi Gong et Tai Chi, Weijia Cambreleng et Rodolphe Pollet, co-auteurs d’un livre paru cette année aux Éditions Atlande, l’Académie Chan Wu Dao proposera aux Fontenaisiens et Fontenaisiennes des cours hebdomadaires de qi gong et tai chi dans trois lieux de la ville, ainsi que des conférences et des stages exceptionnels avec des maîtres chinois réputés. 

L’académie sera présente au forum des associations le 8 septembre au parc Sainte Barbe pour des démonstrations et ateliers de découverte et proposera dans la foulée des portes ouvertes pour inaugurer la saison 2019-2020.

En attendant la rentrée, il est déjà possible de découvrir les services proposés par cette nouvelle association ainsi que des articles de fond sur ces deux disciplines énergétiques et martiales chinoises en consultant le site http://academiechanwudao.com.

Contacts : contact@academiechanwudao.com

- 06 51 67 23 22 (qi gong) ou 06 14 35 67 50 (tai chi).

Pourquoi la roseraie qui va être inaugurée n’a-t-elle jamais fait l’objet ni d’une concertation ni même d’une présentation publique ?

Qu’est-ce qui était prévu au départ ?

Cette roseraie est implantée sur un terrain qui appartenait à la ville, où existait une maison qui avait été envisagée, par l’ancienne municipalité comme une maison des associations.

Il a été prévu par l’ancienne municipalité un jardin à l’ancienne ou verger conservatoire et une mare aux batraciens suivant le plan suivant :

Ce projet, à l’époque n’avait pas fait l’objet d’une concertation, alors que la Charte de la Démocratie Démocratie Participative avait été votée en février 2012. D’autres organisations de cet espace vert auraient ainsi pu être débattues (Jardins familiaux, cultures diverses proposées par des associations, ….). 

Ce projet avait quand même fait l’objet d’une réunion d’information en Octobre 2012, par M. Jean-François Dumas, maire adjoint chargé de l’environnement et du développement durable.

Voir notre article : http://www.nouvellesdefontenay.fr/information-sur-le-projet-de-jardin-au-22-avenue-lombart/

Pour que les habitants du quartier se sentent un peu responsables de ce jardin, il a été demandé que les habitants participent à certaines plantations, en particulier le « Carré des cueillettes, avec groseilliers, cassissiers, framboisiers, thym, oseille, bourrache, camomille, lavande et ciboulettes.

Le mercredi 5 Juin 2013, ces plantations ont été effectuées par des jardiniers volontaires et les enfants de l’accueil de loisirs Pierre-Bonnard.

Voir notre article : http://www.nouvellesdefontenay.fr/plantations-reussies-dans-lextension-du-square-des-anciens-combattants-au-22-avenue-lombart/

Que s’est-il passé ensuite ?

Voilà le point que nous avions fait un an après son inauguration, le 5 Juin 2013. : http://www.nouvellesdefontenay.fr/le-verger-conservatoire-et-la-mare-aux-batraciens-1-an-apres-son-inauguration/

L’ensemble du parc a été engazonné avec du gazon positionné. L’entretien du gazon est fait régulièrement par les services techniques. Pour la partie verger, le coin des plants à fruits rouges n’était pas entretenu. Il en était de même des arbres fruitiers. Les poiriers avaient été plantés à racines nues en Avril 2013 n’avaient pas bien repris. Ces arbres souffrent de la sécheresse et doivent être régulièrement arrosés pendant l’été.

Ce qu’il manquait surtout, c’était une prise en main par des habitants qui auraient du être associés dès le début du projet

Quel a été le choix de la nouvelle municipalité pour en faire une roseraie ?

Il y avait des espaces engazonnés entre les arbres fruitiers et une vingtaine de planches ont été implantées pour y mettre des roses de différentes variétés. Une première inauguration a eu lieu le samedi 23 septembre 2017.

Quel est son aspect actuel ?

630 plants de rosiers dans des planches et dans des pots avec du mobilier urbain moderne et coloré.

 

Quel sera l’entretien de la roseraie ?

Les rosiers demandent beaucoup d’entretien :  bien arroser la première année, surtout par temps sec. Taille au printemps, en été, couper les fleurs fanées pour stimuler la remontée à fleur et désherber. 

Il faut faire des traitements pour les pucerons et pour les maladies, comme le mildiou. Comme traitement, on ne peux plus utiliser des fongicides de synthèse, il faut utiliser par exemple de la décoction de prêle pour le mildiou.

L’entretien est fait par les services techniques. Cela demande des compétences et du temps. Cela se fera au détriment des autres espaces verts.

Qui s’occupe de l’entretien des arbres fruitiers ?

Les arbres fruitiers demandent un entretien spécifique et des traitements qui sont nécessairement bio. Les arbres comme les pommiers ou les poiriers sont des hautes tiges. Les poiriers demandent beaucoup d’arrosage. 

Les pommiers commencent à bien produire, mais ils n’ont pas été éclaircis, comme le montre ce pommier. Ils ne sont pas protégés des oiseaux et des carpocapses. Ces papillons vont pondre leurs oeufs dans les pommes qui seront véreuses et tomberont par terre. Pour cela, il faut mettre des pièges à phéromones.

Les fruits ne pourront pas être ramassés car ils sont sont situés au dessus des planches des rosiers. 

Autant une roseraie demande un travail de spécialistes, autant des habitants peuvent s’occuper des arbres fruitiers.

=> Pour cela, il est nettement préférable d’avoir des espaces autour pour récolter les fruits, comme cela était prévu au départ, ou avoir des arbres en espalier qui restent à hauteur d’homme pour ramasser.

N’y a t-il pas déjà une roseraie à Fontenay aux Roses ?

Oui, celle créée sur la Coulée Verte entre la Médiathèque et le stade de foot. Elle est entretenu par le Département, donc pas à la charge de la commune.

Pourquoi la demande actuelle d’un verger participatif réapparaît maintenant ?

Pour le budget participatif, un des projets choisi par les Fontenaisiens est la création de mini-vergers mis en place dans les quartiers avec des pommiers et des noisetiers permettraient de se rapprocher de la nature. Ils seraient accompagnés de panneaux explicatifs et accessibles aux habitants pour en assurer l’entretien et pour la consommation.

Voir la vidéo : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1666/creer-des-mini-vergers-pommes-et-noisettes.htm

Cette demande a été prise en compte par les services techniques, mais on ne sait pas où il seront implantés. Il ne faudrait pas que ce soit à la place du carré des cueillettes qui sont ramassées par les riverains.

 Inauguration de la roseraie : samedi 6 juillet à 12h, Square des Anciens Combattants – 20 avenue Lombart

FAR@vélo : ApéroVélo, vendredi 5 juillet à partir de 18h30 et FAR-Répare, samedi 6 juillet de 9h30 à 12h30

Ce vendredi 5 juillet, à partir de 18h30, au Colibri: ApéroVélo avec Dominique Dupuis, co-présidente de FET, Fontenay Environnement et Transition, association qui s’est donnée comme objectif d’agir ensemble pour un futur positif et propose des actions dans notre ville et dans notre quotidien, pour initier collectivement une vraie transformation et changer le cours des choses. Venez partager vos idées et vos envies sur ce sujet.

Ce samedi 6 juillet, notre atelier vélo, FAR-Répare, de 9h30 à 12h30, à côté de la médiathèque sur la Coulée Verte. C’est l’occasion de prendre un petit café tout en (faisant) réviser votre vélo avant de partir en vacances, ou pour vos balades dans la région. Nous ferons notre possible pour le remettre à niveau ou l’entretenir, et ce ensemble, en vous guidant.

Stein van Oosteren, Président de FARàVélo Tel : 06 87 61 85 91

Pique-nique des Ateliers Fontenaisiens/EELV le 6 juillet 12h30

Avec nos alliés d’Europe Écologie les Verts, nous voulons élaborer notre projet municipal en privilégiant:

–la recherche d’idées innovantes pour construire la ville de demain en nous appuyant notamment sur les échanges avec vous, les travaux dans les ateliers, les contributions sur le blog, et les travaux à venir du groupe des citoyens-experts (cf pièce jointe). Nous voulons partir du champ des possibles et ne pas être sur une logique de posture ou vous faire des promesses démagogiques;

– la convivialité, la disponibilité, l’écoute et l’absence de sectarisme dans nos échanges formels et informels avec vous Fontenaisiens.

C’est dans cet esprit et dans la continuité de nos afterworks que nous organisons :

le 6 juillet à 12h30 le premier pique-nique

des Ateliers Fontenaisiens /Europe Écologie les Verts au Parc Ste Barbe.

Le lieu de rdv est fixé au podium de verdure (où ont eu lieu les démonstrations de danse lors de la fête de la ville). Chacun apporte denrées, boissons et son assiette, ses couverts et son gobelet de préférence réutilisables   et nous vous offrirons l’apéritif  (sans alcool compte tenu du règlement du Parc Ste Barbe) !

Nous profiterons de ce moment de convivialité sous le soleil   (on l’espère en tout cas) pour échanger sur les possibilités pour faire de ce parc Sainte Barbe un véritable poumon vert et un lieu d’animation pour notre commune.

Collectif des coquelicots de FAR: RDV vendredi 5 Juillet à 18 heures 30, devant la Mairie

Vendredi 5 juillet nous nous  rassemblerons pour la dixième fois devant la mairie de Fontenay-aux-Roses à l’appel du mouvement  « Nous voulons des coquelicots »

             Pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse 

Les dégâts causés par les pesticides sont énormes pour tous les écosystèmes. La destruction de la biodiversité est une menace aussi grande pour l’humanité que le réchauffement climatique. Pour reconstruire un monde possible et vivable pour nous et nos enfants, sachons nous faire entendre, réagissons nombreux avant qu’il ne soit trop tard.

Près de 750 OOO signatures ont été récolté depuis le mois de septembre à travers tout le pays, sur internet mais aussi beaucoup sur papier ! Le site des coquelicots est vivant, plein d’informations sur l’actualité du mouvement. Il fournit des feuilles de signatures (outils)…

Que l’été vous entraine à glaner autour de vous bon nombre de signatures et a relayer cet appel !

Très bel été à ceux qui ne pourront pas nous rejoindre vendredi prochain et rendez-vous au premier vendredi du mois de septembre.

 Nicole Allafort, Catherine Hadj-Ammar et Marie-Laure Doucet

allafort.nicole@orange.fr  hadjammarc@yahoo.fr   marie.laure.doucet@orange.fr

Lien vers le site pour votre information et la signature de l’appel

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/l-appel/

Pour éviter la démolition de 85% de la cité-jardin de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry: réunion publique le Vendredi 28 Juin

« Du beau pour les prolos», c’est ainsi que Jean-Louis Cohen, professeur au Collège de France, lors de sa conférence de mars dernier à Châtenay-Malabry, faisait  sienne la volonté sociale d’Henri Sellier, lorsqu’il posait la première pierre de la cité-jardin de la Butte Rouge dans les années 30.

La cité-jardin de la Butte Rouge, patrimoine architectural et paysager du XXeme siècle et quartier populaire en logement social, risque d’être démolie à 85% !

Nous, citoyens, habitants de la cité-jardin de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry,  mettons en question la rénovation urbaine de ce quartier populaire, depuis que nous avons découvert le dernier projet de l’ANRU et du maire  qui  est la démolition quasi-totale de la cité-jardin, hormis quelques bâtiments emblématiques, au nom de la « commercialisation et de la viabilité économique».

Et  Il y a un lien entre l’architecture et l’histoire sociale de la Butte Rouge.

Nous vous invitons à une réunion publique sur  ces 4000 logements sociaux appelés à disparaitre, sur la nécessité  de conserver le parc social et sur les nouvelles orientations  à engager, après 30 années  de  rénovation urbaine des quartiers populaires, avec Marie-Hélène Bacqué, sociologue et urbaniste, professeure d’études urbaines à l’Université Paris Ouest Nanterre et auteure avec Mohamed Mechmache du rapport « Citoyenneté et pouvoir d’agir dans les quartiers populaires », et Daniel Breuiller, ancien maire EELV d’Arcueil ayant mené une réhabilitation exemplaire du quartier  du Chaperon Vert,

VENDREDI 28 JUIN DE 18 A 20h, au centre protestant, 36 rue Jean Longuet, Châtenay-Malabry 

Pourtant le maire avec l’ANRU, projette de transformer 4 000 logements sociaux, déplacer 10 000 habitants, démolir les 70 hectares de la cité-jardin de la Butte Rouge.

  • Alors que le logement social abordable devient cause prioritaire pour L’Europe par l’Appel de Lyon et cause mondiale pour l’ONU par sa rapporteuse Leilani Farha,
  • alors que l’Académie d’architecture recommande  lors du grand débat national de privilégier la réhabilitation de l’existant : « Plutôt que les opérations de destruction/reconstruction, la réhabilitation se révèle moins coûteuse tant au plan financier, écologique qu’humain »,
  • alors qu’un appel des architectes est lancé au niveau international pour s’opposer à la démolition de la cité-jardin de la Butte Rouge
  • alors que la Présidente de l’ordre des architectes d’Ile de France, Christine Leconte, interpelle l’ANRU : « il ne faut plus démolir mais préserver le bâtiment existant, c’est ainsi que l’on va refaire de l’architecture »,
  • alors que 2 anciens ministres de la Culture, Jack Lang et Françoise Nyssen demandent le classement de la cité-jardin en site patrimonial remarquable,

 Rien n’y fait, le maire et l’ANRU restent sur leur position !

Citoyens Unis pour Chatenay-Malabry – B.P. 28, 92290 Châtenay-Malabry, http://www.cucm.lautre.net

Avec les soutiens : Association Châtenay Patrimoine Environnement,Collectif Butte Rouge, DAL HLM, CNL : https://chatenay-patrimoine-environnement.org

Contact : Geneviève COLOMER, 06 75 60 92 44, genevievecolomer@hotmail.com

Pour infos complémentaires : article de France Info :

A Châtenay-Malabry, la réhabilitation contestée de la Butte Rouge, « joyau » de l’habitat social

 https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/architecture/a-chatenay-malabry-la-rehabilitation-contestee-de-la-butte-rouge-quot-joyauquot-de-l-039-habitat-social_3399231.html

Autre article : https://chroniques-architecture.com/butte-rouge-chatenay-malabry/

« Ateliers Fontenaisiens » : atelier thématique le mercredi 26 juin à 20h00 salle de l’Église : la « TRANSITION ECOLOGIQUE»

Le prochain atelier thématique, organisé conjointement par les Ateliers Fontenaisiens et Europe Ecologie Les Verts (EELV), aura pour objet la « TRANSITION ECOLOGIQUE».

Il se tiendra le mercredi 26 juin à 20h00, salle de l’Église, 3 place de Église.

Rejoignez-nous afin de co-construire le futur programme municipal de notre ville !

L’adresse du blog « ateliersfontenaisiens » : http://www.ateliersfontenaisiens.fr